Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Vos modèles roulants => Discussion démarrée par: gerard76 le 05 septembre 2019, 18:53

Titre: construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: gerard76 le 05 septembre 2019, 18:53
Présentation :
Construction intégrale du locotracteur GMEINDER 15/18 roulant sur une voie de 60

Les plans :
Le plan d’ensemble provient de la revue RMF
J’ai aussi trouvé ce plan sur internet ainsi que les photos qui m’ont servi à détailler l’intérieur, les boites d’essieux etc...
J’ai dessiné les plans des différentes pièces à l’échelle 1/35 en utilisant le logiciel LIBRECAD (logiciel gratuit trouvé sur internet)

Construction :
J’ai utilisé le laiton sous différentes formes (profilé plat, profilé en L, rond, carré, plaque, barre hexagonale, rivets). Les brasures sont faites à l’étain argent, étain plomb et bismuth. Ceux sont des étains qui fondent à des températures différentes. Cela à l’avantage de pouvoir braser une pièce sans dessouder une autre à proximité. Les profilés en L qui se trouvent le long du châssis ont été refraisés pour diminuer l’épaisseur. La barre hexagonale de 1 mm a été utilisé pour représenter les têtes de boulon. Certaines têtes ont été usinées à 0.8 mm.  J’ai usiné un gabarit en aluminium qui m’a servi à assembler et braser les sept pièces de la grille de protection du radiateur. Trois poulies ont été usinées au tour à partir d’un rond de laiton. La quatrième, la plus grande, a été tournée à partir d’un bouchon de laiton utilisé en plomberie car je n’avais pas le rond de laiton correspondant au diamètre. Tout a été fabriqué sauf Les roues, la vis sans fin et le pignon. Les deux axes de roues sont entrainés par une courroie ce qui permet d’avoir les quatre roues motrices. Le centre de l’axe arrière pivote sur l’extrémité d’une vis, ce qui permet d’avoir une suspension trois points.  Une tôle striée fine de 0.2 mm d’épaisseur a été utilisé pour le plancher de l’habitacle ainsi que les marche pieds. Une tôle en métal déployé fin a été mise devant le radiateur. Le coffre servant de banc est fait avec de la plaque evergreen de 0.4 mm d’épaisseur. Un empilement de profilé a permis de donner forme aux tampons avant et arrière.

Motorisation :
Le moteur est un MHK 1020 D de la marque MASHIMA. Les diamètres des poulies moteur et axe de la vis sans fin ont été calculées pour obtenir une vitesse réaliste du modèle (ce modèle de gmeinder roulait à environ 7 KM/H) .La démultiplication a été obtenue par la différence de diamètre des poulies ainsi que la vis sans fin.  Les courroies proviennent d’anciens lecteurs de cassette. La courroie entre les axes de roue a été coupée car trop longue puis recollée à la colle cyanoacrylate.

Finition :
Pour le nettoyage avant peinture, l’ensemble du modèle a été plongé dans un bain d’acide chlorhydrique préparé (j’ai mis des chutes de laiton étamées dans de l’acide chlorhydrique et j’ai laissé cette préparation agir pendant un mois. Cette idée n’est pas de moi, je l’ai trouvé sur internet). Ensuite rinçage et séchage. Des peintures de la marque humbrol m’ont servi à peindre trois parties du modèle avec un aérographe. Ensuite des filtres de couleur gris et cuir m’ont permis de délaver la peinture. Pour la représentation des taches de rouille, un brossage à sec suivi de pastel couleur rouille ont été nécessaires     

[attachimg=1]
Les deux poulies moteur et axe de la vis sans fin permettant d’avoir une première démultiplication


[attachimg=2]
Démultiplication grâce à la vis sans fin et au pignon
Courroie entre les deux axes permettant d’avoir quatre roues motrices

[attachimg=3]
L’axe arrière repose sur l’extrémité de la vis. De plus cet axe passe dans des trous oblongs , ce qui permet d’obtenir un débattement de haut en bas

[attachimg=4]
Quatre ensembles constituent le modèle

[attachimg=5]
La partie arrière avec son coffre servant de banc


[attachimg=6]
Vingt éléments constituent la boite d’essieu

[attachimg=7]
Empilement et brasage de 11 pièces pour former le tampon

[attachimg=8]
[attachimg=9]

Gerard Finet
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder
Posté par: netmetrique le 05 septembre 2019, 18:57
Chouette, un amateur de laiton....
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: mlm le 06 septembre 2019, 12:50
Bravo Gérard, beau locotracteur.
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Franco Verzetti le 06 septembre 2019, 13:43
Surement pas des problèmes d'adherence  ;)
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: oursduluberon le 06 septembre 2019, 15:46
Quel talent et quelle patience! Et donc, quel résultat !
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: netmetrique le 06 septembre 2019, 15:56
Pour un premier modèle, tu y vas fort !
   
C'est marrant comme les amateurs de grandes échelles semblent féru des transmissions par courroie. En Om, le seul essai que j'avais fait, aussi sur la base de courroies de magnétophone, ne m'avait pas vraiment convaincu, la courroie ayant tendance à patiner et entrainant une transmission très légèrement saccadée.
 
Pour vaincre le glissement de la courroie sur les poulies la solution que j'avais trouvée avait été de peindre les poulies avec une dissolution de colophane dans de l'essence de térébenthine et de remonter les courroies après séchage. 
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Yves 89 le 06 septembre 2019, 16:22
Une solution que j'ai vue préconisée pour les courroies de tondeuse: frotter la courroie avec une gousse d'ail.
Et c'était une source sérieuse!
Je n'ai jamais essayé.
Si ça ne marche pas... Au moins ça éloigne les vampires.
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: netmetrique le 06 septembre 2019, 16:43
Une solution que j'ai vue préconisée pour les courroies de tondeuse: frotter la courroie avec une gousse d'ail.
Et c'était une source sérieuse!
Je n'ai jamais essayé.
Si ça ne marche pas... Au moins ça éloigne les vampires.

La gousse d'ail contient effectivement une colle légère, totalement naturelle. On s'en aperçoit en l'épluchant. On se sert de jus d'ail par exemple pour la dorure. Plus pratiquement, si vous voulez qu'une vis ne se desserre pas, frottez la vis avec de l'ail avant de la visser (c'est un conseil que m'avait donné un ancien...).

D'accord il y a l'odeur. Mais il paraît qu'elle s'atténue assez rapidement. Maintenant, on s'y fait, comme Henri IV qui en mangeait en permanence (et empestait paraît-il....).
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Robert Goyvaerts le 06 septembre 2019, 17:52
En laiton... on aime.  ;) En plus, c'est bien fait. Très bien même. Bravo Gérard...
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Fr. Tavernier le 06 septembre 2019, 19:18
Bravo Gérard, ils sont au moins deux maintenant avec celui que j'avais construit en...1996 ! Manque les plaques Gmeinder, si tu veux j'en ai en photodécoupe, je peux te les envoyer...

(https://media.fotki.com/2vtaV17hxu88ht.jpg)

Concernant les poulies, il faut impérativement utiliser des poulies à gorges en V à 60°, les réas par exemple dont la gorge est en U, n'offrent pas les mêmes avantages. La courroie qu'elle soit carré ou ronde va trouver lors de la tension d'entrainement du grip dans la gorge en V par coincement dans cette gorge en V, ce qui est impossible avec une gorge en U...D'ailleurs les petits mécanismes utilisant cette technique se font souvent avec des micro courroies rondes - j'utilise des courroies ronde de 1mm de tore en Nitrile® ou Nitro-Butène, plus souples et résistante que le Viton® - ou carré en  chloropène... ;)
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: LGB 58 le 09 septembre 2019, 20:20
Respect pour ce magnifique travail
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: frankdestouesse le 10 septembre 2019, 08:42
Respect pour ce magnifique travail

Je dirais pas mieux !  :)

Franck , ton Gmeinder n'a pas pris une écaillure en 23 ans ! superbe.
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: gerard76 le 17 septembre 2019, 18:29
bonjour à tous

voici quelques photos du locotracteur avant peinture
[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

[attachimg=5]

Gérard Finet
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: mlm le 17 septembre 2019, 18:41
C'est bo  ??? ??? ???
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Franco Verzetti le 17 septembre 2019, 20:05
Ah !!!!  :o
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Robert Goyvaerts le 17 septembre 2019, 20:29
Très bien fait. Tu utilises quoi pour tes soudures. SRE ?
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Fr. Tavernier le 17 septembre 2019, 20:46
Chouette Gérard la version laiton  ;)

Je t'envoie les plaques tantôt  :D
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: gerard76 le 17 septembre 2019, 21:03
j'utilise deux fers à souder , un de 60 watt et un autre de 100 watt , un mini chalumeau genre chalumeau de cuisine pour les crémes brûlées et un deuxième plus puissant fonctionnant avec une bouteille de gaz castolin. Trois sortes d'étain qui fondent à 240, 180 et 140 degrés. Je met aussi des morceaux de coton imbibés d'eau pour éviter que d'autre pieces se désoude

Gérard Finet
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: netmetrique le 17 septembre 2019, 22:45
Mon Dieu que c'est beau le laiton !
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Bernard JUNK le 18 septembre 2019, 01:25
Du grand art ...
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: Y le 18 septembre 2019, 12:46
Oui, un bien joli modèle réalisé de manière impeccable!!

Yvan
Titre: Re : construction intégrale locotracteur gmeinder échelle 1/35
Posté par: JJB le 18 septembre 2019, 14:40
Superbe, bravo!