Auteur Sujet: Le défi Voie Libre : Mon frigo du Cardinal  (Lu 22939 fois)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #15 le: 03 janvier 2010, 18:43 »
Citation de: "Fab"

Maintenant, une suggestion: le gemme pourrait-il, au travers de la revue par exemple, donner des "éléments de mécanique horlogère", ou quelques références vers les ouvrages adhoc ?


Cela serait effectivement très intéressant. Mais il faudrait pour cela qu'un horloger puisse écrire ces articles. Malheureusement je ne pense pas qu'il y ait aucun membre du Gemme qui exerce cette profession.

Sinon, les ouvrages horlogers sont souvent hors de prix, à part des rééditions du manuel Roret qu'on trouve assez facilement dans des soldeurs de livre. Sinon il reste internet où, en cherchant un peu, on trouve des choses très intéressantes. A preuve, cet article qui décrit précisément la fabrication des chaines de fusée : Fusee Chain Making. Ou alors, celui-ci, dont j'ai déjà donné les références, sur  l'Utilisation des fraises couteaux pour fabriquer les engrenages.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4295
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Le défi Voie Libre
« Réponse #16 le: 03 janvier 2010, 19:58 »
tu sais Fab, NETMETRIQUE a des voisins sympa.....il a mis des poutres chez eux pour renforcer le plafond sous la fraiseuse....et il leur a offert des casques et des bouchons pour les oreilles....ils se plaignent un peu des vibrations car ça lézarde les murs.....Netmetrique prétend que c'est à cause des carrières de la butte Montmartre.

 :lol:  :lol:  :lol:  :lol:
MLM
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #17 le: 03 janvier 2010, 22:35 »
Citation de: "mlm"
tu sais Fab, NETMETRIQUE a des voisins sympa.....il a mis des poutres chez eux pour renforcer le plafond sous la fraiseuse....et il leur a offert des casques et des bouchons pour les oreilles....ils se plaignent un peu des vibrations car ça lézarde les murs.....Netmetrique prétend que c'est à cause des carrières de la butte Montmartre.

 :lol:  :lol:  :lol:  :lol:
MLM


Je reconnais bien là ta médisance coutumière...
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #18 le: 03 janvier 2010, 23:02 »
Sérieusement, quelques photos de l'avancement encore bien timide des travaux.

D'abord la réalisation des roues qui sont en laiton, ce modèle n'étant pas destiné à un usage intensif. Comme je n'arrive plus à trouver d'arcap, je veille soigneusement à mon dernier barreau en le réservant aux emplois les plus nobles possibles.



C'est qu'elles ne sont pas bien grosses ! J'ai même été vérifier que je ne m'étais pas planté d'échelle après avoir décolleté la première ébauche.



Il y en a six car, lors d'un premier jet de fabrication de quatre, j'en ai fusillé une. Pour être sur que toutes les roues sont bien identiques (la pente de 3° est difficile à régler sur le tour) je préfère que toutes les roues soient issues de la même série. J'ai été bon pour en retourner une autre série, et pour être tranquille, j'ai préféré tout de suite faire du surnombre...

Ensuite, fabrication de la vis sans fin du premier étage de réduction en module 0,3, également en laiton (l'engrenage sera en delrin pour limiter les frottement). La principale difficulté a été de trouver une combinaison des engrenages pour l'entrainement de la vis-mère du tour pour parvenir à un pas de 0,942. En effet, le tour est prévu en standard pour des filetages métriques et n'est pas prévu pour des pas multiples de Pi. J'ai quand même réussi à trouvé une combinaison permettant de limiter l'erreur par rapport au pas théorique à 5 microns. Cela devrait suffire...



Et voici la vis montée sur le moteur, un moteur Maxon à RSF de 10 mm de diamètre et de 17 mm de longueur. Cela sera sans doute la seule pièce achetée dans le commerce de ce modèle.



Par contre la fixation de ce moteur s'effectue par un filetage de 5,5x0,5. Bien entendu, impossible de trouver un taraud correspondant, même après plusieurs heures de recherche dans mes doc et sur internet. Qu'à cela ne tienne, il n'y a plus qu'à le fabriquer. J'aurai gagné du temps en le faisant tout de suite !



Et voilà, il n'y a plus qu'à monter l'écrou sur le moteur :

Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tram

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 367
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Le défi Voie Libre
« Réponse #19 le: 04 janvier 2010, 14:04 »
:shock:  :shock:  Tes roues Bernard, elles sont superbes!! (quant au reste, je suis comme d'habitude admiratif...)
Gilles Gayral

Hors ligne Capitole

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 68
Le défi Voie Libre
« Réponse #20 le: 06 janvier 2010, 11:35 »
Bonjour.

