Auteur Sujet: Le défi Voie Libre : Mon frigo du Cardinal  (Lu 22948 fois)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre : Mon frigo du Cardinal
« le: 29 décembre 2009, 15:31 »
Je n'ai, bien sûr, pas pu résister à l'appel du défi lancé par Voie Libre dont on vous a fait part dans la dernière lettre d'information de décembre. Aussi ai-je, momentanément, laissé de coté la fabrication du Billard 150 que j'avais entreprise, pour me lancer dans la fabrication d'un Frigo du Cardinal.

Il est cependant inconcevable que je produise un modèle en voie normal.

C'est pourquoi j'ai, en fait, entrepris la construction d'une draisine Baguley et Drewry récupérée par TVT (Tramways à Vapeur Touristiques), et adaptée par cette association à la voie métrique pour rouler sur son réseau.

Comme toujours, je me suis attaqué en premier lieu à la construction de la partie mécanique et, tout d'abord, à la transmission par chaine qu'on voit bien sur l'original et sur le plan paru dans Voie Libre.

Je n'ai malheureusement pas pu respecter les dimensions de l'original et ai été contraint de grossir cet élément afin qu'il garde son caractère opérationnel. C'est donc à la fabrication d'un chaine à rouleaux à maillons de 1,8 mm que je me suis lancé.

Première étape, la fabrication des maillons proprement dit. Compte tenu de leur nombre (il faut plus de 100 pièces), il n'était pas question de les tailler un par un à la main. J'ai donc réalisé un outillage destiné à les produire par estampage.

L'outillage, destiné à être monté sur ma Profiform est constitué d'une matrice, d'un poinçon et d'un dévêtisseur. Chaque maillon est réalisé en deux opérations successives mais qui sont réalisées simultanément sur deux maillons différents. En descendant, le poinçon perce d'abord les deux trous d'axes des rouleaux. La bande de métal est déplacée d'un pas correspondant à l'espacement entre deux maillons, puis le poinçon découpe le maillon (en fait il perce également se faisant les deux trous du maillon suivant). Le déplacement de la bande de métal est constant car un pion de la matrice vient se positionner dans le trou correspondant au maillon fait précédemment;

Quelques photos. D'abord la réalisation de la matrice dans un bloc d'acier d'outillage 90MV08 :





Le poinçon est quand à lui réalisé dans un morceau de stub de 10 mm de diamètre. A défaut de CNC, les arrondis sont fait pas à pas, après avoir calculé les différentes positions de la fraise sur Excel. Pas difficile, mais seulement un peu long et fastidieux car le jeux entre poinçon et matrice doit être inférieur à 1/100 de mm. L'erreur est vite faite et j'ai du en faire trois avant d'en faire une sans me planter...

Les deux parties correspondant aux trous d'axes sont constituées de deux morceaux de corde à piano de 6/10 qui sont fixées dans le corps du poinçon par deux vis sans tête de 1,6 mm.



Le dévêtisseur est tiré plus simplement d'un morceau de cornière de 30x30 .



L'ensemble de pièces est maintenant usiné,...



...Il ne reste plus qu'à tremper le poinçon et la matrice puis faire à recuit à 230°C (température maximale du four domestique) pendant 2 heures.



Lors de la trempe, la matrice s'est très légèrement déformée de 1 ou 2 dixième de mm et j'ai du rectifier la surface à la meule, suivi d'une finition à la pierre diamantée.

Il ne reste plus qu'à monter tout ça sur la Profiform (plus facile à dire qu'à faire...).





Et les premiers maillons peuvent sortir :



Il reste encore un petit réglage à faire au niveau du pion de réglage du déplacement car les trous des axes des rouleaux ne sont pas tout à fait centrés avec le corps du maillon.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #1 le: 29 décembre 2009, 15:40 »
Après réglage, la fabrication des maillons a été une simple formalité grâce à l'outillage, de l'ordre de 1 à 2 seconde par maillon. Il sont estampés dans une feuille de chrysocale de 15/100

Par contre, la réalisation des rouleaux, décolletés dans un tube de laiton de 1 x 0,6 mm, fut beaucoup plus longue. Le problème à résoudre étant de faire des rouleaux sans bavure de manière à ne pas être obligé de faire de reprise. J'y suis finalement arrivé en prenant le tube en pince et en insérant le tube sur une "pointe" fixe usinée. L'outil couteau présentant un léger angle par rapport à la génératrice, il découpe d'abord proprement le rouleau puis dans un deuxième temps élimine la bavure sur l'extrémité du tube qui deviendra le rouleau suivant.





Après, ce ne fut plus que le travail, fastidieux mais non fatiguant, du montage des pièces entre elles. Les maillons et les rouleaux sont montés par de petits morceaux de tige de laiton de 6/10, matés aux deux extrémités tout en prenant garde que les maillons restent bien libres.

Et voila le résultat :

Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1694
Le défi Voie Libre
« Réponse #2 le: 29 décembre 2009, 16:24 »
Citation de: "netmetrique"
... C'est donc à la fabrication d'une chaine à rouleaux à maillons de 1,8 mm que je me suis lancé.


C'est beaucoup trop gros ! Tu aurais dû la faire encore plus petite...

Citation de: "netmetrique"
Première étape, la fabrication des maillons proprement dit. Compte tenu de leur nombre (il faut plus de 100 pièces), il n'était pas question de les tailler un par un à la main.


Ah bon ? Là, tu me déçois ...

Bon, OK, je sors ...

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1464
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Le défi Voie Libre
« Réponse #3 le: 29 décembre 2009, 19:27 »
Moi, c'est comme d'habitude...totalement sur le cul!!!
Se fabriquer sa propre chaîne :roll:  :roll:  :roll:
Mais où s'arrêtera ta capacité créative, Bernard?
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4295
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Le défi Voie Libre
« Réponse #4 le: 29 décembre 2009, 20:47 »
plus de 100maillons.....Netmétrique travaille à la chaîne

C'est la version Vélo Rail......... :D  :D  :D  as tu prévu le dérailleur....

MLM
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne Bruno

  • Administrateur
  • Membre confirmé
  • *****
  • Messages: 261
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m - 009 - 0m
Le défi Voie Libre
« Réponse #5 le: 30 décembre 2009, 10:14 »
Tout simplement génial ! Bravo Bernard. J'attends de voir la fabrication du circlips pour le montage du dernier maillon ;)

Citation de: "mlm"
as tu prévu le dérailleur....


Le dérailleur ? Peut-être pas, mais à mon avis il va falloir un tendeur, non ?
Bruno Rocci

Hors ligne steamystef

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 417
    • http://public.fotki.com/Steamystef/
Le défi Voie Libre
« Réponse #6 le: 30 décembre 2009, 15:07 »
Faut pas le laisser ainsi, faut faire quelque chose, c'est pas possible,  :wink:

Mon pôv'm'sieur....

N'empêche.... chapeau bas... moi c'est pas sur le cul, c'est admiratif...

Stef
Steamy Stef
Plus d'activités pour raisons perso

Hors ligne Yves 89

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 508
Le défi Voie Libre
« Réponse #7 le: 30 décembre 2009, 20:08 »
J'ai cherché une pièce d'un centime, comme ça, pour voir...
C'est vraiment pas gros!
Incroyable boulot!
Je me pose quand même une question, les matériaux utilisés ne vont-ils pas s'user rapidement quand la transmission va fonctionner?
Encore Bravo
Yves 89

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1694
Le défi Voie Libre
« Réponse #8 le: 31 décembre 2009, 00:27 »
Citation de: "Yves 89"
J'ai cherché une pièce d'un centime, comme ça, pour voir...


Ne cherchez plus, j'ai découvert le secret de Bernard ...


Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4295
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Le défi Voie Libre
« Réponse #9 le: 31 décembre 2009, 10:16 »
On sait bien que NetMétrique ne fait pas dans le MIMO........

