Auteur Sujet: Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !  (Lu 63684 fois)

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4694
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #90 le: 19 mars 2015, 08:23 »
Philosophe en plus  :) :)
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne frankdestouesse

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 562
  • Echelle(s) pratiquée(s): 1/43.5 - 1/48 - 3D
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #91 le: 19 mars 2015, 09:59 »
C'est vrai que l'achat d'une petite station de soudure (sur les précieux conseils de Christophe Menier !) a beaucoup simplifié mes rapports avec le fer à souder

Salut Jean-Michel
Comme certainement beaucoup d'entre nous, moi y compris, on a commencé au fer classique (pour ma part avec une démonstration et conseils avisés d'un ami qui connaissait déjà la technique). Mon premier kit monté de cette façon a été le 150D Interfer (depuis j'ai abandonné le HO) et le deuxième, c'était carrément le locotracteur Y de locodif (Om). J'ai fait ça avec un vieux fer de 60w qui à claqué depuis.
Là comme toi j'ai acheté une station thermo-régulé, première grande révélation !
La deuxième grande révélation a été l'achat d'une station SRE (celle du GEMME) qui, attention, ne remplace pas complètement la station de soudage classique mais la complète pour certain éléments comme par exemple les petites pièces rapportées. En plus elle est bénéfique pour la santé car elle t'évite de nombreuses crises de nerf usantes pour le rythme cardiaque. Je te la conseille fortement comme prochaine étape car ça change vraiment la vie.
 :)
« Modifié: 19 mars 2015, 10:01 par frankdestouesse »
Frank

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 928
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #92 le: 19 mars 2015, 11:10 »
j'en viens à considérer que la soudure, finalement, ce n'est jamais qu'une sorte de colle, très solide... avec un "applicateur" un peu spécial !  ;)
Si tu fais du collage avec ton fer à souder, c'est une mauvaise soudure  :)

J'allais ajouter la même remarque que Frank sur le SRE. Je ne peux plus m'en passer non plus. Il y a 2 avantages le maintien des pièces lors de la soudure et du refroidissement (puisque l'électrode refroidit instantanément et ne colle pas sur la pièce) et chauffe très localisée qui permet de souder des pièces sans dessouder celles déjà montées.

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 928
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #93 le: 19 mars 2015, 11:32 »
Et d'ailleurs j'ai oublié de préciser qu'en modélisme on fait rarement de la soudure, mais plutôt du brasage. Lorsque l'on soude, on doit atteindre le point de fusion des pièces et le métal d'apport est identique. Au contraire pour une brasure le métal d'apport est différent et a un point de fusion plus bas.

Avec un poste SRE mal réglé on fait parfois de la soudure sans le vouloir. Lors d'essai, il m'est arrivé de volatiliser/sublimer une pièce de laiton fine.

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4694
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #94 le: 19 mars 2015, 12:08 »
ou de faire un trou.... >:(
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1559
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #95 le: 19 mars 2015, 14:33 »
ou de faire un trou.... >:(
Oh, oui! >:( >:( >:(
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne frankdestouesse

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 562
  • Echelle(s) pratiquée(s): 1/43.5 - 1/48 - 3D
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #96 le: 19 mars 2015, 15:09 »
Ben visiblement je ne suis pas le seul à qui c'est arrivé  :D
Ma première utilisation de la SRE, j'ai littéralement envoyé une petite pièce de fonderie dans une "faille spatio-temporelle" (un crochet de chaine pour la class B du Darjeeling), après j'ai pigé qu'il fallait laisser le curseur de puissance sur le premier cran et non pas sur le dernier.
(à ma décharge, ces mêmes crans sur la SRE du GEMME étaient pas numérotés)

 ;)
Frank

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2171
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #97 le: 19 mars 2015, 19:33 »
Moi qui croyait que ces choses-là n'arrivaient que dans "Startrek" ! ça marche aussi pour se battre contre les Klingons, votre truc ?   :D

Plus sérieusement, Bernard Junk m'a fait la même prédiction que Frank concernant la SRE ! ;) : mais cela dépendra surtout des futurs kits (métal, ou pas ?) que le hasard mettra sur ma route...


Curieusement, la partie la plus délicate de la 130T (brasage des manivelles sur les essieux, puis des manetons et contre-manivelles sur celles-ci) s'est encore faite avec le petit fer à souder de 30W avec lequel j'ai fait mon "apprentissage" (essentiellement sur les supports d'essieux et marchepieds des kits TdA), parce que j'avais cet outil basique "bien en main" (ça compte !) et que sa puissance assez modeste me paraissant bien convenir à ce travail...

Je n'ai inauguré la station de soudage (à 400°) que pour l'assemblage de la caisse, pour lequel le fer de 30W s'avérait à l'évidence très insuffisant. Puis je l'ai utilisée à une température moindre (300°) pour les réglages finaux sur les manivelles dont j'a parlé plus haut, histoire de trouver une "équivalence" au petit fer à souder... ce qui a radicalement changé sur ma table de travail avec ce nouvel outil, encore plus que sa température réglable, c'est que son allumage/extinction rapide rend une petite brasure à peine plus contraignante que le débouchage/rebouchage soigneux d'un tube de Cyanolit.  :)



(...) Ma première utilisation de la SRE, j'ai littéralement envoyé une petite pièce de fonderie dans une "faille spatio-temporelle" (un crochet de chaine pour la class B du Darjeeling)...

Oui, d'ailleurs je crois que ce gars l'a retrouvé : on voit bien la marque du crochet sur son front...
4520-0
... il paraît qu'il te cherche dans toute la galaxie pour te le rendre !!!  :D
Jean Michel

Hors ligne frankdestouesse

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 562
  • Echelle(s) pratiquée(s): 1/43.5 - 1/48 - 3D
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #98 le: 19 mars 2015, 20:50 »
... il paraît qu'il te cherche dans toute la galaxie pour te le rendre !!!  :D

Ouais ben il a pas l'air commode ce type ! tu lui diras que depuis, j'ai pu la refaire en laiton la pièce en question  :P :D


Enfin tout ça pour dire que si on fait pas attention, une pièce de petite taille peut fondre instantanément sans qu'on ait eu le temps de crier gare ! mais ce petit désagrément vite maîtrisé n'est rien à coté des services immenses que peut rendre une SRE

 ;)
Frank

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #99 le: 20 mars 2015, 07:18 »
Beau travail MalletSLM !

Pour la SRE, je vais m'y remettre après stage de ré-éducation samedi avec les zéroistes.
Mes essais ont été limités et brefs avec un poste bricolé maison autour d'un transfo récupéré dont je ne connais pas la puissance mais seulement le poids certain.
Tel que, c'est violent (mais primaire protégé par disjoncteur dédié)
Je vais bricoler rapido une résistance en série (gros fil de cuivre ou d'acier) avec le secondaire pour réduire l'intensité.
Cela me servira aussi de shunt pour mesurer l'intensité.
le poète anonyme

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 928
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #100 le: 20 mars 2015, 10:42 »
Je vais bricoler rapido une résistance en série (gros fil de cuivre ou d'acier) avec le secondaire pour réduire l'intensité.
Cela me servira aussi de shunt pour mesurer l'intensité.
DANGER ! Vu l'intensité en jeu au secondaire tu cours à la catastrophe, voire même à l'accident. Il faut agir sur le primaire et non le secondaire. L'idéal serait de créer des prises intermédiaires sur le primaire pour diminuer le nombre de spires afin de baisser le voltage en sortie du secondaire. C'est comme cela que le transfo de GEMME avait été bobiné. La commutation de l'intensité se fait sur le primaire et non le secondaire. Un transfo SRE est très spécial avec un secondaire de juste quelques volts, mais une très forte intensité. Ce qui est très largement suffisant pour s'électrocuter (donc décès).

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #101 le: 20 mars 2015, 16:33 »
Jack,

pour un transfo existant, si tu diminue le nombre de spires primaire sans changer la tension primaire, tu augmente le nombre de volts par spire au primaire comme au secondaire, mais tu travaille plus haut sur la courbe de magnétisation et tu commence à saturer. Tu risque aussi de dépasser la limite d'isolement du vernis et de faire des amorçages entre deux spires jointives.

Le transfo que j'utilise a une combinaison de prises de sortie au secondaire qui me permet d'avoir 1,5 ou 3 volts  (ou 7,5 ou 9 ou 10,5 mais cela ne m'intéresse pas).
Si 3 volts pouvait être dangereux, je serais déjà mort (et tous les membres de ce forum aussi).
Ce transfo peut délivrer 30A en régime continu.
En SRE, on l'utilise par intermitance brève à un niveau proche du court circuit.
Les transfos SRE sont beaucoup moins puissants que le mien, et ont une résistance interne beaucoup plus forte que le mien, ce qui limite l'intensité qu'ils débitent. Je dois donc le "brider" en insérant une résistance.

Il se trouve que je dispose de ce gros pavé qui doit faire entre 10 et 20 Kg et qu'il m'a été donné.
Je vais donc faire de mon mieux pour en adapter l'utilisation plutôt que d'en acheter un autre.
le poète anonyme

Hors ligne RailFrance

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 928
    • RailTV
  • Echelle(s) pratiquée(s): On30, On18, O14, Om
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #102 le: 20 mars 2015, 18:03 »
Alors là 20 kg de résistance plus probablement autant pour le transfo, c'est un poste de SRE facilement transportable. Attention là ce n'est pas le kit qui va partir dans la 3ème dimension, mais bien la maison toute entière !

Hors ligne le poète

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 770
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HOm, OO9, HOf
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #103 le: 20 mars 2015, 22:36 »
11,2 Kg pour le transfo seul.
Je verrai demain si je me téléporte sur Sirius.
La suite dans un autre fil, je vais arrêter de poluer celui de MalletSLM
le poète anonyme

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2171
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
« Réponse #104 le: 21 mars 2015, 07:15 »
Y'a pas d'mal !  ;) :  de toutes façons, je n'ai pas avancé sur la 130T cette semaine...

Cette discussion me rappelle celles qui eurent lieu sur les forums il y a quelques années, quand fleurissaient sur le net les recettes de "Grassmaster" maison : un peu intimidant pour ceux dont (comme moi !  ::) ) les connaissances en électricité se limitent à ne pas mettre les doigts dans la prise...
Jean Michel