Juste une question : Bernard ta draisine est prévue avec 3 essieux :?:

Amicales salutations.
Patrick

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4295
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Le défi Voie Libre
« Réponse #21 le: 06 janvier 2010, 12:14 »
Mais non......il va en en faire avec des essieux mixtes Voie Normale, voie métrique  :D  :D  :D
MLM
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne steamystef

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 417
    • http://public.fotki.com/Steamystef/
Le défi Voie Libre
« Réponse #22 le: 06 janvier 2010, 12:20 »
:roll:

Meuh non... le monsieur y t'a dit qu'il les avait faites en surnombre au cas où...
 :lol:
Savent pas lire,
En ettendant, cela reste du très bô
Steamy Stef
Plus d'activités pour raisons perso

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #23 le: 06 janvier 2010, 14:25 »
Les travaux de ces derniers jours.

Tout d'abord la fabrication de la roue dentée menée par la vis sans fin. Celle-ci est fabriquée dans un rond de Delrin. Ce n'est pas un effet d'optique, le diviseur est bien incliné selon l'angle du filet pour s'adapter à la vis sans fin.




Puis la fabrication des roues dentées de la transmission par chaine. Les emplacements des rouleaux sont d'abord percés sur le diviseur.





Puis les dents sont fendues à la main avec une lime de Genève. Dans un premier temps j'ai commencé à faire des fraises couteaux, ce qui m'a pris pas mal de temps. Malheureusement, un défaut je pense au niveau du revenu suivant la trempe a fait que deux outils ont cassés tout de suite. De guerre lasse, j'ai finalement fait cela à la main, ce qui est somme toute assez rapide, moins d'une demi-heure par roue, avec un résultat satisfaisant.



Et voici les deux roues montées.

Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #24 le: 06 janvier 2010, 14:44 »
Poursuite avec la fabrication du support de premier étage de réducation.

Les pièces sont soigneusement positionnées en utilisant un gabarit puis soudées avec une soudure à l'argent pour plus de solidité.



Le support moteur est ensuite lui-même soudé sur les pièces précédentes. La encore le montage est soigneusement fixé pour faire la soudure en garantissant une géométrie conforme à celle prévue.



Et pour finir, l'ensemble opérationnel :





Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Capitole

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 68
Le défi Voie Libre
« Réponse #25 le: 06 janvier 2010, 16:22 »
Citer

Meuh non... le monsieur y t'a dit qu'il les avait faites en surnombre au cas où...
Laughing
Savent pas lire,
En ettendant, cela reste du très bô


Ben oui, ma femme me le répète toujours : encore tu regardes les images  :wink:

En plus j'avais pas me lunettes et les photos sont tellement belles et parlantes que j'ai "zappé"
Patrick

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Le défi Voie Libre
« Réponse #26 le: 08 janvier 2010, 21:46 »
Joli travail Bernard !

Quelques remarques...Tu n'as pas trouvé de vis sans fin au module 0.3 dans le commerce ?

Par contre tu as taillé ta vis dans du laiton, alors là, de la part d'un mécanicien comme toi...Elle aurait du être taillé dans de l'acier, même si la roue est en Delrin®, ah chuis déçu là, terrible  :roll:  :roll:  :roll:  :mrgreen:  :mrgreen:  :mrgreen:  :lol:  :lol:  :lol:

En ce qui concerne le taraud de 5.5x0.5, il y en a dans le commerce, j'en avais trouvé en son temps, où j'avais rencontré le même problème avec un Fauhaber de diamètre 10mm, il me semble que c'était chez Weber, mais je te parle de ça d'il y a au moins plus de 10 piges !

Le taraud coûtait une centaine d'euros ! Donc pas de regret...

Finalement j'ai trouvé des écrous en laiton au pas de 5.5x0.5 chez Branchline en Angleterre qui avait fait décolleter en série des écrous pour ces moteurs...Je dois encore en avoir d'ailleurs...

Gécomodel en a fait autant il y a quelques années...

Tu a réalisé tes rayonnages de roue comment ? à la main ou à la fraiseuse et table circulaire ?

Et pour la forme de la jante intérieure, tu as utilisé un outil de forme ad hoc ?

En tout cas tu es au sommet de ton art ! Comme je l'ai déjà dit précédemment, ça manque de smileys sur ce forum...

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #27 le: 08 janvier 2010, 23:02 »
Citation de: "Fr. Tavernier"

Quelques remarques...Tu n'as pas trouvé de vis sans fin au module 0.3 dans le commerce ?


Pourquoi acheter ce qu'on peut faire soit-même ?

Citation de: "Fr. Tavernier"

Par contre tu as taillé ta vis dans du laiton, alors là, de la part d'un mécanicien comme toi...Elle aurait du être taillé dans de l'acier, même si la roue est en Delrin®, ah chuis déçu là, terrible  :roll:  :roll:  :roll:  :mrgreen:  :mrgreen:  :mrgreen:  :lol:  :lol:  :lol:


Cf la doc Dupont, pour l'association acier doux et trempé/delrin dans des vis sans fin : "Résistance moins élevée à l’usure, mais endurance à la fatigue et résistance au choc supérieures. Conseillé pour les couples de blocage élevés (essuie-glace, mécanismes de lève-vitre, appareils électroménagers soumis à de fortes charges, tels que les hachoirs à viande éventuellement soumis à des chocs). Les vis sans fin en acier trempé assurent une meilleure tenue à l’usure". Ce n'est pas vraiment notre cas.

Ce qui est important pour les frottements c'est que les deux soient fait dans des matériaux différents et que le matériau le plus dur corresponde à l'engrenage qui tourne le plus vite. Ce qui est le cas.

Citation de: "Fr. Tavernier"

En ce qui concerne le taraud de 5.5x0.5, il y en a dans le commerce, j'en avais trouvé en son temps, où j'avais rencontré le même problème avec un Fauhaber de diamètre 10mm, il me semble que c'était chez Weber, mais je te parle de ça d'il y a au moins plus de 10 piges !

Le taraud coûtait une centaine d'euros ! Donc pas de regret...

Finalement j'ai trouvé des écrous en laiton au pas de 5.5x0.5 chez Branchline en Angleterre qui avait fait décolleter en série des écrous pour ces moteurs...Je dois encore en avoir d'ailleurs...

Gécomodel en a fait autant il y a quelques années...


Malheureusement, il n'y a plus grand chose chez Weber ! Et cela n'existe même pas chez Otelo qui est certainement plus fourni que Weber...

Citation de: "Fr. Tavernier"

Tu a réalisé tes rayonnages de roue comment ? à la main ou à la fraiseuse et table circulaire ?


Le trous des extrémités ont été faits sur plateau diviseur puis les fentes dégrossies à la fraise de 1 mm, toujours à la fraiseuse sur plateau diviseur. Le tout fini à la lime de genève.

Citation de: "Fr. Tavernier"

Et pour la forme de la jante intérieure, tu as utilisé un outil de forme ad hoc ?

Effectivement outil de forme taillé dans du stub, trempé à l'eau et revenu à 200°C pendant 1 heure, puis la forme finie et polie à la pierre diamantée.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Le défi Voie Libre
« Réponse #28 le: 08 janvier 2010, 23:30 »
Pour la vis sans fin, ce n'est pas ce que dit NWSL qui utilise le Delrin® pour ses roues...Ils utilisent uniquement l'acier pour leur vis, jamais le laiton et leurs roues sont pourtant en Delrin®...

Le laiton serait trop tendre, en terme d'usure (ce qui correspond à ce que tu as rapporté de la doc Dupont, "Les vis sans fin en acier trempé assurent une meilleure tenue à l’usure", d'où un risque d'usure prématuré...

Mais bon, tout dépendra beaucoup de l'intensité d'utilisation du modèle...

Et puis l'usure dépend aussi du bon calage de la vis et si on voulait être vraiment puriste, elle ne devrait pas être montée directement sur l'arbre moteur dont les paliers ne sont pas prévus pour supporter les contraintes de la vis... :wink:

Mais entre la théorie et la pratique...

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2222
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Le défi Voie Libre
« Réponse #29 le: 08 janvier 2010, 23:51 »
Citation de: "Fr. Tavernier"
Pour la vis sans fin, ce n'est pas ce que dit NWSL qui utilise le Delrin® pour ses roues...Ils utilisent uniquement l'acier pour leur vis, jamais le laiton... ...Le laiton serait trop tendre, en terme d'usure (ce qui correspond à ce que tu as rapporté de la doc Dupont, "Les vis sans fin en acier trempé assurent une meilleure tenue à l’usure", d'où un risque d'usure prématuré...


Cela m'étonnerai quand même que leur roue soit en acier trempé? ou alors bonjour le prix...

Citation de: "Fr. Tavernier"

Mais bon, tout dépendra beaucoup de l'intensité d'utilisation du modèle...


Cela m'étonnerai effectivement beaucoup que ce modèle tourne plus de quelques dizaines d'heures dans sa vie....

Citation de: "Fr. Tavernier"

Et puis l'usure dépend aussi du bon calage de la vis et si on voulait être vraiment puriste, elle ne devrait pas être montée directement sur l'arbre moteur dont les paliers ne sont pas prévus pour supporter les contraintes de la vis...


On fait malheureusement tous la même chose, sauf peut-être dans le cas de mon Crochat...

Citation de: "Fr. Tavernier"

Mais entre la théorie et la pratique...


Tu deviens philosophe Franck...
Bernard Marchand
Site Netmetrique