Auteur Sujet: Un BB Crochat et ses plateformes Pechot en O14  (Lu 46558 fois)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Un BB Crochat et ses plateformes Pechot en O14
« le: 18 décembre 2011, 23:16 »
A l'occasion d'Expométrique 2011 à Sedan, j'ai eu un coup de foudre pour le superbe locotracteur BB Crochat conçu par Claude Buzer et ai donc été amené à  abandonner (provisoirement pour ceux qui me connaissent) le Om pour le O14.

De retour, j'ai aussitôt attaqué la construction de la caisse, qui est malheureusement pratiquement restée en plan du fait de mes occupations professionnelles...
Néanmoins, cet engin n'étant pas motorisé, j'ai été amené à concevoir une mécanique, selon mes critères habituels.

Pour ne pas déroger à mes habitudes, l'utilisation d'un 2020b s'imposait d'elle-même, d'autant plus qu'il ne manque pas de place dans la caisse. Pour ce qui est de la suspension trois points : pas très facile à faire dans un bogie relativement compact par rapport à du Om ; Mais l'utilisation d'une roue de chant, comme sur mon billard A150, permet de résoudre le problème sans trop de difficultés.

Par contre plus difficile d'avoir un engin avec les deux bogies réellement moteur. J'avais souvenir d'avoir fait ça avec deux moteurs (un sur chaque bogie) dans ma prime jeunesse sur du HO et d'avoir été à l'époque très déçu par ce système conduisant systématiquement à avoir une perte d'adhérence, les deux moteurs ne tournant jamais à la même vitesse ce qui conduit un des bogies à patiner. La solution d'avoir le moteur sur la caisse implique presque obligatoirement que celui-ci soit placé au centre, précisément à un endroit visible : Inacceptable. La solution finale a finalement été d'avoir deux bogies identiques, reliés par un barre de traction et deux joints à cardans. La liaison entre les deux châssis s'effectuera au niveau de l'étage intermédiaire de réduction. Par contre, compte tenu de la place disponible limitée dans un bogie en O14,  un module de 0,3 s'est imposé pour l'ensemble de la pignonerie ; il va falloir être soigneux dans la fabrication des engrenages et rigoureux dans les entraxes...
Les châssis de chaque bogie sont constitués de deux pièces en laiton fraisé, articulées l'une par rapport à l'autre. Un seul des bogies porte le moteur unique.
Compte tenu du fait qu'il est aujourd'hui possible de trouver des roulements à billes à des prix tout à fait abordables, tout les axes sont montés sur roulement, aussi bien les essieux que les axes intermédiaires.
« Modifié: 18 janvier 2013, 22:05 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1464
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Un BB Crochat en O14
« Réponse #1 le: 19 décembre 2011, 12:40 »
Eh ben on va encore rester baba devant l'ingéniosité et le talent de Bernard, et je prends le pari que les fournitures achetées (hors matières premières) seront réduites à la portion congrue!

Les machines-outil vont encore tourner plein pot! Mais que font donc les syndicats? :wink:  :wink:  :wink:
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne francois08

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 90
Un BB Crochat en O14
« Réponse #2 le: 24 décembre 2011, 08:54 »
il me semble que Claude avait prévu une motorisation avec des Bullant... :wink:
tout est dur avant d\'être facile.....quoi que!!!

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Un BB Crochat en O14
« Réponse #3 le: 24 décembre 2011, 10:25 »
Citation de: "francois08"

il me semble que Claude avait prévu une motorisation avec des Bullant...


Tout à fait exact.

Mais je pense qu'il est possible de réaliser soi-même quelque chose de beaucoup plus performant que le Bullant et pour beaucoup moins cher.

Attention, je ne dénigre pas le Bullant qui a les énormes avantages, d'abord d'exister et de permettre à tout un chacun non forcément féru de mécanique de motoriser ses modèles, et surtout d'avoir un fonctionnement tout à fait acceptable.

Cependant, je reste persuadé qu'il est possible de faire beaucoup mieux, ne serait-ce que via une articulation trois points. J'ai cependant bien conscience que la mécanique que je suis en train de réaliser est tout à fait irréalisable, économiquement parlant, par un artisan. Ou du moins son coût de revient serait tel qu'elle serait totalement invendable !

Quand je parle un peu plus haut de beaucoup moins cher que le Bullant, il s'agit simplement du cout des matériaux et du matériel à approvisionner (en fait uniquement le moteur et les roulements). Étant bien entendu que je ne compte pas le temps passé. Normal, puisque ça, c'est simplement mon plaisir...
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1694
Un BB Crochat en O14
« Réponse #4 le: 24 décembre 2011, 11:38 »
Bravo Bernard !

