Auteur Sujet: C'est reparti pour un nouveau modèle... Un Billard A150D1  (Lu 48910 fois)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Après quelques temps d'inactivité, c'est reparti pour un nouveau modèle.

Ce sera un autorail, et pour ne pas changer, j'ai commencé par la conception de la mécanique. Avec comme cahier des charges un bogie à deux essieux moteurs, comme il se doit entièrement articulé en suspension trois points.

Pour le moteur, comme pour l'OC2, on ne change pas ce qui marche, à savoir un Faulhaber 2020B. Mais impossible d'employer comme sur l'OC2 un renvoi Grandline car il est impératif que l'axe moteur entre les deux essieux passe par les deux centres des essieux si on veut que l'axe moteur et les deux longerons forment un parallélogramme déformable.

L'idéal aurait été un renvoi conique, mais cela n'existe pas dans les dimensions souhaitées. De plus le montage d'un engrenage conique n'est pas facile car il exige un positionnement très précis dans les deux directions si l'on veut qu'il fonctionne bien. Je me suis donc rabattu sur une roue de chant qui, si elle n'existe pas non plus, peut être réalisée sans problème.

Les roues de chant et les pignons d'entrainement correspondant, en module 0,5, sont montés dans deux croix fraisées. L'une de ces croix porte le moteur et la réduction primaire en module 0,4.

Pas par gout du luxe mais parce que les axes des essieux et l'axe moteur portent le poids du moteur, l'ensemble est monté sur 8 roulements à billes miniatures.

Les essieux sont montés dans deux longerons articulés par l'intermédiaire des paliers sphériques en bronze dont je ne sais plus me passer.

Les deux longerons sont articulés au niveau de la traverse centrale et maintenus par des circlips (dont j'aurai également du mal à me passer maintenant). Cette traverse est vissée sur une seconde traverse qui sera fixée au châssis.

Les longerons portent directement les lames de prise de courant soudées sur un morceau de circuit imprimé pour l'isolation,  garantissant un positionnement optimal par rapport aux roues en dépit des déformations dues aux irrégularités de la voie.
 

 

 

 
« Modifié: 09 avril 2016, 18:42 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #1 le: 24 novembre 2009, 00:14 »
Et maintenant, un peu de pratique...

Ayant investi dans des jeux de fraise module, les engrenages seront fait maison, à l'exception des deux pignons de 8 dents, car infaisables à la fraise module (n>= 12 dents).

Finalement les seules pièces achetées seront le moteur, les deux pignons 8 dents (ou du moins un seul qui sera coupé en deux) et les roulements à billes...


 

 
Les croix montées. On voit distinctement les roulements à billes insérés dans leurs cages.
 

 

La soudure des deux axes d'articulation des longerons. Non, je n'ai pas troqué ma pipe contre des cigarettes. Mais le papier à cigarette huilé est parfait d'une part pour garantir le jeu de fonctionnement (2/100 de mm) et d'autre part pour empêcher que la soudure ne pénètre là où elle n'est pas désirée et soude ensemble longerons et traverse...
 
« Modifié: 09 avril 2016, 18:58 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3645
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #2 le: 24 novembre 2009, 07:48 »
C'est pas possible.........il est dopé ce gars là.......C'est devenu un TRAM du laiton.
mlm

Hors ligne steamystef

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 417
    • http://public.fotki.com/Steamystef/
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #3 le: 24 novembre 2009, 16:37 »
Si il l'est....  A l'insu de son plein gré... :D

Bon, je ne dis rien, je prends place au fond de la classe et j'écoute 'El prof...'

 :roll:
Steamy Stef
Plus d'activités pour raisons perso

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3645
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #4 le: 24 novembre 2009, 17:50 »
Et je suis certain que tu ne vas pas dormir  :roll:  :roll: .....même si tu es près du radiateur.......
Mais ne l'appelle pas "El Prof...." tu vas le vexer......dis plutôt "Vénérable Grand Maitre de la Suspension 3 Points"

mlm

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1368
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #5 le: 24 novembre 2009, 18:57 »
Ben je prévois d'encore beaucoup baver d'admiration, ça devient une habitude devant les réalisations de Bernard!!!
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 862
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #6 le: 24 novembre 2009, 20:55 »
:shock: Bon, apres ça je vais me dedier à l'elevage des lombrics!

