Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Vos modèles roulants => Discussion démarrée par: malletslm le 18 octobre 2017, 21:06

Titre: H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 18 octobre 2017, 21:06
Bonjour à tous !  :)

Comme envisagé dans un autre fil (http://forums.gemme.org/index.php/topic,885.msg18752.html#msg18752), voici un sujet spécifique au montage - en cours - de la 120T "Marcel Jolly Modélisme" : l'idée n'est en aucun cas de se "substituer"  à la notice ni aux (indispensables !!!) "tutoriels" consultables sur le site de l'artisan (http://mjmodelisme.free.fr/tutoriels.htm), mais plutôt de montrer un exemple de "chronologie" du montage et de la peinture du châssis... qui m'a parfois un peu manqué :-\ lors de l'assemblage de mon propre exemplaire. Cet ordre de montage ne prétend d'ailleurs pas être le plus judicieux, on verra que j'aurais parfois pu faire plus simple ou plus rapide et éviter certains "premontages/démontages/remontages" ::) : cela aidera éventuellement le lecteur à définir son propre "processus"...

Dans certains cas je me suis délibérément (!) écarté des instructions de Marcel Jolly : là encore, je ne prétends pas proposer "mieux" que l'artisan mais plutôt montrer comment j'ai parfois contourné la difficulté (où du moins, ce que JE percevais comme une difficulté) : à chacun de voir quelle méthode (l'officielle, ou l'officieuse...) lui conviendra le mieux ! ;)

Mais place aux images... et à quelques commentaires :


1ère partie :


1.1 - le montage des premiers "sous-ensembles" :

[attachimg=1]

On peut voir ci-dessus :
- la structure (très fine et "aérée" !) du châssis, formée de ses longerons et entretoises, sur lesquels sont rapportés les cylindres. Ces derniers sont simplement collés à l'époxy dans leur enveloppe supérieure en laiton photogravé/plié (qui s'y prête parfaitement) car je n'aime pas souder les pièces "massives"...
- les "boites d'essieu" (attention à ne pas "ovaliser" les bagues lors du repliement des "enveloppes" en photogravure)...
- le motoréducteur en cours d'assemblage (l'axe reliant les deux "étages" n'est pas encore recoupé)...
- le bissel AV (terminé), pour lequel Marcel Jolly a tout récemment ajouté quelques conseils de montage sur son site...


1.2 - Gros plan sur le motoréducteur de marque "High Level", qui m'a réservé une petite surprise : étrangement, j'ai dû réduire en largeur une bague + le pignon intermédiaire en plastique pour tenir dans la largeur allouée :

[attachimg=2]
 
Une fois ainsi "corrigé", le fonctionnement de l'ensemble est impeccable. Le pignon "moteur" (au premier plan) sera monté "flottant" sur l'axe d'essieu Lors de l'installation définitive de l'essieu AR sur le châssis, puis collé sur l'axe par un point de cyanolit... après tout les essais "en toue libre" nécessaires, bien sûr !


1.3 - après soudure des "glissières" AR  à l'intérieur des longerons, installation provisoire du motoréducteur dans le châssis :

[attachimg=3]

Un ajustage très soigneux est nécessaire pour assurer une rotation "à frottement doux" du "hornblock" (ou de l'essieu, c'est pareil) dans l'ensemble motoréducteur/châssis/glissières intérieures/boîtes d'essieux.

À l'issue de cet ajustage dont dépendra toute la liberté de mouvement de l'essieu AR , on peut alors :
- bloquer (à la cyano) "l'angle" d'articulation entre les deux "étages" du réducteur,
- retourner et araser (côté intérieur) les deux "boites d'essieu" AR.


1.4 - Une vue du motoréducteur redéposé, avec les éléments ajustés :

[attachimg=4]

On remarquera que pendant que le motoréducteur était installé, les "glissières" intérieures des "boîtes d'essieu" AV ont été mises en place et soudées.


1.5 - montage "à blanc" avec les deux essieux (et le bissel AV) en place :

[attachimg=5]

NB : je n'ai pas photographié la délicate mise en place des deux "hornblocks" (se reporter au dessin de la notice, très explicite) pour assurer le calage longitudinal des deux "glissières" intérieures AV,  mais il s'est avéré que... la précision des pièces photogravées (longerons et glissières) est telle (bravo, Marcel ! ;)) que lesdites glissières sont venues d'elles-mêmes s'ajuster parfaitement dans l'axe des découpes correspondantes du longeron (ce qui est d'ailleurs indispensable pour l'installation des "boites d'essieu" AV !) : sur mon modèle, la phase "hornblocks" s'est donc plus apparentée à une vérification qu'à un ajustage...


(à suivre...)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 19 octobre 2017, 05:08
2ème partie :

Le châssis étant bien avancé, il est temps de se pencher sur l'embiellage :

- La confection des bielles, composées chacunes de deux éléments symétriques en laiton mince soudés dans le sens de l'épaisseur, est parfaitement expliquée par l'artisan dans les "tutoriels" consultables sur son site. Souvent, je ne me suis même pas servi de petits forets pour "l'alignement" des faces comme conseillé : sous la lampe loupe et avec une petite pince AMF87 pour bien les plaquer l'une contre l'autre, un simple ajustage "visuel" m'a suffit...  :)

- Idem pour la confection de la contre-manivelle (et de son "articulation" avec la bielle de commande de coulisse) ainsi que la coulisse elle-même, qui ne m'ont pas posé de problème particulier (malgré leur conception inhabituelle pour moi ! :-\ ), en suivant bien la notice et les tutoriels.


Je m'attarderai donc simplement sur deux points particuliers :


2.1 - la confection de la crosse de piston :

Pour cette très originale crosse dont la conception s'apparente à un "origami" :o de laiton (dont la finalité est de permettre l'insertion de la bielle motrice DANS le "corps" de la pièce et non en "applique" de celle-ci) la notice et les tutoriels prescrivent :
- de plier d'abord la crosse, sans la drégrapper...
- ... puis d'y insérer et souder la tige de piston.

Autant l'avouer : ma tentative de pliage de la première crosse (une étape que je redoutais particulièrement !) a lamentablement échoué ::) , m'obligeant à la "reconstruire"... "autour" de la tige de piston préalablement soudée !


Voilà pourquoi, pour la seconde crosse, j'ai procédé directement en "intégrant" le soudage de la tige (ce que Marcel déconseille pourtant ! :) ) :

a) après avoir effectué les deux premiers pliages (à 180° pour le support de  + à 90° pour la face extérieure de la crosse), le tout est fixé sur une planchette de bois et la tige est soudée en place, crosse "ouverte" :

[attachimg=1]
 
b) Finir ensuite de plier la 2ème face. Cette opération (celle la même que j'avais ratée "à vide" sur la première crosse ! :-\ ) est grandement facilitée par la présence de la tige soudée, qui "solidifie" fortement la très étroite face "frontale" :

[attachimg=2]
 
c) ensuite, une épingle de couturière insérée perpendiculairement (la forme de la crosse s'y prête idéalement !) sert de "guide" pour le pilage des "coulisseaux" haut et bas : la encore, du fait de la grande rigidité induite par la tige soudée, cette opération se fait très facilement : je ne sais toujours pas comment j'y serais parvenu sans la soudure préalable de la tige... : ::)

[attachimg=3]

d) et voilà ! la crosse ainsi façonnée est une très jolie pièce de finesse comparable (sinon supérieure !) à une pièce moulée, qui s'insère et coulisse parfaitement dans sa glissière sans le moindre ajustage : :)

[attachimg=4]

J'ai ensuite installé la bielle motrice aisément en soudant la petit "clou-pivot" sur la face extérieure de la crosse, dont l'excédent de longueur à été soigneusement arasé (sans souder) du côté intérieur.


2.2 - assemblage des sous-ensembles de l'embiellage :

Le soudage (par une microgoutte de soudure apposée à l'aide de la pointe la plus fine de ma station de soudure) des minuscules "clous" de 0,5 mm de diamètre constituant les axes n'a pas tant été mon problème principal (même si c'était la première fois que j'affrontais ce type d'assemblage... ::) ) que l'installation des "protections provisoires" (en papier à cigarette) et le "prémontage" + maintien des pièces en prévision de la soudure proprement dite.

À ces fins, et comme je l'ai fait dès mon premier kits "vapeur" (qui était une Weinert à embiellage "riveté") j'ai utilisé du papier adhésif de masquage :


a) xemple d'assemblage avant soudure de la coulisse sur sa bielle :

[attachimg=5]
 
b) le même assemblage après soudure et coupure de l'excédent du "clou" en laiton de 0,5 mm (il ne reste plus qu'à enlever le papier à cigarette) :

[attachimg=6]
 
c) les 2 "sous-ensembles" et la bielle d'accouplement de chaque embiellage (G/D), terminés. Mon petit bonhomme Preiser n'en finit plus de se gratter le menton : on dirait un archéologue devant le squelette de "l'Homo Coureusis"...  :D

[attachimg=7]
 
Arrivé à ce stade, je me suis alors rendu compte que... la teinte "laiton" de ces embiellages n'allait pas du tout s'accorder avec les autres machines de ma collection ::) : comme je ne souhaitais pas non plus les brunir, j'ai procédé avec précaution à un étamage léger de toutes les faces  "visibles" de chaque bielle, en faisant bien attention de ne pas dessouder (ou pire : souder...) les articulations.

J'aurais gagné du temps en étamant les pièces préalablement leur assemblage ! à prévoir, donc (= étamage systématique de toutes les faces de bielles) pour ceux qui veulent un aspect "blanc " semblable au maillechort... ;)


(à suivre...)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Fr. Tavernier le 19 octobre 2017, 06:59
Bonjour Jean-Michel,

Excellent travail et très didactique, bravo !

Pour l'embiellage, tu as aussi l'étamage à froid comme pour les circuits imprimés, ou mieux encore le nickelage de l'embiellage...C'est moins compliqué que cela n'y paraiit, Bernard pourrait t'en dire plus...il le pratique régulièrement...On trouve des kits d'étamage chez Conrad en autres pour pas cher... ;)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: netmetrique le 19 octobre 2017, 12:24

....une épingle de couturière insérée perpendiculairement (la forme de la crosse s'y prête idéalement !) sert de "guide" pour le pilage des "coulisseaux....


L'épingle permet de réaliser pleinement la petite taille des pièces et la minutie du travail réalisé !
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: 05mogul05 le 19 octobre 2017, 13:42
2ème partie :

Le châssis étant bien avancé, il est temps de se pencher sur l'embiellage :


(à suivre...)

Ca donne envie ! Vivement la suite  :P

Supermalletslm est aussi doué pour les montages que pour les tutos  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 19 octobre 2017, 17:56
Tes photos me rappelle comment tout est riquiqui en HOm ::) Bravo

Pour les axes de distribution, sans clous ni rivets, il est aussi possible d'utiliser du fil, le souder sur l'extérieur, et le mater avec une pince adaptée sur l'intérieur ;)

j'attends aussi l'épisode 3 :)
à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 19 octobre 2017, 19:22
Bonsoir et merci Franck, Bernard, Gérard et Yvan !  :)


(...) Pour l'embiellage, tu as aussi l'étamage à froid comme pour les circuits imprimés, ou mieux encore le nickelage de l'embiellage...(...)...On trouve des kits d'étamage chez Conrad en autres pour pas cher... ;)

Je note soigneusement ces trois "pistes" susceptibles de me servir sur des kits ultérieurs ;) , d'autant que je désire impérativement cet aspect "blanc" sur lequel, éventuellement, je pourrai pratiquer ultérieurement une patine au feutre Woodland Scenics comme conseillé par Bruno Duchesne sur le fil "Gecomodel"...


(...) L'épingle permet de réaliser pleinement la petite taille des pièces et la minutie du travail réalisé !

Je ne remercierai jamais assez l'inventeur - inconnu !  ::) - de la lampe-loupe ! le plus grand "moment" de ce kit reste la mise en place - avant soudure - des minuscules "clous" de 0,5 mm de diamètre et... 3mm de long (!) dont on verra toutefois plus loin que j'ai effrontément "contourné" l'utilisation de 2 exemplaires, sur les 12 théoriquement nécessaires...  ;)


(...) Ca donne envie ! Vivement la suite  :P ...

Le montage est en "standby" depuis une semaine très exactement, un peu "happé" par mes occupations professionnelles et la visite au RAMMA de dimanche. Mais une fois la petite "rétrospective" du châssis écrite, il me tarde déjà aussi de me pencher sur la caisse...  ;)


(...) Pour les axes de distribution, sans clous ni rivets, il est aussi possible d'utiliser du fil, le souder sur l'extérieur, et le mater avec une pince adaptée sur l'intérieur ;) ...

J'y ai songé ;) mais une particularité de ce kit est que, Marcel Jolly n'ayant pas "surécarté" les cylindres, un montage extrêmement "serré" dans le plan vertical est nécéssaire : non seulement une simple coupe à la pince risque de ne pas être assez "aplatie" au dos des bielles, mais encore une oscillation du "petit mouvement" pourrait bien provoquer des "entrechocs" indésirables...


En attendant la reprise des travaux (sur la caisse...), à tout bientôt pour "l'épisode 3" du châssis !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 19 octobre 2017, 21:19
Bonsoir à tous ! la suite, comme promis...  :)


3ème partie :

3.1 - Retour sur le châssis pour l'installation des chasse-pierre AV/AR et de la tringlerie de frein. À ce stade j'ai pris sans m'en rendre compte (!) une option déterminante pour la suite du montage en installant immédiatement les deux tringles longitudinales "basses", qui une fois posées interdiront toute pose/extraction de l'essieu AV "par le dessous" comme le préconise Marcel à divers stades du montage : en fait, cette option n'a rien de rédhibitoire mais elle "conditionnera" un peu la suite des travaux, en imposant une introduction "latérale" de l'essieu AV... comme il faut le faire de toutes façons à l'AR ! ;)

[attachimg=1]

À noter que j'ai systématiquement substitué du fil de maillechort (auquel m'ont habitué les kits "Trains d'Antan" !) au fil de laiton fourni par l'artisan, car j'en préfère la rigidité très supérieure. La seule exception à cette règle concernera les petites "brides" de maintien sous l'essieu AV (voir plus bas) pour le façonnage desquelles, justement, la plus grande souplesse du laiton est préférable.


3.2 - nouveau montage "à blanc" pour juger de l'avancement des travaux. On voit que les "manetons" (constitués par des vis, voir le tutoriel de l'artisan) et les contrepoids ont été posés sur les roues.

[attachimg=2]

Par observation avant collage des fonds de cylindres AV, les tiges de piston doivent être raccoucies à une cote 11,5 mm (mini) à 12 mm (maxi) prise depuis la face avant de la crosse. À ma demande, Marcel s'était livré à un calcul théorique donnant un résultat de... 11,6 mm !  ;)


3.3 - ensuite de quoi, je décide de passer une couche d'apprêt sur le châssis...

[attachimg=3]

... puis d'entrer dans le "vif du sujet" en testant la pose des essieux (y compris les "brides" inférieures à l'AV) reliés par les bielles d'accouplement, autre point important qui va conditionner la bonne marche de la machine :

[attachimg=4]

Sur mon modèle, la parfaite "coordination" des deux essieux ne s'est pas faite du premier coup : il a fallu quelques coups de lime par-ci-par-là, ponctués de "rodages" à la main sur mon plan de travail en prenant soin de faire partir le "mouvement" depuis l'essieu arrière (sur mon modèle, toute tentative d'action par l'essieu AV "oscillant" entraînait, sans surprise, des points durs...) : moyennant quoi je suis assez facilement arrivé à un roulement souple, le châssis consentant même à faire quelques centimètres "sur l'erre" avec un peu d'élan :) . Je rappelle qu'à ce stade, le pignon en laiton du réducteur est naturellement laissé "fou" sur l'essieu AR, il n'est d'ailleurs pas impératif de le mettre en place pour ces essais "à vide".

On notera sur la photo que j'ai soigneusement repéré par une touche de couleur la position G/D des "boîtes d'essieu" AV/AR, afin de ne pas perdre le bénéfice de cet ajustage, lors du remontage, après peinture : ça m'a été utile, mais à la réflexion il m'apparaît évident que j'aurais gagné du temps en peignant mon châssis en noir avant de faire cet ajustage ;) , m'épargnant ainsi un démontage/remontage des essieux accouplés et réglés !


3.4 - à ce stade, j'ai aussi procédé au "façonnage" du tablier afin d'en contrôler l'encastrement sur le châssis : là encore, tout s'emboîte parfaitement, encore bravo à l'artisan pour la précision des photodécoupes ! :P

[attachimg=5]
 
Seule petite faute d'inattention de ma part, j'ai soudé l'écrou arrière sur la tablier alors qu'il devra l'être sur le "plancher" d'abri qui s'y superposera : ça n'est heureusement pas grave, cela facilite le montage provisoire et  ce sera facile à dessouder le moment venu... ::)

En l'état, cette pose provisoire du tablier m'a beaucoup facilité la manipulation du châssis pour le rodage "à blanc" de l'accouplement des essieux !


(à suivre...)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 20 octobre 2017, 18:37
Depuis le début un détail me turlupine; L'espace entre les roues motrices me parait bien aéré.

Du coup en cherchant un peu j'ai retrouvé la photo d'une machine de la SE Allier.
Peut être que je me trompe, ou que j'anticipe, ou que les machines RB construites par deux usines différentes n'étaient pas semblables; mais il me semble que les longerons à cet endroit étaient pleins, à moins que ce ne soit le bas du foyer qui remplisse cet espace ?

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 20 octobre 2017, 19:30
Bonsoir Yvan ! pour cette "transparence" à travers les longerons, j'ai bien peur que tu aies raison...  :-\

En effet, je me suis reporté au plan à l'échelle du 1/43 paru dans le n°356 (décembre 1974) de Loco-Revue, dont il est fort possible qu'il ait servi (entre autres ?) à Marcel Jolly pour l'étude du kit. Hors, si la vue latérale montre bien ce qui semble être des longerons "évidés" derrière les roues...

[attachimg=1]

... la vue en coupe au niveau du foyer "Belpaire" est catégorique : à son point le plus bas, le cendrier descendait manifestement... au moins au niveau des axes d'essieux !  :o

[attachimg=2]


Mais bon : j'ai l'impression qu'il va falloir être drôlement persuasif pour me convaincre de rajouter ce cendrier entre les longerons du modèle réduit. Et de toutes façons, j'ai d'abord une caisse à essembler et peindre...  :D

Plus tard peut-être, quand je me serai lassé de regarder à travers le châssis ?  ;)



PS : dans un autre registre, je ne résiste pas à l'envie de vous expliquer pourquoi j'avais précisément ce n° 356 dans la petite "bibliothèque sélective" que j'ai toujours à portée de main : dans ce numéro, outre le plan ci-dessus, il y avait un article de Clive Lamming décrivant l'aménagement... d'un tronçon de voies "imbriquées" H0/H0e sur l'un de ces réseaux rudimentaires - mais bourrés d'originalité ! - dont il avait le secret. Quelqu'un se souvient-il de ça ?  :)

J'avais pour ma part tout juste 13 ans quand je l'ai lu (mon papa achetait LR tous les mois !) et cet article, bien qu'assez bref (4 pages) et sommairement illustré, m'a énormément marqué et fait partie de mes "fondamentaux" en train miniature...  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 20 octobre 2017, 22:23
Bonjour à tous, je me permet d'intervenir sur cette question du cendrier : en effet, sur ce détail d'une rare photo de la machine de profil, on distingue parfaitement celui-ci :
[attachimg=1]

La difficulté d'intégrer la transmission était telle que je n'ai pas pu résoudre ce problème. J'ai donc choisi ce qui, à mes yeux, servait le mieux l'esthétique de la loco.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 20 octobre 2017, 23:25
Merci Marcel,
pour ces précisions et cette photo très intéressante :)
effectivement la difficulté technique est compréhensible, sutout à cette échelle, et ne saurait ôter en rien tout l'intérêt de ce modèle.
C'est aussi rassurant pour moi, je peux ajourner une prise de rendez-vous chez l’occultiste ;D ;D

Jean Michel risque de nous en mettre plein la vue 8) peut être juste avec un petit morceau de Canson noir plié en trois et une petite goutte de colle ;)

Vivement des roues de 28mm 12 rayons pour le 0m ::) ::)

Bonne soirée,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 21 octobre 2017, 07:23
Bonjour et merci, Marcel !  :)

La photo est effectivement sans appel : as-tu d'autrres vues "inédites" :o de ce genre ? Car effectivement les photos de ces 120T sont rares dans la "littérature" relative au Réseau Breton...


(...) Jean Michel risque de nous en mettre plein la vue 8) peut être juste avec un petit morceau de Canson noir plié en trois et une petite goutte de colle ;) (...)

C'est bien parti pour, du moins en ce qui concerne le Canson noir et la goutte de colle  ;) . Je suis moins sûr pour l'éblouissement... :D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 21 octobre 2017, 10:20
Bonjour à tous ! :) :voici la suite de la "chronologie" de montage de mon châssis...

4ème partie :

4.1 - peinture de finition et remontage mécanique :

Enfin, les choses s'accélèrent ! le châssis remis à nu reçoit sa peinture de finition noire puis le motoréducteur, le train de roues et les bielles d'accouplement sont réinstallés :

[attachimg=1]

Une fois absolument sûr du montage "mécanique" et après serrage soigneux (une bonne petite pince plate suffit) de l'écrou à épaulement  sur les "manetons" AV, les vis sont tronçonnées avec le disque fourni : à partir de maintenant, les roues AV/AR et le motoréducteur ne seront plus démontés. L'écrou qui "couronne" les manetons AV est consolidé d'un point de cyano, et son pourtour extérieur est "adouci" à la lime...


4.2 - prises de courant et vérification du mouvement :

Comme le châssis est encore peu "embiellé", je décide à ce stade de fixer les prises de courant. En raison de la présence - définitive - des roues en plastique, ces prises sont simplement collées à l'araldite rapide sur leurs supports (je n'avais pas envie de les souder, de toutes façons !) et deux "micro pinces-à-linge" en assurent la tenue le temps du séchage. Quelques légers réglages de torsion avant/après collage des deux "brins" de chaque côté sont nécessaires pour assurer une pression optimale sur les roues (ni trop fort, ni trop peu !).

Après coup, il s'est avéré que j'aurais éventuellement (?) pu différer l'installation des prises de courant après la mise en place des bielles motrices, mais au final le résultat est le même...

[attachimg=2]

Ensuite (photo de droite) j'ai procédé à un dernier contrôle du bon ajustement/fonctionnement "à vide" des deux sous-ensembles "crosse + bielle motrice", avant leur installation définitive dans les glissières qu'il va falloir fixer entre les cylindres et le support "transversal" du châssis. Une vue de dessus montre bien une particularité de ce modèle réduit, dont l'audacieux concepteur ;) a pris le parti de ne pas "surécarter" les cylindres :

[attachimg=3]

En conséquence, lors de la marche, la tête des manetons AV viendra "frôler" le dos des crosses de piston car le "jeu" en largeur est réduit au minimum (0,2 mm théoriquement, selon Marcel Jolly !).

Le pignon en laiton du motoréducteur n'est toujours (!) pas collé sur l'axe d'essieu AR : ainsi, un contrôle manuel de l'absence de "d'entrechocage" reste possible. Par contre, un essai "sous tension" du moteur permet maintenant de vérifier l'absence de court-circuit, même lorsque le châssis est posé puis poussé "à la main" sur la voie...


4.3 - pose des glissières :

Pour cette phase, j'avais besoin de toutes mes mains et de tous mes esprits : je n'ai donc pris une photo qu'à l'issue de l'opération et... d'un premier test de roulage ! ;)

Sur son prototype non peint, Marcel suggère la méthode suivante :
- introduire l'ensemble "glissières" en place, s'aider d'un foret pour en assurer le centrage, le plaquer fermement à l'aide d'une pince improvisée, et le souder à l'arrière du cylindre...
- puis séparer les deux glissières par l'arrière, et introduire l'ensemble "crosse/bielle motrice". Vérifier son parfait coulissement...
- puis replier les glissières haute + basse à 90° derrière le support transversal : les souder au support, puis araser la longueur excédentaire.

Voici deux photos tirées du site de Marcel Jolly, qui illustrent cette manière de procéder :

[attachimg=4]
 

Cette méthode ne me convenait pas vraiment, pour deux raisons :

- d'une part, comme déjà évoqué pour le montage des cylindres dans leurs "enveloppes", je ne soude pas sur le laiton massif : trop chaud pour moi !

- d'autre part, comme j'avais pris le parti de peindre le châssis et y installer le train de roue avant la pose des glissières, la question d'une soudure sur les cylindres "massifs" ne se posait même plus : pas question de d'abîmer la peinture ou, pire, de déformer les les voiles de roues en plastique (!) par un trop fort dégagement de chaleur à proximité.


J'ai donc procédé SANS souder l'ensemble "glissières" aux cylindres :

- grattage "localisé" de la peinture là où des points de soudure seront à faire sur le support "transversal" (= glissière haute + basse et "relevage" de la commande de tiroir) ainsi que la face arrière des cylindres...
- désolidarisation des glissières haute/basse, et mise en place "à blanc" sur le châssis pour relever précisément le point de pliage à 90°...
- extraction de l'ensemble et pliage soigné à 90° des deux glissières...
- réintroduction de l'ensemble, muni cette fois de l'ensemble "crosse/bielle motrice" (dont le parfait coulissement a été vérifié bien en amont, Cf photos "2.1")...
- puis, en plaquant simplement l'ensemble du bout du doigt contre l'arrière du cylindre, faire deux brefs points de soudure pour fixer les glissières au support "transversal" à l'arrière : c'est très rapide (donc sans danger pour les roues !) et uns fois soudé cela suffit à maintenir les glissières en place, puisqu'à l'avant le centrage est automatiquement (et optimalement !) assuré par... la tige de piston.

Pour terminer, j'ai mis avec précaution un point de cyano, du côté "longeron", pour solidariser les glissières et le cylindre, mais je ne suis même pas sûr que c'était vraiment indispensable. Dans tous les cas (= collé ou pas à l'AV) la tenue des glissières me semble très suffisante... du moins si on manipule la machine avec un minimum de précaution.


Sur mon modèle, un (dernier !) essai manuel a révélé un très léger "cliquetis", d'un seul côté : ça a été facilement résorbé en glissant un bout de papier de verre fin à l'eau entre le maneton AV et la crosse de piston pour pratiquer un ultime "polissage" de ces pièces, qui, comme dit plus haut, doivent se frôler sans se frotter...

Voici une photo du châssis avec les glissières + bielles motrices montées, fixé sous le "tablier", prise après... un premier "galop d'essai" sur le réseau :  :)

[attachimg=5]

Car c'est à l'issue de cette phase que j'ai ENFIN ::) fixé le pignon en laiton du réducteur sur l'essieu AR, en appliquant un peu de cyanolit au "moyeu" avec la pointe d'une épingle. Ensuite, j'ai posé le châssis enfin "engrené" sur la voie, j'ai eu une petite appréhension au moment d'envoyer le courant et... j'ai vu avec soulagement le châssis se mouvoir avec un silence et une souplesse remarquables pour un (tout !) premier essai !

Cinq semaines environ de montage (et d'incertitude, parfois !) récompensées en un instant : ouf !!!  :P


Le cinquième - et dernier ! - "épisode" concernera le montage du "petit mouvement", qui s'est fait le lendemain soir.

(à suivre...)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: tyrphon le 21 octobre 2017, 14:04
Tu devrais quand même éloigner ce spectateur toujours dubitatif devant ton magnifique travail et laisser venir un autre spectateur plus enthousiaste! le "ravi de la crèche", par exemple:

[attachimg=1]

 ;D ;D ;D
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 21 octobre 2017, 15:24
Tu devrais quand même éloigner ce spectateur toujours dubitatif devant ton magnifique travail et laisser venir un autre spectateur plus enthousiaste!...

Bonjour et merci, Tyrphon ! Sur ce kit très inhabituel pour moi, je préfèrais quand même la compagnie de ce petit "Preiser dubitatif" pour me ramener aux réalités ::) : c'est souvent par excès d'enthousiasme (le sien ou celui des autres !) qu'on se met à faire des bêtises...   ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 21 octobre 2017, 15:49
Rebonjour à tous ! :) : Voici comme promis la 5ème partie du montage du châssis : Le montage des deux derniers "sous-ensembles" de l'embiellage s'est donc fait sur le châssis "engrené", car au vu de leur conception je ne craignais plus l'apparition de "points durs"...


Phase 1 :

Il s'agit ici de positionner simultanément tout le "petit mouvement" à l'avant, dont la bielle de commande de tiroir va devoir s'insérer ENTRE les deux faces de la coulisse (je n'avais jamais vu ça sur une machine au 1/87 mais je me suis rendu compte depuis que cette disposition - conforme à la réalité ! - était déjà couramment pratiquée par Cyril Ducrocq sur ses propres kits "vapeur"), le tout accroché à la "traverse-support" solidaire du châssis : comme le fait remarquer Marcel dans la notice il faut donc pour réussir ça "traverser" avec l'axe de la coulisse pas moins de 4 épaisseurs de laiton...  :-\

... ce que Marcel nous propose de faire avec un "clou" de 0,5 mm de diamètre et... de 3 mm de long : crise de nerfs en vue !!! :o


Donc là, je n'ai pas tergiversé et j'ai fait ce que je préfère : j'ai contourné la difficulté. ;)
- d'abord, enfiler la coulisse sur la bielle de commande de tiroir...
- puis positionner le tout sur le châssis, en enfilant le tiroir (à l'avant) puis la commande de relevage (à l'arrière)...
- là, on "embroche" les fameuses "4 épaisseurs de laiton" avec un brin de maillechort (diamètre 0,5 mm aussi) de bonne longueur, qu'on a forcément beaucoup mieux en main que le minuscule "clou" de 3 mm ::) : l'opération en devient quasiment facile ! ;D
- positionner ce "brin" de maillechort de manière à ce qu'il touche la coulisse supérieure, puis le souder à son support par l'extérieur (pas besoin de protection papier si on a la main légère : derrière, la coulisse n'affleure pas le support) et couper l'excédent à ras,
- ensuite souder la "commande de relevage" au support transversal, par l'arrière.

Photo de l'opération :

[attachimg=1]


Phase 2 :

Ensuite, on visse la contre-manivelle sur le "maneton" arrière comme expliqué dans la notice et les tutoriels : sur mon modèle cette opération n'a pas posé de problème.

C'est la première fois que je rencontre une telle conception (les kits Weinert et Gecomodel étant dotés de contre-manivelles "moulées") mais je la trouve intéressante, notamment parce qu'elle permet d'en "affiner" facilement le réglage de l'angle, même a posteriori. :)


Phase 3 :

Il ne reste plus maintenant qu'à fixer la biellette inférieure du "levier d'avance" sur la crosse de piston, avec un dernier "clou" de 0,5 mm : l'opération ne présente pas de difficulté particulière si on soude le clou "par l'intérieur" avec une protection "ad'hoc" en papier à cigarette disposée entre la biellette et la crosse :

[attachimg=2]

Sur mon modèle il n'a même pas été nécessaire de raccourcir le "clou" à l'arrière, qui passe tout simplement sous la glissière inférieure...


Et voilà ! nous voici arrivés au point actuel du montage, déjà montré sur l'autre fil de discussion : :)

[attachimg=3]
 

Le châssis ayant été dûment examiné et "validé" par le personnel du réseau :D , la caisse peut maintenant être mise en chantier...

[attachimg=4]

... donc à bientôt - j'espère - pour la suite ! ;)



Post-Scritptim : un petit résumé des essais mécaniques en attedant...  :P

https://www.youtube.com/watch?v=5W0CK2AE4fI (https://www.youtube.com/watch?v=5W0CK2AE4fI)

https://www.youtube.com/watch?v=3S2akebJkJU (https://www.youtube.com/watch?v=3S2akebJkJU)

https://www.youtube.com/watch?v=nGmnAoR9Ejg (https://www.youtube.com/watch?v=nGmnAoR9Ejg)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 29 octobre 2017, 16:32
Bonjour à tous ! après une petite pause consécutive au RAMMA :), voici l'avancement du week-end sur la "Coureuse"...


Pour l'assemblage de la caisse je suis cette fois "rentré dans le rang" et appliquant (presque...;) ) à la lettre la méthode préconisée par Marcel. Cette caisse est constituée d'une "forme" intérieure pliée, sur laquelle se rapportent les faces AV + AR + latérales : cette conception est plutôt classique... mis à part le mode d'assemblage des pièces, qui est tout-à-fait inhabituel pour moi : en effet, Marcel préconise d'étamer préalablement l'intérieur des faces à mettre en contact, puis de chauffer pour les assembler (il n'y a donc aucun "trou" dans la sous-caisse, comme dans les kits Gecomodel ou Trains d'Antan...).

J'étais assez tenté de procéder plutôt à un assemblage par collage pour la pose des faces extérieures, mais comme je suis déterminé à "expérimenter" j'ai appliqué la méthode préconisée : moyennant l'application soigneuse d'un décapant et l'utilisation d'une panne de bonne dimension, en chauffant par l'intérieur de l'abri, l'opération s'est avérée plus simple que je le craignais ::) . Mais place aux images...


1- La superstructure en cours de montage :

[attachimg=1]

En contradiction avec la notice et le turoriel (qui ne proposent d'ailleurs pas tout-à-fait le même ordre...;) ) j'ai rapporté sur la "sous-caisse" :
- d'abord la face avant (pour me faire la main !),
- et ensuite la face arrière, préalablement mise en forme.

Ensuite, j'ai façonné les faces latérales exactement comme prescrit. Attention, toutes ces pièces étant photogravées dans un laiton de faible épaisseur, le pliage (à la pince plate, dans mon cas !) est grandement facilité mais il faut prendre soin de ne pas "froisser" le laiton ! :-\

Un assemblage "à blanc" sur la sous-caisse a montré que de chaque côté (sur mon modèle en tout cas !) trois points (en rouge sur la photo) seraient à "araser" avant l'installation des faces latérales :
- pour que le haut de l'abri s'encastre parfaitement entre les faces AV/AR...
- pour que l'arrière de la hotte vienne s'encastrer contre la face AR. 


2 - Après pose des faces latérales :

[attachimg=2]

Pour la pose des deux faces latérales, j'ai procédé comme suit :
- ajustage soigneux, immobilisation par deux petites pinces plates (AMF 87) sur les côtés de l'abri...
- soudure du linteau en premier, enlèvement des deux pinces...
- soudure de la paroi côté AV, puis AR...

Et ensuite avec une panne fine :
- deux cordons de soudure verticaux à l'intérieur des caisses à eau, pour les solidariser de la face AV...
- puis la soudure au bas (sous la caisse) et en haut (à l'intérieur) de la paroi AR de la hotte, pour la solidariser aux flancs de caisse. Cette paroi (sauf erreur de ma part !) doit venir "recouvrir" l'extrémité des flancs.


3 - Le même assemblage, vu de dessous :

[attachimg=3]

Une fois l'ensemble dégraissé, un essai d'assemblage "à blanc" sur le tablier a montré que deux ajustages minimes (en rouge) seront nécessaires sur les "cales" inférieures prévues par Marcel :
- un léger raccourcissement des cales AV (côté intérieur des caisses à eau uniquement !) pour un montage de la caisse en position légèrement plus "reculée" sur le tablier. Du reste, les 3 cales "extérieures" sont dimensionnées en conséquence !
- et un arasage total des "cales" arrière... pour cause de fentes comblées dans le tablier lors de l'installation de la traverse AR : mais là, l'erreur m'est imputable ::) et je l'avais plus ou moins prévu : ça n'est heureusement pas trop gênant pour la suite.


Mon petit personnage Preiser "dubitatif" (assisté pour l'occasion de l'ncorruptible Godefroy Montmirail...) ayant "validé" ce montage ;D , la suite des travaux concernera la chaudière.


À bientôt - j'espère ! - pour la suite...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 29 octobre 2017, 17:04
Waouh ! ...
C'est vraiment très propre comme montage (je vais "virer" mes photos de patachon de mes tutos !).

Pour la languette d'ajustage à l'arrière, attention, la soute à charbon doit affleurer l'arrière du tablier (donc en surplomb de la traverse arrière !
Et c'est le moment de rappeler au monteur qu'il ne doit pas oublier de mettre les lests dans les soutes avant assemblage final sur le tablier, hé, hé !...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 29 octobre 2017, 17:49
Bonjour et merci, Marcel !  :)

Deux précautions valent mieux qu'une : avant de souder les faces latérales, j'avais déjà sorti les trois lests de leur sachet pour en vérifier la mise en place : là, je viens de les ranger dans la même petite boîte que la caisse en cours, pour ne pas les oublier au moment fatidique... :-\


Au passage, j'ai beaucoup aimé la précision de moulage de ces pièces (en "métal blanc" ?) qui s'emboîtent au "quart de poil" dans la caisse (notamment les caisses à eau) avec un minimum d'ébarbage !  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 02 novembre 2017, 11:51
Bonjour à tous ! voici l'avancement des travaux ces de ces derniers jours... :)

1) Pour la suite, j'ai ENCORE désobéi ;) à la notice qui conseille de fixer sur le tablier d'abord l'ensemble "abri/caisses à eau" PUIS l'ensemble "chaudière" : après avoir "façonné" la chaudière (= pose du support avant + cerclage) j'ai préféré la fixer en premier :

[attachimg=1]
 

2) En effet, je voulais ainsi "visualiser" avec certitude comment raccorder les prises de courant (qu'il faut faire cheminer "horizontalement" et en les coupant au plus court) aux bornes du moteur, et aussi vérifier la "marge d'implantation" longitudinale du volant d'inertie : on peut voir sur le cliché ci-dessous (flèches rouges) que j'ai choisi, puisque la découpe de la chaudière le permet, de l'installer au maximum "vers l'avant" pour prévenir tout risque de contact avec les bornes du moteur :

[attachimg=2]

On verra plus bas qu'en vérifiant l'ajustage de l'ensemble "abri/caisses à eau", j'ai aussi  décidé de raccourci les deux "pans" arrières de la chaudière (pointillé rouge) : c'est invisible sur le modèle monté... et ça élimine tout risque de contact (donc de court-circuit...) avec les supports de prise de courant fixés sur le châssis, ce qui s'est fugitivement produit lors des essais "à blanc".


3) et voilà ! le châssis est maintenant "câblé" et muni de son volant d'inertie :

[attachimg=3]
 
Les lests latéraux son prêts à être insérés, et suite à la photo ci-dessous j'ai installé sur les deux caisses à eau les "volets" latéraux et les marchepieds à l'avant (il est d'ailleurs impératif, si on choisit de les souder, de les poser avant les lests intérieurs).


4) ensuite, fixation de la caisse sur le tablier : je me suis grandement facilité la tâche (c'est ma spécialité... :P ) en m'aidant de la vis de fixation arrière (flèche rouge) qui assure le bon calage, transversal ET longitudinal. Ensuite j'ai soudé les pattes de fixations de l'avant vers l'arrière, en finissant par celle "transversale" derrière la vis. J'ai complété par une soudure sous le "plancher" central et au départ des deux "couvre-roues" pour terminer de solidariser les deux épaisseurs de "plancher". Et en dernier, j'ai posé les deux petits "fils" intérieurs qui assurent le parfait alignement horizontal du corps cylindrique sur la face avant de l'abri :

[attachimg=4]
 
Sur la photo ci-dessus, j'ai encadré en "pointillé" rouge deux petites modifications que j'avais faites au préalable :
- à l'avant, deux petites "découpes" supplémentaires dans le tablier : je ne sais pas si elles sont vraiment indispensables, mais ça m'a paru éventuellement utile pour ne pas "accrocher" les fils électriques lors du montage/démontage du châssis-moteur...
- à l'arrière, et comme signalé plus haut, le raccourcissement des "pans" inférieurs du foyer, pour les  "aligner" sur la découpe intérieure des lests + caisses à eau.


4) Et voilà l'avancement au mercredi 1er novembre, caisse vissée sur le châssis : la "Coureuse" commence à prendre corps ! ;D

[attachimg=5]
 
La machine a fait hier soir plusieurs "tours de réseau" dans cette configuration : maintenant lestée et munie de son volant d'inertie, elle confirme l'excellente impression que m'avait donné le châssis seul. :)

En particulier, elle "s'affranchit" bien plus aisément de mes aiguilles "Bemo à coeur non réalimenté" (et, pour certaines, légèrement "bosselées"... :-\ ) que ses consoeurs Gecomodel ou, pour comparer des conceptions contemporaines, le châssis PMT de mon locotracteur "103" ou la très récente 030T "Harz" de chez Tillig, tous à 3 essieux (donc empattement électrique au moins équivalent) mais... à châssis rigoureusement "non suspendu" : cette ravissante 120T devrait donc être apte au service "courant" sur les voies (cahoteuses...) de mon redoutable réseau "vintage" ! ;)


Il me reste maintenant à tester sa capacité de traction (limitation aux trains "légers" probablement... comme la vraie !). Il faut d'ailleurs que je la munisse de ses "organes de traction" : je pense l'équiper, comme mes locotracteurs "X" et "Y" de chez TdA, de crochets d'attelage fixes "Trains d'Antan" simplement solidaires (par une petite "console" en laiton) des traverses de tamponnement.


À bientôt - j'espère ! - pour la suite !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 02 novembre 2017, 18:44
Bonjour à tous !

Vue la qualité de ce montage, je ne peux pas m’empêcher de vous faire partager mon admiration ! 8^D
Citer
...j'ai ENCORE désobéi à la notice ...
Rhooo C'est pas bien !  ...Et je remarque que tu n'as pas coupé le support de chaudière comme préconisé. Mais je vois que le volant d'inertie passe nickel quand même. Ouf !

Question : je vois que tu n'as pas eu besoin de rogner le réservoir d'air comprimé pour faciliter le débattement du bissel, quel est le rayon mini de ton réseau ?....
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 02 novembre 2017, 20:32
Bonsoir et merci, Marcel ! :)

C'est ma foi vrai, je m'aperçois seulement ce soir ::) que le raccourcissement des "branches" du support de chaudière était indiqué dans les "tutoriels" ! en fait, je me suis contenté de les évaser légèrement, et s'il y avait vraiment eu problème j'aurais encore pu y remédier grâce aux essais préalables. À noter aussi, à cet endroit, que j'ai dû ovaliser à la lime le grand trou à la base de la chaudière (celui destiné au passage de l'écrou sur le tablier) car il n'était pas tout-à-fait "centré" sur les petits trous du dessus.


J'avais oublié d'en parler, mais je me doutais que la question du réservoir d'air à gauche du "bissel" avant t'intéresserait ! mon réseau est en courbe de 330 mm de rayon (soit le plus petit rayon Bemo) et, sous réserve de bien caler le réservoir contre le rebord de tablier... le débattement du bissel est tout juste (!) suffisant : ça m'arrange bien, car je ne voyais pas comment "retailler" cette pièce en laiton massif comme tu l'as fait sur ton prototype...  :-\

Du reste, voici un nouveau petit film d'essai, fait à l'instant, pour montrer le passage en courbe "à gauche" (côté réservoir, donc !) et le franchissement des aiguilles "à coeur non réalimenté" :
https://www.youtube.com/watch?v=w5LKkMm2A0c (https://www.youtube.com/watch?v=w5LKkMm2A0c)

La vitesse sur ce film est celle actuellement nécessaire pour le franchissement - sans intervention sur le voltage et "à coup sür" - de ces aiguilles dont le coeur est presque aussi long que l'empattement électrique de la machine. Je pourrais faire un peu mieux en étant au "régulateur", mais ça n'est pas facile avec l'APN en main...  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 03 novembre 2017, 06:13
Elle va être belle..... ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 03 novembre 2017, 20:35
ça, Michel, c'est précisément (!) ce que je ne sais pas encore à cette heure-ci : comme je viens de l'écrire sur le forum VL, il ne va pas falloir se "louper" au détaillage et, surtout, à la peinture !  ::)

Apparemment, je ne vais pas pouvoir couper à une livrée "bicolore" ? je n'en dors déjà plus...  :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 04 novembre 2017, 07:31
Belle avancée :) :)

hormis le petit jour pour le volant d'inertie sur la chaudière, il doit être assez facilement possible de raccourcir les caisses à eau et leurs lests pour une version Allier ?

Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 04 novembre 2017, 11:10
Bonjour et merci, Yvan !  :)

J'ai sous les yeux la belle photo de 120T "Allier" (page 66 du spécial "Connaissance du Rail" de 2006), dont les caisses à eau s'interrompaient au droit de la face AV des cylindres : compte tenu du fait qu'il me paraît possible de "reculer" le volant d'inertie au même alignement (y compris en repliant les "pattes" des bornes du moteur), je suis persuadé qu'un amateur habile à travailler  le métal n'aurait aucun mal à raccourcir les soutes à eau et le support AV de la chaudière.

Il n resterait alors plus qu'à "reconstituer" le bas du corps cylindrique un peu trop généreusement entaillé, mais pour un amateur averti ça ne me paraît pas insurmontable !  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 04 novembre 2017, 12:32
Bonjour à tous,

sur la question de la version caisses courtes, j'ai ai également réfléchi, mais je n'ai pas poussé la réflexion au bout, car, outre les questions que vous évoquez, faire deux modèles en 1 (comme pour la draisine Billard H0m), compliquait sérieusement le projet.
Je n'ai jamais gravé le typon fait pour cette autre version.

J'ai composé un dessin montrant l'encombrement de la motorisation avec un volant d'inertie de 8mm de long. C'est jouable :
[attachimg=1]
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: JJB le 04 novembre 2017, 13:44
Il y a eu des caisses courtes sur le RB aussi, si ma mémoire est bonne. Il me semble que j'avais brievement  abordé le sujet avec Marcel.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 04 novembre 2017, 17:55
J'ai peu de documentation sur ces machines donc Marcel pourra peut-être nous en dire plus ;) , mais effectivement dans "Les Petits Trains de Jadis/Ouest de la France (ed. du Cabri, 1990) on peut voir en page 345 la E-206 "en état d'origine" et l'aspect extérieur est bien le même que les machines de l'Allier :

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Sources : CDR/ed. de l'Ormet (n° 2.504 SACM/1891 - Allier) et LPDTJ ed. du Cabri (E 206 SACM/1893 - RB).


Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 04 novembre 2017, 23:59
Bonssoir à tous,

non, je n'en sais pas beaucoup plus : Deux constructeurs pour une même machine :
- Société Alsacienne de Constructions Mécaniques SACM à Belfort (à priori les plus anciennes)
- Société Franco-Belge de matériel de Chemin de Fer à RAIMES département du Nord.

Celles de construite par la SACM pour le Réseau Breton 201 à 209 ont ensuite été modifiée pour avoir des caisses longues. La deuxième série 210 à 216 construite par la Franco-Belge, devaient avoir des caisses longues d'origine (mais je ne suis pas catégorique).
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 05 novembre 2017, 06:32
Bonjour Marcel : j'en suis au même point de réflexion, du fait de la relative rareté des photos - ET de la difficulté à lire les numéros des machines ! :-[ - dans les livres dont je dispose (LPDTJ, ed. de l'Ormet, LVDR et Gordon Gravett) qui me montrent avec certitude :
- une SACM avec les soutes courtes en début de carrière (LPDTJ) et une modifiée (E202, ed. de l'Ormet)...
- et des Franco-Belge avec les soutes longues... mais toujours photographiées en fin de carrière (LPDTJ,  ed. de l'Ormet, Gordon Gravett...).


Toutes les photos "fin de carrière" montrent par ailleurs un détail peu esthétique (mais très typique !) que sont les "écrans" latéraux ajoutés sur les flancs de l'abri. Ici par exemple dans une version simple à reproduire sur la E216 (LPDTJ, page 235), que je me pose sérieusement la question d'ajouter - ou pas ? - à mon modèle (on n'a pas des vies faciles... :D ) :

[attachimg=1]

Et ces écrans, qu'on devine fabriqués sur le réseau, variaient d'une machine à l'autre : dans le livre de Gordon Gravett, on voit (page 88) la E212 avec l'écran percé d'une fenêtre et une "glissière" à la base...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 05 novembre 2017, 12:07
Oui, ils sont très moches ces pare-soleils !

Je ne les ai pas mis sur les photo-découpes, cependant il y a plusieurs possibilité pour personnaliser son modèle : trappes latérales ou pas ; trois combinaisons possible pour les traverses de choc ; possibilité d'occulter (totalement ou patiellement) les fenêtres arrières de l'abri comme sur cette photo :
[attachimg=1]

De quoi s'amuser !
À noter la soute à combustible agrandie en "cul de bateau" sur cette dernière loco (n° ???) Étonnant !!
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 05 novembre 2017, 12:10
Pour que MalletSLM puissent en faire plusieurs versions....il va faloir relancer une nouvelle série ;) ;) ;) ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 05 novembre 2017, 14:23
Houlàla ! :o : je crois que je vais en rester à ma TOUTE première idée  ;) : faire la machine "E 210" du plan paru dans LR n°356... qui ne prétendra pas reproduire une authentique machine du RB avant sa réforme, mais plutôt celle - miraculeusement ! - retrouvée et restaurée à l'éppque "moderne" (ce qui suppose forcément quelques compromis...) par mon "chemin de fer touristique imaginaire" !  :P


Pour la machine à hotte en "cul de bateau", certains détails (disposition des plaques, en particulier...) me laissent à penser qu'il s'agit de la... 2.504 "Saint-Priest" (ex-réseau SE du Cher et de... l'Allier !) arrivée sur le RB en 1944 et réformée en 1956 : cela doit expliquer d'autres différences bien visibles avec les E 201 à 216, comme la disparition totale de la "fenêtre centrale" sur la face AR, la ligne de rivetage horizontal à mi-hauteur de la caisse à eau...

Post-Scriptum : après une rapide vérification, je m'aperçois que cette 2.504 de l'Allier qui a fini sa carrière sur le RB n'est autre que... la même que nous avons vu, toute pimpante dans sa version et livrée d'origine "Allier", en page précédente !  :-\


Je pense même qu'il doit s'agir, sur cette photo, des deux mêmes machines (!) qu'on voit photographiées dans le livre de Gordon Gravett (page 88, cliché D. Trevor Rowe daté du 28août 1956) mais vues sous un autre angle. Auquel cas, la (vraie !) "Coureuse" bretonne devant elle serait la E 211...  ;) 

À noter, sur les deux machines, la présence des deux petites "glissières" (haute + basse) pour les panneaux latéraux d'abri, qui sont toutefois absents...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 05 novembre 2017, 19:17
Bien vu !...

Effectivement, la soute à combustible n'est surélevée, comme sur les autres machines, et les plaques diverses sur les flancs posées différemment.

Deux photos prise par le même "spotter" :o)
Connaissant maintenant l'auteur : D. Trevor Rowe, je peux donc poster la photo entière :
[attachimg=2]
Je me demande quand même pourquoi une telle transformation (plutôt qu'une simple surélévation)... Une collision ?...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 05 novembre 2017, 20:51
Merci à tous pour ces intéressantes informations sur une machine somme toute fort mal connue :) :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 05 novembre 2017, 21:43
Bonsoir et merci pour la photo entière, Marcel !  :)

Je confirme que la seconde (sous forme de vignette agrandissable) est bien la photo D. Trevor Rowe en page 88 du livre de Gordon Gravett : ce cliché ne laissait pas supposer l'mpressionnante file de machines :o derrière les deux 120T, que je présume réformées ou en passe de l'être puisque 1956 est aussi l'année du retrait des dernières 020-020T dont on reconnaît (au moins) deux exemplaires dans la file.

Pour la hotte de la 2.504, ce qu'il faudrait savoir est c'était un cas unique ou bien si les quatre machines de l'Allier avaient été modifiées de la sorte...


Comme le dit Yvan, c'est vrai que ces machines sont méconnues. Et tout cas, je regrette d'être si loin de la Bretagne car j'aurais bien aimé voir l'intégralité du "dossier photo" de Marcel !  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 13 novembre 2017, 09:53
Bonjour à tous ! Je n'ai pas donné de nouvelles de la "Coureuse" ces derniers jours car... avec le détaillage de la caisse, nous entrons pour ainsi dire dans le "conventionnel" :  :D

NB : lors de la pose du dessus de foyer en métal blanc, bien s'assurer que les les "flancs" latéraux ne vont pas comprimer le corps cylindrique (à l'intérier duquel le moteur rentre au "chausse-pied" !) : au besoin, les affiner.

[attachimg=1]

Seule petite surprise hier soir, en découvrant la position "biaise" de la commande de sablière : mais la photo de la "E 216" réelle (voir en haut de cette page) m'a démontré que cette disposition (somme toute logique, puisqu'elle met la commande à portée de main du mécanicien) a bien existé, puisqu'on distingue une petite "rotule" à la base de la sablière (non, je ne l'ai pas reproduite sur le modèle réduit...).

Par contre, je me suis aussi autorisé du fil de 0,5 mm pour les conduits de sable et 0,3 mm pour la tringle de commande (au lieu des 0,4 mm préconisés dans les deux cas), je trouve ça plus joli...  :)

à bientôt pour la suite !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 13 novembre 2017, 18:06
Par contre, je me suis aussi autorisé du fil de 0,5 mm pour les conduits de sable et 0,3 mm pour la tringle de commande (au lieu des 0,4 mm préconisés dans les deux cas), je trouve ça plus joli...  :)
à bientôt pour la suite !

Potentiellement, ça paraitrait logique d'avoir une tringlerie de commande plus petite que les conduits, sur photo, l'épaisseur de la sablière semblerait à peu prés identique en diamètre à la hauteur de boudin  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 14 novembre 2017, 20:41
Oui, c'est ce que je me suis dit ! :) : à la réflexion j'aurais peut-être dû garder 0,4 mm pour les tuyaux de sablage, mais je me disais que le "contraste" serait (trop) peu visible...

Hier soir, installation du dôme et de la première des deux petites pièces rapportées latéralement : dans la notice Marcel les dénomme "chapelles d'injection" mais, à mon sens, à cet endroit (base du dôme) ce sont plutôt deux vannes de prise de vapeur commandées chacune depuis l'abri par une tringle horizontale, dont celle de gauche (côté chauffeur) alimentait probablement les deux injecteurs "en charge" disposés sous l'abri et celle de droite (côté mécanicien) alimentait le souffleur, ce qui est d'ailleurs confirmé par la tubulure apparente qui sera à réaliser, au départ de cette vanne, en direction de la base de la cheminée : mon "contrôleur" Preiser y réfléchit d'ailleurs déjà... ;)

[attachimg=1]

On remarquera que la caisse est ici vissée sur le châssis, car j'aime bien faire quelques évolutions sur le réseau entre deux phases de travail. :D

Du reste la machine est maintenant munie de ses attelages, ce qui a permis de faire quelques essais de traction : la puissance de cette 120T est honorable en palier mais... sans trop de surprise, il s'avère qu'avec ses - seulement ! - deux essieux moteurs elle ne sera pas "apte" à la traction de convois, même légers, dans ma redoutable rampe (en courbe !) de 6% ::) : comme à plusieurs de mes machines récentes, il lui faudra un jour un réseau moins "jouet" pour s'exprimer !

En attendant ce sera tout de même la reine des beaux arrêts/démarrages, et les évolutions de la "Coureuse" - même inachevée ! - en gare d'Entraygues sont déjà un vrai régal pour l'oeil...  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 14 novembre 2017, 23:07
Bien que travaillant sous l'oeil aiguisé de Godefroy Montmirail (en rouge), j'étais particulièrement calme et détendu de soir... donc en condition idéale pour façonner la petite conduite du souffleur :D , raccordée à la prise de vapeur et sa tringle de commande :

[attachimg=1]

À noter que pour une bonne "rectitude" des deux tringles, non seulement je préfère utiliser du fil de maillechort à celui (en laiton) fourni dans le kit, mais je n'ai pas enfoncé à fond les deux "bras" intermédiaires (supports de rambarde Mecanic Trains) dans le corps cylindrique.

Le trou de 0,8 mm juste au dessus du souffleur est destiné à ce qui me semble être l'éjecteur du frein à vide (?) qui, curieusement (sur la machine E212 au moins), passait au même endroit pour une "éjection" par la cheminée...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 17 novembre 2017, 09:27
ça se précise ! le conduit d'éjection, le détaillage du dôme (soupapes) et la cheminée sont posés :

[attachimg=1]

Pour le cheminement du conduit d'éjection, je me suis inspiré du plan paru dans Loco-Revue : il repose en ligne droite sur le bord de la caisse à eau avant de rejoindre la base de la cheminée...

À noter que pour ces travaux je me contente sans complexe du collage à la cyanolit, dont je trouve la solidité largement suffisante même pour la tenue des dômes et de la cheminée. Seule les extrémités des 3 tringles et du conduit d'éjection sont soudées à la face avant de l'abri.


À ce stade de la partie "montage", il ne me reste plus qu'à réaliser :
- le détaillage sous le tablier ("marmites" du frein à vide + injecteurs sous l'abri),
- le toit, que je vais tâcher de réaliser démontable comme suggéré par Marcel dans un tutoriel...
- le détaillage intérieur de l'abri ("devanture" à l'avant et "colonne" du frein à l'arrière).

À bientôt ! ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: JJB le 17 novembre 2017, 12:31
Bravo Jean Michel superbe boulot :P, et tu m'as convaincu de tout monter avant peinture!
J'ais bien une dizaine de modèles "presque finis", parce qu'ils attendent avec une grande patience l’hypothétique séance de peinture qui "tarde .... ::)" a arriver pour la pose des accessoires restant ....... :(
Prochaine action, dès le retour de RE, j'attaque le montage de la Mallet du Rb de Cyril ??? Il va bien falloir que je sorte l'aérographe pour les phases intermédiaires du châssis!
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Bernard JUNK le 17 novembre 2017, 13:37
... pour ces travaux je me contente sans complexe du collage à la cyanolit, dont je trouve la solidité largement suffisante même pour la tenue des dômes et de la cheminée.

Pour ces pièces massives, je préfère la colle époxy style "Araldite" dont je pense la tenue dans le temps meilleure que la colle cyanoacrylate.
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 17 novembre 2017, 16:02
Bonjour, Bernard ! :) : c'est vrai que sur mes deux machines Gecomodel où ces pièces sont en bronze (donc plus difficiles à limer et ajuster !) j'ai comme toi utilisé de l'époxy "bi-composant", dont la texture pâteuse permet de bien combler les vides pour une adhérence maximale. Sur cette 120T où les pièces en métal blanx, une fois ajustées, venaient parfaitement en contact avec le haut du corps cylindrique la cyano "liquide" m'a donné une prise immédiate, solide et sans bavure... j'espère ne pas m'être tropmpé, on verra bien ce qu'il en sera dans la durée !


Bravo Jean Michel superbe boulot :P, et tu m'as convaincu de tout monter avant peinture ! (...)

Bonjour et merci, Jean-Jacques ! :) : sur cette machine, les seules pièces que je prévois de poser "après peinture" seront les tampons + les crochets de sécurité sur les traverses de tamponnement, comme je l'ai fait récemment sur la 031T corse.

Le reste (et notamment les tringles et la tubulure) ne me semble pas poser problème pour la peinture, même si cette machine devrait être ma première "bicolore"... qui mélangera probablement des couleurs à la bombe + des finitions au pinceau : à ce sujet, je n'oublie pas que c'est toi-même, à l'exposition de Gennevilliers en septembre 2014 (!) qui m'avait fort justement rappelé qu'on a toujours le droit de ressortir les pinceaux quand c'est le plus judicieux...  ;)


La Mallet bretonne "Trains d'Antan" ? il faudra nous montrer ça le moment venu !!! :P : j'y songe de plus en plus maintenant que je me suis confronté à la "Coureuse" MJM (les embiellages de Cyril ne me font plus peur maintenant ! ::) ) : on verra si elle est encore disponible quand les finances suivront...  :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 17 novembre 2017, 16:13
Une petite remarque, mais il est peut être trop tard ....tes supports de main courante comme il semble que l'embase ne vient pas en contact avec la tôle de la chaudière si tu pouvais la faire disparaitre.....l'embase ...pas la chaudière... :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 17 novembre 2017, 16:41
Bonjour et merci Michel :) et... zutalors !!!  :-\ : c'est effectivement bien trop tard, et c'est d'autant plus bête que j'aurais dû y penser car je savais dès le montage "à blanc" que ces supports seraient montés ainsi...

ça n'est heureusement pas aussi visible "grandeur réelle" et, surtout, ta remarque pourra être utile aux autres !  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 17 novembre 2017, 19:47
Bonjour et merci Michel :) et... zutalors !!!  :-\ : c'est effectivement bien trop tard, et c'est d'autant plus bête que j'aurais dû y penser car je savais dès le montage "à blanc" que ces supports seraient montés ainsi...

ça n'est heureusement pas aussi visible "grandeur réelle" et, surtout, ta remarque pourra être utile aux autres !  ;)

La notoriété des HOmistes du forum risque d'en souffrir ;D ;D

En plus tu le regretteras et ne verras plus que ça :-X

Plus sérieusement, sur la photo de la machine de l'Allier, le conduit d'éjection me parait plus rectiligne (la perspective maintient une grande incertitude, et sur les machines RB ce n'était peut être pas pareil); je t'invite quand même à consulter la page 43 du livre "Les économiques de l'Allier" ed l'Ormet qui me parait confirmer cette hypothèse.

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 18 novembre 2017, 08:48
C'est bien possible, et ça semble corroboré par les photos anciennes (vues latérales) en fin de page 2 du fil (Allier ET Réseau Breton) : au départ de la cheminée le conduit semble filer droit jusque àprès le dôme, et ensuite seulement (vers la sablière, ou après ?) un double-coude devait rejoindre l'abri : ça doit être la disposition d'origine.

À noter que dans la notice et les tutoriels, le conduit réalisé par Marcel est plus proche de cette disposition, mais il "plonge" dans l'interstice entre chaudière et caisse à eau : je préférais la disposition du plan LR où il reste posé dessus : à défaut d'être attesté, je trouvais ce cheminement (qui a pu changer au cours de la vie de ces machines) très plausible... ;)


Pour le relief en trop au bes des deux "bras" supports de tringle, il faudra que je mette quelques photos de la machine "grandeur réelle" pour en juger...  ;D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 18 novembre 2017, 16:46
C'est bien possible, et ça semble corroboré par les photos anciennes (vues latérales) en fin de page 2 du fil (Allier ET Réseau Breton)

Tu as raison en regardant mieux ces deux photos, les cheminements de ce même collecteur sont clairement différents sur les deux machines; sur la 206, on voit bien le coude pour entrer dans l'abri.

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 20 novembre 2017, 19:28
Bonjour à tous,

concernant les collages métal blanc / laiton, j'ai opté pour cyano côté externe et epoxy par l'intérieur de la chaudière.

... Hem... Prudent comme ce blanchisseur dans "il était une fois dans l'Ouest", qui portait à la fois ceinture et bretelles ! :o)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 21 novembre 2017, 13:11
Bonjour Marcel ! :) ; tiens, j'avais oublié ça : j'ai revisionné l'extrait du film et... ça m'a solidement conforté dans l'idée de ne PAS faire pareil ! ;D


Voici quelques nouvelles du montage "pas-à-pas" :

Les "marmites" du frein à vide ont été collées sous le plancher (à la cyanolit "gel"... uniquement ! ;) ) : elles tomberont parfaitement dans l'alignement des renvois de tringlerie que j'avais posés un peu "au jugé" sur le châssis, et qui m'ont servi à les positionner. Puis j'ai installé les injecteurs dont j'ai pu constater, comme le prescrit le "tutoriel", qu'il faut les réduite quasiment de moitié en épaisseur pour dégager le passage de la contre-manivelle de l'essieu AR :

[attachimg=1]

À noter que j'ai tenu à les poser sous le "parapet" de l'abri comme sur les photos des machines réelles, ce qui implique (comme en réalité aussi !) de leur faire toucher le bord "extérieur" du tablier : dans le tutoriel de Marcel, ils sont posés plus vers l'intérieur et... nettement trop en avant, à mon goût ! ;)


Le détaillage de l'abri est bien avancé : les deux "coffres" latéraux (version "additionnelle avec petite trappe figurative) sont posés et le "buffet" :P est garni : j'ai donné un peu de "relief" aux robinets de jauge et ajouté un second volant (dont j'ignore la fonction réelle...) du côté gauche du foyer, comme vu sur le plan dans LR. Trois autres petits volants (tous proviennent d'une petite grappe photogravée "l'Obsidienne") garnissent les tringles de commande sur le devant de l'abri... où je songe à ajouter un ou deux manomètres côté "mécanicien" : ce sera suffisant, je pense, sur ce modèle au 1/87...

[attachimg=2]

Sauf erreur de ma part, il n'est pas précisé dans la notice où les tutoriels comment fixer les deux volants en bronze sur la prise de vapeur au dessus du foyer : voici comment, pour ma part, j'ai procédé :

[attachimg=3]

- la prise de vapeur est "fichée" dans un trou foré dans une petite planchette de bois...
- puis les deux volants (dont l'un est sommairement "pré-dégrappé") sont rapportés l'un après l'autre en s'aidant de cette planchette comme support : il n'y a plus qu'à poser une goutte de soudure par le dessus pour les fixer.

Ensuite on "démoule" l'ensemble : le tout petit coup de pince coupante pour débarrasser les deux volants de leur restes de grappe (le bronze est très fin à cet endroit) ne doit pas les dessouder. Les "vieux de la vieille" me pardonneront, j'espère, d'indiquer ici cette "trouvaille"... qui doit leur paraître évidente ! ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 25 novembre 2017, 14:36
Bonjour à tous ! :)

La partie "montage" de la caisse touche à sa fin ; après avoir mis en place le "buffet" j'ai ajouté deux manomètres face au mécanicien (comme vu dans le plan paru dans LR n°356) mais... un dernier (?) petit détail me chagrinait dans l'abri de cette charmante machine :P : l'absence des deux commandes d'injecteurs "en charge" disposés sous l'abri, que j'ai figurées avec un peu de fil maillechort (colonne diam. 0,5 + manette diam. 0,4 mm) et deux petits volants photogravés, en m'inspirant là aussi de la coupe parue dans Loco-Revue : 

[attachimg=1]

À noter que tous les volants "additionnels" (y compris ceux de tout petit format qui, incomplètement gravés, figurent les deux manomètres ! :-\ ) proviennent de la même grappe "l'Obsidienne" (ref. 8104) que j'avais déjà mise à contribution pour superdétailler l'abri de la petite 030T Sarthe "série 100" Gecomodel.

J'ai aussi ajouté une "occultation" latérale à l'extérieur des deux couvre-roues AR, car je craignais que le bandage nickelé des roues y soit très visible une fois la machine peinte. Par contre je n'ai pas fait de même du côté "intérieur" car je pense que ce sera moins visible et, surtout, je crains un frottement contre les voiles de roues si je rajoute une surépaisseur à cet endroit...

À noter que pour ce dernier petit ajout, et comme la caisse ne doit plus être "chauffée" par le fer à souder, je me contente de plasticard ! ;)


Et voilà : le tout dernier travail qui reste à faire sur la caisse est le "façonnage" du toit amovible. Ensuite, il va me falloir  penser... peinture.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 25 novembre 2017, 15:10
Elle est CANON. ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 25 novembre 2017, 19:11
Superbe l'abri :)

Ensuite, il va me falloir  penser... peinture.

J'espère qu'il fera beau, pour ne pas retarder la peinture  :-\

Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 25 novembre 2017, 20:38
Merci, Michel et Yvan ! :)

Cet après-midi, façonnage du toit : plus facile que je ne pensais malgré les deux pliages à 180° des rebords, et la méthode de fixation préconisée par Marcel (4 brins de bronze phosphoreux posés à 45° aux angles) assure un bon ajustage et une tenue très suffisante pour des manipulations soigneuses...

Un petit tour en ligne pour voir la machine sous tous les angles ? :P

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

À ce stade ne restent donc plus à poser que :
- une lanterne à l'avant (probablement en position "haute", classiquement...)
- après peinture : le sifflet sur le toit, le détaiilage des traverses de tamponnement, et bien sûr les plaques d'immatriculation...
- les 4 sabots de freins sur le châssis, que Marcel m'avait conseillé de poser en touuuut dernier : je crois qu'on peut envisager ça maintenant...
- et aussi ce fameux "cendrier" en Canson noir, à ajouter entre les longerons ! ;)


(...) J'espère qu'il fera beau, pour ne pas retarder la peinture  :-\

J'espère aussi !!! on verra ce que les prochains jours (et mon emploi du temps !) nous réservent... ::)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 25 novembre 2017, 20:56
Elle est vraiment superbe......  ::) ::) ::)
 Si tu as 5 mn ....peux tu nous montrer pour la fixation du toit. ;) ;)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: netmetrique le 25 novembre 2017, 21:20
Elle est vraiment superbe......  ::) ::) ::)

Qu'ajouter de plus !

Sinon que quel dommage la présence de ces deux horribles crochets d'attelage sous les traverses...... C'est le seul détail qui trahit l'échelle.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Bruno Duchesne le 25 novembre 2017, 22:21
Que dire de plus....c'est du très beau travail Jean-Michel.
Alors pour quelle livrée as tu opté?
J'avais eu une discussion il y a une bonne quinzaine d'année avec le regretté Nono et Jean Paul Quatresous au sujet des livrées du réseau Breton. Il semblerait qu'il y ait eu du marron sur le RB....
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 25 novembre 2017, 23:35
Merci Michel, Bernard et Bruno !  :)

Pour les attelages, je pars du principe que rien n'est définitif : des expériences récentes m'ont montré qu'on peut très bien remorquer un convoi dont la boucle d'attelage (standard) est simplement passée par dessus le tampon de la machine. Il faut juste que l'idée fasse son chemin... chez moi ! ::)

Pour la couleur à venir, je ne connais pas assez bien le réseau breton pour expérimenter ! je prévois une livrée "bicolore" vert SNCF et noir... bien que je n'aie aucune certitude que ces 120T l'aient portée. Une photo N&B en 1956 de la E211 + la 2504 (ex-Allier) en page 88 du livre de Gordon Gravett atteste seulement une livrée "bicolore" sur ces deux machines en fin de carrière ou réformées : je suis conscient que ça n'atteste pas qu'elles aient été vertes, mais je préfère rester dans le classique...  ;)


(...) Si tu as 5 mn ....peux tu nous montrer pour la fixation du toit. ;) ;)

Oui, bien sûr :

[attachimg=1]

L'idée est la même que sur certaines machines Gecomodel, sauf que deux pièces photogravées "latérales" sont remplacées par 4 brins élastiques : c'est moins "énergique", mais ça marche...  :)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 26 novembre 2017, 12:24
Elle est vraiment superbe......  ::) ::) ::)
 Si tu as 5 mn ....peux tu nous montrer pour la fixation du toit. ;) ;)

Bonjour à tous !
mon modèle est sublimé par le travail formidable du monteur !!
BRAVO Jean-Michel ! Bravissimo !!

Pour le toit, voir ce tutoriel sur ma page web :
http://mjmodelisme.free.fr/120T_toiture.htm
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: 05mogul05 le 26 novembre 2017, 13:43
Hello, Jean-Michel  ;)

Bicolore Verte et Noire, ça me va !
Aérographe ? ::)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 26 novembre 2017, 19:18
Elle est vraiment superbe!
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 26 novembre 2017, 19:36
Voilà un aperçu de l'état de la mienne passée en 9mm

 https://youtu.be/wyImI2ZkmYg (https://youtu.be/wyImI2ZkmYg)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 26 novembre 2017, 21:05
Merci Marcel, Gérard et Bernard !  :)

Cet après-midi, j'ai posé les sabots de frein : à dire vrai ils ne se voient pas beaucoup, mais je suis content de pousser le montage "jusqu'au bout" !

[attachimg=1]

À noter que pour installer les sabots de l'essieu avant, j'ai dû sectionner leur partie supérieure juste au dessus de l'articulation : sur ma machine tout au moins, c'était indispensable et... absolument invisible, puisque caché par le bloc-cylindre.


(...) Bicolore Verte et Noire, ça me va !
Aérographe ? ::)

À la place de mes bombes habituelles ? c'est une possibilité, j'y réflechis... mais dans tous les cas la finition exigera quelques interventions (localisées) au pinceau. ;)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 26 novembre 2017, 21:07
Voilà un aperçu de l'état de la mienne passée en 9mm

 https://youtu.be/wyImI2ZkmYg (https://youtu.be/wyImI2ZkmYg)

Belle récompense pour un considérable travail d'adaptation, je suis admiratif !  ;) : l'as-tu essayée "en pleine voie" ?  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 26 novembre 2017, 21:14
Sur un coupon de ma table de travail et sur le banc d'essai. Actuellement, elle est trop lège...
Je vais monter le tablier et la chaudière; cela me permettra de poser les lests et de voir ce que cela donne.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 27 novembre 2017, 10:51
Bonjour, Bernard ! à propos de lest et de capacité de traction, j'ai fait quelques essais avec ma machine hier en gare d'Entraygues : en palier, la machine manoeuvre sans effort quelques wagons/voitures comme en réalité : le moteur un peu plus court de la tienne ne devrait pas dramatiquement réduire ces performances. Simplement, je suppose que la "Coureuse" devra être affectée au service sur la partie "visible" (et horizontale !) de ton réseau...  :)


(...) BRAVO Jean-Michel ! Bravissimo !! ...

... et de mon côté, bravissimo Marcel pour ce kit original à tous points de vue... qui m'a obligé à apprendre, donc à progresser ! ;D

Je ne pense pas que ma machine soit tellement mieux montée que ton (ou tes ? j'ai l'impression que les tutoriels en montrent au moins deux...) prototype(s) : je suis juste plus parcimonieux sur la soudure, fidèle en cela à mon "analogie" colle/soudure (celle-là même qui avait fait bondir Jack Trèves dans une autre discussion... :D ) et considérant que dans un cas comme dans l'autre, un petit point doit faire le même travail qu'un grand. :)

À ce sujet, j'aurai donc utilisé pour ce montage :
- essentiellement la brasure...
- parfois la cyanolit liquide, surtout pour des petites pièces (robinetterie...) nécessitant un collage discret ET immédiat...
- parfois la cyanolit "gel", pour certains collages craignant moins la "bavure" mais nécessitant quelques secondes pour l'ajustage : pose du "buffet" à l'intérieur de l'abri, par exemple...
- et l'époxy a bien été utilisée au moins une fois, pour le collage des cylindres (en laiton massif) dans leurs "enveloppes" pliées en laiton mince.

J'ajouterai que la partie "montage" de ce kit a été aussi captivante :P que l'a été celle de ma première machine Gecomodel, à la fois par sa nouveauté et par les échanges "directs" avec l'auteur du kit : cet aspect-là a au moins autant d'importance pour moi que le modèle réduit qui en résulte... ;)
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Franco Verzetti le 27 novembre 2017, 11:54

Sauf erreur de ma part, il n'est pas précisé dans la notice où les tutoriels comment fixer les deux volants en bronze sur la prise de vapeur au dessus du foyer : voici comment, pour ma part, j'ai procédé :

(Lien vers fichier joint)

- la prise de vapeur est "fichée" dans un trou foré dans une petite planchette de bois...
- puis les deux volants (dont l'un est sommairement "pré-dégrappé") sont rapportés l'un après l'autre en s'aidant de cette planchette comme support : il n'y a plus qu'à poser une goutte de soudure par le dessus pour les fixer.

Ensuite on "démoule" l'ensemble : le tout petit coup de pince coupante pour débarrasser les deux volants de leur restes de grappe (le bronze est très fin à cet endroit) ne doit pas les dessouder. Les "vieux de la vieille" me pardonneront, j'espère, d'indiquer ici cette "trouvaille"... qui doit leur paraître évidente ! ;)

Merci pour cette suggestion de montage (que je vais garder)  mais j'aurai une question, ne serait mieux de couper les restes de la grappe avant de detacher l'ensemble du support de soudure?  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 27 novembre 2017, 12:54
Absolument Franco, en particulier si la "découpe" de la grappe risque de casser la (toute petite !) soudure qu'on vient de faire. ;)

Mais là, les deux volants étaient si petits que garder un peu de "grappe" me facilitait leur maintien en place pendant la soudure. Et accessoirement, ça éloignait de quelques millimètres supplémentaires le bout de mes doigts... de la panne du fer à souder : avec les 400° qui sont devenus (un peu arbitrairement) ma température de référence, c'est toujours ça de gagné car au moment précis de la soudure, le métal chauffe vite... et fort ! ;D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 29 novembre 2017, 23:12
Je continue mon montage en 9mm.
Le tablier et la chaudière sont posés. Je vais monter la structure de la cabine pour caler les passages de roues, puis les bâches à eau et enfin la cabine elle-même

[attachimg=1]

 [attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

[attachimg=5]

[attachimg=6]










Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 29 novembre 2017, 23:36
Ça passe nickel !
Il reste peut-être un peu de place pour un volant d'inertie à l'avant ?
Bravo !

Marcel
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 30 novembre 2017, 07:35
Superbe travail de patience et d'ajustage, qu'un apprécie d'autant plus quand on sort du montage de la version "standard" !  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 30 novembre 2017, 08:49
 ??? Je ne peu rester qu'admiratif devant la finesse et la réalisation de ce kit, moi qui est toujours l'impression d'avoir des "gants de boxe" quand je fais du modélisme  :-[
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 30 novembre 2017, 09:19
Ça passe nickel !
Il reste peut-être un peu de place pour un volant d'inertie à l'avant ?
Bravo !

Marcel

Il ne reste que 3mm à l'avant car l'écrou de fixation engage l'espace. De plus mon montage ne préserve pas le diamètre pour mettre un volant.
D'autre part, avec le rapport puissance de ce moteur- poids, cette machine ne va pas jouer au dragster! Avec mes boîtiers gaugemaster, j'arrive à avoir des ralentis corrects (même avec des locos Eggerbahn)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 30 novembre 2017, 10:04
De toutes façons.....ton lévrier n'a jamais été étudié pour cela...C'est comme si tu demandais à un "Pur-sang Anglo"  de jouer au "Postier Breton".
 Tu es en train de réussir brillamment ton challenge ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 01 décembre 2017, 23:10


[attachimg=1]

[attachimg=3]




Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 02 décembre 2017, 05:52
Très intéressant ! ayant monté mon exemplaire dans un ordre différent, je vois des détails différents...  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 04 décembre 2017, 07:15
Le temps était froid mais sec à ma fenêtre samedi : j'ai donc pu apprêter... ;)

[attachimg=1]

[attachimg=2]

La suite à la prochaine éclaircie ! ;D

Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 04 décembre 2017, 07:44
L'appret lui va si bien........
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 04 décembre 2017, 15:23
Jolie
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 08 décembre 2017, 23:27
Suite du montage: hotte à charbon et bâches à eau

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

https://youtu.be/Z_VV3w3nrI8 (https://youtu.be/Z_VV3w3nrI8)

Elle commence à se dégourdir les bielles en ligne...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 09 décembre 2017, 11:02
ça se précise avec ces premiers essais "en ligne" ! :) : à propos, la machine a-t-elle fait connaissance avec les aiguilles Peco, au rayon plus serré que les courbes de ton réseau ?


De mon côté, la machine "standard" en 12 mm attend toujours que j'attaque la peinture de finition ::) . À noter que l'apprêt est à nouveau celui (en spray) d'AMF87, qu'appremment je maîtrise mieux que sur la 031T "Corse" : plus du tout de "granulosité" (et encore moins de "peau d'orange" !) cette fois :-\ , peut-être du fait d'un meilleur mélange préalable...

[attachimg=1]



Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 09 décembre 2017, 11:23
Elle passe correctement les aiguilles!
Pour les attelages, je vais mettre à l'avant un TdA magnétique et à l'arrière un REE à fils pour mettre un wagon pousseur si besoin
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 10 décembre 2017, 16:46
Bonne nouvelle pour les aiguilles Peco ! et pour la puissance de traction je n'avais pas pensé à cette hyothèse mais puisque tu as déjà un wagon-pousseur l'idée est très séduisante...  ;)


Ici, le travail a un peu avancé ce week-end : la machine a pris des... ou plutôt UNE couleur !

[attachimg=1]

Quel dommage que les locomotives du Réseau Breton n'aient pas été "unicolores" : je commencerais à en voir le bout !  ::)

J'ai quand même bon espoir de la finir (ou à peu près ?) pour la fin du mois : entre celle-ci et la 031T corse, 2017 aura été une année fertile pour mon "musée imaginaire"...  ;D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 10 décembre 2017, 16:55

 :P :P :P :P :P :P :P :P :P :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 10 décembre 2017, 17:17
 :P Elle est magnifique, bravo  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 10 décembre 2017, 18:07
Merci, Michel et Gérard !  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 10 décembre 2017, 18:30
mais avec la neige......le toit de l'abri, devra attendre un temps plus clément :'(
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Franco Verzetti le 10 décembre 2017, 19:51
Belle allure!  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Pirlouit95 le 10 décembre 2017, 20:04
Bonsoir à tous.
De belles réalisations.
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 11 décembre 2017, 09:44
Bonjour Franco et Johan, et merci pour nous !!! (Bernard et moi !)  :)


mais avec la neige......le toit de l'abri, devra attendre un temps plus clément :'(

Non, non, le toit a été peint en même temps que la caisse à la faveur d'une accalmie, et la machine était "couverte" pour un petit tour de réseau :  :D

[attachimg=1]

On peut d'ailleurs constater que j'y ai posé le sifflet : après le châssis, le toit est donc le deuxième "constituant" essentiel du kit que je peux considérer comme terminé : c'est agréable, ça m'a pris un peu moins de temps...  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 11 décembre 2017, 10:28
 ;) ;) ;) ;) trop belle!!!!

TDA doit bien avoir des conduites de freins.....
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 11 décembre 2017, 11:01
Bonjour à tous !

C'est vraiment un superbe montage, et une magnifique mise en couleur ! 8^D
Bravo !!

Pour les conduites de frein, j'avais opté pour cette solution pour mes 030T sur châssis Tillig :
 fil de .3mm "wrappé" (zéro au scrabble) autour d'un fil dressé de .4mm. L'extrémité du fil est replié puis légèrement écrasé en crosse, le robinet est formé d'un "goutte" de soudure enrobant un petit noeud de fil dont je n'ai gardé qu'un brin, légèrement écrasé :
[attachimg=1]
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 11 décembre 2017, 11:17
Pour la peinture, j'ai expérimenté le bicolore (anagramme orbicole) sur ma 230 DJH, de façon assez ... sommaire :

simple masquage complet de la chaudière et peinture vert SNCF 304 Interfer à l'aérographe en projection très latérale :
[attachimg=1]
Le dôme est peint avec une peinture spéciale (Tamiya ?) qui se lustre une fois sèche pour donner cet aspect brillant. Je ne me souviens plus de la réf. exacte, désolé.

Deux messages, car je n'arrive pas à mettre plus d'une image par post.  :o\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Bernard JUNK le 11 décembre 2017, 12:13
Beau montage et belle peinture, Jean Michel !

Tu es devenu un expert des kits laiton !
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Bernard JUNK le 11 décembre 2017, 12:15
Pour les conduites de frein, j'avais opté pour cette solution

On peut aussi utiliser une corde de guitare ...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 11 décembre 2017, 12:57
Bonjour et merci, Marcel et Bernard !  :)

Le conduit de frein réalisé par Marcel sur ses Corpet ressemble (en plus détaillé !!! :o ) à celui que j'avais réalisé à l'arrière de ma petite 030T "Sarthe"... en récupérant, pour ma part, le très fin fil "magnétique" fourni avec les attelages "Greenwich Coupling" (assez curieusement, je n'ai jamais pensé aux cordes de guitare... ;D ). Je vais tout de même bien "scruter" les photos des machines réelles pour y vérifier l'aspect du conduit (lisse ou annelé ?) et, surtout, la position : l'important est d'évaluer à temps si je dois percer ou pas la traverse de tamponnement, avant d'en faire la peinture rouge...

Pour la peinture verte, j'envisageais déjà plus ou moins la même procédure que Marcel sur sa 230T : je me sens moins seul ! ;) . J'avais initaiement envisagé une peinture verte "intégrale" puis peinture noire (au pinceau) de la chaudière + dessus des caisses à eau, mais j'aurais dû renoncer pour le noir à mon habituel spray Tamiya "TS6", qui m'a donné toute satsifaction sur les kits précédents.

Ce sera donc noir PUIS vert, avec la même idée de masquer puis passer le vert (SNCF "vert foncé 306" d'AMF87, pour ma part) par jet "horizontal" comme Marcel. Le plus long et complexe sera la réalisation des masquages pour peindre l'avant des caisses à eau, ainsi que pour la face avant de l'abri que je souhaite verte aussi : rendez-vous... dans quelques temps, pour voir si je m'en serai sorti !  :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 11 décembre 2017, 15:23
Voici la 120T démotorisée

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 11 décembre 2017, 15:28
Pour les boyaux de frein, j'utilise soit ceux de Bemo, soit ceux de TdA.
Sur les docs RB, les photos montrent plusieurs modèles.
Pour la tringlerie, j'ai utilisé des profils evergreen sur la machine démotorisée
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 11 décembre 2017, 21:20
Je ne connais pas du tout les dimension des boyaux de freins en HO, mais j'ai récupéré dans des commandes de rétroviseur électrique de voitures des gaines qui font 2,5 mm de diamètre, en tous cas "je bave" devant tout ce que vous faites à cette échelle  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Pirlouit95 le 12 décembre 2017, 19:42
Très jolie cette 120T.
Chapeau Bernard.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 13 décembre 2017, 23:25
Montage d'un attelage magnétique à fils me permettant de coupler un wagon pousseur.

[attachimg=1]

[attachimg=2]

https://youtu.be/48BTsAylT8w (https://youtu.be/48BTsAylT8w)
 

L'attelage avant sera un TdA.
Comme mes polarités des attelages sont inversées, il m'a fallu démonter et inverser les aimants (sans difficultés).
Il ne me reste qu'à monter les tringleries et les sabots de freins avant de passer à la peinture
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 14 décembre 2017, 10:31
Attelage magnétique à fils  :o peux tu m'en dire plus sur cette possibilité de connexion, je ne connais pas mais je pense que les contacts se font avec des aimant ? Merci !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 14 décembre 2017, 12:02
Ils sont produits par REE : https://www.ree-shop.com/3_ree (https://www.ree-shop.com/3_ree)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 14 décembre 2017, 13:06
 :) Merci Marcel c'est génial, dommage que ce n'est plus en stock actuellement
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 23 décembre 2017, 23:19
Bonour à tous !  :)

Cela fait deux semaines déjà que je n'avais pas donné de nouvelles de la "Coureuse" en 12 mm... pour cause d'occupations professionnelles :-\ . J'ai heureusement pu profiter de ce premier jour de vacances de Noël pour passer la teinte verte : fidèle à mes (maivaises ?) habitudes, j'ai finalement utilisé le "vert 306" d'AMF87... en spray !  ;)

[attachimg=1]

Le travail est loin d'être fini, il me reste en particulier à réaliser (en noir) la "ceinture" à mi-hauteur de l'abri, qui se prolongera sur l'arrière de la hotte : mais sauf accident de parcours, le plus dur est fait de cette livrée "bicolore" pour laquelle ces quelques jours de "battement" m'auront au moins permis de réfléchir mûrement au travail de masquage, finalement moins complexe que je l'imaginais...  ::)

À bientôt j'espère pour la suite !  ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 24 décembre 2017, 07:39
Bravo..... :D

Que nous prépares tu pour 2018?
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 24 décembre 2017, 13:54
Bonjour et merci, Michel !  :)

En 2018 ? une petite rame "marchandises" TdA est arrivée la semaine dernière, qui "klaxonne" déjà d'impatience derrière cette 120T qu'il devient urgent que je termine ! ;) . Sans compter une petite rame "Tramways de la Sarthe" qui patiente, elle, depuis 2016...  ::)

2018 devrait donc plutôt être l'année du matériel remorqué. Quoique les deux locotracteurs "Charentes/Lozère" à venir chez TdA me tentent bien, en particulier le n° 62... 
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 24 décembre 2017, 15:07
Malgré ta pause, tu avances quand même plus vite que moi ;)

Une belle brochette bien alléchante de nouveauxxx montagesss à venir...

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: 05mogul05 le 24 décembre 2017, 16:02
Plutôt chouette cette version bicolore !
Bravo ! ;)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 25 décembre 2017, 19:56
C'est un beau cadeau de noël que de voir ce superbe montage de mon modèle !

Merci Jean-Michel !
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 26 décembre 2017, 11:38
Bonjour et merci Yvan, Gérard et Marcel ! :)


C'est un beau cadeau de noël que de voir ce superbe montage de mon modèle ! (...)

j'aurais ADORÉ ;) te gratifier d'une photo de la machine terminée à cette occasion, mais tout espoir n'est pas perdu : en travaillant à mon rythme et sans trop me mettre la pression, elle sera peut-être prête pour les voeux...

En tout cas les travaux avancent leur petit bonhomme de chemin et, ce matin, un mécanicien s'est porté volontaire pour passer le "Miror" dans l'abri...

[attachimg=1]

... mais il m'a fait remarquer que cette machine présentera le MÊME défaut que mes montages précédents : il n'y a ni graduations, ni aiguille sur les manomètres de pression ! :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 26 décembre 2017, 11:41
Et il n'y a pas d'eau dans le niveau.... :'( :-\ :-\ :-\ :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 26 décembre 2017, 11:46
Grrrrrrrr...  :D ;) ;D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: 05mogul05 le 26 décembre 2017, 14:36
Pourtant, elles y sont les aiguilles ! (kit Geco)


[attachimg=1]
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 26 décembre 2017, 16:04
Re-Grrrrrrrrrr....  ;D

À dire vrai, mes deux manomètres (non inclus dans le kit) sont... deux petits volants issus d'une grappe Decapod, souffant d'un défaut de photogravure : à l'atelier d'Entraygues, rien ne se perd !  ;)


Photos de "contrôle" pour vérifier que les (fines !) gravures des flancs n'ont pas été empâtées lors de l'apprêt + peinture au spray : Ouf, les rivets sont toujours là...  ::)

[attachimg=1]

[attachimg=2]

La photo ne le montre pas, mais la peinture de finition AMF87, brilante, va nécessiter un "voile" de vernis mat.

À bientôt j'espère pour la suite ET fin !!!  :)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: 05mogul05 le 26 décembre 2017, 18:44
Le vernis "protégera", en plus, la peinture de cette belle réalisation . ;)

Bonne fin d'année, Jean-Michel, et que 2018 nous régale tout autant à travers tes montages et tes "reportages" (sans oublier les autres réalisateurs tous aussi méritants)
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 26 décembre 2017, 21:27
Jean michel,
n'oublie pas le foyer quand même   :P :P
C'est plus voyant que les aiguilles de manos  :D :D

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 27 décembre 2017, 20:51
La 120T motorisée va être terminée pour la fin de l'année: elle sort de l'atelier peinture 
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]


Que reste-t-il à  faire?   Main montoire à l'arrière, vernis, cric et perche,  optique du fanal, vitrages avant, attelage avant, chargement de charbon et de briquettes, équipe de conduite, immatriculation...
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 27 décembre 2017, 22:35
2 belle petites locomotives.....Marcel , le Père Noël des modélistes t'a gâté....
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 28 décembre 2017, 07:09
Jolie ! :) : sans concertation préalable, les deux "coureuses" passeront donc la ligne d'arrivée dans un mouchoir de poche... :D

La différence de livrée entre les deux machines est intéressante, c'est là que s'exprime la sensibilité de chacun : j'ai une préférence pour le dessus des caisses à eau vert comme sur la machine de Bernard en livrée typique "Port-de-Cathaix" ;) , mais la "cornière" supérieure sombre bien visible sur les photos en couleur des 230T et 030-030T dans les années 60 (et même, piur le coiup, sur les photos N&B des "Coureuses" dans les années 50, comme en page 3 de ce fil !) a laissé supposer des dessus noirs pour la mienne...


PS : merci Gérard pour les voeux :) et merci Yvan pour le rappel : je ne couperai donc pas à un petit travail final de découpage... ;D 
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 28 décembre 2017, 08:13
Jolie ! :) : sans concertation préalable, les deux "coureuses" passeront donc la ligne d'arrivée dans un mouchoir de poche... :D

Attention à la météo pour le dernier voile ;D ;D surtout sur une machine bretonne

Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 28 décembre 2017, 23:36
La 120T RB E211 est terminée et a pris son service sur Port de Carhaix

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

[attachimg=5]

[attachimg=6]

[attachimg=7]
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 28 décembre 2017, 23:41
Avec sa soeur non motorisée

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

[attachimg=5]

Premiers essais de traction sur Port de Carhaix

https://youtu.be/QGkT_UyAlOE (https://youtu.be/QGkT_UyAlOE)

Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: bernardhenri le 28 décembre 2017, 23:42
Maintenant, je vais m'attaquer aux Mallets, après une bonne réflexion....
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 29 décembre 2017, 07:29
Jolies photo + évolutions !!!  :)

La mienne suit "à distance de bloc", photos bientôt : ce sera bien une livraison "2017" aussi...  :P
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 29 décembre 2017, 07:49
 :P :P :P Superbe :-* :-* :-*
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 29 décembre 2017, 14:44
Bravo, une belle brochette de 120  dans un écrin magnifique :) :)

Tu as coiffé Jean Michel sur le fil ;D

Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 29 décembre 2017, 17:20
Hé oui !  ;D

Deuxième sur la ligne d'arrivée, mais heureusement à temps (et même légèrement en avance !) pour le réveillon et les voeux du nouvel an (merci pour ce beau kit et meilleurs voeux, Marcel !!! ;) ) la "cousine" en 12 mm est passée cet après-midi devant l'objectif du photographe officiel...  :P

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

Ce kit est mon septième (!) montage "vapeur" et, assurément, il m'aura fait "passer un cap" :) autant sur le plan mécanique (premier "Flexichas" !) que sur celui de la décoration (première machine "bicolore" !) : cela lui confère le même "statut" que le premier (Mallet "Harz" Weinert : première vapeur/premiers embiellages) et le troisième (130T CFD Gecomodel : premier montage "mécanique"/première caisse "laiton")...

Statistiquement, il se pourrait donc que mes deux prochains montages "vapeur" (mais quels seront-ils ??) ne m'apprennent rien :D . Par contre, je redoute un peu ce que va me demander le dixième...  ::)


J'ai ajouté aujoiurd'hui deux petits "films" sur Youtube :

- il y a quelques semaines : "validation" de l'assemblage caisse-châssis, après pose des injecteurs sous l'abri :
https://www.youtube.com/watch?v=4SUHYuqOoH4 (https://www.youtube.com/watch?v=4SUHYuqOoH4)

- et ce matin : courte séance de "manoeuvre" en gare avec la machine juste terminée :
https://www.youtube.com/watch?v=YbS3kHduitU (https://www.youtube.com/watch?v=YbS3kHduitU)

Désolé pour la caméra qui saute : j'ai vraiment du mal à "conduire" et filmer en même temps...  ;D
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: tyrphon le 29 décembre 2017, 17:55
Jean-Michel, je suis admiratif (et un peu envieux) devant la finition impeccable de ta machine!
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 29 décembre 2017, 18:05
j'en suis baba..... :o :o :o
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 29 décembre 2017, 20:41
  :P Respect pour cette magnifique réalisation, j'admire votre patience à tous :-*
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Marcel le 29 décembre 2017, 21:54
Merci Bernard et Jean-Michel !

Je suis vraiment aux anges de voir vos réalisations ! Chapeau bas !!

Bonne année 2018  à tous !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 29 décembre 2017, 22:41
Marcel, trois beaux modèles superbement montés ..... j’espere que nous en verrons encore d’autres
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 30 décembre 2017, 10:20
Merci à tous pour vos commentaires !  :)

Comme Michel, j'espère que nous verrons d'autres modèles montés : ce fil est ouvert à tous, en particulier pour "mutualiser" les expériences. Comme je l'écrivais au début de ce fil, le "déroulé" de mon propre montage n'est pas idéal (une étape d'ajustage sur le châssis "apprêté" est avérée inutile, je changerais quelques détails dans le montage de la caisse si c'était à refaire...). Et l'étonnante "conversion" en 9 mm par Bernard Walter a montré qu'on peut aller encore plus loin... ;)


Jean-Michel, je suis admiratif (et un peu envieux) devant la finition impeccable de ta machine!

Merci, Jean-Pierre ! après coup, je regrette un peu de n'avoir pas pris une photo du masquage de la caisse au moment du passage en vert, à base d'adhésif Tamiya mais aussi de papier à dessin, qui a été un grand moment de... "bric-à-brac" :D , dont moi seul ai le souvenir maintenant !

Sinon, j'ai déjà dû l'écrire sur ce forum mais j'apprécie vraiment les "sprays" AMF87, au jet moins puissant (donc moins "piégeux" !) que les Tamiya, avec en plus l'inestimable avantage de disposer des mêmes teintes "en pot" pour les retouches au pinceau...
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Bernard JUNK le 30 décembre 2017, 11:21
...l'inestimable avantage de disposer des mêmes teintes "en pot" pour les retouches au pinceau...

Pour les retouches au pinceau à partir de peinture en bombe, je pulvérise un peu de peinture dans un petit pot genre pot à yaourt.
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 30 décembre 2017, 12:59
Bonjour, Bernard ! :) : à dire vrai, j'ai utilisé cette astuce pour des retouches minimes lors de la peinture de mon BB 401 du PO-Corrèze... sur lequel j'utilisais une bombe AMF87 pour la première fois !

Mais pour cette (première) livrée verte sur la "Coureuse", je voulais vraiment travailler dans la sérénité et parer à toutes les éventualités. Même si, à l'arrivée, le petit pot pour les retouches "au pinceau" (et son diluant !) ont finalement peu servi.  ;)


À noter que pour le noir, je reste fidèle à mon spray TS6 Tamiya noir "mat" dont j'aime beaucoup l'aspect... satiné (!), et sur lequel le noir "chaos black" de chez Citadel (acrylique à l'eau, en pot) permet des retouches faciles et miraculeusement invisibles !
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Y le 30 décembre 2017, 15:27
La peinture est vraiment très réussie, surtout les plaques qui sur la photo me semble parfaites !!!

Bravo encore :) :)
Quel dommage ces énormes attelages inhérents à l'échelle :'( :'(
Yvan
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 30 décembre 2017, 17:47
Merci Yvan !  :)

Pour les plaques, depuis la 031T "Corse" montée en début d'année j'applique la méthode suivante, synthèse de mes expériences précédentes :
- peinture de fond à l'apprêt noir, marque "Vallejo"...
- décapage de la face supérieure à la gomme pour rail Roco*...
- puis vernis général en spray "MR Hobby", brillant : ça tranche joliment sur la caisse "satinée" et, semble-t-il, ça préserve le métal "nu" du ternissement. ;)

(*) j'ai appris depuis que cette gomme "à rails" peut aussi servir de lest provisoire  ;D. Mais dans tous les cas ne jamais s'en servir sur les rails, ni sur les roues...


Pour les attelages, je fais avec... mais j'ai surtout manqué de patience :-\ pour les rendre démontables pour les photos, ou pour un changement ultérieur. Je ferai peut-être ça un jour !


Arrêt technique et palabres autour de la "Coureuse" lors d'un voyage d'essai : faute de matériel remorqué idoine, le CFTE a sorti des réserves deux wagons tombereau POC... ex RB !

[attachimg=1]
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: mlm le 30 décembre 2017, 17:56
alors ça y est , le PV de réception est signé.... :-\
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: LGB 58 le 03 janvier 2018, 09:57
 :P  :P  :P elle est superbe....!  :-*  :-*  :-*
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Lavoie Desonmètre le 03 janvier 2018, 10:32
Superbe résultat, sur cette locomotive vapeur
Titre: Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: Robert Goyvaerts le 03 janvier 2018, 14:43
Super travail Jean-Michel !!! Bravo .  Pourquoi ai-je toujours l'impression que chez les autres, les travaux avancent plus vite que chez moi ????

Leur réseau est fini, c'est ça !! ;D
Titre: Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
Posté par: malletslm le 03 janvier 2018, 20:13
Bonjour et merci Gérard, Pierre et Robert !!!  :)

(...) Leur réseau est fini, c'est ça !! ;D
C'est EXACTEMENT ça !!! ;) : dans les années 80 quand je construisais "Entraygues", j'ai monté quelques kits (Mougel, essentiellement) mais je dois bien avouer que c'était une sorte de "mal nécessaire" : j'aurais 100 fois préféré trouver du matériel français "prêt-à-rouler" !

Aujourd'hui, avec un réseau (à peu près...) terminé, qui me permet de tester les matériels au fur et à mesure de l'assemblage, le montage de kits est devenu un plaisir. La contrepartie, c'est qu'avec l'avalanche de kits en H0m disponibles depuis quelques années, je ne fais plus du tout de décor : le petit réseau en H0e reste inachevé et un (vague) projet en H0f est repoussé de mois en mois...  ::)


alors ça y est , le PV de réception est signé.... :-\
C'est tout l'avantage de cumuler les fonctions de directeur du réseau et de chef d'atelier : les exigences du service de l'exploiation sont scrupuleusement respectées pendant le montage, et les refus à l'arrivée peu probables...  :D