Citation de: "francois08"
il me semble que Claude avait prévu une motorisation avec des Bullant... :wink:


Je confirme : le Crochat de Claude Buzer a été conçu dès le départ pour être équipé de bogies Bullant. Bien sûr, on peut y mettre d'autres mécaniques et même la faire soi-même, mais il ne faut pas décourager les modélistes moins talentueux en mécanique qui seraient intéressés par ce magnifique modèle de Claude.

Je sais d'autre part que Truckteur Models (David K.) étudie un bogie moteur pouvant s'adapter sur ce Crochat.

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Un BB Crochat en O14
« Réponse #5 le: 27 décembre 2011, 18:31 »
Allez, on va encore en prendre plein les mirettes, merci Bernard, cela me remotive pour mon nouveau locotracteur...qui sera en 14mm !

Je travaille actuellement dessus, mais je coince sur la transmission primaire... :wink:

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Un BB Crochat en O14
« Réponse #6 le: 28 décembre 2011, 06:45 »
Encore une belle leçon de mécanique.

Merci Bernard
le poète anonyme

Hors ligne Albert NOËL

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 48
Un BB Crochat en O14
« Réponse #7 le: 28 décembre 2011, 15:24 »
Bonjour à tous  

Je vois que l'atelier de Bernard ne chôme pas, quel talent.

Encore de belle chose en préparation pour l'année 2012

Bernard tu utilise quel logiciel  pour l'image de ta mécanique ?

A+
Albert
CFD SEINE ET MARNE

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Un BB Crochat en O14
« Réponse #8 le: 28 décembre 2011, 20:23 »
Bon, j'avais en son temps essayé le même principe que Bernard, mais j'ai abandonné par manque d'outillage adapté, nous venons d'échanger par mails avec Bernard à ce propos, comme quoi, l'outillage à son mot à dire...

Voilà les essais avortés de l'époque, désolé pour la photo, prise à l'arrache !



Par contre à l'époque pas de roulement à billes, mais des paliers bronze frittés...

Je pense que l'erreur vient du fait d'avoir percé au départ avec un trop petit diamètre, le foret ayant dévié, foret de plus non adapté au laiton en terme d'angle d'affutage et pour terminer, pas de finition à l'alésoir ?...

Alors questions pour Bernard, concernant son modèle :

1. Comment montes-tu tes roulements sur les supports, la cage est soudée, on voit des rondelles supports à l'intérieur du longeron ?

2. Comment fais-tu pour fixer tes axes ? ils viennent en butée sur les roulement ou montage serré sur l'axe ?

3. Tu as bruni l'ensemble y compris les roulements ?

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Un BB Crochat en O14
« Réponse #9 le: 28 décembre 2011, 23:46 »
Citation de: "Fr. Tavernier"

Je pense que l'erreur vient du fait d'avoir percé au départ avec un trop petit diamètre, le foret ayant dévié, foret de plus non adapté au laiton en terme d'angle d'affutage et pour terminer, pas de finition à l'alésoir ?...


Le problème des forets standard lorsqu'on les utilise pour le laiton est que l’angle d'attaque (qui est en fait l'angle d'hélice) est trop important, alors que pour du laiton l'angle d'attaque devrait être de 5° voire 0°.
Comme l'angle d'attaque est trop important, le foret a tendance à engager de trop, ce qui peut conduire à un blocage du foret et une casse inéluctable. A la main, cela peut être catastrophique, en particulier en fin de perçage si on oublie de limiter la pression à ce moment là. Lorsque on fait un perçage à la perceuse sensitive ou à la fraiseuse, cela est moins grave car on commande plus l'avance que la pression sur le foret.

J. C. Ragot recommande de casser cet angle avec une pierre à huile. Mais comme je ne perce que rarement à la main, je ne l'ai jamais fait.

Citation de: "Fr. Tavernier"

1. Comment montes-tu tes roulements sur les supports, la cage est soudée, on voit des rondelles supports à l'intérieur du longeron ?


Les alésages sont fait à l'alésoir si les trous sont débouchants ou sinon à la fraise. Dans le premier cas, le montage est juste glissant voir tout juste serré, un peu plus libre dans le second cas. Dans tous les cas, les roulements sont collés en place à la résine de blocage, ce qui reste démontable si besoin.

Citation de: "Fr. Tavernier"

2. Comment fais-tu pour fixer tes axes ? ils viennent en butée sur les roulement ou montage serré sur l'axe ?


Les axes sont réalisés en acier bleu d'horlogerie, dit acier à pivot. Il s'agit d'un acier poli quasiment miroir trempé et revenu (d'où la couleur bleue). La cote est exacte au micron près. Il entre en glissement très légèrement dur à l'intérieur du roulement (on monte en poussant un peu fort avec un outil, pas besoin de maillet...).

Bien que trempé, cet acier se travaille sans problème avec des outils carbure.

Malheureusement, (encore une fois, car les fournitures deviennent un véritable problème !) cet acier qui était produit par Bergeon n'est plus au catalogue et je ne sais pas comment je ferai lorsque j'aurai épuisé mes réserves.

Dans le cas des axes de roue, ceux-ci sont fait en stub. Ils ne rentrent pas en l'état dans les roulements. Il est nécessaire de faire sur le tour un léger polissage au papier à polir. Si le diamètre est légèrement trop réduit (on travaille dans des ajustages de ce type à quelques microns près, voire un centième), une pointe de résine de blocage permet de fixer l'axe dans le roulement.

Par contre, je me suis aperçu à l'usage que les jeux latéraux dans les roulements ne sont pas négligeables (de l'ordre de quelques dixièmes). Cela est intéressant, car cela permet de corriger au besoin un léger défaut de coaxialité des alésages dans lesquels sont montés les roulements. Néanmoins, dans mon cas, cela est gênant au niveau des jeux dans le couple pignon/roue de champ car le module de 0,3 ne pardonne pas des jeux importants!

Citation de: "Fr. Tavernier"

3. Tu as bruni l'ensemble y compris les roulements ?


Le brunissage a été fait avant montage des roulements. Il n'est pas parfait, mais est juste là pour briser les brillances qui seraient trop visibles après finition complète du modèle (je n'ai pas l'intention de peindre le châssis car cela m'obligerai à tout démonter préalablement...
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 845
Un BB Crochat en O14
« Réponse #10 le: 29 décembre 2011, 10:11 »
Citation de: "netmetrique"
Citation de: "Fr. Tavernier"

Je pense que l'erreur vient du fait d'avoir percé au départ avec un trop petit diamètre, le foret ayant dévié, foret de plus non adapté au laiton en terme d'angle d'affutage et pour terminer, pas de finition à l'alésoir ?...


Le problème des forets standard lorsqu'on les utilise pour le laiton est que l’angle d'attaque (qui est en fait l'angle d'hélice) est trop important, alors que pour du laiton l'angle d'attaque devrait être de 5° voire 0°.
Comme l'angle d'attaque est trop important, le foret a tendance à engager de trop, ce qui peut conduire à un blocage du foret et une casse inéluctable. A la main, cela peut être catastrophique, en particulier en fin de perçage si on oublie de limiter la pression à ce moment là. Lorsque on fait un perçage à la perceuse sensitive ou à la fraiseuse, cela est moins grave car on commande plus l'avance que la pression sur le foret.

J. C. Ragot recommande de casser cet angle avec une pierre à huile. Mais comme je ne perce que rarement à la main, je ne l'ai jamais fait.


Tu as aussi les forets spéciaux laiton et bronze avec le même angle d'attaque que les autres forets, mais avec un pas d'hélice différent, à priori pour évacuer plus rapidement le copeau, qui immanquablement fini par bloquer le foret...

Citation de: "netmetrique"
Citation de: "Fr. Tavernier"

1. Comment montes-tu tes roulements sur les supports, la cage est soudée, on voit des rondelles supports à l'intérieur du longeron ?


Les alésages sont fait à l'alésoir si les trous sont débouchants ou sinon à la fraise. Dans le premier cas, le montage est juste glissant voir tout juste serré, un peu plus libre dans le second cas. Dans tous les cas, les roulements sont collés en place à la résine de blocage, ce qui reste démontable si besoin.


Oui, bon je me doutais bien, résine compound  :wink:  J'ai posé la question histoire de discuter, mais je me souvenais que tu avais utilisé le même principe sur ton autorail...

Citation de: "netmetrique"
Citation de: "Fr. Tavernier"

2. Comment fais-tu pour fixer tes axes ? ils viennent en butée sur les roulement ou montage serré sur l'axe ?


Les axes sont réalisés en acier bleu d'horlogerie, dit acier à pivot. Il s'agit d'un acier poli quasiment miroir trempé et revenu (d'où la couleur bleue). La cote est exacte au micron près. Il entre en glissement très légèrement dur à l'intérieur du roulement (on monte en poussant un peu fort avec un outil, pas besoin de maillet...).

Bien que trempé, cet acier se travaille sans problème avec des outils carbure.

Malheureusement, (encore une fois, car les fournitures deviennent un véritable problème !) cet acier qui était produit par Bergeon n'est plus au catalogue et je ne sais pas comment je ferai lorsque j'aurai épuisé mes réserves.

Dans le cas des axes de roue, ceux-ci sont fait en stub. Ils ne rentrent pas en l'état dans les roulements. Il est nécessaire de faire sur le tour un léger polissage au papier à polir. Si le diamètre est légèrement trop réduit (on travaille dans des ajustages de ce type à quelques microns près, voire un centième), une pointe de résine de blocage permet de fixer l'axe dans le roulement.

Par contre, je me suis aperçu à l'usage que les jeux latéraux dans les roulements ne sont pas négligeables (de l'ordre de quelques dixièmes). Cela est intéressant, car cela permet de corriger au besoin un léger défaut de coaxialité des alésages dans lesquels sont montés les roulements. Néanmoins, dans mon cas, cela est gênant au niveau des jeux dans le couple pignon/roue de champ car le module de 0,3 ne pardonne pas des jeux importants!


Pas mal, pas mal, là vois-tu je pensais au début que tu venais en butée sur le roulement, mais ensuite je me suis dis, pas possible, comment fait-il pour les monter, les longerons sont usinés dans la masse ? Donc montage serré...

Je ne pensais pas qu'un montage serré "légèrement dur" suffirait, mais à priori cela marche, excellente idée !

Pour l'acier bleu, l'Octant en a, j'en ai acheté, tu trouveras du dia. 0.4 au dia. 4mm, page 55 du dernier catalogue, page mauve Édition 2010-2011 (en bas de page)...

Citation de: "netmetrique"
Citation de: "Fr. Tavernier"

3. Tu as bruni l'ensemble y compris les roulements ?


Le brunissage a été fait avant montage des roulements. Il n'est pas parfait, mais est juste là pour briser les brillances qui seraient trop visibles après finition complète du modèle (je n'ai pas l'intention de peindre le châssis car cela m'obligerai à tout démonter préalablement...


Ok, je me suis posé la question parce que sur la photo on aurait dit que les roulements étaient brunis, ce qui me semblait un poil dangereux pour le fonctionnement ensuite...

Bon, merci pour les infos, ben on attend la suite...  :wink:

Je me suis remis sur l'étude de la mécanique de mon nouveau locotracteur, les dessins sont quasi terminés, concept habituel maintenant, transmission primaire par engrenage hélicïdaux en module 0.3 (Locostyl) monté directement sur le 2020D et le premier essieu et transmission au second essieu par poulies / courroie, qui est suspendu...

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Un BB Crochat en O14
« Réponse #11 le: 29 décembre 2011, 12:36 »
J'ai acheté chez l'Octant, des axes en acier bleui.
le poète anonyme

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Un BB Crochat en O14
« Réponse #12 le: 29 décembre 2011, 14:09 »
Citation de: "Fr. Tavernier"

Pour l'acier bleu, l'Octant en a, j'en ai acheté, tu trouveras du dia. 0.4 au dia. 4mm, page 55 du dernier catalogue, page mauve Édition 2010-2011 (en bas de page)...


Citation de: "le poète"

J'ai acheté chez l'Octant, des axes en acier bleui.


Désolé pour vous, mais c'est fini (il ne reste plus que quelques diamètres). L'Octant se fournissait chez Bergeon....

Enfin si vous avez une autre adresse, je suis preneur.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Un BB Crochat en O14
« Réponse #13 le: 29 décembre 2011, 18:03 »
Si je suggère des queues de forêts, c'est une grosse bétise ?
le poète anonyme

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2223
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Un BB Crochat en O14
« Réponse #14 le: 16 janvier 2012, 21:17 »
Citation de: "le poète"
Si je suggère des queues de forêts, c'est une grosse bétise ?


Désolé pour la réponse (très) tardive, mais je n'avais pas vu passer ta question...

Une queue de foret cela n'est pas une bétise, mais le diamètre est  malheureusement légèrement inférieur au diamètre nominal : Ainsi, il est de 1,98 mm pour un foret de 2 mm, ou 1,485 mm pour un foret de 1,5 mm.
Bernard Marchand
Site Netmetrique