Hors ligne Bruno

  • Administrateur
  • Membre confirmé
  • *****
  • Messages: 262
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m - 009 - 0m
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #7 le: 24 novembre 2009, 21:15 »
Ouaip, si cela continue comme cela, je vais investir dans un clavier étanche...
On dit que c'est en forgeant que l'on devient forgeron, mais là... :shock:
Bruno Rocci

Hors ligne Yves 89

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 483
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #8 le: 24 novembre 2009, 21:48 »
Va falloir que je trouve un rebouteux pour me remettre la mâchoire en place, elle pendouille lamentablement.
Toutefois, j'ai une interrogation. Pourquoi acheter le moteur, au lieu d'en faire un parfaitement adapté au modèle.
On me souffle une réponse, est ce la bonne: pour sauver des emplois.

Yves admiratif et un brin chineur
Yves 89

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #9 le: 24 novembre 2009, 22:31 »
La suite :

Comment réaliser ces fameux paliers sphériques en bronze. Je redonne le plan que j'avais déjà présenté dans le fil sur l'OC2. Les paliers sont réalisés dans une bille de bronze de 4 mm de diamètre qui est placée dans un logement usiné dans le longeron.
 

D'abord la préparation du logement du palier dans le longeron. Celui-ci est réalisé en perçant le longeron avec un foret à centrer de 4x1 sur une longueur de 1,54 mm. La seule difficulté consiste à percer juste la longueur nécessaire. Il convient pour cela de tourner le plus doucement possible si on ne veut pas passer complètement au travers de la pièce.


 
Puis on fini en perçant la partie cylindrique à 3,6 mm. On obtient ainsi la forme indiqué sur le plan. L'axe de la bille est alors juste dans le plan médian du longeron.
 

 
Passons ensuite à la réalisation du palier proprement dit. La bille est prise sur le tour en pince puis on perce un avant-trou de centrage au foret à centrer.


 
Avant de percer à 1,9 mm.


 
Toujours sans démonter la bille, on alèse enfin à 2 mm.


Pour terminer on reprend les faces de la bille. Ceci est effectué en montant la bille sur un mandrin de reprise fendu. La bille est fixée grâce à une vis de 1,6 mm qui vient écarter légèrement les deux parties du mandrin.


 
Le diamètre extérieur est parfois très légèrement trop grand et la bille force légèrement lorsqu'on la met en place dans le logement. Il s'en faut d'un ou deux centièmes. Il suffit de reprendre légèrement se diamètre avec du papier à polir de grade 1600. Pour cela la bille est montée sur un mandrin très légèrement conique. 


Pour l'OC2, les billes étaient maintenues dans leur logement par trois petits coup de pointeau. Avec  le recul, je n'ai pas trouvé ça très mécanique et, ici, j'ai préféré le faire avec un outil adapté qui va être utilisé pour légèrement mater la circonférence du trou tout autour de la bille.



« Modifié: 09 avril 2016, 20:59 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #10 le: 24 novembre 2009, 22:41 »
Et maintenant, le bogie monté :


Quand je parle d'un parallélogramme déformable, j'ose espéré qu'aucune voie n'atteindra jamais un tel gauche !


Une vue du renvoi primaire en module 0,4. L'engrenage central est en delrin pour limiter le bruit. J'espère qu'il tiendra le coup. Si ce n'est pas le cas, il y en a pour un quart d'heure à en refaire un...

« Modifié: 09 avril 2016, 21:02 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3645
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #11 le: 24 novembre 2009, 23:05 »
de plus en plus pro...comment est-il fait ton petit outil à sertir.... mlm

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #12 le: 24 novembre 2009, 23:08 »
Citation de: "mlm"

...comment est-il fait ton petit outil à sertir....


Un morceau de stub usiné au tour. Le pion de centrage est rapporté.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3645
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #13 le: 24 novembre 2009, 23:19 »
Précise.la forme ...... et tu presses à quelle pression pour faire un bourelet
Mlm

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2077
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
C'est reparti pour un nouveau modèle...
« Réponse #14 le: 24 novembre 2009, 23:51 »
Pas de plan précis, sauf les diamètre intérieur (4mm), extérieur (4,6mm) et  du pion de centrage (2mm). L'angle  est au pif (80 à 85°). Par contre soigneusement poli à la pierre diamantée et au papier à polir.

Le sertissage est fait sur la fraiseuse, vitesse minimale (50 tour/min) et j'enfonce en vérifiant la descente. J'y vais doucement un ou deux centièmes à la fois, jusqu'à ce que la bille soit juste maintenue dans son logement et qu'il n'y ait aucun dureté. Ca se fait au pif pour la première. Pour les autres, il suffit de redescendre de la même valeur.
 
 
« Modifié: 09 avril 2016, 21:03 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique