Auteur Sujet: Plaque tournante  (Lu 443 fois)

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Plaque tournante
« le: 28 juin 2020, 12:30 »
Bonjour,
Je suis actuellement en pleine restauration de 2 plaques tournantes. Il s agit de modèle n°30 des fonderies de mazières.  J aimerais savoir si quelqu'un connais car la plaque repose sur les galets et non sur le pivot central du coup la rotation est impossible avec une loco dessus .
Merci
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2216
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Plaque tournante
« Réponse #1 le: 28 juin 2020, 15:39 »
Bonjour,
C'est de l'échelle 1:1 ? 
Il me semble qu'effectivement les plaques tournantes ne reposent que sur les galets et pas sur le pivot central, celui-ci ne servant que pour garantir ce centre de la rotation,comme on peut le voir sur les photos suivantes : 
   
   
Si les états de surface sont bon, la rotation ne devrait demander que peu d'effort (principe de la roue fer sur chemin de fer).
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4213
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Plaque tournante
« Réponse #2 le: 28 juin 2020, 15:51 »
Voici le plan d'un plaque tournante CFD en voie métrique,  je pense que pour les écartements supérieurs, le principe est le même

22173-0
« Modifié: 28 juin 2020, 16:35 par mlm »
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2216
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Plaque tournante
« Réponse #3 le: 28 juin 2020, 15:54 »
Michel a dégainé son Humbert ou son Moreau plus vite que moi !
   
Les siens ne sont peut-être pas encore dans un carton....
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4213
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Plaque tournante
« Réponse #4 le: 28 juin 2020, 16:38 »
Voici aussi un plan des plaques tournantes Chappée de Tramways de la Sarthe (document tiré du livre de Claude WAGNER)

22175-0
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4213
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Plaque tournante
« Réponse #5 le: 28 juin 2020, 16:40 »
Bernard, tes bouquins sont à dans des cartons, les miens sont à Paris... mais j'avais fais des scans il y a très longtemps, cela s'appelle de la prévoyance.
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Re : Plaque tournante
« Réponse #6 le: 29 juin 2020, 00:03 »
Merci pour vos réponses  et plans.
Les plans sont des plaques tournantes dont la partie haute des plaques sont réglables en hauteur, pour que lors de la mise en place du wagon ou loco au centre (cm près ) l'on puisse effectuer la rotation manuelle ou pas facilement. La plaque que je monte actuellement est apparemment plus ancienne et repose que sur les galets  ce qui rend la rotation compliquée manuellement. J ai lu que les modèles avec le réglage de la partie haute au niveau du pivot est venu des années plus tard.
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Re : Plaque tournante
« Réponse #7 le: 29 juin 2020, 00:07 »
une photo de la partie basse comprenant les galets et le pivot .
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne Patrice Roussiale

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 44
  • Echelle(s) pratiquée(s): 0e - H0 - H0m - H0e
Re : Plaque tournante
« Réponse #8 le: 29 juin 2020, 07:13 »
Bonjour Radium33,

Les photos sont explicites quant à la structure des plaques.
Merci.

Quelques remarques tout à fait "mécaniques" et non pas spécifiques aux plaques.
Le principe de ces plaques relèvent du fonctionnement d'une butée à bille.
Ces dernières étant remplacée par les galets coniques.
Pour que cela fonctionne mécaniquement dans les meilleures conditions, il est impératif que le soubassement de la plaque soit dans un plan le plus parfait possible.
Peut importe le terrain en dessous (il ne faut pas exagérer quand même !), mais le soubassement assemblé avec le cuvelage répondent à ce principe.
Pour cela, il faut un cuvelage en parfait état géométrique.
Il parait difficile de l'assurer au vu des dégradations subies dans une vie antérieure par la plaque (flèches vertes).
Et ce ne sont pas les bandes de tôle boulonnées qui peuvent y remédier dans l'absolu : voir l'épaisseur et les renforts des sections moulées du cuvelage (flèche bleue).

Autre chose : le sommet du cône des galet doit se confondre avec l'axe du pivot.
Sinon, les galets se trouvent en travers et le roulement devient un glissement : voir la difficulté de faire "rouler" un essieu qui n'est pas perpendiculaire à une voie.
Manifestement, ce n'est pas le cas : les deux traits noirs devraient être confondus.

Enfin, la couronne (flèche rouge) doit être rigoureusement parallèle au chemin de roulement des galets et les entraxes rigoureusement égaux.

Dernière chose : abondamment graisser les axes des galets et le pivot, mais surtout pas le chemin de roulement.
La peinture n'aide pas non plus, mais au bout de quelques tours qui viendront rapidement, je vous le souhaite, elle disparaitra.

Voilà, les conseils d'autres personnes qui connaissent les plaques sont nécessaires.
Tout ce qui est écrit ci-dessus ne sont que des considérations purement théoriques.

Bon courage.
Cordialement.

22190-0

22192-1


Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2216
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Plaque tournante
« Réponse #9 le: 29 juin 2020, 11:21 »
Bonjour Radium33,

Les photos sont explicites quant à la structure des plaques.
Merci.

