Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Vos modèles roulants => Discussion démarrée par: tyrphon le 15 avril 2020, 00:08

Titre: Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 15 avril 2020, 00:08
Après avoir échafaudé divers projets, nécessitant tous de nouveaux achats, j'ai été repris d'une nouvelle attaque de Garrattovirus.
D'abord tenté par la fabrication d'une double prairie népalaise en On30 sur la base de deux 040D Piko, je me suis rabattu sagement (?) sur un vilain petit canard qui dort depuis quatre ans dans une boite.
La Garratt type 23  SNCV Sapoulmapoul ex Jocadis, dernier achat effectué en 2016 auprès du regretté Jeanmi.

Tiens, voila une élévation de cette sublime horreur.

[attachimg=1]

La configuration et la construction de ce kit sont décrites sur le forum PME :
http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=6&t=6269

Mais ce kit est affecté par de gros défauts de conception, touchant la mécanique.

D'abord, il n'y a qu'un truck moteur, mais on pourrait peut-être s'en contenter, vu le gros moteur Mashima, s'il n'y avait pas les deux autres :

- la masse hénaurme du corps central, tout en métal blanc, qui de plus repose sur les trucks en porte-à-faux,
- la transmission par courroie entre le moteur (situé dans la chaudière) et un arbre prolongeant (par un joint souple) celui du truck moteur.

Moralité, la machine a du mal à trainer son propre poids, les trucks se cabrent...

Je vais essayer de remédier à ces deux défauts en reconstruisant une partie du corps central en matériaux plus légers et en reliant directement l'arbre du moteur à celui du truck.

Voici l'état de la construction. Les deux trucks ont été assemblés selon la notice :

[attachimg=2]

Maintenant, je vais passer à la partie expérimentale, consistant à construire un châssis de corps central provisoire (?) en carte plastique pour y fixer le moteur, en prise directe avec l'arbre du truck.
Si le résultat est encourageant, je testerai l'effet de la masse du corps central sur le fonctionnement de l'engin.
J'ai déjà ma petite idée sur les diverses pièces que je peux refaire sans trop de difficultés en matériaux plus légers.

Vous comprenez le pourquoi du "(?)" derrière le "sagement" de l'introduction! ;D

Si vous êtes tentés, il y a un kit aux enchères sur la baie :

https://www.befr.ebay.be/itm/SNCV-NMVB-JOCADIS-Kit-Type-23-BEYER-GARRATT-H0m/274333914669?hash=item3fdf93562d:g:kGIAAOSwxFVeUvvn

Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: frankdestouesse le 15 avril 2020, 09:35
Mais où vas tu chercher tout ça ?
(Les ravages du confinement commencent à se faire sentir)


 :P
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Franco Verzetti le 15 avril 2020, 16:41
 ??? Est-ce qu'un tel engin a réellement existé??
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: pelican le 15 avril 2020, 16:52
Voui ... en Belgique, à la SNCV (chemins de fer vicinaux) construite en 2 exemplaires pour remorquer des convois de marchandises

(https://tse3.mm.bing.net/th?id=OIP.eqlvtBUTyYINQZWNI0u5fwHaD7&pid=Api)

C'est vrai qu'elle est moche, et donc j'en ai aussi acheté une il y a quelques années, et qui attend le montage dans une boite  :-\
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: malletslm le 15 avril 2020, 16:55
Est-ce que la notice du kit en dit plus sur l'histoire des machines réelles ? c'est vrai qu'à défaut d'être "belle", la "bête" est assez fascinante... :P

Par contre, on est perplexe effectivement devant la conception de cet ex-kit Jocadis : quand bien même elle eut été plus légère (avec une superstructure en laiton, par exemple) avoir les deux "trucks" moteurs m'aurait paru couler de source...

Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: pelican le 15 avril 2020, 17:42
Le kit a été mal conçu  ... c'est d'origine DJH  .. on attend avec impatience le montage de Tyrphon  :-\

Vincent (Zébu) en avait monté une ... en utilisant des engrenages  ... mais bon  ... pas évident  ... voir la vidéo 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=Gz-WMNhdN_M&feature=emb_logo

Concernant leur histoire, il y en a eu 2, construite par la Société Saint Léonard en 1928-1929, mais je n'en sais pas plus  ;)
Titre: Re : Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 15 avril 2020, 18:34
Est-ce que la notice du kit en dit plus sur l'histoire des machines réelles ? c'est vrai qu'à défaut d'être "belle", la "bête" est assez fascinante... :P

Par contre, on est perplexe effectivement devant la conception de cet ex-kit Jocadis : quand bien même elle eut été plus légère (avec une superstructure en laiton, par exemple) avoir les deux "trucks" moteurs m'aurait paru couler de source...

J'ai envisagé d'utiliser deux bogies Halling (voir le fil PME) mais j'ai craint que leur mécanique fût trop fragile pour la masse de la bête.
Si le kit avait encore été fabriqué, j'aurais essayé de me procurer un autre bogie moteur.

Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 15 avril 2020, 18:35
Tiens, une autre photo du monstre en vrai.

[attachimg=1]

Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Franco Verzetti le 15 avril 2020, 19:49
 Pourrait on evisager d'utiliser une CC (ou une BB à laquelle ajouter un essieu folle) à l'échelle N ....?  :)
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 15 avril 2020, 23:26
Si le résultat n'est pas probant, je tenterai les bogies Halling, avec des roues centrales factices ou folles

.[attachimg=1]

Ces nouveaux bogies, à divers empattements et écartements, sont très tentants. Halling vend aussi des moteurs Mabushi à deux sorties et des arbres et cardans.
Je pense utiliser ce matériel pour remotoriser un semblant de BB 400 que j'avais commis il y a fort longtemps sur base Berliner TT.

Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: pelican le 16 avril 2020, 09:28
Ou 2 bicabines Jocadis ou Saroulmapoul, mais là ça devient du luxe   ;D
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Ramon Soupalognon le 16 avril 2020, 10:14
D'après la photo de Jean-Pierre montrant les deux bogies, l'axe du pivot, sur lequel repose tout le poids de la machine est situé à l'extérieur de l'empattement de chaque châssis, même si les trois essieux sont entraînés, seul celui en avant du pivot reçoit le poids, avec un risque de cabrage important, le seul moyen d'avoir une bonne adhérence est de déplacer le pivot à l'intérieur de l'empattement, le plus près possible du centre du bogie (comme sur la vrai locomotive).

Ramon
Titre: Re : Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 16 avril 2020, 17:57
Ou 2 bicabines Jocadis ou Saroulmapoul, mais là ça devient du luxe   ;D

J'y ai pensé : un exemplaire avec les deux trucks moteurs d'origine, et un autre avec les bogies Halling. Et que la meilleure gagne. Mais bon...


D'après la photo de Jean-Pierre montrant les deux bogies, l'axe du pivot, sur lequel repose tout le poids de la machine est situé à l'extérieur de l'empattement de chaque châssis, même si les trois essieux sont entraînés, seul celui en avant du pivot reçoit le poids, avec un risque de cabrage important, le seul moyen d'avoir une bonne adhérence est de déplacer le pivot à l'intérieur de l'empattement, le plus près possible du centre du bogie (comme sur la vrai locomotive).
Ramon

C'est ce que j'ai plus ou moins bien dit en citant les défauts. J'ai pensé à déplacer les pivots, mais on tombe sur les zones vides entre les trois corps, et d'une part ça se verrait, et d'autre part il faudrait entailler sérieusement les extrémités de cabines. une autre solution que j'envisage est de laisser les pivots où ils sont, et de faire reposer le poids du corps central au bon endroit, via des glissières.

Mais si le corps central n'était pas trop lourd, cela ne poserait pas de problème.

Passons à l'avancement du projet.

J'ai construit les trucks selon la notice, mais je me suis emm... avec les courts-circuits, les lames de prise de courant étant dangereusement proches de la caisse. Moralité : quatre ou cinq montages et démontages! Ça donne au moins l'occasion de montrer les trucks non carrossés.

[attachimg=1]

Après les avoir débugués et recarrossés j'ai construit la nouvelle base de ma partie centrale, qui remplace celle en métal blanc. La caisse sera construite autour.
J'y ai posé les deux pièces métalliques triangulaires servant de pivots.

[attachimg=2]

La voici en place sur les trucks.

[attachimg=3]

J'ai collé provisoirement le moteur en-dessous et je l'ai relié au truck moteur par le tube souple, en interposant dans le tube un axe d'essieu de récupération.

[attachimg=4]

[attachimg=5]

On voit que l'axe du moteur est un peu plus bas que celui du truck. Je vais pouvoir remonter un peu le moteur dans le plancher.
J'ai constaté que la transmission intermédiaire par courroie prévue par le concepteur ne procurait en fait aucune démultiplication. Sa seule utilité était de remonter le moteur dans la chaudière pour le rendre invisible sous le châssis. Je crois que je vais conserver la disposition actuelle, qui a en outre l'intérêt de garder le moteur bien aéré. Peut-être vais-je mettre à profit la double articulation de l'arbre pour remonter l'axe du moteur un peu plus haut que l'axe du truck, en l'inclinant. 

En attendant, l'ensemble fonctionne à peu près correctement, avec une gomme à voie comme lest... mais je crains que ce soit plus difficile si je conserve trop de pièces en métal blanc. A suivre donc
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: JJB le 16 avril 2020, 19:32
Belle manipe Jean Pierre, bonne idée de remonter le moteur, car en position basse il appuis sur l'AR du bogie et augmente sont effet de cabrage, en remontant le moteur au dessus de l'axe de rotation, tu inverse l'effet.
De mon coté, j'avais pensé à ça:
[attachimg=1]
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 16 avril 2020, 23:27
Oui, Jean-Jacques, c'est à ce genre de piste que j'ai pensé
Après réflexion, il serait aussi possible de déplacer le pivot, mais alors il vaudrait peut-être mieux raccourcir l'arbre de transmission sur le truck pour conserver l'articulation du joint souple au niveau de ce pivot.
Le mieux étant souvent l'ennemi du bien, je vais d'abord voir si le système actuel fonctionne correctement.
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 18 avril 2020, 20:37
Ca a bien avancé ces deux derniers jours. J'ai construit la caisse en métal blanc de la partie centrale autour de mon "plancher" en plastique.
J'ai remplacé les bords du plancher d'origine en métal blanc, sous les flancs, par des profilés Evergreen. En-dessous, j'ai collé les renforts d'origine.

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Notons que j'ai aussi découpé un trou dans mon plancher pour remonter le moteur.

J'ai eu l'idée de faire principalement reposer la caisse non pas sur les pivots, mais sur les châssis des trucks par l'intermédiaire des traverses d'extrémités de la caisse.

Côté moteur, j'ai dû fabriquer sur le truck une petite plateforme en plastique surmontant l'arbre de transmission.

[attachimg=3]

sous la façade de la caisse, la traverse qui va prendre appui sur le truck a une hauteur réduite.

[attachimg=4]

De l'autre côté, par contre, elle peut être plus haute, car elle va prendre appui sur les longerons en laiton.

[attachimg=5]

Une fois tout mis à niveau, voici l'assemblage provisoire, entre deux autres engins SNCV.

[attachimg=6]

Il me reste à réinstaller le moteur et à recâbler le tout. Miracle, le moteur se coince dans la caisse sans autre besoin de fixation!

[attachimg=7]

[attachimg=8]

Autre miracle, il ne dépasse pas du tout sous la caisse! On se demande bien à quoi rimait cette stupide transmission par courroie!!!

Les premiers essais sur une courte voie sont encourageants. il faut maintenant tester l'engin dans des conditions plus difficiles, courbes serrées et changements de pentes. J'ai laissé un léger jeu en hauteur au niveau des pivots pour absorber ces changements de pentes... A suivre!
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: mlm le 19 avril 2020, 10:21
Et ce plat pays qui est le mien disait le poète..... C'est pas mal le métal blanc,...mais quand c'est bien moulé....
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: netmetrique le 19 avril 2020, 10:34
J'ai construit la caisse en métal blanc de la partie centrale autour de mon "plancher" en plastique.
 
Tu soudes ou tu colles les pièces en métal blanc entre elles ?
 
J'ai de mauvais souvenir dans mon jeune temps du collage à l'Araldite de pièces en métal blanc qui ont tous (ou presque) lâché quelques années après.
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: JJB le 19 avril 2020, 11:23
D'autant plus que la soudure du métal blanc, c'est vraiment un régal, si tu as les bons produits...... ;)
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 19 avril 2020, 13:21
J'ai les produits, mais pas le variateur qui permet de limiter la température et évite d'inhaler du cadmium.
Et mon vieux fer 12V Minicraft est fichu.
Il faut que je fouille ma boite à brol dans la cave pour voir s'il me reste un vieux variateur. Sinon, je vais peut-être en commander un chez Sa Majesté Merlin.
Pour l'instant, c'est assemblé à la cyano. Pas glop, je sais.
Pour les trucks, pas de problème, un bon bain dans l'acétone et on pourrait reprendre le tout.
Pour l'élément central, de toutes façons, la soudure métal blanc-styrène, c'est limite! ;D. Il n'y a que les deux flancs et les deux extrémités de caisse qu'il serait utile de souder entre eux.
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: mlm le 19 avril 2020, 13:30
Pour le Cadmium, tu mets un masque ....
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 19 avril 2020, 13:43
Quel genre de masque? Super Gégé (Huet), dans les instructions jointes au kit de soudure AMF87, est particulièrement alarmiste. Je me demande même comment je suis encore en vie avec les kits que j'ai soudés dans ma folle* jeunesse.

* (Youpi tralala, comme disait Roseliine Bachelot hier au sujet du déconfinement joyeux)
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: mlm le 19 avril 2020, 14:17
 Tu peux peut-être te passer de masque mais arrête de manger du chocolat noir quand tu soudes du métal blanc

http://www.slate.fr/story/154958/cacao-chocolat-fino-aroma-cadmium (http://www.slate.fr/story/154958/cacao-chocolat-fino-aroma-cadmium)
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Bernard JUNK le 19 avril 2020, 15:15
Un masque ? Vous avez des masques ? C'est une denrée rare ...
Titre: Re : Construstion de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: mlm le 19 avril 2020, 15:44
Ba oui , un truc comme ça ...


(http://[attachimg=1])
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: malletslm le 19 avril 2020, 16:01
Le modélisme, c'est vraiment compliqué... :o

... allez, J'ARRÊTE les kits en métal soudé !!!  ::) ;D
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Ramon Soupalognon le 19 avril 2020, 19:09
J'ai des modèles en métal blanc assemblés dans les années quatre-vingt avec de l'Araldite (la vraie) et ils tiennent toujours. Pour la cyano (liquide ou gel), je ne colle que du plastique autre que du polystyrène et d'autres matériaux genre bois ou carton, mais pas le métal, pas assez résistant sous la contrainte. Pour la soudure à métal blanc, j'ai un petit fer 12 V à brancher sur un transfo, donc réglable.

Ramon
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: JJB le 19 avril 2020, 23:32
J'ais un fer thermostaté ou la température la plus basse permet de souder du MB.

Michel, le bouchon au milieu du masque, il permet le passage d'un goulot de bouteille? ;D
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: mlm le 20 avril 2020, 07:56
Tu as le même....
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 26 avril 2020, 13:45
Le travail sur ma Type 23 SNCV a repris, avec la fabrication, en carte et profilés plastique, du dessus de chaudière et de caisses à eau.
Je rappelle que le but est d'alléger l'engin.
Comme ça se verra relativement peu, je ne fais pas dans la dentelle, mais ça m'a pris quand même un certain temps!

[attachimg=1]

J'ai ensuite greffé les dômes et accessoires divers sur ma prothèse en plastique, ajouté un peu de ballast pour donner du volume au tas de charbon. Un pchitt de primaire pour voir si c'est potable.

[attachimg=2]

Pas parfait, mais une fois peint en noir mat et partiellement caché par le baldaquin, on ne verra pas grand chose.
Il me restera à greffer la tringlerie, la tuyauterie et la robinetterie.
Cette pièce restera amovible, pour que l'engin reste démontable.

Pour le toit, il faut que je fasse quelque chose de léger, de courbé harmonieusement, et qui reste démontable. Par évident, mais j'ai une petite idée.

NB - Le forum GEMME a été le dernier informé de l'avancement du chantier, suite à une petite interruption de service, à laquelle Bernard et Bruno ont heureusement remédié.
Il faut dire aussi que le sujet est "chauffé" par l'ami Jean-Pierre (Hacard), qui officie surtout sur le forum US... et ça bien qu'il n'y ait jamais eu de Garratt aux USA, et c'est donc ce forum "ricain" qui a eu la primeur de mes informations :-[.
Mais il y a bien de la voie normale et des camions dans des forums voie étroite! Ah, les Français, toujours désordre, jamais discipline!! ;D ;D ;D ;D

Pour l'instant, je vais faire une petite pause dans la construction de ce modèle. D'ailleurs, à part le toit léger à concevoir, ce n'est plus que de la construction toute bête d'un kit, d'ailleurs quasi introuvable.

Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: malletslm le 26 avril 2020, 14:13
Franchement, une fois en place et comparé à la pièce d'origine, c'est plus qu'admissible ! :)

Qu'est-ce que ça dit côté "moteur" avec cette superstructure bien allégée ?


... et quel est l'autre projet ( :P ?) qui met éventuellement celui-ci en pause ?
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 26 avril 2020, 14:48
Il y a d'abord eu la déclaration de revenus... ;D

Sans rire, il y a aussi le traitement des photos de Claude Paillon, de mes propres photos et films, quelques bricolages pour la maison,...

Et puis, je viens de recevoir des mitres et mitrons de cheminées à poser sur mes maisons, et il faut que je révise les circuits électriques du réseau, notamment la (petite) section HOm.

Et puis, je continue (sur plans) mon projet de Garratt "double Prairie" des CF Népalais ou de Sierra Leone en HOe...

Et puis...

Dire qu'il y en a qui s'ennuient!
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 26 avril 2020, 14:53
Pour les performances de ma "type 23", je n'ai encore fait que de petits aller-et-retour sur une courte voie d'essais, et la machine va encore un peu s'alourdir. Voir ici :


C'est pour ça qu'il faut que je révise la partie HOm de mon réseau.
Titre: Re : Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: Bernard JUNK le 26 avril 2020, 15:51
Dire qu'il y en a qui s'ennuient!


Ah bon ? Comment est-ce possible ? ...
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 28 avril 2020, 14:57
Ouiii! :D L'insertion vidéo marche!
Quelque chose me dit qu'un petit lutin est passé par ici...  Merci Bruno!
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: JJB le 28 avril 2020, 16:50
Oui effectivement, j'ais vu ça! :) Merci Bruno!
Titre: Re : Construction de la Garratt type 23 SNCV en HOm
Posté par: tyrphon le 06 mai 2020, 18:41
Reprise du chantier de mon "tank" belge.

j'ai soudé les montants du "baldaquin", que j'ai renforcés avec du gros fil de laiton: car je veux que le toit reste démontable.

[attachimg=1]

Pour le toit, comme je le voulais léger, j'ai récupéré celui d'un vieux wagon Lima de ma boite à brol, et je l'ai recoupé aux dimensions du toit d'origine en métal blanc.

[attachimg=2]

Il me reste à bricoler un système d'encastrement sur le "baldaquin" et à copier les détails de l'original.