Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Vos modèles roulants => Discussion démarrée par: malletslm le 10 janvier 2015, 12:51

Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 10 janvier 2015, 12:51
Je n'en avais - prudemment - parlé qu'à quelques amis seulement, mais mon "défi 2015"... roule depuis ce matin !  :)




Riche de l'expérience du montage de deux vapeurs allemandes Weinert et d'une Bemo, j'avais très envie de me mesurer à l'un de ces mythiques kits Gecomodel des années 80 qui m'étaient inaccessibles à l'époque et sur lesquels j'ai tant lu et entendu depuis...  :-\ : l'occasion s'en est finalement présentée il y a peu, dénichée par un ami  :) sous la forme d'un de ces kits "non monté/même pas déballé" comme on en trouve encore... près de trente ans après leur diffusion !

Il s'agit, en l'occurence, d'une 130T Fives-Lille des CFD, second modèle "vapeur" sorti par Gecomodel après la célèbre 030-030T "Vivarais"... dont la difficulté de montage est, je crois, proverbiale.

Dire que le montage de cette 130T est aisé pour moi serait un mensonge  ::) : pour ce que je viens d'en assembler c'est ardu... mais pas insurmontable, car le kit est sensiblement mieux conçu que je ne l'imaginais même si le montage m'a déjà réservé quelques surprises : les spécialistes de la marque remarqueront d'ailleurs que, sur mon châssis, les prises de courant sont fort peu orthodoxes car... en dépit de mes efforts je n'ai pas réussi à utiliser celles prévues d'origine, dont je n'aimais pas de toutes façon la conception "fixe" (mon bricolage, lui, a l'avantage d'être démontable en un tournemain, et je n'exclus pas de le recommencer en mieux, plus tard...).

Ce montage se fait "pas à pas", en échangeant mes impressions avec un autre amateur ;) qui, curieuse coïncidence, monte le même modèle en même temps que moi !


Je tiens aussi à remercier mon "voisin" lorrain Bernard Junk  :) pour ses encouragements, ses conseils et l'aide précieuse qu'il m'a fourni sous la forme du prêt... d'un châssis de la même machine (!) qu'il avait commencé dans les années 80 et laissé inachevé : cette possibilité de monter un châssis avec sous les yeux la version "quasi-terminée" est une aubaine rare !

Sur le cliché ci dessous, les deux châssis sur ma table de travail : en haut le maître, en bas l'élève ! On a rarement l'occasion de travailler dans des conditions aussi favorables :   ;D

(http://i38.servimg.com/u/f38/11/43/51/66/4510.jpg) (http://www.servimg.com/view/11435166/853)

 
Il me faut maintenant attaquer le montage de la caisse en laiton, qui sera une "première" pour moi : il y a peu, j'écrivais à un ami qu'une fois le châssis fonctionnel, la suite ne devrait plus être qu'une formalité : maintenant qu je suis "au pied du mur", je n'en suis plus aussi sûr...  ::)

À bientôt – j'espère – pour la suite du montage ! 
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: le poète le 10 janvier 2015, 13:35
Intéressant, faut qu'on cause à St Mandé
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Robert Goyvaerts le 10 janvier 2015, 18:06
En tout cas, je vais suivre ce fil de montage.  .  ;) ;) ;)  C'est quelle échelle ? Om ?
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: le poète le 10 janvier 2015, 18:38
HOm
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 10 janvier 2015, 19:35
Bravo Jean-Michel !!! Je vois que tu as réussi à monter l'embiellage ! Toutes mes félicitations ! (Et les meilleurs vœux en passant !) :P :P  ;D ;D
Je m'excuse de ne pas encore avoir pris le temps de répondre à ton mail ...
J'ai cru comprendre que tu viendras finalement à Saint Mandé ?
Bonne nouvelle si oui !  ;) :D :D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 10 janvier 2015, 21:52
Bravo Jean Michel !