Quelques remarques tout à fait "mécaniques" et non pas spécifiques aux plaques.
Le principe de ces plaques relèvent du fonctionnement d'une butée à bille.
Ces dernières étant remplacée par les galets coniques.
Pour que cela fonctionne mécaniquement dans les meilleures conditions, il est impératif que le soubassement de la plaque soit dans un plan le plus parfait possible.
Peut importe le terrain en dessous (il ne faut pas exagérer quand même !), mais le soubassement assemblé avec le cuvelage répondent à ce principe.
Pour cela, il faut un cuvelage en parfait état géométrique.
Il parait difficile de l'assurer au vu des dégradations subies dans une vie antérieure par la plaque (flèches vertes).
Et ce ne sont pas les bandes de tôle boulonnées qui peuvent y remédier dans l'absolu : voir l'épaisseur et les renforts des sections moulées du cuvelage (flèche bleue).

Autre chose : le sommet du cône des galet doit se confondre avec l'axe du pivot.
Sinon, les galets se trouvent en travers et le roulement devient un glissement : voir la difficulté de faire "rouler" un essieu qui n'est pas perpendiculaire à une voie.
Manifestement, ce n'est pas le cas : les deux traits noirs devraient être confondus.

Enfin, la couronne (flèche rouge) doit être rigoureusement parallèle au chemin de roulement des galets et les entraxes rigoureusement égaux.

Dernière chose : abondamment graisser les axes des galets et le pivot, mais surtout pas le chemin de roulement.
La peinture n'aide pas non plus, mais au bout de quelques tours qui viendront rapidement, je vous le souhaite, elle disparaitra.

Voilà, les conseils d'autres personnes qui connaissent les plaques sont nécessaires.
Tout ce qui est écrit ci-dessus ne sont que des considérations purement théoriques.

 
Comme toujours, une réponse pleine de bon sens de Patrick.
     
Je m'étais interrogé sur la non coaxialité de l'axe du pivot avec le centre des pivots de galets (tes deux traits noirs), sans comprendre le pourquoi. Au vue de ta réponse, je me demande simplement si la plaque n'a pas été forcée alors que le pivot était pris par la rouille, ce qui se serait traduit par une rotation de la couronne des supports extérieur des galets par rapport à la plaque de fixation centrale.   
 
Il est certain que le cuvelage dont tu a bien noté les casses et la réparation de fortune, devait participer à la rigidité mécanique de l'ensemble. Compte tenu de l'age de la patiente, il est vraisemblable que le cuvelage ait été réalisé en fonte grise, particulièrement cassante, d'autant plus que si j'en crois ce que je viens de lire sur internet, les fonderies de Mazières n'étaient équipées jusqu'en 1936 que de cubilots et bas-fourneaux.
 
Maintenant, il me semble qu'en asseyant la base sur une dalle de béton solide et bien horizontale, il serait possible de limiter la fonction de ce cuvelage à la seule retenue de la terre autour et donc d'obtenir un bon fonctionnement malgré les déformations du cuvelage.
 
PS : Radium33, si ce n'est pas indiscret, c'est où cette restauration ?
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Re : Plaque tournante
« Réponse #10 le: 29 juin 2020, 13:53 »
Merci encore pour vos conseils.
Le fond de fouille est composé de 4 couches de 10 cm de gnt  0/0.63 compactées successivement et une couche de 10 cm de gnt 2 0/31.5 compactée également , les essais de plaques nous ont donné 60 mpa pour les 50 voulues.
On a posé la plaque puis on a réglé l assiette de la partie basse par bourrage pour info.
La plaque ayant du vécu , la linéarité du cerclage des galets n est  plus neuves....pour ma part et d après mes recherches ,je pense que  la rotation sur cette plaque s effectue sur les galets .effectivement je vais reprendre la barre comprenant les galets pour qu'elle soit bien superposé au rayon de la partie basse car le fait de ne pas l etre pourrait jouer .pour ce qui est de l endroit où elle est située,  merci de passer en mp.
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Re : Plaque tournante
« Réponse #11 le: 29 juin 2020, 16:43 »
Sujet résolu,  après recherche ....le pivot se réglant avec 4 boulons au centre .la plaque fût relevée et la rotation avec une loco se fait facilement à 2 personnes . Il s'agit de plaques tournantes pour un train touristique en charente .merci encore pour votre aide .
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4213
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Plaque tournante
« Réponse #12 le: 29 juin 2020, 16:49 »
Bravo ...  avec la loco ...en plus double bravo . Mais il est où ce touristique charentais.
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne Radium33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
Re : Plaque tournante
« Réponse #13 le: 29 juin 2020, 17:21 »
A saujon ;)
Chef de chantier principal
 vf/tramway/metro

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4213
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Plaque tournante
« Réponse #14 le: 29 juin 2020, 17:29 »
 Un petit coup de pub , même si c'est de la voie normale...
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !