Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Les modèles du GEMME => [Om] 030 Corpet Louvet => Discussion démarrée par: mlm le 08 août 2013, 11:03

Titre: Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 08 août 2013, 11:03
Comme c'est dit dans le titre, ce fil vous est ouvert pour y parler des problèmes rencontrés au montage ....et surtout ce qui est le plus important......comment les résoudre.
 En premier lieu, vérifiez que votre boite mail n'est pas saturée....la première partie de la notice de montage vient de vous être expédiée......et il y a déjà des retours..... :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 août 2013, 18:21
Comme Michel l'a évoqué, pour les roues, il est possible d'utiliser soit des Slater's soit des roues KitZéro comme pour le kit originel. Ayant déjà des trains de roues KZ dans mes réserves c'est cette dernière solutions que j'ai personnellement retenu.

Je suis cependant un peu alergique au montage des roues vissées sur les essieux qui certe est simple mais qui, en contrepartie présente toujours le risque de voir une roue se décaler avec le temps (sauf à sécuroser en collant) et préfère monter les roues en force sur les essieux avec une bague d'isolement. il m'a donc fallu reprendre toute les roues.

Un bague en laiton de dimensions correspondant au alésage est soudée au centre des roues.
 
[attachimg=1]

Les roues sont ensuite reprises en mors doux sur le tour, percées au centre puis alésées au diamètre de la bague. Les bagues sont décolletées dans un barre de Delrin.

Les manetons KZ sont vissées dans la roue. Celles-ci sont pour cela taraudées à M2. Cependant, comme les roues sont à la polarité de la voie, cela impose un isolement des bielles motrices et de la bielle de commande de coulisse (ou de la contre-manivelle) ce qui est assez compliqué. Pour ma part, je préfère utiliser des manetons simplement enfoncés à force dans des bagues d'isolation en Delrin. Ce n'est pas le premier modèle que je monte ainsi et n'ai jamais rencontré de problème.

Les trous des manetons sont donc repercés à 2,2 (diamètre légèrement supérieur au diamètre du filetage). Un gabarit de perçage permet de garantir une distance constante entre l'essieu et le maneton. Ce gabarit comporte un pion de centrage d'un diamètre identique à l'alésage des roue et un canon de perçage en acier trempé (pour éviter sont usure progressive). La roue est maintenue pendant le perçage sur le gabarit par une vis TBT.
 
[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

[attachimg=5]

Les bagues sont ensuite montées en force :
 
[attachimg=6]

Et maintenant le travail long mais non difficile de décolletage des manetons, des bagues isolantes :
 
[attachimg=7]

Puis des essieux :
 
[attachimg=8]

Une comparaison avec les essieux KZ d'origine. Le deuxième en partant du haut est l'essieu d'adaptation des motoréducteurs RG4 dont l'alésage est de 1/8' contre 4mm pour les essieux KZ (et des boites d'essieu qui sont livrées dans le kit) :
 
[attachimg=9]






 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 08 août 2013, 23:19
Toujours aussi pro et didactique le Bernard ! Bravo, cela fait toujours plaisir de voir du bel ouvrage, et c'est peu dire...

Tu as réussi à retrouver du delrin noir ou c'était du stock ?

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 12 août 2013, 19:59
ATTENTION

 Les plis du châssis (pli à l'extérieurs) se font comme sur les photos des plateformes AV et AR .....
[attachimg=1]

[attachimg=2]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 03 septembre 2013, 09:46
Ne soyez pas trop pressé pour le châssis...... La notice décrit le montage du modèle selon sa conception originelle.....Mais NETMETRIQUE est de retour  :) et il nous prépare un châssis avec une suspension 3 points.......alors adieu aux petits ressorts sauteurs de la suspension.....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 septembre 2013, 17:16
...Mais NETMETRIQUE est de retour  :) .....

De retour ? D'accord, mais pour pas très longtemps : je suis déjà reparti pour raisons professionnelles...
 
Enfin, vous verrez, le trois point sur la corpet, ce sera vraisemblablement simplissime ! Ca l'est déjà sur le papier, mais je tiens à vérifier concrêtement avant de publier ça ici.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 07 septembre 2013, 22:08
Reprise de la construction après mon retour de congé, en commençant par le nickelage des roues, non pour l'aspect mais parce que l'expérience m'a montré qu'une légère couche de nickel permet de limiter l'encrassement des roues en exploitation.

Le dépôt est fait par voie électrochimique. Les roues sont montées sur un support, reliées électriquement entre elles, puis plongées dans le bain d'électrolyse face à une électrode de nickel massif.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]

Les pièces et la cathode de nickel sont alors reliées à un générateur électrique. Le nickel se dépose sur les roues. La couche est volontairement peu épaisse pour ne pas que le dépot ait un aspect trop clinquant.
 
[attachimg=4]
 
Les boites d'essieu sont pour leur part noircies dans un bain de tourmaline dilué.
 
[attachimg=5]

Roues et essieux sont ensuite assemblées grâce à un montage permettant de garantir que le décalage des roues est égal à 90° et identique pour tous les essieux.
 
[attachimg=6]
 
[attachimg=7]

En cas d'erreur, pas de panique, un extracteur permet de tout démonter sans dommage ni pour les roues, ni pour les essieux, ni même pour les bagues en delrin;
 
[attachimg=8]
Les essieux moteur seront montés lorsque les réducteurs seront finis.
 
[attachimg=9]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 15 septembre 2013, 23:23
Enfin, vous verrez, le trois point sur la corpet, ce sera vraisemblablement simplissime ! Ça l'est déjà sur le papier, mais je tiens à vérifier concrètement avant de publier ça ici.

Ça y est, les tests sont faits et ça marche. Adieu les maudits petits ressorts, on ne les regrettera pas (ceux qui ont déjà monté un exemplaire me comprendront).
 
Les photos complètes du montage du châssis version trois points dans quelques jours...
 
En attendant, en voici déjà le principe :
 
[attachimg=1]

Les deux essieux arrières sont suspendus sur des balanciers qui viennent s'articuler sur la traverse arrière.  Cela ne demande qu'une modification mineure de cette traverse. Le réducteur est placé sur l'essieu arrière.
 
L'essieu avant quant à lui repose sur une vis pivot en laiton. Cette vis, sans tête, est elle-même prise dans une nouvelle traverse supplémentaire soudées juste au dessus. Elle permet un réglage fin de l'horizontalité du châssis.
 
Ce dernier montage pourrait peut-être paraître léger à certains, mais les locomotives du Darjeeling utilisaient un système similaire et nous n'avons constaté qu'une légère usure après le premier relevage (450h) et aucune usure ensuite malgré près de 2 000 heures de fonctionnement estimés. De toute façon en cas d'usure il suffit de reprendre le réglage, voire de changer la vis pivot ce qui est possible très rapidement.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 16 septembre 2013, 22:08
En maintenant, passons aux choses sérieuses.
 
On commence par repousser les rivets dont l'emplacement est marqué aux dos des longerons et des traverses d'extrémité. J'ai utilisé ma potence maison qui, bien qu'assez rudimentaire, me donne entière satisfaction depuis plus de trente ans...
 
[attachimg=1]

 
La notice préconise ensuite de former le châssis en pliant d'abord les longerons puis, dans un second temps, les extrémités (Attention,:pli de gravure à l'extérieur du pliage comme . J'ai respecté ces consignes, mais je pense qu'il serait plus simple de plier d'abord les extrémités, puis les longerons. En effet, avec la méthode de la notice le pliage des extrémités est gêné par les longerons et celle-ci ne peuvent être mintenu à 90° qu'en maintenant la pièce pendant la soudure. Pour ma part, il ne m'a pas été possible d'avoir l'espace de 8/10 indiqué par la notice. tant pis, mon châssis sera un tout petit peu trop court.
 
Après vérification des équerrage sur le marbre, les pièces sont soudées.
 
[attachimg=2]
On vérifie déjà à ce stade que le châssis n'a pas pris de gauche (ceci sera à faire tout le long du montage).
 
[attachimg=3]

Les sur-longerons sont ensuite soudés sur les longerons. Je n'aime pas beaucoup la soudures sur de telle surfaces et j'ai préféré pré-étamer les pièces préalablement.Sans doute du fait que je n'avais pas l'espace de 0,8 mm en bout de traverse, j'ai été obligé de diminuer de quelques dixièmes aux deux extrémités la longueur de sur-longerons.
 
[attachimg=4]

Les traverses d'extrémité sont mises en place après les avoir alignées avec le châssis en introduisant une queue de foret de 2,9 mm dans les trous des tampons. Avant soudure, on vérifie avec des épingles de couturière que les trous des faux boulon sont également bien alignés. L'utilisation d'un poste de soudure par résistance, avec une plaque de base en acier permet de garantir grâce au maintien des pièces par des aimants, que les traverses sont parfaitement dans le plan du dessus de châssis.
 
[attachimg=5]

Il est alors possible de souder les plaques support de marche-pieds, en faisant en sorte, là encore, que tout est bien coplanaire.

 
[attachimg=6]

 
On vérifie que tous les angles sont droits et, si besoin, on rectifie légèrement les soudures.
 
[attachimg=7]

J'ai préféré renforcer légèrement la soudure des angles avec un morceau de fil de laiton de 6/10.

 
[attachimg=8]

 
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 16 septembre 2013, 22:21
Vite.......la suite   :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 16 septembre 2013, 22:59
Comme précisé par Michel sur la notice, une erreur sur les films de photogravure rend nécessaire de fabriquer une traverse supplémentaire (sur laquelle sera vissée la caisse). Celle-ci peut tout simplement être taillée dans la chute de la plaque 221-A indiquée ci-dessous :
 
[attachimg=1]

Pour limiter les usinages, j'ai modifié légèrement les dimensions par rapport à celles indiquées par Michel dans la notice :
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 
Pour mettre en place cette pièce, il est nécessaire de limer de 0,5 mm le dessus des longerons. Elle vient se plaquer contre la traverse et permet en même temps de renforcer un peu cette pièce.
 
[attachimg=4]

Ce gros oeuvre du châssis est maintenant terminé. Un bon lavage permet d'éliminer tous les résidus de flux de soudure. On en profite pour vérifier encore une fois que le châssis n'a pas pris de gauche.
 
 
[attachimg=5]

Nota : La traverse qui servait également de support de moteur ne doit pas encore être soudée à ce stade.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 16 septembre 2013, 23:34
Passons maintenant au montage des bielles d'accouplement. Elles d'abord séparées des carottes de fonderie à la scie bocfil,...
 
[attachimg=1]
 
... puis les restes de carottes sont soigneusement éliminées avec des limes fines.
 
Compte tenu des précisions de fonderie, les articulations entre bielles avant et arrières doivent être mises en forme. Il n'est pas nécessaire de limer l'épaisseur du tenon ce qui ferait perdre de la solidité.

La bielle avant (pièce femelle) est prise dans l'étau en l'épaulant sur une pièce de métal de bonne épaisseur.
 
[attachimg=2]
 
On insère alors une feuille de 5/10 d'épaisseur jusqu'à ce qu'elle atteigne bien le fond de la feuillure.
 
[attachimg=3]
 
Ce faisant, comme la feuillure est légèrement moins épaisse, la partie avant a tendance à ce déformer légèrement vers l'avant. Il suffit de la reformer en la resserrant avec une petite pince ou un petit serre-joint.
 
[attachimg=4]

Les deux pièces s'articulent ensuite avec juste le jeu nécessaire sans avoir eu besoin de donner le moindre coup de lime.
 
[attachimg=5]
Les bielles sont ensuite polies avec un cabron (du papier à polir collé à la colle double-face sur un morceau de bois) de façon à supprimer l'aspect légèrement granuleux des pièces de fonderie et afin de donner un aspect semblable à du métal usiné.
[attachimg=6]

Afin de donner à la loco un aspect "en utilisation" plutôt que musée, j'ai préféré brunir légèrement les bielles. En essayant de donner un aspect acier gras légèrement oxydé. Le brunissage a été fait, après un rapide polissage à la brossette d'acier, au trempé dans un bain de tourmaline très dilué (au moins 1/10 ou 1/20). Les pièces sont ensuite polies avec un papier absorbant.
 
Les deux jeux de bielles inférieures ont été brunis alors que les deux jeux de pièces supérieures sont brutes.
 
[attachimg=7]

Les bielles sont ensuite assemblées avec un rivet en acier.
 
[attachimg=8]

 
Ces rivets ont été réalisés au tour selon le plan ci-dessous. Mais je pense que Michel a la solution pour en trouver dans le commerce...
 
[attachimg=9]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 18 septembre 2013, 09:59
Pour l'assemblage des bielles d'accouplement , j'ai utilisé des rivets en Maillechort MARKITS (http://www.markits.com/ (http://www.markits.com/) )référence MCRIVET/S. Ce sont des paquets de 20 donc vous pouvez en perdre quelques uns au montage et les autres iront se ranger soigneusement dans un coin de l'atelier......ils peuvent toujours servir. Une remarque le diamètre de la tête mesuré sur le rivet est de 0,058" soit 1.47 mm

[attachimg=1]

Par la même occasion, pour ceux qui veulent  équiper  la Corpet avec des roues et des essieux Slater's, profiter en pour commander des bagues de réduction pour les boites d'essieu  (4mm - 1/8ème ")

[attachimg=2]

Un dernier truc....pour commander, il est préférable d'utiliser le bon de commande à télécharger sur le site Markits , de le remplir et de le retourner par mail à  markits@btinternet.com. C'est beaucoup plus rapide.......

 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 19 septembre 2013, 15:42
On va maintenant s’attaquer à la phase qui angoisse le plus les constructeurs novices de loco à vapeur, le montage et le calage de l’embiellage. Pas de panique. Si vous procédez soigneusement, le train de roue doit fonctionner du premier coup sans point dur (dans la mesure toutefois où toute les roues sont bien calées et les manetons tous percés sur le même diamètre).
 
Avant de commencer d’ajuster les logements de boites d’essieu, je recommande de mesurer proprement les entraxes des bielles. En effet, bien que les perçages aient été faits sur fraiseuse et sur gabarit, force est de constater que, dans les faits, il existe de légères différences (quelques centièmes) entre les entraxes mesurés et les entraxes théoriques. Autant en tenir compte pour obtenir un fonctionnement optimal par la suite.
Les entraxes sont mesurés au pied à coulisse. Cette façon de procéder n’est pas très rigoureuse du fait qu’on vient prendre la mesure à l’intérieur d’un alésage et les becs des pieds à coulisse présentent toujours un méplat qui vient fausser la mesure. L’erreur sur la valeur de l’entraxe est cependant minime dans la mesure où le méplat est le même pour les mesures intérieures et extérieures. Par prudence, il est préférable d’effectuer plusieurs mesures et de prendre les valeurs moyennes.
Les entraxes correspondent à la moyenne entre les valeurs prise en extérieur et en intérieure.
 
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]

Pour faciliter ce calcul, j’ai construit une petite feuille Excel qui effectue tous ces calculs. Cette même feuille calcul automatiquement les valeurs qui seront à respecter lors de l’ajustage des logements de boite.
 
Feuille de calcul Excel Chassis.xls (https://netmetrique.000webhostapp.com/Divers/Chassis.xlsx)
 
Avant d’effectuer l’ajustage, je recommande de vérifier les largeurs des feuillures des boites d’essieu. Je n’avais pas pris cette précaution lors du montage de mon premier châssis, mais m’en suis aperçu de fait lorsqu’une boite a refusé absolument de se monter ! Après mesure l’écart à l’intérieure des feuillures était de 5,05 contre 4,98 pour les cinq autres.  Un petit coup de lime a permis de rétablir la situation.
 
L’ajustage des logements de boites va conduire à les reprendre de l’ordre d’un ou deux dixièmes de millimètre. Il est possible de faire cela avec une lime fine d’au moins 10 mm de large. Il est également possible d’utiliser plus simplement un cabron fabriqué en collant du papier à polir sur une pièce en bois ou en laiton de 10 mm de large avec du scotch double face. Ceci permet d’ajuster les logements sur toute leur hauteur et limite les risques de faire un logement en coin. On ajuste d’abord la largeur du logement de l’essieu  avant, puis la face avant de l’essieu centrale, puis la largeur de ce logement, puis la face avant de l’essieu arrière, puis, enfin, la largeur du logement de l’essieu arrière. On effectuera de même l’ajustage des logements de l’autre longeron. Il faut y aller doucement et comparer régulièrement avec les valeurs données dans le tableau Excel. J’ai utilisé une largeur des logements de 5,05 mm. Une valeur de 5,1 mm serait sans doute préférable afin de donner un peu plus de jeu (le jeu  n’est-il pas la base de la mécanique…). Il est possible d’entrer cette donnée sur la feuille Excel.
 
[attachimg=3]

Pour faciliter la mise en place de boites, on agrandira légèrement de quelques dixièmes les logements sur une hauteur de l’ordre de 1 mm.
 
[attachimg=4]

Il n’y a plus qu’à mettre les boites et les essieux en place puis monter les bielles pour un premier test. Je vous souhaite, comme cela a été mon cas pour les deux châssis que j’ai montés, que tout fonctionne dès le premier coup sans le moindre point dur.
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: frankdestouesse le 19 septembre 2013, 19:32
Salut Bernard (et tout le monde)

Ton didactisme est toujours aussi "redoutable" d'efficacité, c'est un plaisir à lire même si on ne possède pas le modèle en question.
Merci de consacrer le temps pour écrire toutes ces explications et de les illustrer par les photos et les schémas qui vont bien. :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 19 septembre 2013, 19:55
Bonsoir à tous,

Tout pareil que Frank, excellent même si l'on ne possède pas la bête, c'est toujours un plaisir de te lire Bernard et d'admirer ton ouvrage...

Une question sur le nickelage, en fait deux :

1. Que penses-tu des substituts de trychlo pour le dégraissage des pièces en métal ? Et préférés-tu alors l'essence F ?

2. Pour le nickelage, peut-on plonger des roues qui ont leurs bagues isolantes à la jante de monter par exemple ? Le bain ne risque pas d'attaquer le Delrin ? Je ne pense pas...mais... ;)

Merci par avance !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 19 septembre 2013, 21:25

...même si on ne possède pas le modèle en question.
 

Il n'est jamais trop tard.... Je pense qu'il reste quelques exemplaires de la série complémentaire.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 19 septembre 2013, 21:33

1. Que penses-tu des substituts de trychlo pour le dégraissage des pièces en métal ? Et préférés-tu alors l'essence F ?


J'avoue que l'essence F marche pas mal. Il y a aussi tout simplement la lessive de soude à chaud (40-50°C), mais elle nécessite un rinçage et séchage soigné, surtout pour les pièces en acier.
 

2. Pour le nickelage, peut-on plonger des roues qui ont leurs bagues isolantes à la jante de monter par exemple ? Le bain ne risque pas d'attaquer le Delrin ?
 

Le bain est alcalin et n'attaque donc pas les pièces en plastique. Comme de plus le traitement se fait à froid, il n'y a aucun problème. d'ailleurs si tu regardes bien les photos, tu verras que lorsque j'ai nickelé les roues, les bagues en delrin étaient déjà en place. J'ai donc été obligé de les relier toutes par un fil de laiton. D'habitude je prend les roues par l'alésage dans une tige filetée avec des écrous intermédiaires qui assure en même le maintien des pièces et la liaison électrique, ce qui est beaucoup plus simple.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 19 septembre 2013, 22:24
Merci Bernard, bon tu confirmes ce que je pensais pour le dégraissage, l'essence F n'est pas mal, quant au nickelage, j'avais bien vu que tu avais laissé les bagues en Delrin, d'où ma question, j'ai des roues PSC qui sont isolées à la jante et d'autre au moyeu, et comme je dois reprendre au tour le boudin, il faudra refaire le nickelage...

Merci  ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 20 septembre 2013, 08:57
Jusque maintenant je n'ai pas lu une notice de montage qui était plus clair et compréhensible que celle de Bernard. Bien illustré et encourageant. C'est très apprécié...
Merci beaucoup  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 20 septembre 2013, 18:55
Bon, on 0 en est où dans ce montage  :P
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 20 septembre 2013, 22:55
Bon, on 0 en est où dans ce montage  :P

Patience...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 20 septembre 2013, 23:07
 Adaptons maintenant une suspension trois points tel que présenté dans mon message du 13 septembre.
En premier lieu on va légèrement modifier le châssis. Le débattement des essieux de quelques dixièmes de millimètre m’a paru pas trop faible. Il va donc falloir augmenter légèrement (environ 4/10 de millimètre) la profondeur des logements d’essieu. Ceci s’effectue sans difficulté avec une lime fine, même sur le châssis déjà monté.
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

Dans les faits, vous pourrez voir sur le logement des boites situé à droite de la photo ci-dessous qu’il y a une partie non gravée. Il suffit de limer jusqu’à ce que cette gravure disparaisse, tel que sur le logement de gauche.
La traverse qui va porter le pivot avant est tirée dans une barre de laiton de 6x3. Elle est taraudée au centre à 3 mm pour le passage de la vis de réglage de la hauteur du châssis.
 
[attachimg=3]

Cette traverse prend place au-dessus de l’essieu avant et vient s’appuyer, puis est soudée, sur  la partie du châssis intérieur prévu pour les ressorts, préalablement pliées à 90° à l’intérieur du châssis. Cette pièce devra être centrée, longitudinalement par rapport au châssis, le plus soigneusement possible pour que l’essieu avant prenne appui sur le centre de la vis pivot.
 
[attachimg=4]

Les deux balanciers pour les essieux centrale et arrière sont découpés dans du laiton de 1mm. Les formes extérieures ne sont indicatives, le point le plus important étant cependant de respecter la distance de 2,2 mm entre les parties qui prendront appui sur les boites d’essieu et le fond de la fente d’articulation, afin de respecter la hauteur du tamponnement de la machine finie.
 
[attachimg=5]

On supprime sur la traverse 11 la partie circulaire qui était destinée à recevoir le moteur du moto-réducteur RG4 fourni avec le kit original, puis on élimine les deux parties qui permettront le passage et l’appui des balanciers.
 
[attachimg=6]

La traverse est mise en place sur le châssis puis fixée avec deux petits points de soudure. Bien vérifier que le haut de traverse est bien dans le plan du haut du châssis. La soudure définitive sera effectuée ultérieurement en présence du motoréducteur pour permettre un éventuel démontage ultérieur pour permettre un ajustement de cette traverse pour s’adapter au moteur.
 
On met en place les deux balanciers et on vérifie qu’ils peuvent osciller sans gêne.
 
[attachimg=7]

Il ne reste plus qu’à remettre les essieux en place et, en tenant les roues, retourner le châssis et le poser sur le marbre en vue du régalage de la vis du pivot avant. On vérifie avec un trusquin que le châssis est bien horizontal puis on immobilise cette vis par un contre-écrou plat. Une goutte de vernis à ongle lorsque le montage de la loco sera terminé interdira tout déréglage accidentel.
 
[attachimg=8]

[attachimg=9]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 septembre 2013, 00:11
Comment as tu usiné  les deux balanciers
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 21 septembre 2013, 12:00
On va maintenant s’attaquer à la phase qui angoisse le plus les constructeurs novices de loco à vapeur, le montage et le calage de l’embiellage. Pas de panique. Si vous procédez soigneusement, le train de roue doit fonctionner du premier coup sans point dur (dans la mesure toutefois où toute les roues sont bien calées et les manetons tous percés sur le même diamètre).
 

De ce point de vue, je préfère la méthode British, qui te permet d'ajuster les paliers dans les châssis sans outillage particulier, et cet esprit de "Kitchen table modeler" est très répandu là-bas, et permet de s'affranchir des risques d'avoir un point dur, et très facilement avec la méthode du flexichas, reprise par Gérard Huet et maintenant Eric Verdebout Apogée Vapeur, qui à maintenant des kits pour le HO certes, mais qui facilite bien le travail des amateurs non outillés et qui angoisse comme tu le dis si bien pour le montage et calage des embiellages.. ;)

Evidement tout ceci n'enlève rien à la qualité de tin travail, que j'admire toujours autant !

Just my two cents...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 septembre 2013, 12:09
On est parti du kit existant, il aurait fallu repenser complètement le  châssis.
Titre: Re : Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 septembre 2013, 12:56
De ce point de vue, je préfère la méthode British, qui te permet d'ajuster les paliers dans les châssis sans outillage particulier...

Je ne suis pas un fana personnellemnt de cette méthode à laquelle je préfère grandement la méthode qui était décrite anciennement sur le site de CMPM et qui est directement inspirée de la réalité.
 
Elle consiste à utiliser des bielles qui ne sont pas percées (sauf pour un essieu) mais qui comportent des cages rectangulaires dans lequelles viendront prendre place les paliers de maneton de forme extérieure carrée. Il suffit de pointer les boites directement, l'embiellage monté, en point milieu gauche ou droite et on est sur que l'entraxes des trous de bielles correspond exactement au entraxes des boites d'essieu.
 
J'ai utilisé plusieurs fois cette méthode qui m'a toujours donnée satisfaction.  C'est en particulier celle qui a été mise en oeuvre pour la 020 du Darjeeling dont tu trouveras une description plus claire sur la notice de montage disponible sur le site de PME : Notice montage 020 ClasseB Darjeeling (http://www.passion-metrique.net/pagesweb/notices/classeB.pdf)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 septembre 2013, 13:33
On est parti du kit existant, il aurait fallu repenser complètement le  châssis.

Déjà qu'on a plus de travail que prévu......
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 septembre 2013, 14:49
Pour ceux qui se lancerait dans cette opération "suspension 3 points" , bien respecter la cote de 2.2mm(ne figure pas sur le dessin :D :D), entre le bas de la rainure en V qui sert au pivotement et le point d'appui sur les boites d'essieu
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 21 septembre 2013, 15:30
Oui, je comprends bien qu'il était trop tard pour reprendre le kit entièrement... ;)

C'était juste un idée comme ça pour ceux qui ne sont pas trop outillé, et qui n'ont pas l'âme d'un mécanicien comme Bernard !

Cela dit, je répète, travail implacable comme toujours... :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 septembre 2013, 15:55
... bien respecter la cote de 2.2mm(ne figure pas sur le dessin :D :D )...

Sauf erreur de ma part : 5,5 - 3,3 = 2,2 ?

Ne vous en faites pas, le seule risque est d'avoir une loco un tout petit peu trop haute ou un peu trop basse. Une erreur d'un milllimètre se traduirait pas une erreur de 1 mm également sur la hauteur de tamponnement soit 43 millimètres à l'échelle.

Il y a de la marge non ?  ;D
[attachimg=1]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 05 octobre 2013, 19:34
J'ai joué au Béta testeur, avec la suspension 3 points imaginée par Netmétrique...alors aujourd'hui découpe des balanciers et comme j'ai 2 châssis....il faut en découper 4.
 Dans un plat laiton  de 6X1 (l'Octant), j'ai découpé 6 morceaux de 40mm de long que j'ai soudé  pour en faire un barreau de 6 x 6 x 40 . Pourquoi 6 les 2 morceaux extérieurs sont des martyrs...La longueur de 40 permet de bien serrer le tout dans l'étau....
Pour les dimensions, j'ai collé un dessin à l'échelle 1 sur la face . Les cotes ne sont pas critiques à dit Netmétrique.... Il ne reste plus qu'a poussé la lime ....9563 coups de lime plus tard.....
 Un conseil ....Commencez par usiner les portées sur les boites d'essieu (l'arrondi se fera à la fin) , cela simplifie la prise de cote.....

[attachimg=1]

A suivre: Comment faire la rainure en Vé
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 05 octobre 2013, 22:08
 Jusqu’ici, le châssis fonctionne mais les roues restent encore sur place lorsqu’on le lève. Pas très pratique…
En copiant la réalité, la notice originale préconise d’utiliser les barrettes pour maintenir les boites dans leur logement et de fixer ces barrettes avec des faux boulons. « … puis poser votre barette entre la roue et le châssis, retourner les extrémités des "vis" (102)…. » (Vis 102 : il s’agit de faux boulons moulés). Pas très clair et surtout pas très pratique pour la maintenance !
Aussi, lorsque j’ai monté mon premier exemplaire du kit il y a plus de vingt ans, j’avais essayé de remplacer ces faux boulons par de vrai boulons et écrous de 0,7mm. Le constat fut que leur mise en place tenait du casse-tête et j’en suis rapidement venu à trouver une autre solution.
 
[attachimg=1]

Cette fois, j’ai cependant préféré faire une plaque unique plutôt que trois plaques séparées. Cette plaque est  taillée du laiton de 3/10 et vient se placer entre les deux longerons, en affleurant juste le bas du châssis.
 
[attachimg=2]

Elle est vissée par quatre vis TF M6x4 dans des traverses intermédiaires taillées dans de la barre carrée en laiton de 3x3.
Le plan de cette plaque et des traverses sont donnés ci-dessous :
 
[attachimg=3]

[attachimg=4]

Les dégagements sur la plaque de fond au niveau des boites d’essieu sont  destinés à permettre un jeu suffisant de la suspension trois points. Ils ont été réalisés à la presse, après réalisation d’un jeu de poinçon/matrice idoine.
 
[attachimg=5]

[attachimg=6]

Pour une mise en place optimale des traverses lors de la soudure, les traverses sont vissées sur la plaque de fond en interposant une feuille de papier à cigarette huilée (pour empêcher une éventuelle soudure de la plaque sur les traverses) puis l’ensemble est inséré dans les longerons.
 
[attachimg=7]

L’ensemble est retourné sur la plaque de soudure. Des cales percées pour le passage des têtes de vis sont insérées sous le châssis et les soudures sont réalisées en vérifiant bien que la plaque porte convenablement sur les cales. On est ainsi garanti que la plaque arrive juste au niveau du bas des longerons. 
 
[attachimg=8]

 
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 05 octobre 2013, 22:50
 Contrairement au modèle que j’avais monté il y a vingt ans et pour lequel je n’avais finalement pas monté les barrettes (Remarque : personne ne l’a jamais remarqué ce qui prouve que cela ne se voit que très peu une fois le modèle fini...), j’ai décidé de le faire ici. Pour ce faire des morceaux de laiton de 2/10 de 4,6 x 17,4 mm sont soudés sur la plaque de fond, bien centrés et dépassant à peine de l’extérieur des longerons.
[attachimg=1]
Les faux boulons sont préalablement soudés sur les barrettes et soigneusement arasés à l’arrière. Ces pièces sont ensuite soudées sur la plaque de fond. Cette dernière opération peut grandement être facilitée en réalisant un petit gabarit en aluminium (pour ne pas être pris par la soudure) portant deux trous de 1,2 au niveau des fausses têtes de boulons. En procédant de cette façon, la soudure en bonne position ne prend que quelques secondes et vous regagnerez rapidement le temps pris par la réalisation du gabarit.
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]

Il ne reste plus qu’à enlever la plaque, remonter le train de roue puis remonter et visser cette plaque. Le châssis est maintenant terminé (les chasse-pierres ne seront soudés qu’ultérieurement car ils risquent de subir quelques outrages lors de la suite du montage…).
 
[attachimg=4]

Que ceux qui n’ont pas de presse à leur disposition se rassurent, la plaque de fond peut également être réalisée par soudure en s’inspirant du modèle ci-dessous. Cela sera juste un peu plus long mais les barrettes pourront être directement soudées sur la plaque.
 
[attachimg=5]

 
NOTA : Ce montage nous a permis de constater qu’il n’y a pas assez de faux boulons dans les kits qui ont été livrés ! Je les ai ici décolleté dans du 6 pans de laiton de 1mm. Cependant nous préparons immédiatement un modèle maître et nous vous ferons parvenir les pièces complémentaires dès livraisons des grappes par notre fondeur… Encore toute nos excuses !
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 05 octobre 2013, 23:13
Effectivement,  c'etait la reaction que j'ai eu......comment  faire sans presse.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 05 octobre 2013, 23:18
... Il ne reste plus qu'a poussé la lime ....9563 coups de lime plus tard.....
 

Oh là ! Tu devrais changer de lime. Ça mord pas beaucoup...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 octobre 2013, 09:18
Pour la rainure en Vé......
J'ai reporté la cote (demi longueur + 1mm largeur inférieure du Vé) sur la tranche des balanciers , en utilisant la partie jauge de profondeur du pied à coulisse en butée sur une équerre à chapeau. Un coup à partir du coté droit du balancier, un coup à gauche et le bas de la rainure apparait entre les 2 traits.....
Avec une lime coulisse (Apogée vapeur ) de largeur 0.4mm, ouvrir une fente "verticale" au milieu des 2 traits (à l'oeil) . Elargir cette fente qui servira de guide avec une micro lime extra plate (ep 0.7mm....L'Octant) Se laisser quelques dixième de profondeur pour ajuster à la fin. Puis en inclinant la lime donné la forme en Vé . Finir les bords avec une lime barette (l'Octant) tout en ajustant la profondeur du Vé avec la lime extra plate.
 Après on dessoude le tout et on astique pour enlever les trace de soudure.

[attachimg=1]

 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 06 octobre 2013, 10:52
Pour ceux qui souhaiteraient se lancer, voici les dimensions de la version mécano-soudée de la plaque de fond de châssis :
 
 
[attachimg=1]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 octobre 2013, 11:41
 Chouette, on va voir le châssis de Bernard à Sedan
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 06 octobre 2013, 16:10
Joli travail, toujours aussi impeccable ;) !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: oursduluberon le 06 octobre 2013, 16:11
Je me délecte à la lecture des exploits de nos deux amis, Bernard et Michel (pour respecter l'ordre alphabétique).

Je suis toutefois surpris par les moyens à mettre en oeuvre, surtout si je les compare à ceux dont je dispose.
Deux exemples:
- tarauder à M3 pour la vis de réglage de l'essieu avant (suspension 3 points brevetée BM ;)): si l'on n'a pas de taraud à sa disposition, peut-on souder un écrou?
- perçages à 24.4 mm d'entr'axe (là, je ne sais plus pourquoi :-\): comment respecter cette cote si l'on n'a pas au moins une table en croix, à défaut d'une fraiseuse?

Tout le monde aura compris que ce n'est absolument pas une critique des solutions proposées, bien au contraire, je trouve ça extrêmement instructif. Le seul but de ce message est de mesurer la distance qui sépare mon équipement (à mon avis correct en ce qui concerne la soudure et la peinture, mais faiblard en mécanique) de l'équipement requis pour le montage de la Corpet.

Deux dernier points:
- la Corpet ne possède pas de plaque de fond de châssis, puisqu'il faut en fabriquer une?
- Bernard peut-il nous en dire plus sur les technique de nickelage: voltage/ampérage, où trouver le liquide et le nickel, temps d'electrolyse, etc...  Enfin, quand il aura le temps ;D ;D ;D

L'Ours reconnaissant (par anticipation).
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 octobre 2013, 17:21
pour la cote de 24.4mm, tu peux utiliser ton pied à Coulisse comme compas...ou un trusquin à affichage numérique
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 06 octobre 2013, 21:57
- tarauder à M3 pour la vis de réglage de l'essieu avant (suspension 3 points brevetée BM ;) ): si l'on n'a pas de taraud à sa disposition, peut-on souder un écrou?
-

Tu peux effectivement souder un écrou. Mais c'est peut-être aussi l'occasion d'acheter un taraud M3 (et son foret de 2,5 mm associé) que tu as aura à disposition lorsque tu en auras besoin une prochaine fois. C'est comme ça qu'on monte doucement son outillage....


- perçages à 24.4 mm d'entr'axe (là, je ne sais plus pourquoi :-\ ): comment respecter cette cote si l'on n'a pas au moins une table en croix, à défaut d'une fraiseuse?

Je ne sais pas à quelle cote tu fais référence. Elle n'est peut-être pas critique et 24,3 ou 24.5 peut rester fonctionnelle...

Néanmoins, avec un peu de soin (et une bonne loupe dans mon cas car mes yeux ne rajeinissent pas), on peut tout à fait tracer à +- 1/10 sur de la tole.

Il suffit de prendre un pied à coulisse, de régler la bonne cote et bloquer sa position avec la vis de blocage, puis en appuyant un de bec sur le bord de la tole de tracer le trait correspondant avec une pointe à tracer fine, et surtout bien affutée, en s'appuyant délicatement sur le second bec.

On trouve maintenant à des prix tout à fait abordables des pieds à coulisse numériques qui facilitent le travail (même si la précision réelle est souvent inférieure à la résolution de 1/100 mm de l'affichage, tout au moins pour les modèles bas de gamme). 
 
 
- la Corpet ne possède pas de plaque de fond de châssis, puisqu'il faut en fabriquer une?

Comme je l'ai précisé dans le message, il n'y a pas de plaque de fond de châssis dans le modèle d'origine, mais les boites d'essieu sont maintenues, comme en réalité, par des barrettes fixé sur le châssis.
 
 
- Bernard peut-il nous en dire plus sur les technique de nickelage: voltage/ampérage, où trouver le liquide et le nickel, temps d'electrolyse, etc...  Enfin, quand il aura le temps

Promis, je fais ça dans quelques temps, mais pour l'instant je préfère finir le maître modèle des faux écrous pour que cela parte le plus rapidement possible chez le fondeur...
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 06 octobre 2013, 22:02
...ou un trusquin à affichage numérique

Là c'est la solution luxueuse.
 
Encore faut-il avoir un bon marbre...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 octobre 2013, 22:39
Le nickelage....un truc pour la gazette...
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 06 octobre 2013, 23:34
Le nickelage....un truc pour la gazette...

Il y avait un article très complet paru dans LocoRevue dans les années 80.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 07 octobre 2013, 00:08
J'allais bazarder tous les Loco Bevue....
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 07 octobre 2013, 08:20
J'allais bazarder tous les Loco Bevue....

Tu as tort. Il y a quand même eu des articles super dans le passé...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 07 octobre 2013, 08:23
Faut faire de la place qu' on m'a dit
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 07 octobre 2013, 08:42
Y a aussi voie ferree.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 07 octobre 2013, 09:02
Il faut surtout pas jeter rien. Je suis volentair pour les prendre.  ( à Sedan  peut être  )  ;) ;) ;) ;)
Robert
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 07 octobre 2013, 09:30
Robert, je vais réfléchir à à la chose..Mais ce ne sera pas pour Sedan car j'ai trop de choses à emporter pour le GEMME  Et puis il faut que je prépare tout.
On profiterai de ton passage en région parisienne lors d'un de tes transits en la Dordogne et la  Belgique.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 07 octobre 2013, 12:58
Super. Nous y parleront samedi ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 octobre 2013, 22:04
NOTA : ...
 ...nous préparons immédiatement un modèle maître et nous vous ferons parvenir les pièces complémentaires dès livraisons des grappes par notre fondeur…

Le modèle maître est fini. Il devrait être expédié vendredi matin chez le fondeur.
 

[attachimg=1]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 11 octobre 2013, 14:53
Travail toujours aussi soigné. Bravo Bernard. Vous avez mon respect. ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 novembre 2013, 19:29
 Le montage du bloc-cylindres.
 
Le montage du bloc-cylindres est très grandement facilité si on réalise préalablement un gabarit de montage sous la forme de deux cylindres d’aluminium (qui ne risquent donc pas très pris par la soudure) sur lesquels  les deux entretoises 17 et 18 sont fixées avec deux vis + écrous.
 

[attachimg=2]

Contrairement à ce qui est dit dans la notice, je n’ai pas recuit les enveloppes de cylindre 19 ce qui aurait pour effet de les rendre très fragile, le moindre choc les marquant définitivement. Elles ont simplement été roulées sur une plaque de caoutchouc épais avec des mandrins constitués de rondins de laiton ou de queues de forets de diamètre de plus en plus petits jusqu’à ce que le diamètre soit très légèrement inférieur au diamètre correspondant des entretoises.
 

[attachimg=1]

L’élasticité du laiton est ainsi suffisante pour que les enveloppes tiennent toutes seules pendant qu’on réalise leur soudure.
 

[attachimg=3]

La notice recommande de coller ensuite les boites à vapeur sur les enveloppes pour empêcher tous risques de défaire les soudures précédemment réalisées. L’utilisation d’un poste de soudure par résistance, en chauffant directement les boîtes limite ce risque et je n’ai pas eu de problème.
Je n’étais pas équipé de cette technique lorsque j’avais monté mon premier modèle et cette soudure avait été faite au micro-chalumeau. Là encore, le secret réside en ce qu’il faut chauffer uniquement la boîte et arrêter le chauffage dès que la soudure coule entre la boîte et l’enveloppe.
Le montage des fonds de cylindre est ensuite un jeu d’enfant. Pour la soudure, les blocs cylindres sont maintenus sur la plaque de soudure avec des aimants récupérés dans de vieux disques durs. Les gabarits en alu remis provisoirement en place permettent d’assurer qu’il n’y aura pas de déformation des entretoises au cas où les soudures des enveloppes venaient à fondre malencontreusement…
 

[attachimg=4]

[attachimg=5]

Le châssis commence à ressembler à celui d’une locomotive à vapeur
 

[attachimg=6]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 novembre 2013, 19:40
 J’ai ensuite préparé le support de distribution 15. Plutôt que remiser provisoirement les supports de coulisse 16, j’ai préféré tout de suite les souder sur la pièce 15.
 
Il est possible de souder ces pièces en les maintenant avec une petite pince, mais, là encore un petit gabarit en aluminium m’a permis de garantir une parfaite géométrie de ces pièces.
 
Pour plus de solidité, les soudures ont été réalisées avec une soudure plomb argent et avec de généreux congés.
 

[attachimg=1]
 

[attachimg=2]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 novembre 2013, 23:02
 Le montage des blocs cylindres et du support de distribution par soudure sur le châssis tel que décrit dans la notice rend le démontage de l’embiellage pratiquement impossible. C’est pourquoi, lors du premier montage de ce kit, je l’avais modifié pour qu’au moins les cylindres puissent être déposés. Les entretoises avaient été découpées au droit du châssis. Pour chaque bloc cylindre, une plaque de laiton de 1 mm avait été soudée aux extrémités du reste d’entretoise. Les cylindres étaient  vissés sur le châssis par une vis de 1,6 mm. Si ce système m’avait donné satisfaction, il n’en demeurait pas moins que le serrage des vis était plutôt problématique ! J’ai donc décidé de revoir ce système.
 
[attachimg=1]

Pour démonter les cylindres, il est indispensable de pouvoir les tirer vers l’avant de façon à dégager les supports de tige de tiroir 22 et 24 et les glissières 127 (simplement enfichés sur le fond arrière de cylindre et la boîte à tiroir) avant de les séparer du châssis. Il s’ensuit la nécessité d’un charcutage assez important du bloc cylindre pour arriver à ce résultat.
 
Le plan de la modification est présenté dans ce document : [attachmini=2]
 
En voici schématiquement le principe. Une plaque de laiton de 1mm est d’abord soudée entre les deux entretoises. 
 
[attachimg=3]

Puis deux morceaux de cornière sont soudés pour fermer le bloc vers le haut et le long du châssis.
 
[attachimg=4]

On élimine ensuite les parties des entretoises devenues inutiles.
 
[attachimg=5]

[attachimg=6]

La plaque de base comporte au centre un trou de 1,8 mm qui permettra de fixer le bloc sur le châssis via une plaque support soudée entre les longerons grâce à une vis TC 1,6 x 4. Dans un premier temps cette plaque a juste été pointée pour permettre un éventuel ajustement de la hauteur des cylindres par rapport au châssis comme indiqué sur la notice.
 
[attachimg=7]

La plaque de fond porte également deux trous  de 4 mm qui ont pour double fonctions d’une part pour ne pas créer un corps creux qui pourrait poser un problème lors du décapage avant peinture et d’autre part de faciliter la mise en place des deux morceaux de cornière.
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 novembre 2013, 23:12
Et maintenant, place à la réalisation concrète :

La soudure de la plaque de fond
 
[attachimg=1]
 

[attachimg=2]

Les morceaux de cornière sont soudés en place :
 
[attachimg=3]

Et le morceaux d'entretoise inutiles éliminées :
 
[attachimg=4]

Le chassis est limé pour laisser passer la plaque inférieure du bloc cylindre et la plaque support pointée rapidement :
 
[attachimg=5]
 
Le bloc cylindre peut maintenant être fixé par une vis de 1,6 mm.
 
[attachimg=6]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 04 novembre 2013, 09:37
Je prend du retard......As tu la possibilité d'accéder à la vis de fixation de la caisse et qui est au niveau de la boite à fumée.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 04 novembre 2013, 09:56
Bien vu !

Il va falloir que je modifie la plaque support et change un peu la position de la vis...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 30 novembre 2013, 11:27

Le modèle maître est fini. Il devrait être expédié vendredi matin chez le fondeur.
 
 

Nous avons reçu les tirages...
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 novembre 2013, 12:03
Très beau travail.. C'est fait par Benoit Semblat?   ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 30 novembre 2013, 13:54
Très beau travail.. C'est fait par Benoit Semblat?   ;)

Tout à fait.

La photo macro est impitoyable, mais je peux garantir qu'a l'oeil nu, c'est absolument parfait.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 novembre 2013, 14:52
Je sais. Il a déjà fait du travail pour moi aussi et c'était impeccable. Ça fait plaisir pour une fois de travailler avec un artisan qui est correct, respecte le délai, et est raisonnable de prix pour la qualité de travail qu'il présente.  ;) ;) ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 02 décembre 2013, 23:35
Maintenant que la fabrication du moto-réducteur (http://forums.gemme.org/index.php?topic=797.0) est terminée, je peux me remettre à la construction du modèle. Dans son intervention du 4 novembre, Michel avait bien vu que la modification du montage du bloc cylindre que j'ai effectué ne permettait plus d'accéder à la vis de fixation de la chaudière sur le châssis.
   
Une petite modification du support et du cylindre permet de pallier ce problème.
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
Il suffit d'enlever sur les schémas ci-dessus les partie hachurées. Comme j'avais juste pointé les plaques support sur les flancs de châssis, il a été aisé de les dessouder pour faire la modification.
   
[attachimg=3]
   
Vous pouvez voir sur la photo qu'il y a également deux trous percès symétriquement. Je pensais au départ qu'il serait nécessaire de faire un évidement plus important et avait prévu de fixer le bloc-cylindre non plus par la vis centrale mais par deux vis. En fait ceci n'a pas été utile et la place laissée grandement suffisante pour conserver la vis centrale.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 03 décembre 2013, 00:01
On peut maintenant passer aux chose sérieuse et monter le bloc moto-réducteur sur le châssis.
 
Dans un premier temps il est nécessaire de faire une ouverture dans la plaque de fond pour la partie basse du réducteur et la roue dentée.
   
[attachimg=1]
     
Le moteur est déposé puis le réducteur avec l'essieu moteur monté sont introduit par dessous. Il m'a cependant été nécessaire de déplacer très légèrement (1mm) la traverse arrière de fixation de la plaque de fond pour pouvoir rentrer le réducteur dans le châssis. Moyennant quoi la mise en place n'est pas trop difficile. Le moteur est enfin remonté sur le réducteur.
     
[attachimg=2]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 22 décembre 2013, 12:31
Bonjour , voila, ça y est, j'ai décidé de commencer avec la Corpet. Et avec les première questions aussi.  On peut lire dans la notice qu'on doit choisir pour la traverse 7 ou 8. C'est à dire attelage unique ou double. Alors si je veux mettre mes wagons Vivarais de Locodiff derrière la Corpet, ( j'ai pas d'autres....) c'est  nécessaire de choisir l'attelage double?
Et pour le rivetage, quel fond est préféré? Si je vois bien sur la photo de l'outil maison de Bernard, c'est en aluminium?
Merci et bon dimanche ;)

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 22 décembre 2013, 13:51
Comme tu as plusieurs CORPET, tu peux en équiper une avec un attelage double et une autre avec un simple....ceci dit les réseaux métriques était avec attelage double ou simple... donc tu seras toujours dans le vrais.
Pour repousser les rivets, c'est un outil made in Bernard....mais tu peux le faire avec un clou dont tu arrondiras la pointe ou alors demander au Père Noël de t'offrir un outil à repousser les rivets genre Riveter NWSL ou autres (voir en Angleterre)
Titre: Re :Je monte ma CORPET......
Posté par: RailFrance le 22 décembre 2013, 15:06
Bonjour , voila, ça y est, j'ai décidé de commencer avec la Corpet. Et avec les première questions aussi.  On peut lire dans la notice qu'on doit choisir pour la traverse 7 ou 8. C'est à dire attelage unique ou double. Alors si je veux mettre mes wagons Vivarais de Locodiff derrière la Corpet, ( j'ai pas d'autres....) c'est  nécessaire de choisir l'attelage double?
Tu peux aussi faire comme dans le Vivarais (ancienne génération). Sur les Mallet, ils avaient conservé l'attelage double et simplement transformé un fourgon comme wagon raccord pour tracter les voitures suisses équipées d'un attelage simple. Evidemment cela implique en bout de ligne de retourner la machine et le fourgon. Accessoirement ce fourgon était également équipé d'un compresseur pour le freinage (pas de frein à vide sur les voitures suisse).

PS Là au moins tu sais où t'adresser si il te manque des pièces.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 22 décembre 2013, 15:15
Merci Jack, j'apprends tout le temps.... ;) ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 22 décembre 2013, 20:37
Robert, j'utilise le Rivets embossing tool de chez MetalSmith. Voici le lien direct pour cet artisan anglais dont les délais sont raisonnables.
http://www.metalsmith.co.uk/tools-fasteners.htm (http://www.metalsmith.co.uk/tools-fasteners.htm)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 23 décembre 2013, 18:31
 

La notice préconise ensuite de former le châssis en pliant d'abord les longerons puis, dans un second temps, les extrémités (Attention,:pli de gravure à l'extérieur du pliage comme . J'ai respecté ces consignes, mais je pense qu'il serait plus simple de plier d'abord les extrémités, puis les longerons. En effet, avec la méthode de la notice le pliage des extrémités est gêné par les longerons et celle-ci ne peuvent être mintenu à 90° qu'en maintenant la pièce pendant la soudure. Pour ma part, il ne m'a pas été possible d'avoir l'espace de 8/10 indiqué par la notice. tant pis, mon châssis sera un tout petit peu trop court.





Bernard, même si on le fait comme tu dis, plier d'abord les extrémités, j'avais pas les 8/10. Mais un peu moins. C'est très difficile de contrôler la pliage. Moi, j'ai limé l'épaisseur des extrémités 1/10 ou 2/10 pour ne pas casser la symétrie de la bande des rivets.
 
Par contre , dans la notice on parle de plier légèrement vers l'intérieur les 6 languettes pour les ressorts. Sur la photo de pré-étamage, je vois que tu as seulement plié deux?? Qu'est ce qu'on fait alors? ;)

 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 24 décembre 2013, 21:08
Robert, si tu veux monter ton chassis comme dans la notice, il faut écarter les 6 languettes des longerons intérieurs. Cela permet de positionner les ressorts de suspension. je ne peux pas te mettre  une photo, je n'ai pas le châssis avec moi.
Si tu choisis de réaliser un châssis avec une suspension 3 points, alors il n'y a que 2 languettes à plier mais alors il faut les plier à 90° car elles servent à positionner la traverse avec le point fixe de la suspension.
 http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=784.0;attach=1185;image (http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=784.0;attach=1185;image)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 25 décembre 2013, 09:59
J'ai relu la notice (pour la .....ième fois) et j'ai décidé de suivre le système de Bernard. Ça me parait plus efficaces et surtout mieux expliqué !!!!! :D :D :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 25 décembre 2013, 10:39
Alors ne te presses pas trop...il a des ajustements à faire.
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 31 décembre 2013, 18:18
il a des ajustements à faire.

J'ai effectivement été amené à faire quelques petites modifications que je décrirai dans quelques jours (la période des fêtes et la garde du petit fils ne se prête guère au modélisme...)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 02 janvier 2014, 20:02
Voila, mes premières travaux sur la Corpet du Gemme.

(http://imagizer.imageshack.us/v2/640x480q90/837/rbwm.jpg) (https://imageshack.com/i/n9rbwmj)

(http://imagizer.imageshack.us/v2/640x480q90/14/3n1t.jpg) (https://imageshack.com/i/0e3n1tj)

(http://imagizer.imageshack.us/v2/640x480q90/59/mr62.jpg) (https://imageshack.com/i/1nmr62j)

(http://imagizer.imageshack.us/v2/640x480q90/6/in7c.jpg) (https://imageshack.com/i/06in7cj)

à continuer...... ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 03 janvier 2014, 12:48
Les bielles.

(http://imagizer.imageshack.us/v2/640x480q90/35/6wrl.jpg) (https://imageshack.com/i/0z6wrlj)

Comme j'utilise des roues de Slater's, est ce qu'il faut souder les bagues de réductions dans les boites d'essieux?

Est ce qu'on utilise finalment le vis en acier 12BA , l'écrou, etc. pour le montage des bielles?

(http://imagizer.imageshack.us/v2/800x600q90/829/27pc.jpg) (https://imageshack.com/i/n127pcj)
 ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 03 janvier 2014, 20:47
C'est possible ....mais on cherche une solution de remplacement....plus simple
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 janvier 2014, 22:48
Je vous ai présenté le 20 septembre une modification du modèle en vue de la mise en place d'une suspension trois points (Suspension trois points (http://forums.gemme.org/index.php?topic=784.msg7398#msg7398)). Les pièces avaient été dimensionnées pour que la plateforme soit située à une hauteur conforme au plan qui était fourni dans la notice de GECOMODEL.
Or, lors des essais avec l'embiellage, je me suis aperçu qu'en fonctionnement, les bielles viennent taper sur le support de distribution 15 lorsqu’elles sont au point haut, indiquant que le châssis est situé légèrement trop bas. Par ailleurs, l’étude du plan fourni dans Modèle ferroviaire n° HSMF06 d’août 2012 m’a montré que, dans ce dernier, la plateforme est situé 5/10 plus haut.
 
Il m’est donc apparut indispensable de rehausser le châssis de 5/10. Pour se faire le plus simple est de rehausser la fente réalisée dans les balanciers. Rassurez-vous, point besoin de refaire ces pièces, il suffit de souder dans ces fentes un petit morceau de tige de laiton de 1mm, puis de reprendre la fente à la lime aiguille pour obtenir la bonne cote.
 
Où les choses se sont gâtés, c’est qu’en opérant de la sorte, les boites d’essieux se trouvent bloquées en position basse. Examinant le modèle que j’avais construit lors de la sortie de ce modèle et qui est suspendu par ressort, je me suis rendu compte que sur ce modèle, dans les faits, la suspension est complètement inopérante car la masse du modèles est insuffisante devant la raideur des ressorts, et que les boites sont donc pratiquement en fond de course inférieure. Pour que la suspension trois points redevienne efficace il est donc indispensable de permettre aux boites de jouer légèrement vers le bas. Normalement il devrait suffire de descendre légèrement vers le bas les barrettes de maintien des boites.  Néanmoins si cela s’avère insuffisant il sera peut-être nécessaire de reprendre légèrement la plaque de fond de châssis. C’est ce que j’ai fait par précaution mais je ne pense pas que cela soit indispensable, car une amplitude de mouvement verticale de 5/10 des boites parait suffisante pour un fonctionnement satisfaisant.
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 janvier 2014, 23:10
Citation de: Notice de montage
FREINS
 
Les quatre sabots de freins sont montés à l'extérieur des essieux extrêmes. Les sabots avec ergot (107) sont montés sur l'arrière. Couper la tige de coulée centrale comme représenté sur schéma. La tige de coulée supérieure sera coupée à 4 mm une fois le sabot mis en place, dans le cas où vous auriez par mégarde inversé ceux-ci !
Monter l'essieu pour contrôler la position des sabots. Laisser 8/10ème de jeu par rapport à la roue, et affleurer le bord extérieur de la roue. Le sabot ne doit pas dépasser à l'extérieur des roues. La timonerie sera installée avec le prochain set.
 

Tel que préconisé par la notice, les sabots de freins sont directement soudés sur les longerons. En procédant de cette façon, les sabots sont complètement fixes et le démontage et la remise en place du train de roulement n’est pas très aisé. C’est pourquoi  j’ai préféré prévoir un montage qui permet d’éloigner très facilement les sabots des bandages de roues.
 
Les leviers porte-sabot sont articulés dans des consoles soudées au châssis. J’ai réalisé ces consoles au tour, mais pour ceux qui n’ont pas cet équipement, les consoles seront constituées par un morceau de tube de laiton de 1,3x0,2 (L’octant P1243). Pour couper proprement ce morceau de tube, il suffit de rouler le tube avec une lame de cutter ; le morceau est ainsi coupé proprement comme avec un coupe-tube.
 
[attachimg=1]
 
Couper totalement la carotte de coulée médiane et à une longueur de 1,5 mm la carotte haute qui serra insérée dans la console. Couper une longueur de 16 mm de tube 1,3x0,2.
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 

Le morceau de tube reliera les deux carottes basses et sera soudé lorsque les deux les deux leviers porte-sabot sont correctement positionnés. Les deux ensembles ainsi formés sur les essieux avant et arrière doivent pouvoir jouer librement dans les consoles. Nous verrons ultérieurement comment maintenir définitivement en position ces deux ensembles.
 
[attachimg=4]
 
Pour terminer, on soude de deux petits morceaux de laiton de 1 mm sur les leviers porte-sabot arrière pour imiter les têtes d’articulation (Opération qu’il aura été plus simple de réaliser avant montage sur le châssis….).
 
[attachimg=5]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 janvier 2014, 23:18
Citation de: Notice de montage
COMMANDE DES FRENS
Poser le cylindre côté droit (116) puis la barre de commande (136) équipée des
2 pièces (32). Voir schéma. Monter les bras extérieurs (30) et (31). Fig E.

En premier lieu, il convient de percer à 1 mm le cylindre de frein au niveau du raccord d’alimentation puis d’y souder un morceau de tige de laiton de 1mm recuit. Il est nécessaire d’allonger la tige de commande qui est trop courte. Pour se faire, on arase complètement l’embryon de tige puis, après avoir percé à 1mm on soude un morceau de tige de laiton écrouit de 8 mm de long.

[attachimg=1]

Après soudure du cylindre de frein, la conduite d’alimentation est coupée au niveau de la partie supérieure du châssis puis on arase soigneusement les parties qui pourraient dépasser  de la tôle du châssis.

[attachimg=2]

On soude ensuite la vis sans fin de commande du frein à main 116.

[attachimg=3]

J’ai légèrement modifié le montage du système de frein (figure E de la notice). L’axe de commande est constitué par un tube en laiton de 1,1x0,2 de 25,5 mm de long dans lequel on insère une tige en laiton de 1 mm.

[attachimg=4]


[attachimg=5]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 08 janvier 2014, 23:23
Avant montage, on soudera deux petits morceaux de fil de 5/10 sur les renvois 33 et 34 pour représenter les axes d’articulation. Ces deux pièces seront positionnées juste derrière  les leviers porte-sabot de frein et ne devront pas gêner leur articulation.
On formera un U dans une chute de la plaque de photogravure de 1,2 mm qui sera soudé à l’extrémité du levier 31 et figurera la fourchette du frein à vide.
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

Un fil de laiton de 6/10 est plié à son extrémité et enfilé sur le levier 32. Ce fil est ensuite soudé sur les tubes de laiton reliant les supports de sabot de frein. On veillera  à ce que les sabots de frein ne puissent entrer en contact avec le bandage des roues quelques soient la position des roues compte tenu de la suspension. Les fils de laiton ne seront surtout pas soudés sur les leviers 32 afin de permettre le levage du train de roue. En effet,  il suffit de dégager des leviers les tiges du fait de leur élasticité pour permettre d’ôter la plaque de fond de châssis et enlever les essieux.
 
[attachimg=4]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 09 janvier 2014, 08:33
C'est du modélisme de très haut niveau. Merci de nouveaux  pour nous accompagner dans c'est aventure  du montage. ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 10 janvier 2014, 23:24
Montage de l’embiellage (1)
Je n’ai pas respecté l’ordre de montage préconisé sur la notice et vous présente ci-dessous ma façon de procéder personnelle.
 
Citation de: Notice de montage
- Assembler les tiges de. piston (134) sur les crosses (113) préalablement séparées et ébarbées. Les tiges ne devront pas dépasser des crosses de plus de 14 mm.
Les tiges de piston (134) sont constituées d’un morceau  de maillechort de 1,2mm de diamètre. 16 à On perce à 1,2 les têtes de piston avant de mettre en place, puis souder, les tiges. Cependant, contrairement à ce qu’indiqué sur la notice, les tiges devront dépasser d’une longueur de17 mm (et non de 14mm).
Cylindres démontés, on perce les presse-étoupes de cylindres à 1,3 mm, et à 0,9 mm les presse-étoupes de tiroirs

Citation de: Notice de montage
Plier l'extrémité des 2 supports (22) et (24), trait de pliage visible à l'extérieur du pli. Replier à 90°• la languette inférieure, puis poser les pièces (26) et (29). Mettre ces 2 supports (22) et (24) de côté pour l'instant.

Contrairement à ce que préconisé dans la notice, j’ai plié le support de distribution avec le trait de pliage à l’intérieur pour plus de solidité. Comme de toute façon cette pièce est trop longue et qu’il sera nécessaire de la diminuer légèrement, cela est sans importance
[attachimg=2]

Citation de: Notice de montage
Poser sur et sous les glissières (27) les surépaisseurs (35) et (28). Replier verticalement le guide extérieur de (28).
Attention : Mettre en place maintenant les glissières du haut seulement, les fixer sur (15) avec les boulons (125). Attention, les écrous de ceux-ci sont fragiles, ne pas serrer trop fort, il faut obligatoirement les souder pour les immobiliser. Couper au ras la partie filetée excédentaire.
Nota: Ies glissières et supports ne seront pas soudés (ou colllés) sur la face AR des cylindres et de la boite à t1roir, mais simplement enfoncés dans les encoches prévues. Cela facilitera un démontage éventuel, des cylindres si besoin est.

Le guide extérieur de (28) qui est destiné à protéger le levier d’avance est mal positionner et dans sa position actuelle empêche le mouvement complet de la tête de piston. Il est donc indispensable de l’éliminer complétement comme indiqué sur la photo ci-dessous. Nous verrons ultérieurement comment le repositionner.
 
Je ne me souvenais pas de ce problème déjà rencontré il y a dix ans et ai donc dû couper cet appendice après montage.
 
[attachimg=3]
 
Le système de fixation du bloc cylindre que je propose permettant un démontage complet de l’embiellage, je n’ai pas respecté la notice et j’ai immédiatement monté, les supports de distribution (22) et (24) et les glissières. Je n’ai pas non plus utilisé de vis de 0,7mm comme préconisé, mais comme tout ceci doit de toute façon être soudé, des faux boulons dont deux grappes ont dû vous être envoyés en complément.
 
[attachimg=4]
 
Citation de: Notice de montage
- Assembler les tiges de.piston (134) sur les crosses (113) préalablement séparées et ébarbées. Les tiges ne devront pas dépasser des crosses de plus de 14 mm.
- Avec les vis (123) fixer les bielles motrices (112) appropriées, les graisseurs figurés sur les têtes de bielles seront dirigés vers le haut.
Après avoir vissé à. fond, couper à. l'extérieur l'excédent de filetage, araser avec précaution, puis dévisser d'1/4 de tour maxi La bielle doit pouvoir se mouvoir sans trop de jeu. Souder la pièce (34) en place sur les crosses. Contrôler leur position d'après le plan et photos. Ne pas poser ces sous-ensembles pour l'instant.

On alésera la petite tête de bielle motrice (celle qui vient dans la tête de piston) à 1 mm. On chanfreinera légèrement le coté intérieur (vers le châssis).Pour bien être sur du coté à chanfreiner, on notera que la petite tête de bielle n’est pas strictement dans le plan du reste de la bielle et que le chanfrein doit être réalisé du côté débordant, comme indiqué sur le schéma suivant.
 
[attachimg=1]

La bielle est montée sur la tête de piston avec une vis à tête fraisée de 1x3. On sert légèrement la vis puis on desserre d’un demi-tour. La bielle doit être ainsi totalement libre de ses mouvements autour de la vis. La tête de la vis ne doit pas dépasser de l’encombrement de la tête de piston. Quand c’est bon on huile légèrement l’articulation puis, après avoir retourné la tête, on immobilisera la vis par un petit point de soudure. On peut ensuite souder la pièce 34 sur la tête.
 
[attachimg=6]
 
L’embiellage commence enfin à ressembler à celui d’une locomotive à vapeur…
 
[attachimg=5]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 janvier 2014, 22:07
Montage de l’embiellage (2)
 
La contre manivelle et le maneton de roue motrice sont constitués d’une seule et même pièce moulée en bronze. Or le diamètre du maneton  est de 1,9 alors que les bielles d’accouplements sont percées à 1,8 mm. Bien qu’il soit possible de réaléser la bielle à la bonne valeur, j’ai préféré ne pas effectuer cette modification compte-tenu que l’embiellage me donnait satisfaction avec un fonctionnement en l’état sans point dur. Comme, de plus, l’état de surface n’en est pas parfait (ce qui est normale pour une pièce de fonderie), j’ai finalement été conduit à reprendre cette pièce en faisant un maneton tourné en acier.
 
Dans un premier temps l’ensemble contre-manivelle/maneton, a été pris en pince par le maneton sur le tour, pointé avec un foret à centrer, puis percé à 1,8mm sur une profondeur supérieure à l’épaisseur du maneton. L’opération n’a pas été très aisée car la nuance de bronze utilisée par Benoît Semblat pour réaliser cette pièce est peu usinable, utilisation d’une goutte d’huile de coupe entière indispensable. Le maneton est ensuite séparé de la contre-manivelle en sciant la faible épaisseur de métal restant avec une petite scie fine.
 
[attachimg=1]

La contre-manivelle est finalement montée sur le nouveau maneton, puis l’ensemble est immobilisé à la brasure à l’étain en utilisant de la pâte Hampton comme flux (l’ancienne, brune, que je garde jalousement pour ces assemblages acier/laiton)
 
[attachimg=2]

La bielle de commande coulisse est assemblée sur la contre-manivelle par un rivet décolleté en acier inox.
 
[attachimg=3]
 
Nota : Je ne posterai pas sur le forum les dimensions des différents rivets d’assemblage utilisés pour ne pas alourdir les messages. Je m’engage cependant à fournir sur demande les plans correspondants à ceux qui sont équipés d’un tour et souhaitent décolleter eux-mêmes ces pièces. Pour ceux qui ne sont pas équipés, il est possible d’utiliser des rivets fournis par Markits ; dans ce cas il pourra toutefois être nécessaire dans ce cas d’en réduire la longueur.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 janvier 2014, 22:27
Montage de l’embiellage (3)
 
Le montage des coulisses a été complètement revu par rapport à la notice de montage initiale.
 
[attachimg=1]

Dans un premier temps, on soude à la base d’un des flasques un petit morceau de profilé carré de laiton de 1x1. Après avoir retourné la pièce on perce deux trous de 0,6 mm en se guidant sur les trous existants sur le flasque. On insère deux morceaux de tige de maillechort de 6/10, on remonte le deuxième flasque puis on soude l’ensemble. Les  extrémités des tiges de maillechort sont recoupées, elles figureront les boulons de fixation des deux flasques.
 
[attachimg=2]

[attachimg=3]

[attachimg=4]

On soude également à l’autre extrémité de la coulisse deux petit morceaux de profilé de laiton de 0,5x1,0 qui constitue l’entretoise inférieur.
 
[attachimg=5]

Comme l’épaisseur de la coulisse ainsi obtenue (1mm) est très nettement inférieure à l’écartement des deux supports (2,7 mm), j’ai également soudé au niveau de l’axe d’articulation, par perfectionnisme, deux petite rondelles de 2x1x0,2 décolletées en laiton. Ceci n’est cependant pas indispensable…

[attachimg=6]

Les coulisses sont ainsi terminées
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 janvier 2014, 22:32
Montage de l’embiellage (4)
 
Deux rondelles décolletées en laiton de 2x1x0,2 sont soudées de chaque côté de l’extrémité de la bielle de commande de coulisse qui vient s’articuler à la base de la coulisses pour adapter sa largeur à celle de l’intérieur de la coulisse. Celle-ci est ensuite rivetée sur la coulisse à l’aide d’un rivet en inox.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
Il est alors possible de monter l’ensemble sur le châssis.
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]

Afin de permettre le démontage ultérieur, l’axe de coulisse est maintenu en place par une goupille conique tel qu’il est possible de le voir sur la photo ci-dessous sur l’axe situé en haut à droite. Suffisante pour des essais, cette solution présente toujours le risque que cette goupille saute lors du fonctionnement. Aussi, après montage finale et peinture, sera-t-elle remplacée par un petit morceau de fil de cuivre recuit, procédé permetytant toujours une dépose complète de l’embiellage pour révision ou autre.
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]

Comme à chaque étape, il est maintenant possible de vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble et l’absence de création de point de point dur
 
[attachimg=7]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 janvier 2014, 23:16
Tu avances trop vite.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 janvier 2014, 23:31
Tu avances trop vite.

C'est simplement que j'ai envie d'en finir de cette partie. Si mes souvenirs sont bons, une fois fini l'embiellage, la reste est de la rigolade...
 
Au fait, quelques photos pour ceux qui voudraient comparer avec l'original.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: steamystef le 15 janvier 2014, 10:08
Montage de l’embiellage (3)
 
Le montage des coulisses a été complètement revu par rapport à la notice de montage initiale.
 
(http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=784.0;attach=1776;image)
 
Dans un premier temps, on soude à la base d’un des flasques un petit morceau de profilé carré de laiton de 1x1. Après avoir retourné la pièce on perce deux trous de 0,6 mm en se guidant sur les trous existants sur le flasque. On insère deux morceaux de tige de maillechort de 6/10, on remonte le deuxième flasque puis on soude l’ensemble. Les  extrémités des tiges de maillechort sont recoupées, elles figureront les boulons de fixation des deux flasques.


Y travaille bien le monsieur, y travaille bien et vite  :-\ :-\

Juste une remarque, tu aurais du utiliser un petit profilé rectangle de 2x1mm en lieu et place du carré.  En le laissant dépassé de 1mm puis en limant un peut les côté, tu aurais bien imité la boite à huile sur la coulisse.  Et ceux qui veulent avoir du détail, une imitation de boulons de chez 'Scale Hardware':
(http://www.scalehardware.com/bmz_cache/1/10479c60aa21a69e05db5a0beae5c36d.image.250x250.jpg)

Et je crois qu'il manque un boulon  :-\

(http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=784.0;attach=1800;image)

Mias c'est du chipotage...

Stef
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 15 janvier 2014, 12:23
Juste une remarque, tu aurais du utiliser un petit profilé rectangle de 2x1mm en lieu et place du carré.  En le laissant dépassé de 1mm puis en limant un peut les côté, tu aurais bien imité la boite à huile sur la coulisse.

Bien vu !

Mais, honte à moi, je n'ai regardé les photos que j'avais sur mon micro qu'après avoir bien avancé le montage des coulisses. J'ai alors remarqué cette absence du graisseur mais n'ai pas eu le courage de reprendre les pièces. Peut-être rajouterai-je cette appendice lors du remontage final après peinture...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 15 janvier 2014, 20:40
Le plat...2.5 ou 3 x 1mm :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 janvier 2014, 21:06
Montage de l’embiellage (5)

Passons au montage de la tige de tiroir. Les boîtes à vapeur  ont été percées à 0,8mm, mais comme la tige de tiroir est elle-même constituée d’une tige de maillechort de 0,8 j’ai finalement préféré agrandir le trou à 0,9 mm. Il faut y aller doucement et là encore une petite goutte d’huile de coupe entière aidera l’opération.
 
Comme une de mes boites n’était sans doute pas soudée  bien parallèlement, j’ai voulu redresser le perçage avec une mèche. Et là ce qui devait arriver est effectivement arrivé, foret cassé à deux mm à l’intérieur, donc sans aucune possibilité de l’extraire avec une pince. Il y a bien entendu la solution bien connue de laisser tremper la pièce dans l’eau de javel. L’acier est oxydé par l’eau de javel et se transforme petit à petit en oxyde rouille qu’il ne reste plus qu’à extraire avec une épingle, le laiton n’étant absolument pas attaquée. Malheureusement cette opération est longue et pour un foret enfoncé comme celui-là une durée de deux jours semble un minimum. Le modéliste étant rarement une personne patiente, j’ai préféré prendre les grands moyens.

La pièce incriminée a d’abord été dessoudée du cylindre, puis, un trou a été délicatement percé sur l’envers avec un foret carbure.

[attachimg=1]

Et là, miracle, le foret est ressorti tout seul…
 
[attachimg=2]
 
J’en ai profité pour faire dans la boite un fraisage, comme indiqué sur la figure ci-dessous, afin de limiter le guidage de la tige de tiroir à l’intérieur de la boite à, vapeur. La même opération a ensuite été réalisée sur les autres boites.
 
[attachimg=3]
 
Le guide de tige de tiroir est réalisé dans un morceau de tube de laiton de 1,3x0,2 de 3 mm de long. Le guide est enfilé sur une tige de maillechort de diamètre 0,8 elle-même insérer dans le presse-étoupe de la boite à vapeur. La soudure est réalisée en veillant au bon positionnement de la tige de tiroir qui doit être parfaitement  parallèle au support de distribution aussi bien de face que de dessus. On vérifiera après soudure que la tige coulisse sans aucun point dur.
 
[attachimg=4]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 21 janvier 2014, 21:35
Parfois, on peut avoir un peu de chance.  Nous suivons avec beaucoup d'intérêt. ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 janvier 2014, 21:40
La grosse tuile
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 janvier 2014, 21:44
Montage de l’embiellage (6ème et dernière partie)
 
La suite du montage de l’embiellage peut ensuite être réalisée conformément au schéma de la notice.
Les diverses bielles sont assemblées par des rivets décolletés en inox. L’utilisation de rivets Markits m’aurait sans aucun doute facilité la tâche…
 
J’ai préféré faire une tige de tiroir plus longue que préconisée et de les recouper à leur longueur définitive au moment du montage. Les longueurs définitive de la tige par rapport au profilé en U sont de 8,5 mm en avant, côté du cylindre et de 6 mm du côté du guide.
 
J’ai préféré limiter les perçages de la bielle de commande du levier d’avance (pièce en bronze)  à 0,8 mm compte tenu du diamètre externe des têtes de bielle. Cependant les perçages correspondant des têtes de piston et du levier d’avance  en maillechort photo découpés sont plus importants, de l’ordre de 0,95mm. Un essai avec un rivet de 0,8 m’a montré que cela fonctionnait en l’état. Par perfectionnisme, j’ai cependant soudé dans les pièces de maillechort des bagues en laiton de 0,95x0,7 épaisseur 0,5 qui ont été ensuite repercées à 0,8.
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

Après démontage des cylindres et dépose des têtes de piston et bielle motrice, l’ensemble est riveté à son tour sur la tête de piston. Puis l’ensemble est reposé sur le châssis en même temps que les cylindres sont reposés, opération qui n’est pas difficile mais demande une certaine patience…
 
[attachimg=4]

Enfin, le levier de relevage est fixé sur le support de distribution avec  une vis de 1 mm. J’ai décolleté encore une fois cette vis dans de l’inox, mais l’utilisation d’une vis classique aurait plus simple surtout compte tenu que la tête n’est absolument plus visible sur le modèle fini, la tête étant complètement cachée par la plateforme !
 
[attachimg=5]

[attachimg=6]

Nous voici arrivé à la fin de la partie certainement la plus délicate du montage de ce modèle.
 
Par rapport à la procédure décrite par la notice, vous aurez conservé un embiellage totalement démontable ce qui constitue un avantage certain pour la phase finale de peinture.
 
Nota. Il est possible de souder le support de distribution sur le châssis. Je ne l’ai cependant pas fait compte tenu qu’il est suffisamment maintenu en place par lui-même et ne bouge absolument pas.

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 janvier 2014, 22:09
Est-ce une illusion d'optique, mais j'ai l'impression que les glissières ne sont pas parallèles à l'axe du cylindre.
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 janvier 2014, 22:22
Est-ce une illusion d'optique, mais j'ai l'impression que les glissières ne sont pas parallèles à l'axe du cylindre.

 Illusion d'optique
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 21 janvier 2014, 22:27
Ouf, j'aime mieux
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 21 janvier 2014, 23:23
Bel ouvrage Bernard comme toujours, et je te remercie de nous en faire profiter, c'est toujours un plaisir pour les yeux !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 février 2014, 23:12
Dessin A
 
Attention, le texte de la notice ne décrit pas de façon exhaustive le montage et ne détaille que quelques points particuliers du montage. Il convient donc de réaliser le montage en se basant sur les schémas.
 
Contrairement à ce qu’indiqué sur la notice je n’ai pas soudé les flancs de cabine 21 sur l’avant 24 en commençant par le centre mais selon la méthode suivante. La cabine est d’abord positionnée de tel sorte que la paroi et l’avant de cabine correspondent soigneusement (point 0), puis  est pointée sur l’avant par des petits points de soudure tel qu’indiqué sur les photos suivantes (points 1 à 6) :
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]

Après avoir vérifié l’ensemble des positionnements et des équerrages, on réalise enfin un cordon de soudure continu
 
[attachimg=3]

On soude ensuite les caisses à charbon. Attention, les pliages des pièces 56 et 59 sont à effectuer traits de gravure à l’extérieur.
 
L’aile de la pièce 56 qui vient le long du foyer est légèrement trop large. Je l’ai réduit de quelques dixièmes de façon à ce que toutes les pièces puissent prendre place bien perpendiculairement les unes par rapport aux autres.
 
[attachimg=4]

La pièce 56 sera cintrée sur une queue de foret de 4,5 mm, la courbure devant suivre la forme de la pièce 57. Je n’ai pas trouvé trace du montage de cette dernière ni dans le texte de la notice, ni sur les figures. Je l’ai soudée sur 56 avant la soudure de cette dernière sur la cabine 21
 
Les pliages des pièces 44 s’effectuent au niveau des pointillés gravés. Ce pli étant assez fragile, je l’ai renforcé en soudant une tige de laiton de 5/10 à l’intérieur du pli.
 
[attachimg=5]

Dessin B
 
On roulera la chaudière sur un mandrin de diamètre 12 mm. Il faut insister sur les bords avec une petite plaque de bois de façon à obtenir un cylindre le plus parfait possible, en particulier au niveau des deux génératrices extrêmes (couvre-joint) qui seront soudées l’une sur l’autre.
 
Par ailleurs on réalisera un moule constitué d’un morceau cylindrique de bois (morceau de rond de hêtre de 20 mm trouvé en GSB) sur lequel on enroule du papier jusqu’à obtenir un diamètre correspondant au diamètre intérieur de la chaudière (environ 22,4mm), ce que l’on vérifie en contrôlant que les deux génératrices inférieures du cylindre s’ajuste sans jeu au niveau de la future soudure. Les bandes de papier sont collées avec du papier gommé (dans mon cas des morceaux de bordure de feuille de timbre postaux classique à lécher) et surtout pas de scotch ou papier adhésif qui risquent de fondre lors de la soudure, en empêchant l’extraction ultérieure du mandrin.
 
[attachimg=6]

Le morceau de tube de cuivre sert uniquement  à maintenir la plaque tubulaire avant. Il est nécessaire de le raccourcir à environ 7 mm. Son diamètre de 22 mm  est, comme celui de la plaque tubulaire, trop faible par rapport au diamètre intérieur de la chaudière. Il est possible de couper le tube selon une génératrice et d’agrandir légèrement son diamètre sur un mandrin. L’élasticité permettra de le maintenir en bonne position à l’intérieur de la chaudière pour la soudure.
 
[attachimg=7]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 février 2014, 23:19
Dessin C (1ère partie)
 
Couper les deux tétons sur l’arrière de la chaudière qui étaient destiné à venir se positionner dans la pièce 50. Les fentes correspondantes sont mal positionnées et en les utilisant l’arrière de la chaudière plongerait irrémédiablement de plusieurs millimètre vers le bas.
 
Après avoir plié la pièce 22 et soudé les écrous 151(M1,6) et 150 (M1), on positionne soigneusement 47 sur 22 puis on soude ces deux pièces.
 
L’avant de chaudière 22 posé sur une plaque bien plane, on positionne verticalement la chaudière sur cette pièce. Il pourra être nécessaire d’éliminer une petite partie du couvre-joint comme indiqué sur la figure ci-dessous. Par sécurité, et si vous n’avez pas sous la main de vis TC 1,6x2, il peut également être intéressant à ce stade de percer un trou pour le passage de la vis de fixation de la caisse sur le châssis. On vérifie que la chaudière est bien perpendiculaire à la face avant, puis on pointe avec deux points de soudure. Après avoir encore une fois vérifié encore une fois la perpendicularité de la chaudière, on finit la soudure.
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

Pour ne pas risquer de les abimer lors des manipulations, on effectuera la soudure des pièces de détail 23 à 32 ultérieurement.
 
Toujours avec la plaque avant posée sur une plaque bien plane, on position et on soude les caisses à eau. Ayant quelques doute sur la tenue de cette soudure effectuée sur des tôles à 90°, j’ai préféré la renforcer à l’intérieur par un morceau de cornière de 1,5x1,5 de 15 mm de long.
 
[attachimg=3]

A ce stade, il m’a fallu penser à la fixation du moteur ; seulement maintenu jusqu’ici par l’essieu moteur. Comme il est nécessaire que celui-ci reste suffisamment mobile pous s’adapter à la suspension, il est maintenu par un bras mobile venant se positionner dans le trou de la plaque support de distribution.
 
[attachimg=4]

[attachimg=5]

Désolé pour les nombreuses poussières qui sont venu polluer ces châssis qui trainent maintenant depuis pas mal de temps sur mon établi…
 
L’encombrement de mon réducteur étant plus important que le successeur du RG4 préconisé par Michel, j’ai été obligé de charcuter un peu la cabine pour ne pas gêner le débattement dû la suspension.
 
[attachimg=6]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 février 2014, 23:23
Dessin D
 
La seule difficulté de cette phase réside dans la mise en forme de la cornière. Le cintrage d’une cornière est en effet toujours une opération délicate qui s’effectue habituellement avec une cintreuse avec des galets adaptés, faute de quoi la joue intérieure se déforme et/ou le cintrage ne s’effectue pas dans la direction souhaitée.
 
Pour les abonnées à feue Histoire d’O, Pierre Josien avait présenté dans le n°92 de décembre 2001, un article sur le cintrage de cornière à la main, consacré aux profilés à l’échelle réelle dont il est toutefois possible de s’inspirer en O. Il est possible d’utiliser le petit outillage ci-dessous, bricolé rapidement avec du matériel en réserve, qu’on prendra en étau pour plus d’aisance dans le travail. La rondelle d’espacement est réalisée, par exemple, par empilement de feuille de cartoline et/ou papier jusqu’à obtenir l’épaisseur de joues de la cornière (0,35mm). La cornière se cintre de cette manière sans aucune déformation des joues et le temps pris pour le montage largement récupéré !
 
[attachimg=1]

Je voudrais par ailleurs en profiter pour commenter le texte de la notice : « La cornière 161 sera rougie à la flamme (puis refroidie à l’air) ». Voilà une chose qu’on a, par exemple, déjà vue dans une revue ferroviaire ayant pignon sur rue et qui, malheureusement, est complètement erronée ! Le laiton n’est pas de l’acier au carbone. Lorsqu’on porte le laiton au rouge, on recuit le métal et celui-ci reste dans cet état mou quelle que soit la vitesse de refroidissement. Aucun problème donc pour refroidir à l’eau ; le métal restera mou. La seule méthode pour qu’il retrouve sa dureté initiale, est d’écrouir de nouveau le métal, par exemple par des déformations mécaniques ou un martelage. Ce phénomène est totalement différent de la trempe des aciers, opération au cours de laquelle on « fige » par un refroidissement rapide les modifications métallurgiques de l’alliage porté à une température de 800-1100°C, gagnant ainsi en dureté. Alors que par refroidissement lent, il retrouve progressivement la structure et donc la dureté qu’il avait initialement. Comme quoi certains mythes ont la peau dure et surtout que certains auteurs d’article devraient de temps en temps se plonger dans la littérature technique et scientifique avant d’affirmer péremptoirement des choses fausses (ce qui démontre également qu’ils n’ont sans doute pas testé eux-mêmes ce dont ils parlent….).


Un petit décapage s’impose maintenant avant de poursuivre le montage.
 
 
[attachimg=2]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Yves 89 le 12 février 2014, 12:29
Merci Bernard
Ce qui est bien, c'est que, même si on ne monte pas la Corpet, on apprend des trucs et on enregistre des méthodes de travail...  :)

yves
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 12 février 2014, 12:36
En plus , s'est présenté comme un article de revue.  :D :D :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Yves 89 le 12 février 2014, 14:11
Ben ça alors... Je n'y avais pas pensé... :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 février 2014, 09:44
Dessin C (2nde partie)
 
On termine maintenant le montage correspondant au dessin C avec  la soudure des crochets support de fanaux et les divers couvre-joints de la cabine.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]

 
Dessin E (1ère partie) : Ou comment les emm… commencent !
 
Ce n’est que bien après avoir commencé le montage correspondant au dessin E que je me suis aperçu d’une erreur funeste : Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, sur mon modèle, les supports de charnières de la boite à fumées sont sur la gauche ; la porte de BAF ne s’ouvre donc pas dans le bon sens !
 
[attachimg=3]

 
L’erreur provient de ce que les pliages sur la face avant 22 devaient s’effectuer traits de gravure vers l’intérieur, ce qui n’était malheureusement pas indiqué sur la notice. Trop tard maintenant pour dessouder, modifier puis reposer cette pièce ; d’autant plus que je crains que les plis ne supportent pas ce traitement sans rompre. Indispensable donc de réparer l’erreur sur place en rebouchant les trous qui n’ont pas raison d’être et reperçant les nouveaux en bonne place
 
[attachimg=4]

Des tiges de laiton sont insérées et soudées dans les trous à reboucher, puis les parties excédentaires sont soigneusement arasées, d’abord à la lime puis au papier à polir.  Après peintures, la modification devrait être complètement invisible.
 
[attachimg=5]
   
[attachimg=6]

Il ne reste plus maintenant qu’à repercer les trous aux endroits corrects avant de terminer le montage.
 
[attachimg=7]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 février 2014, 12:10
Dessin E (2nde partie)
 
Le dessus du ciel de foyer 118, n’est pas assez épais et n’atteint pas le niveau de la chaudière. Pour le rehausser, il est possible de souder à la base une plaque de laiton de 1mm pour augmenter d’autant sa hauteur. Comme je devais de toute façon l’évider compte tenu de l’encombrement du moteur, j’ai finalement trouvé plus simple de refaire complètement cette pièce dans un bloc de laiton.
 
Le dôme de vapeur est percé à 1 mm aux endroits déjà pointés sur la fonderie (passage de la tige de commande du régulateur). Pour les mêmes raisons, le dôme de sablière est également percé à 1 mm. On perce également à 1,8 mm le départ de sablière. Par contre, il manque le trou de la tige de commande des sablières qu’il convient de percer comme indiqué sur le schéma ci-dessous.
 
[attachimg=1]

La formation de corps creux (ou presque creux) pose toujours des problèmes lors de la phase de peinture. Il est en effet toujours possible que du produit de décapage s’infiltre dans la partie creuse et reste difficilement éliminable lors du rinçage. Cela devient la cause d’oxydations pouvant apparaître longtemps après la peinture… C’est pour faciliter le rinçage que les trous présents sur le corps de chaudière au niveau des dômes ont été fortement agrandis.
 
[attachimg=2]

Compte tenu de la masse importante en bronze des dômes, ceux-ci ont été sont soudés au chalumeau oxy-gaz. L’alignement des dômes est facilité en insérant une tige de laiton de 8/10 de diamètre depuis la cabine (tige de commande du rgulateur).
 
[attachimg=3]

Pour la suite du montage, il sera nécessaire d’utiliser des supports de rambarde qui ne sont pas fournies dans le semi-kit. J’ai utilisé personnellement des supports que j’avais dans mes réserves. Vous trouverez ci-dessous quelques sources d’approvisionnement possibles.
 
On trouve d’une part des supports destinés au HO ou OO, pour lesquels le diamètre des boules est de 1 mm.  Ils sont généralement percés à 0,45 mm et il faut les repercer à 0,5 mm ou agrandir légèrement l’orifice avec un alésoir conique. D’autre part les supports pour le O ont des boules d’un diamètre de 1,5 mm, percé généralement à 0,7.
 
Mecanictrains  (http://www.mecanictrains.fr/)
Support de mains courante en laiton décolleté, diamètre du trou = 0,50 mm, diamètre boule et collerette = 1,0 mm
   
 
Markits (http://www.markits.com/index.htm)
    Remarque : on trouve également les supports Markits en vente sur ebay
 
 
Alan Gibson (http://www.alangibsonworkshop.com/)
Modèle HO, prévus pour des tiges de 0,45, à repercer à 0,5mm
   
Modèle O, prévu pour des tiges de 0,7, à repercer à 0,8mm
   
 
Nairnshire modelling supplies  (http://www.nairnshire-modelling-supplies.co.uk)
Modèle HO, prévus pour des tiges de 0,45, à repercer à 0,5mm
   
 
Meteormodels (http://www.meteormodels.com)
Modèle O. Dimensions ?
   
 
Le support intermédiaire est constitué d’un support en O sans collerette de provenance inconnue à laquelle j’ai rajouté une rondelle de laiton pour l’embase. Je n’ai pas trouvé ce support sur internet, mais il est tout à fait possible de prendre un support Markit long et éventuellement si la longueur n’est pas bonne (je n’en avais pas sous la main pour vérifier)  en éliminant la collerette à la lime, le support pris dans un mandrin de perceuse.
 
[attachimg=4]

L’axe de du couvre-cheminée est supporté par un support court Markits  OO en haut et un support long en bas.
 
[attachimg=5]

Les mains courantes sur les caisses à eau sont tirées d’un fil de maillechort de 5/10, monté sur des supports Markits. Il est important de ne souder la tige de maillechort qu’au niveau d’un seul support, au risque de voir la main courante flamber du fait des dilatations différentielles entre la main courante et la caisse à eau.
 
[attachimg=6]
 
La porte de boîte à fumées ouvrante est un raffinement qui tient du gadget d’autant plus que l’intérieur de la boite à fumées n’est pas aménagé. Fortement tenté de souder directement la porte sur la paroi avant, j’ai cependant conservé cette ouverture simplement pour faciliter le rinçage après décapage. Je n’ai pas utilisé l’axe en acier fourni, ne voyant pas comment en réaliser le montage pratiquement. J’ai simplement soudé le volant sur une vis à tête fraisée de 1x4mm. Le montage reste fragile mais comme je n’aurai sans doute à ouvrir la porte qu’une ou deux fois….
 
[attachimg=7]
   
[attachimg=8]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 février 2014, 12:14
Dessin E (Dernière partie)
 
Cette partie est enfin terminée. Cela commence à ressembler à quelque chose…
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 24 février 2014, 22:52
Dessin F
 
Préalablement à la réalisation du dessin F, j’ai soudé les marchepieds, opération que j’avais différée jusqu’ici en raison des risques d’endommagement lors des diverses manipulations du châssis. Lors de cette opération, des calles d’épaisseur en bois permettent d’assurer que les marches sont bien parallèles à la plateforme.
 
[attachimg=1]

 
Vient maintenant la phase de montage de la caisse sur le châssis réalisée par deux vis de 1,6 mm sous la cabine et une vis de 2 mm sous la boite à fumées. Dans le fil du 2 décembre 2013, j’avais présenté la modification du bloc cylindre permettant d’accéder à cette dernière. Même si elle est accessible, elle est située dans un renfoncement et  la mise en place de la vis n’est pas très aisée. Une astuce permet cependant de réaliser ceci très simplement ; il suffit de fixer la vis sur la lame du tournevis avec un tout petit morceau de pâte à fixe, celui-ci reste collé sur le tournevis après l’opération.
 
 
[attachimg=2]
 
La phase la plus délicate du montage correspondant au dessin F est la soudure des cornières 36. Celles-ci sont constituées d’une pièce de photogravure comprenant les deux ailes, seulement tenues à leurs extrémités par deux pattes. Si on plie au niveau des plaques, les deux ailes se trouvent séparées de plusieurs dixièmes de millimètres et il est quasiment impossible de réaliser un cordon de soudure correct tout le long de la cornière, même au  risquer d’empâter les rivets gravés. L’obtention d’une cornière à souder sur la pièce 22 se révèle dans ces conditions tout à fait impossible. C’est pourquoi j’ai préféré finalement séparer ces deux pièces et souder une aile sur 22 et l’autre sur 52. La séparation entre les deux ailes reste peu visible, et le sera encore moins après peinture.
 
Il est indispensable de bien séparer lors des soudures les deux ensembles caisses et châssis pour ne pas les rendre solidaires…
 
 
[attachimg=3]
 
Ceux qui choisiront un réseau sur lequel les locomotives avaient des tampons ronds pourront suivre la notice de montage. Par contre, dans les autres cas, le système proposé n’empêche nullement les plateaux de tourner autour de leur axe !
 
Je propose le montage présenté dans la figure suivante dans lequel la rotation des tampons est condamnée par un plaque de guidage qui vient s’appuyer sur le fond châssis.
 
[attachimg=4]

 
La plaque de guidage comprend un filetage de 1mm dans lequel la tige de tampon vient se visser, l’ensemble étant solidarisé par un contre-écrou. Ceux qui ne possèdent pas de taraud de 1mm, il est possible de souder directement l’écrou sur la plaque de guidage ; dans ce cas, il sera nécessaire de solidariser la tige de tampon avec une goutte de frein-filet, ce qui autorisera néanmoins un démontage ultérieur.
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]

 
Pour les ressorts des tampons, non fournis dans ce semi-kit, nous avons trouvé deux fournisseurs :
 Modellbauschrauben  (http://www.modellbauschrauben.de/shop_detail.php?gruppid=96), référence 096-001.
 RB Model  (http://www.rbmodel.com/index.php?action=products&group=068), référence 068 05.
 
La main montoire du modèle que j’ai choisi de reproduire possède une boule en partie supérieure. Je n’ai pas trouvé de fournisseur pour ces pièces et ai donc été contraint à les faire moi-même au tour, outil tenu à la main, opération pas très difficile mais assez chronophage ! Je ne suis pas sûr que ces quatre pièces soient rigoureusement identiques entre elles mais, heureusement, on n’en voit jamais qu’une seule à la fois (sauf sur la photo !).
 
[attachimg=7]
[attachimg=8]
[attachimg=9]
[attachimg=10]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 25 février 2014, 06:30
Eh bien, félicitations Bernard. C'est un travail haut de gamme.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 25 février 2014, 07:29
Est ce tu vas faire  des hublots pivotants pour la face avant de la cabine.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: frankdestouesse le 25 février 2014, 15:52
Eh bien, félicitations Bernard. C'est un travail haut de gamme.

En effet, travail irréprochable (as usual!) et toujours très bien expliqué  :)

Le modèle cependant ne parait pas être des plus évidents à monter ? pas trop pour un débutant me semble-t-il !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 01 mars 2014, 16:08
C'est un kit laiton, et ce qui est long c'est que tu as un très grand nombre de pièces. Mais l'avantage du laiton c'est que si ce n'est pas bien soudé, tu peux dessouder.
Et si c'est mal peint pas....trempette dans un bain dans le diluant  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 01 mars 2014, 22:38
Michel a très bien noté un des points  : "...ce qui est long c'est que tu as un très grand nombre de pièces..."
 
Et le fait que certaine parties sont très fines (c'est aussi ce qui fait le charme de ce modèle) n'améliore pas le problème. Bref , c'est (très) long, d'autant plus que je ne suis personnellement pas très rapide !

Dans mon cas, la prise de photo et la réalisation des quelques dessins qui illustrent ce fil ont pris également une part significative du temps global passé depuis le début de ce montage.

Il n'empêche que Geco était plutôt optimiste dans sa notice : "Ce montage est facile et s'effectue en un weekend"...

Maintenant, en terme de difficulté, rien à voir avec les modèles HOm du même artisan (je garde un mauvais souvenir d'une mallet), et là, on est sûr que cela marchera. Ce n'est pas vraiment un modèle de débutant, mais avec du soin et de la patience, chacun doit y arriver.

La conception de ce modèle a maintenant plus de quinze ans et, si certains points aurait mérité de petites modifications (ou rectification d'erreur) qui en aurait facilité le montage, le résultat final n'a pas à pâlir devant des modèles plus récents.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 mars 2014, 13:41
Dessin G (1ère partie)
 
Le dessin G décrit l’aménagement de la cabine, en particulier le montage du foyer qui en constitue la grosse partie.
 
Le schéma suggère d’équiper entièrement le foyer, de souder celui-ci sur la face de cabine, puis enfin de monter l’arrière de la cabine. Cependant, celui-ci une fois ces deux pièces, l’intérieur devient vraiment peu accessible et je me souviens avoir eu pas mal de difficultés lors du montage de ma première loco pour peindre convenablement  l’intérieur. C’est pourquoi, pour ces deux modèles, il m’a semblé plus sage de prévoir ces ensembles démontables.
 
Le niveau d’eau, les robinets de jauge et la porte de foyer ont d’abord été soudées sur la devanture de foyer en bronze. J’y ai rajouté une prise d’eau chaude (à droite, au-dessus de la porte de foyer), non prévue dans les pièces de fonderie et que j’ai tiré de ma boite à brol. Une plaque de laiton de 1,5mm a ensuite été soudée à la base de la pièce en bronze. Cette plaque comporte un taraudage de 1,6 mm qui lui permet d’être fixé sur la plateforme (Pour ceux qui ne disposent pas de taraud, il est également possible de souder un écrou sur la plaque…). Le perçage et le taraudage seront réalisés seulement après mise en place.
 
[attachimg=1]
 
 
[attachimg=2]

Le dessus de foyer est mis en forme sur une barre de 6mm de diamètre puis soudé sur la devanture de foyer et la plaque de base. On supprime les deux tétons présent à l’avant du dessus de foyer qui de toute façon ne tombent pas en face des orifices prévus pour les recevoir !
 
[attachimg=3]

On perce un trou de centrage de 1 mm  au travers du châssis et de la plateforme à une distance d’environ 5 mm de la traverse supportant la plateforme et sensiblement à égale distance des deux flancs de châssis.
 
[attachimg=4]

Après avoir provisoirement mis en place l’ensemble foyer et vérifié son bon centrage, on pointe avec un foret de 1 mm au travers du châssis et de la plateforme de cabine le futur emplacement de la vis. On perce ensuite à 1,3 puis on taraude à M1,6 la plaque en laiton. Après avoir séparé la superstructure (chaudière + cabine) du châssis, on agrandit les trous de 1 mm qu’on vient de percer à 1,8 mm pour la plateforme de cabine et à 5 mm pour ce qui concerne le châssis. Ceci permet de fixer le foyer à la cabine, tous en laissant la possibilité de séparer le châssis pour la maintenance.
 
[attachimg=5]

Il est maintenant possible de finir l’équipement de la devanture de chaudière. La notice est assez floue quant au diverses tuyauteries et j’ai fait celles-ci juste de façon plausible. De toute façon il m’étonnerait qu’à part reproduire la Corpet des TIV en son état musée actuel, quelqu’un puisse dire comment était exactement « câblée » la Corpet de tel ou tel réseau… En tout état de cause, si par un hasard extrême, une (ou plusieurs photos) apparaissait, il suffirait de déposer le foyer pour effectuer facilement les modifications sans avoir à reprendre complètement le modèle.
   
Le manomètre a été fixé non pas sur la face avant de cabine mais sur un morceau de laiton de façon à être solidaire du foyer. La commande de coulisse, trop courte, ne peut être fixée sur le plancher de cabine ; je l’ai donc soudée directement sur le côté du foyer.
 
[attachimg=6]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 mars 2014, 13:51
Dessin G (2nde partie)
 
L’arrière de cabine est constitué par une plaque photogravée à mettre en forme.
 
[attachimg=1]

Le pliage des cotés s’effectue au niveau d’un pointillé photogravé. Malheureusement, comme la largeur du trait de gravure est trop importante, plusieurs essais infructueux m’ont démontré qu’il est impossible d’obtenir un aspect correct en procédant de la sorte. J’en suis arrivé à éliminer complètement cette gravure et assembler les trois pièces obtenues avec des morceaux de cornière.
 
[attachimg=2]

L’ouverture au-dessus de la paroi arrière de cabine n’est pas suffisante pour extraire l’ensemble foyer. Il est donc indispensable de rendre la paroi arrière de la cabine amovible pour pouvoir déposer le foyer. Cette pièce n’a pas été soudée. Elle prend appui sur une cornière de 1x1 soudée sur le platelage et est maintenue en place par deux doigts en chrysocale soudée sur la paroi et venant pincer la cornière.
 
[attachimg=3]

La ceinture rivetée n’est bien évidemment pas soudée sur les rambardes, mais simplement rabattue sur environ 90. Ceci est suffisant pour maintenir en position la paroi tout en en permettant un démontage du fait de l’élasticité des rambardes.
 
[attachimg=4]

 
[attachimg=5]

 
[attachimg=6]

 
[attachimg=7]

 
[attachimg=8]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 22 mars 2014, 21:32
Pour ceux qui voudraient détailler leur cabine, quelques photos, pelle-mêle, de la 75 des TIV prises aujourd'hui au MTVS, à l'occasion de notre réunion de CA. Qu'on me pardonne pour la qualité limite de certaines photos, mais la locomotive étant dans le dépôt, l'éclairage était plutôt réduit.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]
 
[attachimg=7]
 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 22 mars 2014, 21:35
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]
 
[attachimg=7]

 
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 23 mars 2014, 08:17
Superbes photos de notre ami Bernard.

Mais au fait........vous en êtes où du montage, cela nous ferait plaisir de voir quelques châssis dans un premier temps.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 23 mars 2014, 20:46

Mais au fait........vous en êtes où du montage, cela nous ferait plaisir de voir quelques châssis dans un premier temps.


C'est vrai, sur les 29 qui ont été vendus, pour l'instant on n'en a vu que 5 ! Où sont les 24 autres ? Toujours dans leur boite ?

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: phil2fer le 24 mars 2014, 18:19
Toujours dans la boite... Avec les roues ! Faut dire que quelques bouleversements on fait passé la machine au second plan.

Je bute sur 3 problèmes (de débutant) :


En attendant... Corpet Diem !
Philippe



Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 24 mars 2014, 22:37
  • Quelle(s) soudure(s) et quel décapant(s) utiliser ?

Pour ce qui concerne le choix de la soudure, j'utilise selon les pièces et l'inspiration du moment plusieurs types de soudure.

Ma préférée pour les pièces de détail est de la soudure pour CMS (soudure électronique) SN62PbAg2 en fil de 0,35mm de diamètre. Son faible diamètre permet de limiter au maximum la quantité d'apport et donc les risques de débordement de soudure. Il m'arrive même de l'aplatir sur un tas avec un marteau et de la couper en deux dans le sens de la longueur pour obtenir un fil encore plus fin.

Sinon, pour les pièces plus importantes je repasse sur de la soudure Sn60Pb en fil de 0,5 mm, voire, plus rarement sur du fil de 1mm de diamètre.

Pour certains assemblages qui demandent plus de solidité, la soudure à forte teneur en argent Sn96Ag4 offre plus de résistance, malheureusement au prix d'une température de fusion plus importante et d'une moins bonne coulabilité.

J'ai personnellement abandonné l'utilisation de la soudure liquide type Castollin . Je sais que certains ne jurent que par elle mais je ne compte plus le nombre de pièces apparemment soudées et qui n'étaient en faitque collées, se désolidarisant bien entendu dans le bain de décapage ! Je limite donc aujourd'hui son emploi au quelques cas où je désire faire un étamage préalable ; d'ailleurs c'est à cela qu'elle est destinée selon le catalogue Castollin...

Maintenant, tout cela est un peu du perfectionnisme et mes premiers kits ont été tout simplement montés avec de la soudure Sn60Bp classique. Il suffit de couper de tout petits morceaux, voir de l'applatir et la couper pour obtenir un fil fin.

Pour ce qui concerne les flux, j'ai longtemps utilisé du flux classique au chlorure de zinc. Bien qu'il soit dit habituellement que ce flux est particulièrement nocif pour tous les outillages en acier situés à proximité, je n'ai pas eu à souffrir de ce phénomène. Néanmoins, je suis passé depuis quelques années au flux sans acide commercialisé par Bergeon. Bergeon vient malheureusement d'arrêter la production de ce produit. Mais comme j'ai pu m'en procurer plusieurs flacons chez un fournisseur horloger de Grenoble, je pense que j'en ai pour pas mal de temps d'avance ! On trouve sur internet plusieurs fournisseurs de flux sans acide, comme par exemple le flux décapant S-39 commercialisé par Griffon. J'en avais en particulier trouvé un au prix raisonnable de quelques euros le litre. Bien que j'avais transmis le lien à Michel, je n'arrive plus à retrouver trace de mon mail. Il aura peut-être plus de chance que moi et pourra le donner ici. Je n'ai personnellement testé aucun de ces produits.

Quoi qu'il en soit, pour éviter tous risque d'apparition de corrosion entre deux séances de travail, un rinçage soigné du modèle en court de construction est indispensable. Enfin c'est la théorie car je ne le fais pas toujours...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: le poète le 25 mars 2014, 12:19
J'utilise depuis quelques mois du "flux sans acide" fourni par DECAPOD et acheté chez CDF (Courbevoie).

Avec ce flux, la soudure file beaucoup plus facilement, et en chauffant un peu moins longtemps qu'avant.
Je mets ainsi moins de soudure, et passe donc moins de temps à gratter l'excédent.
Cela produit quand même une légère oxydation des outils acier environnants.

Mais globalement c'est très positif, mes soudures sont bien meilleures, surtout sur de tous petits assemblages.
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 04 avril 2014, 20:02
Pour l'assemblage des bielles d'accouplement , j'ai utilisé des rivets en Maillechort MARKITS (http://www.markits.com/ (http://www.markits.com/) )référence MCRIVET/S. Ce sont des paquets de 20 donc vous pouvez en perdre quelques uns au montage et les autres iront se ranger soigneusement dans un coin de l'atelier......ils peuvent toujours servir. Une remarque le diamètre de la tête mesuré sur le rivet est de 0,058" soit 1.47 mm

(Lien vers fichier joint)

Par la même occasion, pour ceux qui veulent  équiper  la Corpet avec des roues et des essieux Slater's, profiter en pour commander des bagues de réduction pour les boites d'essieu  (4mm - 1/8ème ")

(Lien vers fichier joint)

Un dernier truc....pour commander, il est préférable d'utiliser le bon de commande à télécharger sur le site Markits , de le remplir et de le retourner par mail à  markits@btinternet.com. C'est beaucoup plus rapide.......

Est ce qu'on doit souder ces bagues dans les boites d'essieu?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 05 avril 2014, 10:08
Pas de problème. Par ailleurs nous avons fait décolleter des "rivets" qui serviront de "bouton de manivelle" pour monter les bielles sur les roues accouplées (voir photo)

[attachimg=1]



Ceux ci devraient faire l'objet d'un prochain envoi contenant également les palpeurs de prise de courant et 2 grappes de faux écrous + ecrou à oreilles. Nous attendons d'avoir une solution pour les ressorts des palpeurs.
Mais si les rivets sont urgents....un envois séparé est toujours possible.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 06 avril 2014, 14:33
Alors, est ce qu'on soudent les bagues ,avec les épaules contre les roues ( extérieur) ou à l'intérieur? Ou n'importe? Une idée quand la prochain envoi aura lieu? Je ne veux pas pousser personne bien sur.  ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 avril 2014, 15:49
Robert il y a une vue de dessous à l'adresse suivante:   http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=486.0;attach=606;image (http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=486.0;attach=606;image)
L'épaulement est à mettre à l'intérieur du châssis pour ne pas limiter le jeu latéral des essieux. Sur les boites d'essieux, c'est le coté " le plus épais" .
Tu nettoies bine après soudure et tu graisseras tes essieux si tu fais un montage même à blanc pour éviter que cela grippe car les essieux Slaters sont en acier et ont tendance à s'oxyder assez vite.
Le mieux est de les brunir avant, de même que les bandages. Tu polis bien avant le brunissage.....De par ton métier, tu dois connaitre ....... :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 06 avril 2014, 16:08
Compris chef.  :D :D :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 avril 2014, 16:16
Tu montes en série ou tu fait un proto puis les 2 autres....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 06 avril 2014, 16:25
Je monte une pour apprendre et surtout pour ne pas faire les erreurs plusieurs fois ;) Par contre, les pièces qu'on doit faire nous même, comme l'entretoise pour le système pivotante de Bernard, etc. je fais en série.  ( ça sera pas la dernière question, ça c'est sur !!!) ;D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 09 avril 2014, 17:18
Et on continue. Je suis sur qu'avec une fraiseuse numérique, ça va beaucoup plus vite et précis, mais comme je ne l'ai pas.....avec la lime. ;)

(http://i58.tinypic.com/2hwf9ue.jpg)

Par contre, D'où as tu l'écrou M3 si petit et plat  Bernard. Ceux de L'Octant sont beaucoup plus grand.Ils dépasse les deux morceaux pliés.  Ou peut être j'ai pas la bonne référence.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 09 avril 2014, 20:55
OK, j'ai trouvé la solution. J'ai pris un écrou M2 , agrandi le trou et taraudé avec M3  :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 09 avril 2014, 21:12
C'est effectivement un écrou que j'ai tiré au tour dans un morceau d'hexagonal en laiton...

Sinon, il est tout à fait possible de ne pas mettre d'écrou et d'immobiliser simplement la vis avec une goutte de vernis à ongle ou de peinture (technique utilisée en électronique pour immobiliser les résistances variables), ou encore mieux de frein-filet.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 avril 2014, 09:06
La solution 'mecano' de Bernard quand on n'a pas de presse, c'est à dire, souder tout les morceaux. En effet, un travail assez long et pas facile. (Pour moi en tout cas !!!) Les dimensions sont tellement petit, et limer à la main disons, 3,35 mm, n'est pas évident. Il y certain des petit erreurs, mais ok.... ;) ;) Les prochains seront mieux.

Alors, si j'ai bien compris, les barrettes , faux boulons et la plaque vont faire une ensemble qui évitera que les boites d'essieux sortent quand on lève la loco , oui ?

(http://i58.tinypic.com/14lo475.jpg)

Par contre,  "Elle est vissée par quatre vis TF M6x4 dans des traverses intermédiaires taillées dans de la barre carrée en laiton de 3x3.
Le plan de cette plaque et des traverses sont donnés ci-dessous :
  TF M6x4 est correcte? Ce n'est pas trop grand pour une barre de 3x3 . Je disais plutôt M1,6x4. Pour les trous de 1,8.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 13 avril 2014, 09:31
Robert, tu es plus en avance que moi....J'ai essayé à la lime .........conclusion :Je pense faire ces plaques en photo-découpe...je suis paresseux...Elles sont dessinées, mais pas découpées.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 avril 2014, 09:41
 en photo-découpe ? Comment va tu faire les plis?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 13 avril 2014, 10:30
Patiente, je te montrerais cela ce soir, je n'ai pas le fichier avec moi
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 avril 2014, 19:33
Voila, après un dimanche de travail, (sauf la grande promenade dans les bois avec ma femme...) c'est ce que j'ai pu faire. Un peu de difficultés avec la pose des traverses, mais après la deuxième fois c'était bien. De plus en plus, j'utilise la soudure à résistance. Surtout pour les "grosses pièces" , c'est plus facile.


(http://i60.tinypic.com/2znn18y.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 13 avril 2014, 23:39
Robert, ton travail est toujours aussi propre.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 14 avril 2014, 08:01
Il faut,   quand on a le superbe travail de Bernard comme référence... ;) ;) ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: malletslm le 14 avril 2014, 08:38
Oui, mais en voyant la photo de ce châssis "nu" on croirait avoir affaire à une échelle supérieure, genre 1/32 voire 1/22,5 : c'est dire si le montage est soigné !  ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 avril 2014, 09:07
JM, tu sais que Robert est un artisan d'art........ :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 avril 2014, 10:15
Bon, Robert, maintenant que j'ai un connexion internet rapide, voici les dessins promis pour la plaque de base.

[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 14 avril 2014, 11:56
Alors, je vais attendre pour faire les autres. Peut être je peux commander quelques plaques de photo-découpe chez toi.

Voila les barrettes avec les MINUSCULE faux boulons montée. J'ai remarqué que ce sont des modèles différentes de ceux de Bernard. En montant ces boulons, il y avait un qui m'a échappé. Perdu dans l'atelier....Est ce qu'il y en a  trop sur la grappe? Ou je dois commander une autre grappe?

(http://i58.tinypic.com/3145fs2.jpg)

(http://i57.tinypic.com/1054od0.jpg)

Par contre, je veux bien essayer les bielles, mais je ne sais pas comment les monter sur les roues (Slaters) Il faut des petit vis, écrous , rivets? D'une manière qu'on peut les démonter encore?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 avril 2014, 12:51
Robert , on a fait décolleter des rivets pour fixer les bielles sur les roues. J'ai posté une photo (réponse 127). Quant aux faux boulons, nous en avons fait retirer 2 grappes par kit avec un écrou à oreille pour les couvercles de boite à eau... Tout cela doit être envoyé avec les palpeurs de prise de courant; mais il nous manque les ressorts.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 15 avril 2014, 11:03
"Montage de l’embiellage (5)

Passons au montage de la tige de tiroir. Les boîtes à vapeur  ont été percées à 0,8mm, mais comme la tige de tiroir est elle-même constituée d’une tige de maillechort de 0,8 j’ai finalement préféré agrandir le trou à 0,9 mm. Il faut y aller doucement et là encore une petite goutte d’huile de coupe entière aidera l’opération."
 


Est ce qu'on doit percer les boites complètement. D'un coté à l'autre? Ou jusqu'a quelle profondeur? Ou c'est seulement pour tenir la tige de tiroir. Et je ne comprend pas le fraisage que Bernard a fait dans ces boites.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 16 avril 2014, 08:28
(http://i58.tinypic.com/vnmejc.jpg)

(http://i61.tinypic.com/nh07sx.jpg)

(http://i58.tinypic.com/2m3i8up.jpg)   ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 16 avril 2014, 08:32
Normalement les boites sont percées....mais, il se peut que certaines aient été oubliées.....si ce n'est pas le cas, tu ne perces que le presse-étoupe que est avers "l'arrière" de la boite.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 20 avril 2014, 10:57
 Montage du bloc cylindre   ;)

(http://i61.tinypic.com/nbougo.jpg)

(http://i62.tinypic.com/efjqee.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 20 avril 2014, 11:15
Joli travail Robert si tu as tout usiné à la lime....Bravo.
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 21 avril 2014, 18:38
Désolé de ma réponse tardive, mais j'étais absent depuis le début de la semaine, en vacances au Pays Basque où ma connexion via le smartphone n'est pas suffisamment performante pour aller sur le forum...

Est ce qu'on doit percer les boites complètement. D'un coté à l'autre? Ou jusqu'a quelle profondeur? Ou c'est seulement pour tenir la tige de tiroir.

Le débattement de la tige de tiroir est d'environ 1,5 mm. Il est donc suffisant de percer les boites sur 2 ou 3 mm. Les tiges sont guidées d'un coté par le presse-étoupe et de l'autre coté par la glissière de coulisse (petit morceau de tube (127) soudé sur le support de distribution (22)).

Et je ne comprend pas le fraisage que Bernard a fait dans ces boites.

Le fraisage n'est pas du tout indispensable. Je l'ai fait uniquement pour dégager un foret cassé dans la boite lorsque j'agrandissais le diamètre du perçage. Il permet cependant de limiter les risques de désalignement entre la boite et la glissière, ce pourquoi je l'ai fait finalement sur l'ensemble des pièces. Je ne sais pas si je suis un peu plus clair ?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 21 avril 2014, 21:17
Oui Bernard, je comprend.  Par contre , le perçage du bronze n'est pas facile. Même avec de l'huile à couper.

Comment vous faites les soudures quand on a, comme sur la boite de frein, une pièce assez lourd, et on doit souder dedans un morceau d'un x 8 mm de tige? Et avoir une soudure propre.? Le flux fait toujours des saletés qui sort d'abord du trou et empêche la soudure de  "prendre"

Autre chose, j'avais commencé avec la chaudière et pour ne pas faire la même faute :  L'erreur provient de ce que les pliages sur la face avant 22 devaient s'effectuer traits de gravure vers l'intérieur, ce qui n'était malheureusement pas indiqué sur la notice.    sur la notice original, on dit que ,sauf écrit autrement, les pliages sont vers l'extérieur.  Alors, si je fais comme ça, les trous sont à la bonne coté?

 Comment on peut citer  un fragment de texte?
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 22 avril 2014, 21:59
Oui Bernard, je comprend.  Par contre , le perçage du bronze n'est pas facile. Même avec de l'huile à couper.

Le problème avec les fonderies de bronze c'est que le métal est à l'état recuit, donc mou, et supporte difficilement l'usinage. Comme fluide de coupe, on peut utiliser du pétrole ou de l'huile de coupe soufrée (mais il faut alors prendre soin de bien nettoyer après perçage). L'huile de coupe vendu par J.C. Ragot n'est pas mal et un flacon dure une vie de modélisme, j'en suis toujours à mon flacon d'origine. Mais dans tous les cas, il faut aller doucement et prendre soin de débourrer souvent.

Comment vous faites les soudures quand on a, comme sur la boite de frein, une pièce assez lourd, et on doit souder dedans un morceau d'un x 8 mm de tige? Et avoir une soudure propre.? Le flux fait toujours des saletés qui sort d'abord du trou et empêche la soudure de  "prendre"

Le plus simple dans ce cas est d'utiliser un flux liquide tel que le Bergeon (oui je sais, il n'est plus commercialisé...). Il faut étamer le fil, l'enfiler avec une goute de flux puis chauffer la fonderie. Je n'ai jamais de problème en procédant de la sorte.

Autre chose, j'avais commencé avec la chaudière et pour ne pas faire la même faute :  L'erreur provient de ce que les pliages sur la face avant 22 devaient s'effectuer traits de gravure vers l'intérieur, ce qui n'était malheureusement pas indiqué sur la notice.    sur la notice original, on dit que ,sauf écrit autrement, les pliages sont vers l'extérieur.  Alors, si je fais comme ça, les trous sont à la bonne coté?

Pièce finie, les deux trous de fixation des pommelles de la porte de boite à fumée doivent être à droite en regardant de face la loco.

Comment on peut citer  un fragment de texte?

Il faut cliquer sur "citer" en haut et à droite de chaque message. Le message cité apparaît alors entre cote dans la réponse avec le nom de l'auteur du message. Il suffit d'effacer ce que tu ne vaux pas conserver.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 22 avril 2014, 23:28
Merci beaucoup Bernard. ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 27 avril 2014, 14:08
Robert, comment fais tu pour avoir un laiton aussi propre après soudures.....tu dois avoir un truc.
Titre: Re :
Posté par: oursduluberon le 27 avril 2014, 16:04
Robert, comment fais tu pour avoir un laiton aussi propre après soudures.....tu dois avoir un truc.

C'est ce que je me suis toujours demandé, mais je pense qu'en fait il doit utiliser la cyano ::) ::) ::)

L'Ours Blagueur
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 27 avril 2014, 18:13
Robert, comment fais tu pour avoir un laiton aussi propre après soudures.....tu dois avoir un truc.

Pas de truc, j'en suis suis sûr.

Robert peint simplement les pièces à la peinture dorée après chaque phase de soudure  ;D ....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 27 avril 2014, 21:03
Je vais vous révéler mon secret,   Pour commencer pas trop de soudure, on ne doit pas nettoyer ce qui n'est pas là!

Et comme je rince mon travail de soudure toujours pour enlever le flux, j'utilise un peu de Cif, Ajax, ou quelque chose pareil pour nettoyer les lavabos avec une brosse à dents .

Et si tout ça ne marche pas...........photoshop sur l'ordinateur ou la peinture à dorer ;D ;D ;D 

Et j'ai l'example parfait du travail de Bernard.... On doit avoir des références n'est ce pas  ;) ;)
Titre: Re
Posté par: oursduluberon le 27 avril 2014, 21:43
Attention à très bien rincer avec le Cif, ça a tendance à aller se nicher dans les petits coins les plus reculés.

Gérard
Titre: Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: RailFrance le 28 avril 2014, 01:42
J'ai un truc encore plus simple pour le nettoyage : du Cilit Bang. C'est liquide, même pas besoin de frotter avec une brosse à dent et le laiton redevient comme neuf. Je l'utilise aussi pour désoxyder les pièces avant soudure. Par contre je ne sais pas si c'est efficace pour enlever le flux, je n'en ai jamais utilisé (sauf le flux intégré au fil de soudure).
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 avril 2014, 07:40
Il faut toujours bien rincer avec de l'eau après n'importe ce on utilise. ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 28 avril 2014, 13:02
L'intérêt du CIF, associé à une brosse, est son pouvoir abrasif qui permet un bon décollement des "crasses de soudure". Mais son inconvénient comme l'a dit Gérard, c'est qu'il a tendance à laisser un dépôt, invisible lorsque le modèle est mouillé mais qui apparaît sous forme de traces blanchâtre lors du séchage. Un bon rinçage ne parvient pas souvent à le faire disparaitre totalement.

L'inconvénient de pratiquement tous les produits disponibles (CIF, AJAX,  Cilit Bang ou encore produits à vaisselle) est par ailleurs qu'il contiennent divers adjuvants qui restent sous forme de film à la surface et dont on ne sait prédire l'action future, en particulier lorsque le nettoyage se fait juste avant peinture.

Personnellement, je fais comme Robert un bon décrassage au CIF avec une vieille brosse à dents. Pour éliminer les dépôts blanchâtre, le plus efficace que j'ai trouvé est de faire ensuite un rinçage à la brosse avec de l'eau additionné de quelques goutte d'agent mouillant pour photographie (PhotoFlo de chez Kodak) suivi d'un rinçage final à l'eau distillée. Pour les radins comme moi, à la place d'eau distillée, on peut utiliser l'eau récupérée dans un sèche linge à condensation. Si le nettoyage est avant peinture, je la filtre préalablement dans un filtre à café pour éliminer les poussières.

L'avantage du photoFlo est que, compte tenu de l'utilisation pour lequel il a été conçu, il ne contient aucun produit susceptible de laisser un film quelconque.
Titre: Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 28 avril 2014, 13:44
Décidément, on en apprend tous les jours :) :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 avril 2014, 17:58
En tout cas, avant de peindre je passe la pièce au sablage. Ça enlève tout qui reste ;)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 28 avril 2014, 21:59
En tout cas, avant de peindre je passe la pièce au sablage. Ça enlève tout qui reste ;)

C'est effectivement la meilleur méthode. J'ai malheureusement du l'abandonner après plusieurs essais concluants, l'utilisation en appartement étant par trop contraignant !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 avril 2014, 22:08
Je comprend, je le fais dans le jardin en été quand c'est vraiment sec et chaud. Pour éviter que le sable devient humide et le pistolet bouché.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 19 mai 2014, 19:16
Alors, on continue avec ce qu'on peut .  Avant d'attaquer l'embiellage , il faut que j'étudie le système,  pose encore pas mal de questions  et embête Bernard et Michel ;) ;) ;) ;).      ....Par contre, je vois très peu de Corpet  qui se développent  ( pas sur le forum en tout cas ) :( :( :(  Un peu dommage , c'est toujours mieux de participer les expériences. Surtout que ce n'est pas une loco de débutant.... Et moi, je le suis. Allons, vous autres, les anciens dans le montage, ne laisse pas ces kit magnifique, et bien étudié, prendre du poussière sur vos étagères.....


(http://i58.tinypic.com/vngvfd.jpg)

(http://i58.tinypic.com/2czuhkk.jpg)

(http://i60.tinypic.com/ma8g9y.jpg)

(http://i58.tinypic.com/dc7gxf.jpg)

(http://i58.tinypic.com/i4lgz7.jpg)

(http://i61.tinypic.com/105dy87.jpg)



Titre: Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 19 mai 2014, 21:07
Content d'avoir à nouveau des nouvelles de Robert et de son travail, toujours aussi propre :) :) :)

C'est vrai qu'il doit se sentir un peu seul sur le forum pour parler de la Corpet.

Attention: j'ai bien dit "un peu", pas "tout seul" ;) ;) ;)

Le Plantigrade
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 22 mai 2014, 12:03
Système de commande des freins.    Et.....! j'ai fais tourner le moteur. J'ai ressenti un plaisir enfantin en regardant les roues qui tournait  :D :D ;D  Merci Bernard  ;) ;)

Maintenant,  le plus dur est à venir, l'embiellage   ??? ??? Surtout parce que je connais pas le principe de fonctionnement de ce système.  ( pas encore !!!!)


(http://i58.tinypic.com/o70sqw.jpg)

(http://i59.tinypic.com/30vkeqe.jpg)

(http://i60.tinypic.com/149wghf.jpg)

(http://i60.tinypic.com/1fbyhu.jpg)

A bientôt  ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 22 mai 2014, 22:40
Courage k, on va t'aider  :) :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 23 mai 2014, 18:55
Quel'un parmi vous connaît un adresse ou trouver maillechort en tige de 1,2 mm ?   ( pour les tiges de piston )  Pas chez L'Octant, pas chez Weber,  la seule chose que j'ai trouvé est acier de ressort en 1,2 mm chez Fohrmann Werkzeuge et 1,2 mm en laiton chez Micro - Modèle. Ça peut servir  l'un ou l'autre ?  Si oui, comment on soude alors l'acier sur les crosses?

Oui je sais, les questions cessent pas à venir.... ;) ;)
Titre: embiellage - astuce...
Posté par: Robert Goyvaerts le 25 mai 2014, 21:12

En montant les glissières, j'ai découvert que les trous pour insérer les faux boulons sont trop rapprochés. Ça veut dire que les crosses se bloquent.  Solution pour avoir la bonne distance ........... D'abord souder les faux boulons, limer par derrière et souder comme ça. ;)

(http://i57.tinypic.com/34nmgyb.jpg)

Et on continue avec le chassis

(http://i59.tinypic.com/wlxctj.jpg)

(http://i59.tinypic.com/29wpx11.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 25 mai 2014, 22:42
Toujours aussi propre comme montage ! :P
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 26 mai 2014, 14:26
Un fournisseur anglais possible pour des profilés en cotes métrique ou imperiales

http://www.metalsmith.co.uk/metals-materials.htm (http://www.metalsmith.co.uk/metals-materials.htm)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 26 mai 2014, 19:52
C'est effectivement un fournisseur que j'avais identifié suite à la demande de Robert pour trouver du maillechort en diamètre 1,2mm. Il en ont bien, mais en rouleau et donc non dressé...

Il faut cependant se souvenir qu'il est toujours possible de redresser (et écrouir) du fil  de laiton ou de maillechort en utilisant la méthode suivante :

On coupe une longueur de fil et on en fixe un bout dans un étau.  On prend l'autre extrémité du fil dans le mandrin dans une viseuse puis, en tirant légèrement sur le fil, on fait tourner la viseuse
de quelques tours dans un sens, puis autant dans l'autre et on recommence comme ça 4 ou 5 fois.

Sans détendre on dévisse le mandrin et, surprise, vous constaterez que le fil est presque parfaitement dressé. Pas besoin de tirer trop fort sous risque de voir le fil s'étirer et son diamètre diminuer (ce qui peut également être intéressant).

Il peut arriver que le fil casse au niveau de l'étau. L'idéal est de prendre le fil dans un roule-goupille et de fixer ce dernier dans l'étau.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 mai 2014, 17:25
Je vous propose une autre solution pour attacher L'arrière de cabine . ( surtout parce que je n'avais pas de chrysocale sous les mains..... ; :D )

(http://i62.tinypic.com/2hx3c4m.jpg)

(http://i62.tinypic.com/258cl0p.jpg)
`
(http://i57.tinypic.com/2ym6mn4.jpg)

(http://i58.tinypic.com/33lov1z.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 28 mai 2014, 18:53
 :) Simple et efficace ! :)

Juste, peut-être, un peu moins discret.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 29 mai 2014, 18:27
Bonjour Bernard, Michel,

Les rondelles décolletées en laiton de 2x1x0,2 , as tu les fais toi même? Je ne les trouvent nulpart dans la commerce. La plus petit est encore 2,5, mais ça fait que je dois les limer après la soudure. Ce qui n'est pas facile. Pour maintenant ,je l'ai fais, mais pour l' autre Corpet, si je peux les trouver .....mieux.

Est ce qu'il y a une pâte à souder que tu utilise. Pour les soudures minuscule, même les morceaux  que je coupe sont encore trop grand. Et surtout les tenir en place est difficile.
Même chose pour tenir les pièces , parfois une installation pas évident.....

Est ce qu'il y a une adresse en France pour les rivets? Comme j'ai besoin de rivets pour l'embiellage, entre autre pour  la bielle de commande de coulisse . Je sais chez Markits, mais c'est beaucoup de frais pour une petit commande comme un sachet de rivets...

J'ai vu que tu as mis les roues dans un bain de nickelage. Est ce que c'est quelque chose compliqué? On peut faire ça soi même?

Dans la réponse no. 97 la montage de l’embiellage demandent des rivets aussi. La bielle de commande coulisse est assemblée sur la contre-manivelle Peux tu me donner les références de ces rivets. ( de Markits)

Encore dans la réponse 97, le levier de relevage est fixé sur le support de distribution avec  une vis de 1 mm Est ce que c'est la vise avec une petit entretoise dans l'assemblage? Alors c'est une vise , le levier, entretoise, support ,et un écrou? Cette vise ne doit pas être serré je suppose , comme il y a du mouvement. Oui ?

La contre manivelle et le maneton de roue motrice sont constitués d’une seule et même pièce moulée en bronze  Peux tu m'indiquer jusque ou je dois scier la pièce en de fonderie.

Ça peut compter pour un jour de férié.... ;) ;)

La pièce de fonderie 125 est soudé contre le paroi coté droite? Ou d'abord sur une chute de laiton comme la 131.? Je crois de voir des petit fils qui départent de 125. Ils vont ou?
Merci  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 29 mai 2014, 19:05
Les rondelles décolletées en laiton de 2x1x0,2 , as tu les fais toi même? Je ne les trouvent nulpart dans la commerce. La plus petit est encore 2,5, mais ça fait que je dois les limer après la soudure. Ce qui n'est pas facile. Pour maintenant ,je l'ai fais, mais pour les autre Corpet, si je peux les trouver .....mieux.

Oui

Est ce qu'il y a une pâte à souder que tu utilise.


J'utilise la plupart du temps de l'eau à souder sans acide de chez Bergeon, produit malheureusement arrêté. Nous avions trouvé avec Michel des équivalents, il faudrait lui demander. (Je le mets en copie de cette réponse)

Pour les soudures minuscule, même les morceaux  que je coupe sont encore trop grand. Et surtout les tenir en place est difficile.

Pour les pièces les plus petites, j'utilise de la soudure en diamètre 0,35. Lorsque c'est encore trop gros, j'applatis sur un tas au marteau la soudure de façon à en faire une ruban fin. Il suffit de le recouper dans le sens de la largeur pour obtenir ensuite de très petits morceaux qui, en plus, tiennent mieux en place car parallélépipédique. Je fais ça très souvent pour la brasure à l'argent de toute petites pièces. On peut facilement faire des paillons de 1mmx1mmx0,1mm soit des apports de moins de 1 mg de brasure.

Même chose pour tenir les pièces , parfois une installation pas évident.....

C'est la difficulté! Mais la soudure par résistance rend à ce niveau bien des services...

- Est ce qu'il y a une adresse en France pour les rivets? Comme j'ai besoin de rivets pour l'embiellage, entre autre pour  la bielle de commande de coulisse . Je sais chez Markits, mais c'est beaucoup de frais pour une petit commande comme un sachet de rivets...
- Dans la réponse no. 97 la montage de l’embiellage demandent des rivets aussi. La bielle de commande coulisse est assemblée sur la contre-manivelle Peux tu me donner les références de ces rivets. ( de Markits)


Je laisse le soin à Michel de te répondre acr je n'ai pas achetés mes rivets, mais les ai décolletés moi-même.

Encore dans la réponse 97,  le levier de relevage est fixé sur le support de distribution avec  une vis de 1 mm Est ce que c'est la vise avec une petit entretoise dans l'assemblage? Alors c'est une vise , le levier, entretoise, support ,et un écrou? Cette vise ne doit pas être serré je suppose , comme il y a du mouvement. Oui ?


On peut serrer, car cette pièce ne bouge absolument pas (le relevage n'ayant pas été prévu fonctionnel)

J'ai vu que tu as mis les roues dans un bain de nickelage. Est ce que c'est quelque chose compliqué? On peut faire ça soi même?


Le nickelage n'est pas difficile à réaliser. Il est fait par électrolyse à froid avec un bain acheté chez Parent/Michaux et une électrode de Nickel acheté chez le même fournisseur. Malheureusement, bien que j'ai déjà effectué cette opération de nombreuses fois sans problème (la première fois, c'était en 2001  pour les locomotives du Darjeeling, http://dhr.gemme.org/locomotives.htm ), cette fois, la couche de nickel n'a pas adhérée et est complétement parti lors du polissage ultérieur. Sans doute un problème de préparation : dégraissage insuffisant ?

La contre manivelle et le maneton de roue motrice sont constitués d’une seule et même pièce moulée en bronze  Peux tu m'indiquer jusque ou je dois scier la pièce en de fonderie.


La longueur a doit être au maximum égale à la longueur de la bague ou dans le cas de roues Markit à l'épaisseur de du voile de la roue de façon à ne pas dépasser à l'intérieur

[attachimg=1]
La pièce de fonderie 125 est soudé contre le paroi coté droite? Ou d'abord sur une chute de laiton comme la 131.? Je crois de voir des petit fils qui départent de 125. Ils vont ou?

Je n'ai pas directement fixé la pièce 125, mais simplement soudé les tubulures sur cette pièce, puis soudé les tubes sur les parois de la cabine.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 29 mai 2014, 22:01
Merci Bernard

(http://i61.tinypic.com/2vnmhxu.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 29 mai 2014, 22:23
Les rondelles décolletées en laiton de 2x1x0,2 , as tu les fais toi même? Je ne les trouvent nulpart dans la commerce. La plus petit est encore 2,5, mais ça fait que je dois les limer après la soudure. Ce qui n'est pas facile. Pour maintenant ,je l'ai fais, mais pour les autre Corpet, si je peux les trouver .....mieux.

Sur les indications de Michel qui m'a indiqué le site de Scale Hardware, ceux-ci ont effectivement des rondelles de 1,0x2,0x0,12. Il suffirait donc d'en mettre deux soit 0,24 mm d'épaisseur (au lieu de 0,2), soit encore d'en mettre une seule.

Rondelles 1,0 x 2,0 x 0,12 (http://www.scalehardware.com/product_tech_info/washers-c-11/1-0-mm-photoetched-washer-brass-qty-50-p-114)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: le poète le 30 mai 2014, 07:37
Bonjour,

1) petites rondelles :
J'avais récemment besoin de petites rondelles, je les ai faites moi même en tronçonnant des tubes de laiton.
J'ai coupé un bout de tube (env 1,5mm ext, 1mm int) de quelques cm de long.
Je l'ai mis dans le mandrin de ma mini perceuse, fait tourner et séparré avec une lame de tranchet bien affutée.
Travail sous la loupe évidemment.
(http://images116.fotki.com/v107/photos/8/1786098/12915138/img_1749-vi.jpg)
(http://images14.fotki.com/v1628/photos/8/1786098/12915138/img_1750-vi.jpg)

J'en suis content et je récidiverai !


2) paillons : j'utilise maintenant des paillons pour les soudures fines, avec du flux réputé sans acide acheté chez CDF (marque Décapod).
Une légère oxydation montre que ce n'est pas complètement sans acide. Je vais tenter d'enduire certains outils avec un mélange cire+huile pour les protéger.
S'il y a mieux comme flux, je suis preneur de l'info.

3) maintien des petites pièces pendant soudure :
J'utilise deux méthodes selon les cas
3a) pinces à hackles
ces pinces servent à la fabrication des mouches pour là pêche. Ces petites pinces ont un ressort de maintien, les becs ne chassent pas de côté (cause des catapultages à orbite aléatoire) et ont des becs fins.
L'astuce m'a été transmise par des gens de l'AFAN en démonstration dans l'expo d'Ozoir (un grand merci !)
On en trouve différents modèles pour un prix unitaire de 2 à 3 euros environ.
J'en ai acheté de nouvelles hier à Paris,  dans une boutique spécialisée dans la pêche à la mouche, à la pointe amont de l'Ile Saint Louis.
Maison de la mouche, 1 Bd Henri Quatre, Ile Saint Louis, 75004 Paris   tel +33 (0)1 43 54 60 46      web www.maisondelamouche.com

(http://images14.fotki.com/v777/photos/8/1786098/12915138/img_1665-vi.jpg)
Les pinces à hackles sont celle avec des anneaux, les autres cont des clamps chirurgicaux (pour les veines ou artères)

3b) argile de potier
Pour les assemblages très petits avec pièces multiples, je procède par étapes d'assemblage et pour tenir les pièces pendant la soudure, je colle le tout dans de l'argile de potier qui me maintient bien les pièces en place.
(http://images16.fotki.com/v369/photos/8/1786098/12915138/img_1676-vi.jpg)
(http://images14.fotki.com/v777/photos/8/1786098/12915138/img_1679-vi.jpg)
(http://images16.fotki.com/v258/photos/8/1786098/12915138/img_1680-vi.jpg)


Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 mai 2014, 09:26
merci infiniment pour ces astuces. Très utile  :) :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 mai 2014, 18:07


Alors si je comprend bien le maneton / contremanivelle même ne bougera plus après le montage dans la roue. En quelle direction ils sont positionnés ?  ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 30 mai 2014, 18:55
Robert, Voici un croquis extrait de la notice GECOMODEL montrant les orientations de la contre manivelle pour les coté droit et gauche. le trait vertical (coté gauche) ou horizontal (coté droit ) donne la position du contrepoids sur chacune des roues. Et pour illustrer le tout, tu auras deux photos de la 030 Corpet TIV du MTVS...quand j'aurais réussi à les charger.

[attachimg=1]





Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 30 mai 2014, 19:06
Les 2 photos .....enfin.

La première, c'est le coté droit et la seconde le coté gauche...

[attachimg=1]

[attachimg=2]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 mai 2014, 20:12
Merci  Michel, ça m'aide beaucoup  :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 31 mai 2014, 17:00
Je voudrai quand même vous laisser participer à mon enthousiasme.  Les premières révolutions des roues de ma Corpet..... Sans point dur et à pleine vitesse sur 12 V jusqu'a  très lentement  sur 1,3 V. 



(http://i58.tinypic.com/25hjxh3.jpg)   ;D ;D ;D
Titre: Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 31 mai 2014, 17:08
Content pour toi, Robert :) :) :)

Doit-on en conclure, d'après l'arrière plan, que le mécanisme est lubrifié par Oméga 3? :-[ :-[ :-[

L'Ours Blagueur
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 31 mai 2014, 17:42
Sans point dur...

Du premier coup ?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 31 mai 2014, 17:49
 " OUI " ;) ;) ;)

Je devais rien ajuster !!!! ( beginners luck......peut être....) Mais j'ai une sacre notice.....aide en ligne.....des photos super détaillés.....  :D

Mais, l'embiellage n'est pas encore monté......
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 31 mai 2014, 18:52
Robert, ceux qui vont faire le montage maintenant, ils vont avoir une super super notice  :) réalisée par deux monteurs trés différents...le novice qui ne savait pas souder avant de commencer... et l'expert que rien n'affole  ;D ;D ;D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 01 juin 2014, 21:58
La finalisation (1)
 
Dans mon post du 11 mars, j’ai laissé les machines terminées telle que décrit dans la notice d’origine, c'est-à-dire un modèle qui peut être qualifié de passe partout. Depuis cette date, je me suis attaché à les personnaliser pour les rendre les plus proches possible de celles du réseau que je souhaitais leur voir rejoindre, les Tramways d’Eure et Loir.
 
Les TLC ont commandé, en mai 2005, cinq locomotives 030 de 15 t à Corpet Louvet (numéros constructeur 1067 à 1070). Livrées entre janvier et mars 1906, elles prirent sur ce réseau les numéros 50 à 55. La série fut complétée en 1909 par un exemplaire (n°56) d’un modèle un peu plus lourd (16t), le même modèle qui sera livré aux TIV quelques mois plus tard (en particulier la 75 qui coule aujourd’hui des jours heureux au MTVS…). Remarque : Henri Demengie donne une masse de 15,5 t pour ces six locomotives !
 
Après quelques hésitations, un peu de hasard et surtout parce que c’était celles dont j’avais les meilleures photos, mes locomotives porteront les numéros 52 et 55…
 
Le premier travail a été de dessiner puis graver les plaques d’immatriculations.
 
[attachimg=1]

Point de cloche comme sur les TIV, les Corpet des TLC arboraient sur le devant de la cabine un sifflet assez caractéristique, même si les photos ne permettent pas d’en voir tous les détails. J’ai essayé au moins de faire quelque-chose de plausible.
 
[attachimg=2]

On voit clairement sur toutes les photos une protubérance sur le toit de l’abri. Selon toute vraisemblance une lampe à pétrole pour l’éclairage. Là encore, pour la forme exacte, il a fallu improviser…
 
Le verre (en plastique) sera collé après peinture.
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]

L’accès à la boite à fumées était facilité par deux mains montoires, sur les faces avant des caisses à eau. Les embases ont été réalisées par photogravure.
 
[attachimg=5]
 
[attachimg=6]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 01 juin 2014, 22:01
La finalisation (2)
 
Les chaînes d’attelage sont composées d’un support, de quatre maillons et du crochet.
 
Les crochets sont tirés dans une bande de laiton de 5/10 dans laquelle sont d’abord percé deux trous, le premier où viendra s’agrafer le maillon de chaîne, le second qui deviendra après mise en forme le crochet proprement dit. Afin d’être bien régulier, l’anneau est formé à la fraiseuse. L’ensemble du crochet est ensuite rapidement taillé à la lime de Genève.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
[attachimg=3]
 
[attachimg=4]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 01 juin 2014, 22:06
La finalisation (3)
 
Les chaînes miniatures disponibles dans le commerce présentent un aspect très différent de celui des chaînes d’attelage réelles, leur maillons ayant une forme ovale et non d’un "0" allongé. La réalisation de quelque chose de beaucoup plus ressemblant à la réalité n’est pas difficile.
 
On fabrique dans un premier un gabarit selon le schéma ci-dessous, sur lequel on roule à spire jointive du fil de laiton recuit.
 
[attachimg=1]

[attachimg=2]

[attachimg=3]

On coupe ensuite les maillons avec une scie en s’aidant des guides du support.
 
[attachimg=4]

On obtient ainsi des maillons qui une fois refermés à la pince auront les dimensions et la forme recherchée.
 
[attachimg=5]

Il n’y a plus qu’à braser à l’argent les maillons pour obtenir les chaînes.
 
[attachimg=6]

On peut comparer sur la photo ci-dessous les chaînes réalisées avec des éléments disponibles dans le commerce.
 
[attachimg=7]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 01 juin 2014, 22:07
 :o :o :o ..... Et moi qui passe une belle partie de l'après midi à essayer de faire deux rivets pour les tiges de tiroir......... :( :(

Fantastique Bernard..
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 01 juin 2014, 22:10
Trop fort..... :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 01 juin 2014, 22:45
..... Et moi qui passe une belle partie de l'après midi à essayer de faire deux rivets pour les tiges de tiroir.........

Je viens de voir par hasard que Eric Seibel a des rivets à son catalogue. je n'ai pas vérifié les dimensions pour voir si cela conviendrait. Une piste ?
MecanicTrains (http://www.mecanictrains.fr/divers.htm)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 02 juin 2014, 07:46
Tout ces rivets sont encore trop épais. Le petit trou à repercer dans la pièce en U est seulement 0,6mm. Et comme ce rivet doit être soudé par derrière, et non   ' riveté ', je pensais d'abord à un épingle, mais c'est difficile à souder. Un petit clou en fer à tête plat limé dans le tour pouvais servir. (A confirmer encore  ;) )

(http://i60.tinypic.com/fogp6b.jpg)

(http://i60.tinypic.com/1z2jcle.jpg)

Je sais, c'est un tour à bois énorme pour un rivet si miniscule, mais c'est le seul que j'ai dans mon atelier... :D
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 02 juin 2014, 21:09
Je sais, c'est un tour à bois énorme pour un rivet si miniscule, mais c'est le seul que j'ai dans mon atelier... :D

Rassures-toi, le mien n'est pas beaucoup plus petit que le tien...

Le problème pour le perçage du trou de 0,6 est le parfait alignement de la poupée mobile avec la poupée fixe.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 07 juin 2014, 15:34
Bernard, peux tu m'expliquer la meilleur façon de souder les dômes sur la caisse. Et avec quoi?    Je n'ai jamais fais quelque chose comme ça, alors j'hésite un peu sur l'opération. On ne peut pas échouer. !!! Merci   ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 07 juin 2014, 16:31
Personnellement, après avoir ajusté la base du dôme pour qu'il épouse au mieux la forme de la chaudière, j'étame au fer la partie qui sera en contact avec la chaudière. Puis, après avoir soigneusement positionné à l'oeil les pièces (de tel sorte que les différents pièces soient bien verticales et surtout bien alignées les unes par rapport aux autres), je chauffe au chalumeau les dômes jusqu'à ce que la soudure fonde. Il est souvent nécessaire de rajouter un peu de soudure à la base pour éliminer les jours entre la base et la chaudière ; ceci se fait avec un fil fin de soudure, tant que la pièce est chaude. Il faut se souvenir du principe de soudure qu'il il faut toujours chauffer la pièce la plus massive.

Il m'est également arrivé, ayant la flême de sortir le chalumeau, d'utiliser la soudure par résistance. Dans ce cas, l'électrode est positionnée sur le haut du dôme. Il est indispensable de laisser le temps à la chaleur de se diffuser dans la masse de bronze jusqu'à ce que la soudure fonde à la base de la pièce. Il faut chauffer doucement en donnant de petit coup de chauffe, sinon, on risque de surchauffer et de marquer la partie du dôme en contact avec l'électrode.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 07 juin 2014, 18:44
Une bonne explication fait des merveilles..... ;)

(http://i59.tinypic.com/15wm5hg.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 07 juin 2014, 19:00
Travail toujours aussi propre !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 juin 2014, 18:01
Loin de la finalisation, mais quand même....... ;)

(http://i60.tinypic.com/20p7sqq.jpg)

(http://i61.tinypic.com/2cf4bva.jpg)

(http://i57.tinypic.com/vii9tk.jpg)

(http://i59.tinypic.com/15yge1g.jpg)

Et encore quelque questions ; est ce qu'on peut  'brûler ' la soudure?  Par exemple avec un fer trop chaud. Parfois je mets la temperature assez haut pour mieux et plus vite faire une soudure. ( pour pas dessouder autre morceaux tout près )

Pourquoi et , ou quand on utilise la soudure  à l'argent ?

Et j'ai encore des problèmes quand je dois souder des petits morceaux sur des pièces en fonderie. Peut être j'utilise pas le bon flux ? Ça donne toujours des saletés quand ça va fondre et empêche la soudure de s'accrocher. :(
Titre: Re :Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 13 juin 2014, 20:22

Et encore quelque questions ; est ce qu'on peut  'brûler ' la soudure?  Par exemple avec un fer trop chaud. Parfois je mets la temperature assez haut pour mieux et plus vite faire une soudure. ( pour pas dessouder autre morceaux tout près )

Pourquoi et , ou quand on utilise la soudure  à l'argent ?


La soudure est généralement faite d'un alliage plomb/étain. Lorsque l'on chauffe trop la soudure, l'étain, dont la température de fusion est  plus basse (232°C contre 327°C pour le plomb), a tendance à se vaporiser et le plomb à s'oxyder. L'alliage plomb (Pb)/étain(Sn) utilisé pour la soudure est généralement l'alliage eutectique à 62% d'étain et 38% de plomb qui est l'alliage Pb/Sn dont la température de fusion est la plus basse (183°C). Il vaut mieux donc éviter de chauffer à plus de 230-250°C.

Depuis un certain temps, on voit apparaître des soudures sans plomb pour l'électronique (conséquence de la directive européenne RoHS 2002/95/CE) qui sont des alliages étain/argent/cuivre dont les température de fusion (220 à 240°C) sont supérieures aux soudures étain/plomb. Dans ce cas la température du fer doit être poussée jusqu'à 350-370°C. Ces alliages sont malheureusement beaucoup moins performants que les alliages Pb/Sn (en particulier en terme de mouillabilité). Par contre ils sont légèrement plus solides.

Il ne faut pas confondre la soudure à l'argent pour électronique avec les brasures à l'argent (la nuance est d'autant plus vicieuse qu'en toute rigueur les soudures pour électronique ne sont pas des soudures mais des brasures !). Les brasures sont des alliages composées de cuivre (20-50%), d'argent (1 à56%), de zinc et de cadmium. On peut également y rencontrer, en particulier dans les brasures destinées à la bijouterie, de l'or, du palladium, du platine,... Leur température de fusion va de 620°C pour les plus riches en argent, jusqu'à plus de 850°C. Il n'est plus possible d'utiliser ces soudures avec un fer, mais l'utilisation d'un chalumeau aéro-gaz voire mieux oxy-gaz est indispensable. La solidité des brasures réalisée est sans aucune comparaison avec celle des soudures électroniques ! Par contre, la température de fusion étant proche de celle du laiton, leur utilisation demande une certaine expérience. De plus, le laiton est, après soudure, à l'état recuit, c'est à dire mou !


Et j'ai encore des problèmes quand je dois souder des petits morceaux sur des pièces en fonderie. Peut être j'utilise pas le bon flux ? Ça donne toujours des saletés quand ça va fondre et empêche la soudure de s'accrocher. :(

La soudure des pièces en  bronze demande impérativement une préparation soigneuse des fonderies. Les pièces de fonderies livrées avec le kit sont réalisées par fonderie à la cire perdue, c'est-à-dire un procédé dans lequel les pièces sont d'abord tirées en cire dans des moules en silicone. Il reste en surface des pièces des traces de silicones qui empêchent la bonne prise de la soudure. Il existe également en surface une légère couche d'oxyde avec le même effet. Il est donc indispensable de bien nettoyer les pièces au niveau des soudures (nettoyage au papier à polir, stylo à fibre de verre, léger limage,...)

L'utilisation d'un flux relativement fort peut également aider la soudure (pâte Hampton par exemple), mais il faudra soigneusement laver les pièces après soudure pour arrêter tout risque d'oxydation.
Titre: Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 13 juin 2014, 21:01
Merci pour ces conseils profitables à tous :) :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 juin 2014, 21:30
Merci Bernard et je continue à pratiquer..... :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 13 juin 2014, 22:11
Par contre, la pièce de tôlerie no. 58 va ou? Je ne peux pas la tracer dans la notice.  Et il reste trois trous. Un dans la chaudière vers la cabine et deux dans le paroi avec les deux robinets. Que ce qu'on fait avec ?  ;)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 13 juin 2014, 22:34
Par contre, la pièce de tôlerie no. 58 va ou? Je ne peux pas la tracer dans la notice. 

La pièce 58 est la parti inférieure du foyer qui vient prendre place dans les longerons. Je viens d'ailleurs de m'apercevoir que j'ai oublié de la monter !

Voici néanmoins des photos de celle que j'ai monté il y a dix ans.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]
 
Et il reste trois trous. Un dans la chaudière vers la cabine et deux dans le paroi avec les deux robinets. Que ce qu'on fait avec ?

Une petite photo pour voir où sont ces trous permettrait de te répondre plus facilement...
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 13 juin 2014, 22:39
Sauvé Robert...car rien n'échappe à l'oeil de lynx de NetMétrique   ::)    :-\ :-\ :-\
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 13 juin 2014, 22:56
La finalisation (4)
 
Au vue des photos que j’ai pu trouver, les Corpet des TLC présentent plusieurs variantes au niveau des traverses de tamponnement. La première concerne la présence ou non de supports pour la mise en place des crics lors d’un relevage suite à un déraillement et la seconde la présence ou non d’une conduite de frein vers les voitures. Une même locomotive, selon les prises de vue, pouvant posséder l’un ou l’autre de ces équipements, j’ai été amené à supposer que ces locomotives ont été livrées avec les supports de cric puis ont été équipées par la suite de l’équipement de freinage du train. Les spécialistes pourront sans doute confirmer ou infirmer cette hypothèse.
 
[attachimg=1]
 
[attachimg=2]

J’ai longtemps hésité pour savoir lequel de ces équipements j’allais retenir sur mes modèles en construction. Jusqu’à ce que je remarque deux photos sur lesquelles ces deux équipements coexistaient, sans pouvoir déterminer, compte tenu que les numéros sont totalement illisibles, s’il s’agissait sur les photos de la même locomotive ou au contraire de deux engins différents.
 
[attachimg=3]

Quoi qu’il en soit, ma décision est prise, j’installerai les deux ! A défaut d’être sûr que ceci soit historiquement exact, cela est au moins plausible. Il n’y a plus qu’à passer à la pratique….

Les robinets d’isolement et le raccord d’accouplement de conduite de frein sont réalisés en assemblant à la brasure à l’argent des volumes élémentaires comme indiqué sur le schéma ci-dessous. La forme des raccords de frein est assez complexe et tous ceux que j’ai réalisés jusqu’ici ne m’ont donné qu’une relative satisfaction. C’est pourquoi cette fois–ci je me suis basé sur des mesures réalisées sur un raccord réel au MTVS. L'ensemble de ces pièces ne sont pas difficiles à réaliser, mais demande un soin particulier compte tenu de leur petite taille. Et ce d’autant plus que de par leur situation elles sont particulièrement visibles. De plus leur fabrication est particulièrement chronophage ; Il faudra décidément que je me décide un jour à en faire faire des tirages en bronze...
 
[attachimg=4]
 
 [attachimg=5]
 
 [attachimg=6]
 
[attachimg=7]
 
[attachimg=8]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 13 juin 2014, 23:11
La finalisation (5)
 
Les supports de cric sont réalisés par photogravures
 
[attachimg=1]

La TIV du MTVS possède un renfort au niveau du crochet d’attelage. La mauvaise qualité des photos des TLC que j’ai pu rassembler dans les divers ouvrages en ma possession ne permettent pas de distinguer si les locomotives avait le même système. Dans le doute, j’ai profité de la plaque de photogravure pour le faire. Tant pis pour les compteurs de rivets si je me suis trompé…
 
[attachimg=2]

Et comme il y avait encore de la place sur la plaque, j’y ai mis un système de commande du sifflet, là encore totalement imaginaire. Il fallait bien l’activer ce sifflet….
 
[attachimg=3]

Et maintenant, il n’y a plus qu’à attendre la peinture ; ce ne sera sans doute pas avant septembre. D’ici là, j’attends les photos de vos modèles…
 
[attachimg=4]

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 14 juin 2014, 07:53
Mes sincère félicitations Bernard, un travail fantastique et exemplaire.  Grande classe.... J'espère d'un jour réaliser votre niveau de résultat.
Merci.  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 14 juin 2014, 09:12

Ce sont les deux trous superposé  à droite.


(http://i62.tinypic.com/358ur6s.jpg)

C'est le trou au millieu. ( je ne sais pas comment les indiquer avec des flèches.... sur l'ordinateur sorry...)

(http://i61.tinypic.com/2yuaiox.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 juin 2014, 09:35
Ce n' est pas la chapelle d'intoduction de l'eau.
Titre: Re :Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 juin 2014, 09:49

Ce sont les deux trous superposé  à droite.



Sur les caisses à eau, selon les modèles, les robinets de jauge étaient situées soit à l'avant (position 2, bleu sur la photo) soit à l'arrière (position 1, rouge). Comme tu les as mis à l'arrière, les trous à l'avant doivent être bouchées. Pour ça, le plus simple et de repercer les trous, de souder dedans un fil de laiton, puis d'araser soigneusement en surface.
 
[attachimg=1]

Pour le trou de la seconde photo, je ne sais pas à quoi il correspond. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une chapelle d'introduction d'eau comme le suggère Michel, puisque je pense que cela correspond aux deux trous situés juste à l'avant de la sablière (pièces 121 du dessin E de la notice).

Dans mon cas, ce trou n'est plus visible car il est caché par la tubulure d'alimentation du souffleur qui longe la chaudière et qui n'était pas prévu sur le kit.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 juin 2014, 10:20
Je crois que j'ai trouvé.....ce doit être le clapet de retour d'eau de la chaudière. la pièce pointée sur la photo

[attachimg=1]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 14 juin 2014, 11:18
Je crois que j'ai trouvé.....ce doit être le clapet de retour d'eau de la chaudière. la pièce pointée sur la photo

Peut-être. Personnellement je l'ai mis sur le coté gauche, entre sablière et dôme.

De toute façon, comme je l'ai dit dans un précédent post au sujet de l'intérieur de la cabine, il est difficile d'être rigoureux en raison 1- de l'absence de document d'époque, 2- des différences qui ont pu exister sur les livraisons aux différents réseaux et 3- car il est difficile de savoir sur celle du MTVS ce qui est d'origine et ce qui a été modifié par la suite au cours de le la longue vie de la loco.

Le plus important est d'être plausible, pour le reste....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 14 juin 2014, 11:24
Comme j'ai vu sur la photo de Bernard (réponse 110) je l'avais déjà utilisé et soudé effectivement entre dôme et sablière.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 14 juin 2014, 11:37
De mémoire.....je crois que c'est sur le coté Gauche, qu'il est  monté sur la TIV du MTVS.....JP Carrouget doit être capable de nous le dire.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 15 juin 2014, 07:46
Bernard, est ce possible de poster une photo prise par dessus? Comme ça on a une  vue de les tubulures. Je connais pas ( encore ) le système d'opération d' une loco, alors je ne sais pas d'où vers ou vont ces tubulures. Ils sortent du cabine par des ouvertures , mais doivent aller quelque part .....Merci  :)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 15 juin 2014, 22:05
Bernard, est ce possible de poster une photo prise par dessus? Comme ça on a une  vue de les tubulures. Je connais pas ( encore ) le système d'opération d' une loco, alors je ne sais pas d'où vers ou vont ces tubulures. Ils sortent du cabine par des ouvertures , mais doivent aller quelque part .....Merci  :)

Désolé, Robert, je pars demain matin très tôt pour le Sud Ouest et l'appareil photo est rangé dans la voiture...

Je te fais ça à mon retour le 1er juillet.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 16 juin 2014, 07:34
Pas de problème Bernard.  Alors tu viens  vers mon 'habitat' ,    La Dordogne...... :D :D :D 
A bientôt.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 19 juin 2014, 17:01
Première essai avec la plupart de l"'embiellage.  Ça tourne. ! Mais ça "danse" encore et avec un minimum de courant, ça s'arrête. Alors encore un peu de 'fine tuning' je suppose.

(http://i60.tinypic.com/20tlcvo.jpg)

Et encore un problème à résoudre... La goupille dans le rivet .....Maintenant il y a un petit clou en laiton pour tenir l'ensemble, mais ça ne peut pas rester comme ça...... ;)

Quand même pas facile de monter les glissières, les tiges, les supports... 8 morceaux en même temps dans des petits trous... ::)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 21 juin 2014, 18:23
Michel, pense tu que c'est possible d'utiliser les attelages de Loco Dif sur la Corpet? Comme ça je peux mettre les wagons L D derrière.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 22 juin 2014, 07:53
 C'est possible, mais dans ce cas il faut que tu mettes les bonnes traverses de tamponnement....celles avec les 2 ouvertures rectangulaires et alignées au même niveau que le trou du tampon. (Pièces 8 de la plaque du Chassis)
Je pars pour le Salon de la Maquette...dernier jour.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 24 juin 2014, 11:58
Pour Robert et les autres constructeurs de la Corpet, voici un plan de Corpet avec 3 vues pour vous aider au détaillage de la caisse et du châssis.

[attachimg=1]
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: tyrphon le 24 juin 2014, 13:12
Attention, cette Corpet n'est pas exactement du même type que celle du GEMME.

Mais bon, les divers détails sont peut-être à la même place.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 24 juin 2014, 13:36
Merci Professeur, mais c' est pour inspirer les monteurs.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 27 juin 2014, 18:23
Reçu , les rivets de Markits.

 (http://www.uploadjefotos.nl/foto.php?fm=2&id=1bf78505197554ee6c6e552990c44b26) (http://www.uploadjefotos.nl/show-image.php?id=1bf78505197554ee6c6e552990c44b26)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 27 juin 2014, 23:29
Bravo, Robert
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 06 juillet 2014, 20:14
Bernard, juste  de retour de tes vacances et je suis déjà là pour t'embêter avec des questions de montage...... ::)

Alors, comment sont posé les deux roues de motorisation l'un par rapport de l'autre. Je veux dire, si l'embiellage du coté droit est sur le point le plus haut, est ce que celui du coté gauche est au point le plus bas? Sur les axes de Slaters, qui sont carré, on peut les mettre sur quatre positions. J'espère que je m'explique bien...

Maintenant les roues  "barguignent"  quand ils tournent dans le 'vide' mais aussi sur les roulements ( pour les faire tourner sans avancer sur les voies)

Qu'est ce que je dois vérifier pour enlever des points dur. Il y a, parce que au tension très basse, le moteur démarre pas sans ' l'aider' un peu, en poussant une roue.

Qu'est ce qu'on met entre le bielles, sur les manetons,  pour garder les distances entre eux?

Comment est fixé le moteur? Maintenant , il bouge quand les roues tournent. Et quand je le tiens pour l'immobiliser, il ralentit.

Je sais, un peu de jeu ici, un peu de jeu là ....des imperfections à cause de tout faire à la main.....Mais, c'était toi qui a dit que l'essence du mécanique est le jeu  :D :D :D

Je veux quand même que tout fonctionne avant que je continue avec le montage des tiges de tiroir.

Ça suffit pour maintenant... ;)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 06 juillet 2014, 20:21
Robert, j'avais anticipé ta question......la réponse est page 13. Il y a une copie de la notice et 2 photos (coté Droit et coté gauche ) prise avec la machine îmmobile ....pour montrer le calage des roues ...ça avance bien quand même.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 juillet 2014, 18:42
oui, oui, je travaille encore sur la Corpet, notament l'embiëllage. Mais j'ai des problèmes. Je ne réussi pas à le faire fonctionner  correctement. Mais quand je vois la photo sur la réponse 97 et je la compare avec la mienne, tout est mis exactement le même et je note que la bielle qui va de la tige tiroir jusque les coulisses qui basculent, est plus longue chez moi ??? Est ce que cette pièce doit être altéré?  Qu'est ce que je fais pas correcte ? :-[

(http://i60.tinypic.com/httroo.jpg)

(http://i59.tinypic.com/ffcm8p.jpg)

(http://i58.tinypic.com/690phd.jpg)

(http://i61.tinypic.com/29e4uoh.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 28 juillet 2014, 19:00
Mets tes bielles motrices en position basse comme sur la photos de Bernard et regarde ce que ça donne.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 juillet 2014, 19:19
j'ai fais ça déjà, mais si j'augmente ma photo sur les même dimensions que celle de Bernard , on peut voir que ma bielle est vraiment plus longue.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 28 juillet 2014, 19:33
As tu comparé ta bielle avec celles de tes 2 autres machines.....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 juillet 2014, 20:04
Ils sont tous les même. Je sais, c'est idiot, mais je ne trouve pas l'erreur et comme tu peux voire, les angles sont très différents. Ça veut dire que la bielle verticale de la tige tiroir pousse contre les cylindres et plie


(http://i60.tinypic.com/91gav9.jpg)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 28 juillet 2014, 20:22
J'ai retrouvé........si tu relis la notice de montage Gecomodel.....il est indiqué qu'il faut raccourcir la bielle 114 -sa  longueur doit être 25mm:
Il faut en fait faire sauter l'articulation de la bielle ( bielle d'avance ) avec l'axe de la coulisse . Regarde le schéma de montage de la notice GECO . La bielle 114 doit rester libre à son extremité.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 juillet 2014, 21:04
J'ai été trompé par les trous que Bernard avait fait dans cette bielle et cru que l'axe de coulisse allait dans ce trou aussi. Alors, est ce que ça veut dire que cette extrémité vient libre ,dessus cet axe?

Pour la montage de la Corpet, j'ai suivi la notice et les photos de Bernard parce que c'est si bien expliqué et documenté .Encore  ;)mieux est de suivre les deux notices. Surtout que si c'est la première montage d'une locomotive.......
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 28 juillet 2014, 21:51
La bielle n'est pas liée à la coulisse
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 29 août 2014, 20:18
J'ai remarqué que sur la plaque maillechort du Gemme , aux contraire de celle du Gecomodel, il y a deux paires de supports de coulisses. Chaque avec une autre extrémité. Est ce qu'on doit doubler les supports ? Mais dans ce cas les deux extrémités soudées ensemble n'entrent plus dans les encoches des boites cylindres.  ?????  ::)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 31 août 2014, 21:33
J'ai été trompé par les trous que Bernard avait fait dans cette bielle et cru que l'axe de coulisse allait dans ce trou aussi. Alors, est ce que ça veut dire que cette extrémité vient libre ,dessus cet axe?

Pour la montage de la Corpet, j'ai suivi la notice et les photos de Bernard parce que c'est si bien expliqué et documenté .Encore  ;)mieux est de suivre les deux notices. Surtout que si c'est la première montage d'une locomotive.......

La bielle n'est pas liée à la coulisse

Désolé de la réponse tardive, mais je rentre tout de 6 semaines de vacances au Pays basques sans liaison internet, d'où mon silence...

Comme l'a dit Michel, sur le montage initialement prévu, la bielle de commande de tiroir n'était pas liée à la coulisse ! Tu constateras cela en examinant soigneusement le schéma D de la notice. Ceci n'étant absolument pas conforme à la réalité, j'ai préféré couper cette bielle à son extrémité et souder une bague percée qui vient prendre place entre les deux flasques de la coulisse.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 31 août 2014, 21:43
Elle est au point mort?
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 31 août 2014, 22:05
J'ai remarqué que sur la plaque maillechort du Gemme , aux contraire de celle du Gecomodel, il y a deux paires de supports de coulisses.

Je n'ai pas l'esprit très clair ce soir, s'agit-il bien de la pièce 22.

Si oui, je pense qu'il s'agit d'une erreur corrigée dans un deuxième temps par géco (la plaque de maillechort a été créée en juxtaposant deux plaques différentes de Géco). Tu constateras qu'une des deux pièces ne comporte pas le petit doigt qui permettra de souder le guide de tige de tiroir 127.
 
(http://forums.gemme.org/index.php?action=dlattach;topic=784.0;attach=1824;image)

Je n'ai donc utilisé que les deux pièces qui portent ce doigt.
 
[attachimg=1]

Pour des compléments, je ne pourrai te répondre avant ce weekend repartant demain en déplacement pour la semaine....
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 31 août 2014, 22:06
Elle est au point mort?

Tout à fait (n'ayant pas eu la patience de faire une coulisse fonctionnelle).
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 31 août 2014, 23:49
Ce sera pour la prochaine
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 04 septembre 2014, 22:09
Ce sera pour la prochaine

 ::) Toujours à proposer de mauvais coups.... ::)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 20 décembre 2014, 18:59
Je trouve que c'est vraiment calme sur le fil de montage..... :(

Alors, messieurs-dames, après et avec l'agrément de Bernard pour le fonctionnement de l'embiellage,, voila les premières tours de ma Corpet. La caisse est déjà un peu oxydé, mais ça changera après le sablage et la peinture. ;)  Peut être encore quelque détails, mais je suis content d'être arrivé là. OOOOEEEEFFFFFF  :P :P :P

Que dois je faire pour le rodage?

(http://i60.tinypic.com/iqfst3.jpg)

Maintenant les autres svp..... :D :D :D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 27 décembre 2014, 19:29
Les deux lanternes devant ont une lumière blanc je suppose. Mais celle de  derrière, est elle rouge?
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 30 décembre 2014, 18:20
Eh bien mes amis monteurs, membres duGemme , peux je vous présenter juste avant la fin de 2014, et avec  une certaine fierté modeste ......La Corpet .

C'était pas facile pour moi, comme débutant. ::) C'est la première locomotive que j'ai monté en plus. Bien sûr, il y a des imperfections. Je suis loin du niveau de Bernard, :-[ mais quand même content d'être arrivé à la fin de cette voyage. :P   

Un grand merci à Bernard Marchand et Michel Massot.


(http://i62.tinypic.com/11j7tdw.jpg)

(http://i62.tinypic.com/vx0riv.jpg)

(http://i61.tinypic.com/28lqcg2.jpg)

(http://i62.tinypic.com/rbjw46.jpg)

(http://i59.tinypic.com/33ynaqu.jpg)

(http://i61.tinypic.com/nbesth.jpg)

(http://i61.tinypic.com/2mpy2yu.jpg)

(http://i62.tinypic.com/206ge8o.jpg)

(http://i61.tinypic.com/24vi1kz.jpg)

(http://i57.tinypic.com/5x0w86.jpg)

(http://i61.tinypic.com/9beydw.jpg)

(http://i59.tinypic.com/2z9cz1u.jpg)

OOEEEFFFFF   ;) ;) ;)

Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 30 décembre 2014, 18:54
 :P :P :P Bravo Robert
Titre: Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 30 décembre 2014, 19:28
Comme il fallait s'y attendre, c'est impeccable :) :) :) La patine est superbe!

Gérard
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Fr. Tavernier le 30 décembre 2014, 22:03
Très belle peinture Robert, et joli montage, bravo  ;D ;D ;D
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Bernard JUNK le 31 décembre 2014, 11:09
Très beau travail, que ce soit au niveau montage, peinture et patine !
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: malletslm le 31 décembre 2014, 12:02
C'est vraiment un très beau modèle !  :o

J'ai toujours autant de mal à m'habituer à l'idée que Robert se présente comme un "débutant"...  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: MetriqueReveur le 31 décembre 2014, 17:02
Elle est superbe, cette Corpet … comme prévu !   ;)
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET
Posté par: oursduluberon le 31 décembre 2014, 17:14
C'est vraiment un très beau modèle !  :o

J'ai toujours autant de mal à m'habituer à l'idée que Robert se présente comme un "débutant"...  :)

Mais Robert est vraiment un débutant, aussi curieux que cela puisse paraître :) :) :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 31 décembre 2014, 18:34
Au fait.....il nous reste quelques pièces....alors si vous êtes tentés, nous sommes prêts à relancer une petite série. surtout qu'il y a un début de liste d'attente.
Vous pouvez me contacter par Mail ou MP
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Hauk le 09 janvier 2015, 18:53
(http://i57.tinypic.com/5x0w86.jpg)

Magnifique! :D

-Hauk
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: Robert Goyvaerts le 11 février 2015, 20:48
Pour vous aider à commander des choses, roues, moteur, etc, j'ai fais une exemple de commande en Anglais.

Alors, chez Slaters  https://slatersplastikard.com/  il faut commander le suivant pour une Corpet. Ce sont les trois pairs de roues, et le moteur. Il faut spécifier que c'est pour le métrique. Ça vous faites sur la page de Checkout
   Comments/Special Instructions: en écrivant: Please change axle suiteble for 22,5 mm metric rail .


Sur la page d'acceuil,  (Home Page,) il y a en dessous ça Find a line:   Là , vous pouvez remplir la référence et poursuivre GO

reference 7836Y8  3'  9 Spoke D/Wheel  1/8 Diametre  axle      Quantity    3
reference  SG4      30:1 Spur Drive Gear box                           Quantity    1

Alors, chez MARKITS    http://www.markits.com/  il faut commander , comme Michel l'a déjà dit sur le forum,   les bagues de réduction pour les boites d'essieu.
La référence est    MRAXFB43   1/8" Axle Bush 4mm o/d x 3mm L
Et si c'est nécessaire, les rivets  avec la référence MCRIVET/S

Good Luck avec "zie" commande ;) ;) ;)

Robert


Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 11 février 2015, 21:05
Je pense qu'il faut préciser la référence du moteur MASHIMA que l'on veux avec le réducteur: 1630 ou 1632
Titre: Re : Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: netmetrique le 11 février 2015, 22:53
Pour vous aider à commander des choses, roues, moteur, etc, j'ai fais une exemple de commande en Anglais.
...
Robert

Merci Roberts,
Voici qui vraiment simplifier la vie de ceux qui n'ont qu'une maigre connaissance de l'anglais
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: le poète le 25 mars 2015, 10:12
Bonjour à tous,

Le groupe de Sheffield de la SNCF society cherche une 030T Corpet en Om.
Leur réseau SAINT LAURS est décrit dans un long article dans RMF d'avril 2015.

S'il en reste ...
A tout hasard je passe un message de l'autre côté du Channel ...

A+
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 25 mars 2015, 11:44
Merci à toi, nous avons relancé une petite série pour avoir des plaques et des fonderies de réserve pour assurer le "SAV". Tu peux leur dire de me contacter directement.
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: le poète le 25 mars 2015, 12:23
Je n'ai pour l'instant pas de point de contact direct, mais j'ai posté un message sur le forum NGRM-Online en citant les adresses du Gemme.

Je vous tiens au courant.
A+
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 25 mars 2015, 12:31
Je vais réactiver mon compte....
Titre: Re : Je monte ma CORPET......
Posté par: RailFrance le 25 mars 2015, 23:46
Il y a le mail du secrétaire de la SNCF Society sur cette page :

http://www.sncfsociety.org.uk/Site/Society_%26_Membership.html

Entre secrétaire, vous devriez pouvoir vous entendre  :)
Titre: Re : Je monte ma CORPET......toutes les questions que vous vous posez sur le montage
Posté par: mlm le 26 mars 2015, 08:52
Merci Jack