Auteur Sujet: HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas  (Lu 3638 fois)

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1909
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Un engin très exotique est arrivé sur mon réseau nordique en construction:



Bon, il ne vaut pas le TdA, mais pour m'amuser sans trop me prendre la tête (pour une fois  ;) ) il me suffira.
Notons que j'ai déjà arraché les vilaines guirlandes de ressorts surécartées devant les essieux. Je les remettrai plus tard à une distance correcte des roues.

Deuxième intervention. J'ai équipé le bogie avant de roues Berliner de récupération. J'ai dû jouer du cutter et de la lime
pour qu'ils tournent librement dans les encoches. Les coupe-jambon ont l'air de bien passer sur mes aiguilles Peco.



Pour la motorisation, j'ai trouvé dans mon placard un bogie Vario Halling avec traverse pivotante. Manque de pot, l'empattement est soit un bon mm trop petit, soit presque 3mm trop grand. Va pour le trop petit.
Ah oui? il manque un essieu? Vu l'encombrement du moteur et de la traverse, j'ai le choix entre un essieu avec des roues trop petites ou un essieu factice avec roues incomplètes (qui pourraient faire office de frotteurs? à étudier...).
Pour loger le bogie moteur, je pensais d'abord ouvrir un grand trou dans le châssis, mais le métal chinois de chez chinois a eu raison de mon faible outillage. Alors, j'ai amputé et reconstituer l'arrière en profilés plastique.





Je ne sais pas encore exactement comment je vais fixer la traverse du bogie aux longerons en plastique. Ce n'est pas bien large.

Mes premiers essais sur mon petit tronçon de voie HOm sont encourageants. A suivre donc pour ce petit projet sympa qui me repose du A80D1 et même des locotracteurs CFD Ivanf-Shapeways...
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1464
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #1 le: 10 mars 2014, 08:39 »
Le Tyrphonage a toujours été une science qui me laisse pantois.

Alors j'attends avec impatience de voir les solutions proposées et je suis une fois de plus stupéfait du stock de pièces et autres bidouilles dont dispose notre JP :) :) :)

L'Ours Attentif
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 738
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #2 le: 11 mars 2014, 12:14 »
Après plus de 40 ans passés à jouer les Hamsters, JP a, sans doute dans ses tiroirs, le même méli-mélo que moi en électronique  :D
Sauf que chez lui ça peut resservir... moi ça m'étonnerait que je remonte un jour un push-pull d'EL84, même si je dois avoir tout ce qu'il faut pour ce faire.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1909
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #3 le: 12 mars 2014, 14:00 »
En l'occurrence, il n'y a guère que les roues. On doit en trouver d'équivalentes sur le marché.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1909
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #4 le: 12 mars 2014, 21:23 »
Voici les images de mes derniers travaux:



J'ai percé le châssis du bogie entre les deux essieux, puis j'ai transformé le trou en entaille à la scie et à la lime plate. Pas de problème, il n'y a aucun organe vital dans cette zone. Il a fallu aussi entailler à la lime ronde les joues de la plaque inférieure. J'avoue avoir travaillé au pif, l'important est que le nouvel essieu tourne librement et ait un jeu vertical.



Voici l'essieu de récupération en place. Je vais sans doute diminuer un peu la hauteur de ses "coupe jambons", qui ne sont pas aux normes actuelles.
Je pense qu'une fois peint en noir et caché partiellement sous les ressorts, on ne verra plus trop que le diamètre de ses roues est plus petit que les autres.

Pendant que j'y pense, on voit aussi les bouts de fil de laiton qui retiennent la traverse mobile, qu'on peut déboiter en écartant légèrement les longerons.

A suivre, avec l'ajout de lamelles de prise de courant sur le bogie avant.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1909
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #5 le: 16 mars 2014, 13:40 »
On avance, on avance...

Sur le bogie avant, j'ai ajouté des lames de prise de courant et j'ai remis en place la guirlande de boites d'essieux à l'aide de bouts de fil de laiton (désolé, ce n'est pas "clean" comme du malletslm!).





Côté bogie arrière, je suis pour finir passé au plus grand empattement (30,5mm), plus proche de l'empattement réel d'après le plan. Il a donc fallu déplacer l'essieu central, ce qui m'a obligé à agrandir la fente dans le châssis et à ajouter des cales en plastique. Je préfère voiler pudiquement ce bidouillage...
J'ai dû allonger la guirlande de boites d'essieux en la tronçonnant et en recollant les morceaux sur des petits bouts d'Evergreen. Comme ce n'était pas bien solide, il a fallu ajouter des cales collées au châssis, en plus des bouts de fil de laiton aux extrémités... Mieux vaut ne pas y regarder de trop près.



Aux essais de circulation, l''essieu central du bogie moteur  a posé quelques problèmes. Il va falloir le régler, ou à défaut le remplacer par un essieu fictif. Pour l'instant, je l'ai enlevé et ça ne se voir quasiment pas.

Voici un petit film vite fait:
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 738
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #6 le: 16 mars 2014, 14:27 »
Pas mal du tout... le film montre surtout que ça roule bien (du moins pour l'image le son, quant à lui, semble plus pessimiste). :-\
Un jour, j'essaierai de me lancer dans ce genre d'élucubrations mécaniques et motorisantes. Pour l'instant, c'est surtout décor en bristol et animations électroniques qui remplissent mes journées.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1909
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : HOm - motorisation de laMicheline coloniale Atlas
« Réponse #7 le: 18 mars 2014, 18:30 »
Voili, voilou. Ma Micheline est à peu près opérationnelle et présentable.



Faute de vitrages affleurants, j'ai peint les tranches des fenêtres en noir, mais ce n'est pas de la tarte, car les arêtes sont arrondies. Encore une fois, il ne faut pas y regarder de trop près.
Pour finir, j'ai remplacé l'essieu médian du bogie moteur par un faux essieu qui ne touche pas le sol. J'en ai profité pour améliorer la fixation des flancs de bogie.



Malgré cette modification, la Micheline a tendance à patiner . Elle arrive juste juste à gravir ma rampe en courbe (2% si je me souviens bien), à condition d'aller assez vite. C'est bizarre, car lors des premiers essais, ça allait plutôt bien. Je vais tâcher un de ces jours d'améliorer le roulement du bogie avant, et commencer par bien dégraisser rails et roues.

Mais pour l'instant, je pense que je vais m'en tenir là et retourner à mon locotracteur CFC n°1.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/