Auteur Sujet: Variations sur le thème de la Corpet  (Lu 9222 fois)

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3886
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #15 le: 06 mars 2017, 21:22 »
Le but, c'est d'arriver à cela.....Les détails sur l'original étaient dessinés un peu trop fins...

10183-0
« Modifié: 06 mars 2017, 21:28 par mlm »

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1801
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #16 le: 06 mars 2017, 23:33 »
Sauf que pour moi, depuis quelques temps, 40 minutes de travail cela prend au moins trois jours. Le temps : que je me dise qu'il faudrait m'y mette, de réfléchir à la façon de le faire, de se décider à commencer, de s'assoir à sa table, de sortir les outils, de bailler aux corneilles, de penser que cela serait bien que ça avance, de vérifier que les outils sont bien sortis, d'aller chercher la plaque de laiton, d'aller chercher les outils que j'ai oublié de sortir, de vérifier que la plaque de laiton a bien une taille suffisante, d'aller vérifier dans les chutes qu'il n'y a pas une qui ait une dimension plus proche de celle de la pièce à réaliser,.............. Et je passes : la préparation de la tasse de thé, de celle de café, de vérifier que je n'ai pas reçu de mail, qu'il n'y a pas de nouveau message sur le forum.....

Tiens, il semble que ça soit contagieux! ;D
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 660
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #17 le: 06 mars 2017, 23:40 »
Ah oui Bernard, toi aussi ....? ::)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1812
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #18 le: 07 mars 2017, 07:01 »
:( Quoi ! :(

 >:( Du plastoque dans un modèle tout laiton et bronze !  :(

 :'( La déchéance...

Il n'y a plus de respect , sacrilège même !!!!! ;)

Le fin justifie les moyens !  :D : j'en avais fait autant quand j'ai ajouté un "zeste" d'impression 3D (dôme) et de plasticard (pour la face arrière du foyer moi aussi !) sur une petite Blanc-Misseron Gecomodel en H0m l'année dernière...  :)


Le tout, c'est que ces pièces ne soient pas indirectement "chauffées" par une prochaine soudure... du moins pour le plasticard !  ::)

Tiens, au fait, j'ignore ce qu'il en est pour les résines utilisées en impression 3D : sensibles à la chaleur du fer à souder ou pas ?
Jean Michel

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3886
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #19 le: 07 mars 2017, 12:08 »
Pour l'instant je laitonne toujours....mais avec plus ou moins de succès et quelques brulures aux doigts...C'est la délicate phases de l'assemblage des blocs cylindres. Normalement pas de problèmes ..mais en général à la dernière soudure, il y a la 2ème ou la troisième qui lâche et retour à la case départ après démontage et nettoyage des pièces, en fin pas trop car comme cela elles sont étamées au bon endroit. ;) ;) ;) ;)

En fait le plus long , c'est l'ajustage pour que le bloc cylindre se monte en douceur sur le châssis



Par contre, j'aimerais bien arriver à ne pas barbouiller tout avec de la soudure. Car c'est emm... d'enlever la soudure en excès et qu'est ce qu'on y passe comme temps.

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2101
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #20 le: 07 mars 2017, 13:11 »
N'oublie pas de limer le châssis aux deux endroits marqués par les flèches sur la photo ci-dessous :
 


 
En effet, quand le support de distributions sera en place, il sera indispensable de pouvoir glisser légèrement le bloc cylindre vers l'avant pour pouvoir le poser et le déposer.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 923
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Re : Re : Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #21 le: 07 mars 2017, 13:39 »
Tiens, au fait, j'ignore ce qu'il en est pour les résines utilisées en impression 3D : sensibles à la chaleur du fer à souder ou pas ?
Oui, comme bon nombre de matières synthétiques. Mais il existe des résines plus résistantes à la chaleur. On peut même les utiliser pour la réalisation de moules pour du plastique injecté (basse pression).

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1607
Re : Re : Re : Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #22 le: 07 mars 2017, 13:55 »
>:( Du plastoque dans un modèle tout laiton et bronze !  :(
Il n'y a plus de respect , sacrilège même !!!!! ;)
Le fin justifie les moyens !  :D : j'en avais fait autant quand j'ai ajouté un "zeste" d'impression 3D (dôme) et de plasticard (pour la face arrière du foyer moi aussi !) sur une petite Blanc-Misseron Gecomodel en H0m l'année dernière...  :)

C'est ce qu'on appelle une construction en "matériaux composites" ... J'aime bien aussi utiliser différents matériaux dans une même construction. Une fois peint, ça ne se voit pas. Et ça facilite bien des choses parfois.

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2101
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #23 le: 07 mars 2017, 16:33 »
:( Quoi ! :(

 >:( Du plastoque dans un modèle tout laiton et bronze !  :(

 :'( La déchéance...

Je pense que vous aurez compris que ma remarque se voulait juste humoristique...

Il y a bien longtemps que je suis persuadé qu'il n'y a pas une matière noble et les autres. Mes réalisations qui mêlent depuis de nombreuses années le laiton, le styrène, la résine et le métal blanc en sont la preuve. Il en est de même des modes de construction, scies et lime, tour, fraiseuse, moulage, usinage CNC et maintenant prototypage rapide, que ce soit impression 3D ou stéréolithographie, ou autre sont à associer en fonction de la fonction de chaque pièce.

Néanmoins, l'expérience m'a montré que l'assemblage de pièces de natures différentes pose souvent un problème. Seul la brasure dans le cas de  laiton/bronze et la soudure dans le cas du styrène (ce qui est appelé collage avec des colles à maquette ou de la MEK est en réalité une véritable soudure avec fusion locale des pièces) est vraiment fiable à long terme. Les assemblages par collage avec des colles époxy (Araldite,...) ou des colles cyanoacrylates (Cyanolyte,...) ont souvent tendance à lâcher dans le temps. C'est sans doute d’ailleurs plus leur mise en œuvre sur nos maquettes que leur principe qui est en cause, sinon l'Airbus ne serait pas assemblé par collage pour de nombreuses pièces du fuselage. Et malheureusement l'assemblage qui pose le plus de problème est celui du laiton et du plastique.
« Modifié: 07 mars 2017, 16:34 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3886
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #24 le: 07 mars 2017, 16:35 »
Plastique pour les essais , mais apres impression en bronze pour la pièce finale.....

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2101
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #25 le: 07 mars 2017, 16:43 »
Plastique pour les essais , mais apres impression en bronze pour la pièce finale.....

Tu me rassures !

Il existe des résines calcinables permettant de réaliser directement un tirage cire perdue à partir du modèle réalisé par stéréolithographie sans avoir à passer par la case moule et tirage d'une cire. Il semble que cela soit un peu cher mais soit rentable si on n'a qu'une ou deux pièce à tirer, compte tenu du prix du moule.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1170
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #26 le: 07 mars 2017, 16:45 »
Sinon pour les assemblages multi-matériaux la vis et le clips sont des solutions souvent simples efficaces et durables ;D

Michel, tu nous fais bien une queue d'hirondelle??

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3886
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #27 le: 07 mars 2017, 17:02 »
Queue d'hirondelle ne fait pas le printemps!!!!
Dans un premier temps ce sera un modèle avec foyer Crampton type CHarentes si j' arrive à réaliser de la photo découpe en 0.5 mm pour les traverses de tamponnement. Les profilés sont trop gros pour mettre un simple I de 10 mm de haut.
Pour le modèle avec abris queue d'hirondelle,  j'ai un problème avec la dimension des bacs à charbon. Si quelqu'un peut me fournir ça ....j'accepte avec plaisir ce coup de main.
« Modifié: 07 mars 2017, 17:20 par mlm »

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3886
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #28 le: 07 mars 2017, 17:39 »
Un oubli, 2 étapes dans le montage des blocs cylindres.  L'état final est celui du fond....


Un conseil: Avant de souder l'entretoise de châssis qui tient les cylindres, glisser une bande de papier à cigarette (y a que pour cela que je vais au tabac....suis pas un bon client) de la largeur de la traverse qui relie les cylindres avec une ou 2 gouttes d'huile de vaseline pour la coller. Lea faire remonter le long des cylindres (c'est pour le jeu entre les cylindres et les longerons). Visser le tout sur l'entretoise de châssis. Et mettre en place l'ensemble entre les longerons. Quand tout est bien positionner, souder la traverse aux longerons avec parcimonie (ce n'est pas une nouvelle technique de soudure  :D :D) C'est formidable car on ne s'EM.....DE plus à essayer de dessouder le bloc cylindre pris dans la soudure qui a coulé entre les deux pièces malgré les précautions que l'on a pu prendre avant.
« Modifié: 07 mars 2017, 20:16 par mlm »

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2101
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Variations sur le thème de la Corpet
« Réponse #29 le: 07 mars 2017, 18:32 »
Le B A BA de la soudure, c'est de pointer avant de souder... (non, ce n'est pas de la pétanque !)

Cette mésaventure ne te serait pas arrivée si tu avais d'abord juste pointé l'entretoise sur les flancs de châssis (regarde bien, au niveau des flèches bleu sur le photo ci-dessous). Puis, après vérification que tout va bien, tu pouvais enlever le bloc cylindre, serrer les flancs sur le châssis avec un petit serre-joint, puis enfin finir tranquillement ta soudure. En procédant ainsi, cela permet de contrôler que la soudure file bien partout où il faut, ce que tu ne peux pas voir si les cylindres sont en place.
 

 
Maintenant, il est sûr que la feuille de papier à cigarette fait parti de l'équipement indispensable du modéliste "laitoneux".
« Modifié: 07 mars 2017, 18:33 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique