Auteur Sujet: L'ARDUINO pour le train miniature  (Lu 4811 fois)

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 3649
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
L'ARDUINO pour le train miniature
« le: 07 décembre 2014, 15:19 »
L'ARDUINO pour le train miniature


http://www.locoduino.org/

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 771
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #1 le: 07 décembre 2014, 16:14 »
J'ai discuté avec l'un des auteurs (très sympa) lors de l'expo du Plessis Paté.
Le site commence tout juste et est appelé à s'étoffer.
le poète anonyme

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 593
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #2 le: 08 décembre 2014, 23:17 »
Bonsoir à tous.
L'Arduino c'est bien, mais il faut maitriser le langage C, ce qui n'est pas tout simple, c'est vrai que ceux qui le maitrise disent le contraire, mais eux "ils maitrisent" .........
Pour ma part, j'ai fait un autre choix, le PicAxe, c'est géniale, cela ce programme en Basic ou avec un logiciel graphique (gratuit) complètement intuitif. Il faut quand même un minimum de logique, ça reste de l'informatique ...... Les processeurs (PIC) sont équipés d'origine d'un interpréteur en mémoires, avec des fonctions relativement puissantes, et largement suffisantes pour ce qui nous préoccupe.
Pour ceux que cela intéresse: http://www.picaxe.com, site anglais, mais pour les francophones vous pouvez aussi voir: http://www.gotronic.fr/cat-microcontroleurs-picaxe-325.htm, il y a un blog en Français et les notices ont été traduites.
Que ceux que cela intéresse, n'hésitent pas à me contacter, désolé Christian, mais pour ceux qui ne programme pas tous les jours, je trouve cela beaucoup plus simple.
Au plaisir ....
JJB

« Modifié: 11 décembre 2014, 20:56 par JJB »

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 713
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #3 le: 09 décembre 2014, 09:07 »
Ce message ne serait-il pas recopié d'ailleurs ? Parce que de Christian, ici, il semble qu'il n'y ait que moi qui soit électo-informaticien.
Pour ma part, donc, je n'ai aucun souci avec l'Arduino et son langage proche du C. Mais je n'ai aucun mérite, ayant pissé des milliers de ligne de code durant ma carrière professionnelle.
J'ai découvert le PicAxe lors d'un réunion modulino à Montréjeau en discutant avec JPS l'électro de Castres. Et je trouve que ces deux contrôleurs se complètent parfaitement lorsqu'il s'agit de faire des choses compliquées : l'Arduino gérant la logique et sous traitant à des PicAxes les tâches de base de commande des périphériques.
Mais c'est sûr que pour des applications comme celles qui nous intéressent sur nos réseaux, le PicAxe est parfois amplement suffisant.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 916
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #4 le: 09 décembre 2014, 15:56 »
Le plus difficile dans la programmation d'une application c'est l'analyse et le découpage des fonctions et c'est indépendant du langage. Lorsque l'analyse est bien faite le codage est très simple à faire et ce n'est pas si compliqué que cela de changer de langage. Le langage C d'un compilateur Arduino est très simplifié et n'est pas plus compliqué à appréhender que du basic. C'est même à mon avis plus simple lorsque l'on veut réaliser une application plus complexe comme un système capable d'interagir avec des commandes DCC.

Dans les temps préhistoriques de l'informatique il y avait différents métiers bien distincts : Analystes, Programmeurs, ... Un programmeur était tout au bas de l'échelle et son rôle consistait simplement à pisser des lignes à partir des cahiers d'analyse conçus par un analyste. On ne lui demandait pas de réfléchir. Le métier de programmeur s'est amélioré avec l'apparition des Analystes Programmeur qui étaient capables de prendre en intégralité une partie d'un projet. Et bien entendu il ne faut pas oublier au-dessus de ce bas monde le chef de projet et ses adjoints.

Ce qui est extraordinaire c'est que maintenant cela revient moins cher de programmer un Pic même pour réaliser un simple clignoteur de LED que de faire un montage avec l'autrefois célèbre NE555.

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 713
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #5 le: 09 décembre 2014, 18:54 »
C'était vraiment la préhistoire ce que tu nous présentes Jack  :D
Je suis arrivé à l'informatique vers le XVIIIe siècle, pour continuer ton analogie. Électronicien de formation, je m'étais spécialisé dans les automatismes de tout poil. En logique câblée TTL, après avoir bien analysé le besoin et tracé pas mal de diagrammes comme les tables de Karnaugh.  Et puis un jour, j'ai appris l'existence des micro-processeur et je m'y suis lancé le soir après le boulot. Résultat des courses, le jour où il y a eu besoin de faire un truc à base de microprocesseurs, c'est moi qu'on est venu chercher... et une fois lancé, ça ne s'est plus arrêté, jusqu'à ce que j'arrive aux systèmes Unix™ temps réel dont je me suis occupé pendant de nombreuses années.
Et maintenant, à la retraite, je me suis remis au PICs et autres Arduino ! Du coup, je crois que je ne saurais plus écrire une table de Karnaugh  :-X
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 593
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #6 le: 11 décembre 2014, 20:02 »
Salut Christian
C'était bien à toi que s'adressait ce petit appel du coude ;D, on à déjà eu l'occasion d'aborder le sujet. Je commence à préparer ma migration vers Toulouse (avec un an de retard), ou j'espère, nous aurons de plus nombreuses occasions d'en discuter de vive voie, et de mettre en application(s).....
Bien amicalement.
Jean-Jacques BACHOUX

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 713
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #7 le: 12 décembre 2014, 22:57 »
Je n'avais pas fait le rapprochement avec ton pseudo.
C'est vrai qu'on n'a pas trop le temps de discuter lors des exposé où nous nous rencontrons.
À ton service lorsque tu sera là pour te mettre le pied à l'étrier. Comme le dit Jack, le passage d'un langage à l'autre n'est pas si difficile que ça. La syntaxe et la grammaire informatique sont moins compliquée que celle du Français.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 771
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #8 le: 13 décembre 2014, 07:32 »
Le langage C n'est pas très compliqué, je m't suis frotté en improvisation sans trop de problème.
C'est le C++ qui peut être compliqué, et qui n'est pas compatible avec mes habitudes, j'ai essayé deux fois, en tentant des adaptations mineures sur un programme existant. C'était la catastrophe, le fonctionnement était incompréhensible et aléatoire. A chaque fois, j'ai tout reconverti en C simple, et tout a marché du premier coup.

Et pour la comparaison entre langage informatique et français, il n'y a que deux formes de conjugaison, l'impératif et le conditionnel.
le poète anonyme

Hors ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 713
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : L'ARDUINO pour le train miniature
« Réponse #9 le: 13 décembre 2014, 19:57 »
Le C++ est un langea dit "orienté objet". Comme l'est d'ailleurs le C arduino si l'on veut créer ses propres librairies er comme l'est Python.
C'est pas plus compliqué mais cela demande, effectivement, quelques habitudes qui devraient être naturelles mais qui ne le sont plus trop : trop d'objets nous entourent pour que nous nous penchions sur leurs qualités intrinsèques.
Chris (31) Humbert - Toulouse