 MLM :D  :D  :D
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne MSA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • http://web.me.com/ie.msa/MSA-MODELISME-FERROVIAIRE/index.html
Le défi Voie Libre
« Réponse #10 le: 31 décembre 2009, 14:21 »
Absolument dégoutant de voir des choses aussi belles  !!
Moi qui ne fait que du HOm comment voulez-vous que j'arrive à ce niveau.
A me dégouter pour le restant de l'année … heureusement qu'il ne reste que quelques heures …
En attendant tous mes vœux de bonne, heureuse année et sublime modélisme ferroviaire 2010.

Michel S.A.

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Le défi Voie Libre
« Réponse #11 le: 31 décembre 2009, 18:03 »
Bernard, pourquoi ne pas avoir utiliser la découpe chimique pour faire les maillons ?

Cela étant, comme d'hab, bravo ! Superbe travail !

Je vais devoir m'y remettre à force de voir tous ces beaux modèles  :roll:  :roll:  :roll:

PS : D'ailleurs, on est à court de smileys, y en a pas assez, et pas adaptés avec ce genre de message  :shock:  :shock:  :?  :?  :?

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #12 le: 31 décembre 2009, 18:56 »
Une réponse groupée à toutes les questions.

Tout d'abord Bernard, chapeau pour ce montage photo qui m'a bien fait rire. Ah ! Si j'avais ça ! Je pense que là j'attaquerai directement la vapeur vive, voire l'échelle 1/1. Sérieusement, j'ai peur que le plancher de mon appartement ne tienne pas le coup...

Yves : pour l'usure, l'expérience le montrera. Mais a priori je ne le pense pas. Les maillons sont en chrysocale qui est somme toute un métal assez dur. Les horlogers qui font des chaines de fusée de montre utilisent de l'acier (et en plus trempe l'ensemble de la chaine après fabrication). Mais je n'en avais pas sous la main. En plus, les contraintes auxquelles les chaines de fusées sont soumises sont beaucoup plus difficile, la traction du ressort s'exerçant dessus en permanence pendant des années. Dans notre cas, le modèle étant assez petit, les forces seront faibles, et surtout seront rarement appliquées.

Franck : j'ai fait des essais en découpe chimique, mais la précision était insuffisante. Là, le principe même de la découpe fait que tous les maillons ont un entre-axe strictement identique et des diamètres de perçage égaux. En fait je suis obligé de reprendre tous les trous avec un alésoir conique, simplement pour donner un chouïa de jeu. Sachant que la pente de l'alésoir fait 0,16 sur une longueur de 35 mm et que les maillons se positionnent à la même position à 1 mm près sur l'alésoir, cela montre que les écarts de diamètre des perçages sont inférieurs à 5 microns ! Difficile de faire ça avec de la découpe chimique...

Quant à ta proposition, Bruno, de mettre un tendeur de chaine. Cela ne sera pas nécessaire car j'ai prévu un entre-axe réglable, permettant de tendre juste ce qu'il faut la chaine.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tram

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 367
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Le défi Voie Libre
« Réponse #13 le: 01 janvier 2010, 14:37 »
Ce que Bernard ne vous a pas dit, c'est qu'il était en train de fabriquer la chaîne de distribution du moteur peugeot 203 qui équipe la vraie draisine, dans le but bien sûr de reproduire au 1/43 le dit moteur, à essence et fonctionnel, ce qui ne devrait pas lui poser trop de problèmes :mrgreen:

 Toute plaisanterie mise à part: :shock:  :shock: (mais ça devient habituel!)
Gilles Gayral

Hors ligne Fab

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 14
    • http://www.snp-asso.com
Le défi Voie Libre
« Réponse #14 le: 03 janvier 2010, 18:19 »
Bluffant  :shock:  :shock:  :shock:

Surtout pour la partie outillage !

Maintenant, une suggestion: le gemme pourrait-il, au travers de la revue par exemple, donner des "éléments de mécanique horlogère", ou quelques références vers les ouvrages adhoc ?