Techniques de modélisme > Trucs, astuces et bonnes adresses

Articulation bogie locomotive

(1/1)

patrick-mk:
Je me pose la question sur l'articulation d'un bogie (2 essieux) d'une locomotive. Sur beaucoup de modèles en HO, sur du Marklin notamment, ou DJH - voir extrait de l'éclaté de la 230RB), le bogie ne pivote pas seulement au niveau des cylindres mais sur l'arrière, via une patte. Il y a t'il une raison particulière  ?



Note: Sur le site http://www.clag.org.uk/ (mentionné par NetMétrique en 2009 !!) on parle de l'intérêt de bogie suspendu, mais cela me semble assez compliqué.

tyrphon:
S'il n'y avait pas cette double articulation, le bogie ne pourrait pas se déporter vers l'intérieur dans les courbes.
L'essieu avant suivrait la courbe, mais l'essieu arrière serait déporté vers l'extérieur de celle-ci!
Certains fabricants ne mettent pas de patte, mais font passer l'axe du bogie dans un trou du châssis allongé transversalement, pour permettre à cet axe de coulisser latéralement dans les courbes.

JJB:
Comme JP, permet un meilleur débattement latéral et vertical pour s'accommoder du faibles rayon et a la médiocre planéité de nos voies, de toutes façons jamais complètement à l'échelle. Même si le "systeme Patrick-mk" met la barre relativement haut! ;)
J-J

netmetrique:

--- Citation de: tyrphon le 14 février 2021, 13:49 ---Certains fabricants ne mettent pas de patte, mais font passer l'axe du bogie dans un trou du châssis allongé transversalement, pour permettre à cet axe de coulisser latéralement dans les courbes.

--- Fin de citation ---
   
C'est simplement ce qui est généralement mis en œuvre sur les locomotives réelles conjointement avec des système de rappel par ressort ou par glissières inclinées.

Navigation

[0] Index des messages

Utiliser la version classique