Auteur Sujet: Tramways de la Corrèze : voiture à bogie Om  (Lu 15977 fois)

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1323
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Tramways de la Corrèze : voiture à bogie Om
« le: 14 mars 2018, 22:33 »
Après réflexion,

pour m'amuser un peu plus sur mon réseau, ce qui me manque le plus, c'est un peu de matériel voyageur à adjoindre à mon fourgon postal !
Suite à mes errances de l'Ille et Vilaine, à l'Allier ou au Tarn en passant par la Lozère, je reviens à un fondamental: la Corrèze

Grâce à l'aide et la collaboration précieuse de quelques uns d'entre vous (que je remercie et qui se reconnaitront), je pense pouvoir me lancer dans la reproduction de la voiture à bogie du dit réseau .

Elles furent 7, en bois tôlé, peinte en vert. Certaines subirent une transformation de mixte 1ére/3ème à mixte 3ème/fourgon au cours de leurs carrières; elles composèrent des trains FACS à deux reprises fin des années 50, mais elles ne furent pas préservées à la fermeture du réseau.

Départ de la réalisation :les boggies

pour obtenir des flancs identiques, je les découpe sur gabarit

14004-0

et pour que géométriquement les défauts de réalisation soient acceptables, j'emploie des profilés collés à affleurement pour les réunir

14006-1

L'essentiel c'est de commencer, sinon on ne finit jamais..

à bientôt,
Yvan
« Modifié: 28 août 2018, 14:52 par tyrphon »
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1323
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #1 le: 16 mars 2018, 19:54 »
Début du châssis

J'opte pour des longerons doublés, la caisse assurera la rigidité nécessaire ultérieurement.
Les bogies seront vissés par le bas, et supporteront la caisse sur des petites cales sur les traverses latérales.

14008-0

Pour limiter les défauts, les différents éléments sont assemblés en utilisant une équerre.

14010-1

Prochaine étape les doublures de longerons

à bientôt,
Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4319
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #2 le: 17 mars 2018, 07:53 »
Si tu veux une suspension 3 points de ta voiture, je pense qu'il vaut mieux mettre 2 plaque d'appui transversale pour un bogie ...et pour l'autre bogie , 2 plaques longitudinales. En théorie tu as ainsi 2 droites concourantes et donc tu définis un plan
Autre solution, celle de Trains d'Antan un bogie avec un pivot sphérique et l'autre un pivot plan comme j'ai utilisé sur ma voiture CFD.
« Modifié: 17 mars 2018, 08:00 par mlm »
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 768
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #3 le: 17 mars 2018, 14:47 »
Bonjour infatigable Yvan, encore un superbe montage qui se prépare, tu bosse combien de temps par jour?? ::) Tu arrive à créer un modèle de toutes pièces, bien plus vite que je ne monte un kit...... :(
Ci-dessous une petite astuce que j'ais déjà utilisée plusieurs fois et qui, malgré sa simplicité, marche pas mal du tout, il sufit de laisser un peu de jeu sur l'articulation centrale ;D

Je crois me rappeler que ces clous porte aussi le nom de "Clous de tapissier"
Amicalmement
J-J

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4319
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #4 le: 17 mars 2018, 21:22 »
En plus c'est facile à trouver.....https://www.cdiscount.com/maison/r-clous+tapissier.html#

mais je pense que tu voulais parler de pointes tête ronde en laiton
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #5 le: 17 mars 2018, 22:49 »


Cela ne marche pas, ton système est hyperstatique car tu as quatre points d'appui dans le même plan indéformable. Le bogie arrière ne peut pas osciller d'avant en arrière. Si tu veux vraiment une suspension trois points, il faut absolument le système décrit par Michel avec un pivot central sur un des bogie selon le schéma ci-dessous.
 

     
Et en toute rigueur, pour une vrai suspension trois points, le bogies doivent eux-même chacun être articulés de telle façon que les quatre roues puissent simultanément porter sur un même plan.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 768
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #6 le: 18 mars 2018, 00:18 »
Tu as surement raison Bernard, mais dans ce système, pour moi, les défaut de planéité de la voie induisant un effort de torsion sur le châssis seront absorbés par la pendulation du bogie B autour de l'axe b/b. De la même façon que des défauts d'alignement en hauteur de la voie seront absorbés par la pendulation du bogie A autour de l'axe a/a.

On reste bien sur dans l'idée que le but recherché est que les 2 bogies reste au maximum en contact avec la voie
Il est toutefois certain que les 4 roues du bogie, elles, restent sur un même plan rigide et ne sont pas "compensées", mais vu le faible écart entre les deux essieux il y a peut de risque, a part que la voie soit un vrai champs de patates, auquel cas il faut faire un wagon "tout terrains" 4x4, quoi que 4x4 avec deux bogie on est pas loin du compte :D

Dans l'absolut il faudrait monter les bogies sur rotules, mais dans ce cas là je n'ais pas de solutions (simples) pour maintenir la caisse verticale! Peut être un systène gyroscopique?? ;)

Modif du 18/03: La nuit portant conseil effectivement tu as raison Bernard, la suppression des 2 points d'appuis de la traverse B permet, comme je l'avait envisagé, d'articuler ce bogie sur "rotule", la stabilité latérale de la caisse étant assurée par les 2 points d'appuis du bogie A.
Désolé d'avoir perturbé l'excellent fil d'Yvan :-[
Amitiés à tous
J-J
« Modifié: 18 mars 2018, 10:42 par JJB »

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1323
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #7 le: 18 mars 2018, 10:12 »
Merci à tous pour ces conseils avisés,

Effectivement, une mise en trois points de la caisse par rapport aux bogies est facilement envisageable; deux rondelles têtes bêches un peu usinées et du jeu sur la vis du pivot devraient assurer une liaison rotule suffisante d'un côté, et deux têtes de pointes comme celles de la photo de Jean Jacques sur la traverse opposée pourront permettre la liaison pivot de l'autre côté.

Tu arrive à créer un modèle de toutes pièces, bien plus vite que je ne monte un kit...... :(

Amicalmement
J-J
   

Je trouve plus facile et pas plus long de réaliser un modèle de toutes pièces que de monter un kit, le montage du kit nécessitant de se documenter presque autant que pour une conception, et le montage obligeant à repenser à la façon dont est conçu le modèle.
De plus le plastique se travaille bien plus vite que le laiton ;)
Enfin, mon coin d'établi est dans la pièce de vie, toujours accessible, donc c'est aussi facile de se poser un quart d'heure et coller trois morceaux que d'allumer le PC. Inconvénient selon les activités de la famille, faut attendre la pub pour la miniperceuse...  :-X

Les flancs du châssis: pour obtenir les deux pièces identiques, je rivette sur gabarit

14023-0

et les doublures sont plus longues et plus hautes, puis retaillées in situ après montage.

14025-1

ça simplifie grandement les ajustages :D

à bientôt,
Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne Philippe Fontana

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 109
  • Echelle(s) pratiquée(s): G et S, accessoirement HOm
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #8 le: 20 mars 2018, 15:57 »
Bonjour à tous,
J'arrive tardivement sur la discussion de "mise en 3 points de la suspension", à mon avis cette méthode de mise en trois points n'est faite que pour mes modèles à 2 essieux dont la suspension ne permet pas de compenser les défauts de la voie. Dans la réalité les 4 roues touchent la voie parce que chacun à sa suspension et que les écarts sur la voie sont faibles par rapport à la hauteur du boudin.  Dans le cas d'un modèle réduit, s'il n'y a pas de suspension individuelle de chaque roue, les 4 points de contact roue/rail sont dans le même plan. Un défaut de planéité sur la voie engendrera une perte de contact en 1 point. En ce point là il y a le risque de voir la roue sortir du rail. Les valeurs à prendre en compte sont la hauteur du boudin et la distance aux 3 autres points d'appuis. Celui qui est à l'opposé n'a pas d’intérêt (symétrie), reste celui qui est sur le même axe et celui qui est sur le même  rail.
En faisant le calcul avec qq chiffres : boudin de 1,5 mm; entre axe des essieux 23 mm; empattements 30 mm pour un boggie et 60 mm pour un wagon, on se rend compte qu'il faut un défaut sur la voie inférieur à :
 -  1.5 mm en hauteur sur la largeur de la voie soit un angle de tg1.5/23 = 3.7°
 -  1.5 mm sur un rail sur la longueur du boggie  soit un angle de tg1.5/30 = 2.9°
 -  1.5 mm en hauteur sur l’empattement du wagon soit un angle de  tg(1.5/60) = 1.4°
A mon avis ces valeurs expliquent bien pourquoi on peut se passer de la suspension 3 points sur un boggie et que sur un wagon tout dépens de la qualité de pose de la voie.
Pour un wagon à boggies le risque c'est qu'une roue sorte des rails  le problème est donc celui du comportement du boggie, le second doit être traité indépendamment. Un wagon à boggies c'est comme 2 plats à traverses mobiles ils sont indépendants, le rondin de bois ou la caisse de la voiture ont le même comportement. Si l'on empêche le mouvement de tangage  d'un des boggies (par exemple par la mise en place des 2 clous à tête bombée) la distance à prendre en compte dans le calcul précédent devient la hauteur du boudin rapportée à l'entre axe entre les boggies + un empattement de boggie ce qui pénalise la tenue sur la voie.
Je pense donc que pour une voiture à boggies il est préférable de laisser le plus possible de mouvements du boggies par rapport à la caisse et surtout de ne pas contraindre le mouvement de tangage (on passe souvent brusquement de l'horizontale à une rampe de 2 ou 3%) . Ce qui peut poser problème c'est le roulis qui peut ne pas être esthétique ... on peut le limiter par des butées sur un seul des boggies le jeu sera fonction de la qualité de la pose de la voie.

Hors ligne Philippe Fontana

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 109
  • Echelle(s) pratiquée(s): G et S, accessoirement HOm
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #9 le: 20 mars 2018, 16:05 »
J'ai envoyé le message précédent trop vite, ce dont je voulais surtout parler de cette réalisation qui me semble particulièrement bien engagée. Surtout quand on connais le peu d'élément disponible ...
Je vais continuer à suivre avec grand intérêt !!!

A bientôt
Philippe

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1323
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #10 le: 20 mars 2018, 21:29 »
boudin de 1,5 mm; entre axe des essieux 23 mm; empattements 30 mm pour un boggie

Pour info: boudins : 0.6mm, calage 21mm empattement d'un bogie 33.2mm

En attendant la suspension,
la caisse servira également de raidisseur pour le châssis.

elle est conçue en U

14037-0

à l'intérieur duquel les montants intérieurs sont collés

14039-1

et les fenêtres coulisseront dans l'espace disponible vers le bas de caisse

14041-2

si mes calculs sont bons ::)

à bientôt,
Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1944
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #11 le: 20 mars 2018, 22:13 »
(...) à l'intérieur duquel les montants intérieurs sont collés (...) et les fenêtres coulisseront dans l'espace disponible vers le bas de caisse...

Ouah ! ça va être la première fois que je vois ça, toutes échelles confondues !  :)


(...) si mes calculs sont bons ::) ...

J'ai confiance !!!  ;)
Jean Michel

Hors ligne LGB 58

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 373
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe - Oe - IIm / G
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #12 le: 21 mars 2018, 07:38 »
Les fenêtres coulissantes réellement, je n'y avais pas pensé.....je retient l'idée pour ma prochaine voiture, surtout qu'en deuxeme c'est beaucoup plus facile  ;) je suis ta réalisation avec intérêt  :-* :-* :-*
____________________

@+ Amitiés Gérard

Crois toujours au Père Noël....!

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4319
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #13 le: 21 mars 2018, 08:26 »
Va tu aller jusqu'à reproduire la sangle qui permettait le relevage.....J'arrête....sinon ça va finir comme les ouies d'un certain OC2 du BA en 0m
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Tramways de la Corrèze : voiture à bogie
« Réponse #14 le: 21 mars 2018, 15:53 »
J'arrive tardivement sur la discussion de "mise en 3 points de la suspension", à mon avis cette méthode de mise en trois points n'est faite que pour mes modèles à 2 essieux....

Désolé de polluer encore une fois ton fil(*), Yvan, mais cette discussion est vraiment intéressante...

Je ne suis que partiellement d'accord avec tes conclusions, Philippe. S'il est vrai que la problématique d'une voiture à bogie est moins importante que dans le cas d'une voiture à essieux indépendants du fait de l’empattement plus faible d'un bogie, à condition de garder une certaine souplesse entre la liaison des bogies avec le châssis, il n'en demeure pas moins que le décollement d'une roue d'un bogie peut être problématique au niveau des défauts de la ligne normale du rail, par exemple à la liaison entre deux rails ou au niveau des aiguilles. Le léger décollement de la roue peut conduire ou du moins favoriser le boudin à monter sur le rail et là c'est déraillement quasiment systématique.

Une suspension totale (il vaudrait mieux parler d'une compensation complète) du train de roue est la seule qui permette de garantir un fonctionnement sans faille.

Celle-ci peut facilement être réalisée de la façon suivante :
   
14043-0
   
Les flancs des bogies qu'ils soient extérieurs ou intérieur comme sur le schéma, sont intégralement articulés sur la traverse. Une des traverses est maintenue parallèle au châssis de la voiture ce qui stabilise celui-ci alors que la seconde traverse peut osciller latéralement (roulis). Ainsi la totalité des huit roues sont toujours en contact avec le rail, quelque soient les irrégularités de la voie.

Ce principe peut être mise en œuvre aussi bien sur du matériel tracté que pour du matériel moteur. Dans ce dernier cas, outre l'amélioration de la tenue de voie, le parfait contact de l'ensemble de roues avec les rails, permet d'optimiser la prise de courant et l'adhérence. C'est le système que j'ai mis en œuvre avec succès sur l'OC2 et sur l'A150D décrit par ailleurs sur ce forum.

(*) Fil que je suis toujours comme beaucoup avec grand intérêt....
« Modifié: 21 mars 2018, 15:59 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique