Auteur Sujet: HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)  (Lu 7906 fois)

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« le: 23 juillet 2012, 17:56 »
Ça y est, j'ai tout ce qu'il me faut pour fabriquer la 99 6001 du Harz : une 141T BR86 Tillig à charcuterpour le châssis, et surtout la caisse Shapeways, reçue ce matin.
J'avais commandé la caisse avec la meilleure qualité de résine.

A priori, c'est bluffant: les tubulures sont toutes là, détachées de la chaudière, et les lanternes, bien placées sur la traverse de choc! :C4




Je crains cependant que tout ça soit assez fragile.
J'ai hâte de passer une couche d'apprêt pour mieux voir les détails, mais je redoute l'étape du traitement de surface, celle-ci étant encore toute "grasse". Il ne faudrait pas effacer les détails avec quelque chose d'abrasif.
Cyril Ducrocq préconise la lessive St Marc pour ses caisses en résine. Qu'en pensez vous?
« Modifié: 24 juillet 2012, 22:19 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1067
Re : La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #1 le: 23 juillet 2012, 19:59 »
Bon, si la résine est de qualité il ne devrait pas poser problèmes de sorte, quand je restaure un meuble et je n'ai pas à la main un morceau du même bois je fais les essais de couleur dans les parties cachées, tu pourrait faire le même dans l'intérieur de la caisse.
Quelle est la "sensation" du materiel?

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #2 le: 24 juillet 2012, 14:32 »
Etant à la campagne, je n'ai sous la main qu'une vieille brosse à dent et du Cif, mais je me mettrai à la caisse plus tard, car ce matin j'ai attaqué le chässis. Attaqué est bien le mot   :o :



Jusqu'ici, pas grand chose d’irréversible, sauf les bielles d'accouplement coupées et les fils d'éclairage sectionnés.
Ayant eu une très mauvaise expérience avec le démontage du très fragile embiellage, j'ai décidé de tout bricoler en laissant en place les trois essieux avants et l'embiellage. J'ai réussi à extraire le 4e essieu en tordant l'arrière de la plaque inférieure du châssis qui retient les essieux. En effet, il ne suffit pas d'ôter les deux vis pour l'enlever. Il y a un encliquetage sévère au milieu, qui obligerait à démonter l'embiellage (mais je crois avoir montré les photos du champ de ruines avec ma 141T).
Maintenant, il va falloir attaquer à la tronçonneuse (enfin... au disque à tronçonner) les extrémités du châssis et le dessous de la caisse.



En fait, ce n'est pas trop traumatisant. La traverse avant a sauté, le lest a été raccourci à l'avant de la chaudière et des caisses à eau et des bricoles à l'arrière du châssis ont été enlevées, sans oublier l'axe du moteur scié au ras du volant d'inertie. Notons que j'ai pu conserver le décodeur à l'avant (car la 141T que j'ai récupérée est équipée DCC)
Côté caisse, l'ouverture a été agrandie à l'avant, sous la chaudière.
Après ces quelques gratouillages, la caisse s'adapte bien sur le châssis. Il faudra juste que je vérifie que le volant d'inertie ne frotte pas sur l'arrière de la hotte à charbon.



Côté châssis, il va falloir que je réfléchisse à l'insertion du bissel arrière. Si je veux mettre un vrai bissel, il faudra entailler largement le châssis métallique. J'envisage plutôt de traiter ce bissel en essieu fixe, avec du jeu latéral et vertical. Pour faciliter les choses, il va se loger juste à la place de la vis de fixation de la plaque inférieure et du moteur au châssis!   >:( . Il faudra aussi que j'installe des lamelles de prise de courant sur ce bissel, car le 3e essieu moteur est bandagé.

Mais pour l'instant, je vais me remettre à la caisse, et je viens juste d'y découvrir un H4 gros defaut qui ne figurait pas sur l'image virtuelle et qui va me demander un peu (?) de boulot. Les observateurs attentifs connaisseurs de la 99 6001 auront peut-être déjà vu ce défaut, qui ne peut être dû qu'à une modification malencontreuse du fichier...
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #3 le: 24 juillet 2012, 14:42 »
Pour ceux qui ne connaitraient pas cette machine, construite par Krupp en 1939, en voici une photo prise en 1984.



Cette machine aurait dù servir de prototype à toute une série de 131T, 141T et 151T à voie métrique, destinées à renouveler le parc des trois compagnies privées du Harz, mais ce programme a été interrompu par la guerre.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #4 le: 24 juillet 2012, 22:10 »
Le défaut, ce sont les trous de marchepieds dans les flancs des caisses à eau et à charbon, qui manquent carrément. J'ai donc dû les repercer tant bien que mal (essayez de faire des trous rectangulaires avec juste une perceuse et une lame de cutter!). Il y avait aussi une zone non polie et en léger relief sur les flancs de caisses, juste sous ces trous absents, à poncer à la fibre de verre.. Après avoir souffert une paire d'heures, Je n'ai pas pu résister plus longtemps, et j'ai passé une couche d'apprêt Tamiya pour voir enfin les détails... et les défauts éventuels.




J'avoue que je suis bluffé. Le gars qui a conçu ça en une pièce est un grand malade!  :o
"Mes" trous de marchepieds ne sont pas parfaits. L'apprêt va m'aider à y voir plus clair pour les peaufiner. Il me permettra aussi de mieux voir les défauts de surface résiduels sur les flancs des caisses à eau. A part ces flancs, il n'y a rien à reprendre.  ;D
Tiens, je viens de m'apercevoir que les tuyauteries qui couraient sous la caisse à eau droite se sont fait la malle! Pas grave, je les reprendrai en fil métallique. De toutes façons, elles n'auraient pas tenu longtemps.

Je vais quand même envoyer à Shapeways un message pour leur signaler le défaut de conception.
Sinon, je suis partant pour deux ou trois autres modèles (mais plus tard!).
« Modifié: 24 juillet 2012, 22:16 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #5 le: 06 août 2012, 20:20 »
N"étant plus chargé de famille depuis samedi, j'ai pu me remettre à ma 99 6001.

J'ai travaillé principalement au châssis et à ses appuis dans la caisse. J'ai installé (du façon peut-être provisoire) l'essieu arrière. Pour ce faire, j'ai supprimé la partie arrière de la plaque inférieure du châssis. La vis avant et l'encliquetage suffisent à la tenir en place. J'ai aussi un peu entaillé le dessous du châssis métallique pour permettre l'axe d'essieu de se loger à bonne hauteur avec un débattement vertical . La vis qui fixait la pièce retenant le bloc moteur au châssis et à la plaque inférieure étant juste à cet endroit, je l'ai remplacée par une plus courte (en fait j'ai simplement interverti les deux vis de fixation de la plaque inférieure). J'ai enfin fixé l'essieu avec un étrier tiré de l'ancien bissel arrière. Il est mal centré, mais j'en ai d'autres à la maison.
Il y a beaucoup de jeu, mais je compte appuyer l'essieu sur la voie par les lamelles de contact que je vais y installer. Tout cela demandera des essais sur une voie qui me fait actuellement défaut.




Les observateurs attentifs auront remarqué que j'ai finalement raccourci la bielle de distribution et reculé la coulisse. S'ils n'étaient pas convaincus que je suis fou, ils en ont maintenant la preuve manifeste. :D
Couper la bielle et recoller les deux tronçons à la cyano n'est pas trop difficile. Percer un petit trou pour y loger un nouvel axe pour la coulisse non plus. Il faut simplement de bons yeux, de l'habileté et être préparé à aller rechercher cette (censuré)  de petite pièce à l'endroit inconnu et encombré où elle a sauté :'( . Le plus délicat, c'est de faire tout ça sans casser ce  (censuré) de micro-axe en plastique sur la contre manivelle de l'essieu moteur!  >:( >:( .
 "Vous qui entrez ici, laissez toute espérance!" et
"Ce que j'ai fait, aucune bête ne l'aurait fait!"

Voila l'allure générale hier soir:



Etape suivante, s'atteler à l'éternel problème de la fixation de la caisse au châssis. A l'arrière, pas de problème : deux vis sous la cabine ou fixation via le tampon. A l'avant, c'est plus délicat, il n'y a aucun élément du châssis où je puisse me raccrocher. Il fallait donc cogiter.

Dernière minute... Cet après-midi, j'ai encore un peu avancé le châssis. J'ai coupé tout ce qui dépassait à l'avant du bissel, ce qui m'a permis de fabriquer un avant de châssis en empilement de profilés plastique, collé à la cyano sur le châssis. Je pourrai donc fixer le châssis à la caisse à l'avant et à l'arrière par les tampons



Un problème, ces tampons. Dans le temps, on en trouvait des tout faits, tournés en laiton. Mais il est vrais qu'ils étaient souvent trop gros pour le HOm.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #6 le: 09 août 2012, 15:16 »
La 99 6001 est passée à l'atelier peinture.



Quelques petits défauts ressortent avec la peinture noire satinée (bombe Tamiya). Certaines zones sont bien lisses, alors que d'autres sont rugueuses, en particulier les surfaces en-dessous de "surplombs". J'aimerais comprendre les mystères de l'impression 3D. 
De plus, certaines surface comme le dessus du toit apparaissent comme une succession de surfaces planes, et pas comme une surface courbe continue. Cela doit être dû à la modélisation, et pas au procédé d'impression 3D.

Maintenant, les finitions vont attendre mon retour à Rueil. J'ai besoin d'un peu plus de documentation, et d'une imprimante pour les inscriptions.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #7 le: 09 août 2012, 16:59 »
....J'aimerais comprendre les mystères de l'impression 3D. 
De plus, certaines surface comme le dessus du toit apparaissent comme une succession de surfaces planes, et pas comme une surface courbe continue. Cela doit être dû à la modélisation, et pas au procédé d'impression 3D

L'impression 3D agit par ajout de couches additionnées successivement les unes sur les autres (que ce soit par fusion de poudre, par polymérisation d'une résine ou par dépôt de plastique liquide, au moins pour les principes que je connais). Ce que tu vois correspond donc à l'épaisseur de chaque couche. Ce qui correspond à la résolution d'une imprimante 2D.

Il ne s'agit donc pas d'un artefact de la modélisation, mais bien de la limite de la technologie de l'imprimante. On fait des progrès tous les jours pour améliorer cette résolution. Dans le cas du de DIion, de mémoire, c'était quelques micron. Cela peut paraître peu, mais ça suffit grandement pour limiter les états de surface des surfaces qui ne sont pas parallèles à l'axe des z.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #8 le: 10 août 2012, 12:05 »
Je ne crois pas que ce soit dû au procédé, car on verrait des marches d'escalier sur le toit. Or ici, il s'agit d'une succession de facettes inclinées. Le toit a une forme cylindrique de section polygonale.
L'autre défaut se voir sur la photo précédente. On voit bien la bande verticale en surépaisseur sous le marchepied situé au milieu de la caisse à charbon. De plus, cette bande est rugueuse alors que le reste de la surface est lisse. On dirair une sorte d'ombre faite par le léger relief de la bordure di marchepied. J'ai atténué ce défaut sur les caisses à eau avec un grattoir à fibre de verre, mais j'ai oublié celui de la caisse à charbon.
Enfin, bien que verticale, la paroi de la cabine est rugueuse alors que celle des caisses à charbon et à eau est lisse.

Bon, tout cela ne m’empêche pas de dormir. C'est juste de la curiosité scientifique.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #9 le: 15 novembre 2013, 23:30 »
n parallèle avec les travaux sur mon Billard A80D1, je me suis remis à ma 99 6001 Shapeways-Tillig, qui n'avait ni plaques d'immatriculation, ni inscriptions.
J'ai essayé de réaliser des inscriptions en décals à partir d'une photo de profil de la vraie, en réécrivant (avec photoshop) sur la photo mise à l'échelle pour obtenir des inscriptions plus nettes. J'ai ainsi obtenu une très belle planche d'inscriptions, que je vous montrerai peut-être un autre jour (je n'ai pas le fichier sous la main).
Le problème est que je ne dispose pas d'encre blanche et que je ne suis pas prêt à faire toutes les manips pour en équiper mon imprimante. J'ai tenté d'imprimer les inscriptions en "transparent sur noir", sur une feuille de décal transparente. Mon idée était de peindre les zones à recouvrir pas les décals en blanc. Mais le noir a bavé sur le transparent, rendant invisibles mes inscriptions "Deutsche Reichsbahn", "BW Wernigerode"...
Je n'ai pu appliquer cette technique que pour les panneaux jaunes "Eau non potable" et les inscriptions illisibles apposées caisses à eau après avoir passé du vernis brillant sur celles-ci, mais j'aurais mieux fait de les redessiner plus nettement. D'ailleurs, la brillance du film a résisté à deux couches de vernis mat!
Pour les flancs de cabine, j'ai préféré imprimer le numéro sur du papier photo et le coller, après avoir noirci les tranches. Quant aux autres inscriptions, je les ai juste suggérées par des traits de peinture blanche, affinés par grattage au cutter.



Bon, elle a quand même l'air moins triste, non?... Même si la photo rapprochée est un peu cruelle, malgré le léger "flou artistique"...
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1963
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #10 le: 16 novembre 2013, 08:18 »
Bonjour Tyrphon, indubitablement, je la préfère comme ça !   ;)  : pour avoir eu fugitivement trois locomotives allemandes noires en attente d'inscriptions ces deux dernières années, je sais combien elles peuvent avoir l'air "funèbres" à ce moment-là...   

Est-ce la différence de technique ou la photo qui fait apparaître certains lettrages comme "jaunes" ? en tout cas, j'ai l'impression que c'est la technique la plus simple (l'impression sur papier photo, tranche noircie) qui donne le résultat le plus satisfaisant sur le plan visuel...   :)


(...) Je n'ai pu appliquer cette technique que pour les panneaux jaunes "Eau non potable" et les inscriptions illisibles apposées caisses à eau...
Panneaux... jaunes ? ça, ça m'intrigue : sur toutes les photos couleur que je connais (y compris époque RDA je crois) je les ai toujours vus sur fond blanc... il y aurait eu une "période jaune" ? 


Pour le plaisir, je ne peux m'empêcher de remettre cette photo prise en 2008 (époque moderne "HSB", donc) sur une locomotive "croiseuse" lors d'un arrêt en gare, dont j'avais (très) librement traduit le sévère avertissement par : "PRUDENCE ! ne pas boire d'eau"...   :D

Jean Michel

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #11 le: 16 novembre 2013, 11:11 »
Voici la photo dont je suis parti:



C'était en 1984, et elle était bien crasseuse! Le panneau et les chiffres "-4" étaient bien jaumes. Quant aux inscriptions de flanc de cabine, elles étaient en relef et métalliques.
Mais il faudra que je reprenne ce panneau à tête de mort à partir de ta photo.

« Modifié: 16 novembre 2013, 11:13 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1963
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #12 le: 16 novembre 2013, 11:42 »
J'espère que le graphisme de ce fameux panneau n'a pas trop évolué dans le temps (je n'ai pas vérifié ça...), c'est pour ça que j'ai soigneusement indiqué l'année de la photo !   :)

En tout cas, il y a donc bien eu une "période jaune" : étonnantes, ces inscriptions bicolores mêlant les deux couleurs...    ;)  . je vois que le petit "tableau" d'indications diverses à la base de la hotte à charbon semble exister aussi, en lettre jaunes mais quasiment invisibles sous la crasse !


À ce sujet, j'avais fait le même constat sur un extrait de film (aussi des années 80, apparemment) sur lequel je m'étais basé pour la disposition des marquages (qui semblent avoir varié  à chaque révision) de la Mallet 99-5906 (kit Weinert) : sur ce fameux film, la machine réelle est si sale... qu'elle paraît uniformément noire   :o , roues et châssis compris ! c'est un détail que j'ai pris la liberté de ne pas reproduire...   :D
Jean Michel

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 922
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #13 le: 16 novembre 2013, 14:41 »
Le problème est que je ne dispose pas d'encre blanche et que je ne suis pas prêt à faire toutes les manips pour en équiper mon imprimante. J'ai tenté d'imprimer les inscriptions en "transparent sur noir", sur une feuille de décal transparente. Mon idée était de peindre les zones à recouvrir pas les décals en blanc. Mais le noir a bavé sur le transparent, rendant invisibles mes inscriptions "Deutsche Reichsbahn", "BW Wernigerode"...
Il y a 2 types de papier pour faire les décalques soi-même : un transparent (celui que tu as utilisé) et un à fond blanc. Ce dernier est parfait pour imprimer en blanc sur fond noir. Et il ne faut pas oublier de mettre une couche de vernis sur le décalque avant de le tremper (rapidement!) dans l'eau (ne pas oublier la tranche).

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - La 131T 99 6001 du Harz (caisse Shapeways)
« Réponse #14 le: 16 novembre 2013, 22:16 »
C'est ce que j'avais toujours fait jusqu'à présent, mais le problème du noir qui s'étend un peu trop  subsiste. Il faut donc forcer les zones blanches.
D'autre part, les feuilles de décal blanches sont plus épaisses, et le blanc ressort sur les bords de la décal, d'autant que le noir a tendance à s'écailler si le cutter n'est pas parfaitement affuté. Il me fallait donc toujours repasser du noir sur le pourtour des décals après séchage, et ça se voyait, même après un ou deux coups de bombe de vernis mat.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/