Et je ne me fais pas de souci pour le montage de la caisse ...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 janvier 2015, 12:44
Merci à tous pour vos commentaires !  :)

Voici une "rétrospective" en image de ce qui est déjà fait, qui peut éventuellement intéresser d'autres amateurs qui auraient la chance de trouver ce kit :


1) le kit à sa réception : seule la boîte a un peu souffert des ans ! On aperçoit à gauche le châssis (longerons, entretoises et pignonnerie intérieure) "prémonté"  : à ma connaissance ça n'était pas la règle chez Gecomodel, mais ici cela semble d'origine puisque tout le reste des pièces (y compris celles provenant de la même planche de photogravure que les longerons) était sous sachets scellés. À l'usage, cet avantage apparent s'avèrera plutôt être un... inconvénient (les supports de prise de courant, pliés sans renforts de soudure, ont cassé à la première sollicitation !  :( ). Pour le reste, j'ai été agréablement surpris par le conditionnement très "pro", et la qualité des composants (les essieux, notamment) :

[attachimg=1]


2) début du montage : les essieux sont posés, les "manivelles" de cette machine à longerons extérieurs ont été soudées au bout des axes d'essieux (ces manivelles nécessitent un calage soigneux, sur lequel j'ai eu à revenir plusieurs fois pendant la suite du montage). La mise en forme du châssis extérieur fait largement appel aux "pliages", ce que j'apprécie énormément...  :)

[attachimg=2]
 
 
3) montage provisoire des châssis "intérieur + extérieur", bielles d'accouplement posées et "bloc cylindre" en cours de montage. Les minuscules manetons qui maintiennent les bielles d'accouplement sur les manivelles sont... à raccourcir et à souder : ça nécessite de la minutie, mais ce qu'il y a de bien avec ce genre de kit c'est qu'on progresse très vite en ajustage et en soudure !    :-\

[attachimg=3]

 
4) Tout au long du montage, le châssis va faire de nombreux "tours de réseau" pour en vérifier la tenue de voie et l'absence de "point dur". Le pliage/réglage du "bissel" à l'avant a demandé un peu de soin et de patience, mais je suis assez rapidement arrivé à un roulement correct... même sur ma voie très mal posée !  ::)

[attachimg=4]

 
5) assemblage des embiellages : j'ai utilisé la technique préconisée par G. Comellas dans la notice, qui consiste à simplement sectionner les rivets à la pince coupante, ce qui produit au passage un léger "écrasement" tenant lieu de rivetage ! Comparée au rivetage "dans les règles de l'art" (avec un petit pointeau) que j'ai pratiqué sur les kits Weinert cette technique me laissait perplexe, mais puisque le châssis de Bernard me démontrait "par l'exemple" que ça fonctionne... :o

[attachimg=5]

En fait, avec une bonne petite pince coupante le résultat est très rapide et étonnamment fiable et solide, l'assemblage en devient presque un jeu d'enfant !  :)

(à suivre...)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 11 janvier 2015, 12:51
Bravo Jean Michel  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 janvier 2015, 13:11
Merci Michel  :)  : ce "défi Gecomodel" arrive bien tard en ce qui me concerne mais... il est évident que je ne m'en serais jamais  ??? tiré quand je débutais en H0m il y a trente ans ! par contre, on peut dire ce montage change radicalement ma vision sur le produit qui, malgré les difficultés rencontrées, me paraît bien plus soigneusement étudié que je ne croyais...  ;)


Suite du montage du châssis :
 

6) Le châssis extérieur est peint, le "bissel" va l'être aussi. On aperçoit à gauche un petit attelage "universel", obtenu... par modification d'un attelage "Trains d'Antan" : à l'atelier d'Entraygues, rien ne se perd !

En attendant leur installation, les deux embiellages sont maintenus par un petit bout d'adhésif pour éviter toute "salade de bielles" préjudiciable...

[attachimg=1]

 
7) J'ai ensuite tenté, sans succès  :( , de poser les prises de courant prévues d'origine. Il s'en est suivi une petite période de réflexion... dont est issu le montage ci-dessous, un peu "bricolo" mais répondant bien mieux à mon cahier des charges personnel : pouvoir déposer et reposer "à volonté" l'ensemble moteur + prises de courant, afin d'avoir les mains tout-à-fait libres pour la phase cruciale de la "greffe" des embiellages sur le châssis...

[attachimg=2]

J'ai l'intention, ultérieurement (car au moins un autre amateur se penche sur la question actuellement !  ;) ) de remplacer ce dispositif pour avoir des lames plates (voire utiliser les lames photogravées d'origine, que j'ai soigneusement mises de côté) qui frotteraient sur le boudin des roues car les fils de chrysocal frottant sur les jantes ont l'inconvénient, comme chacun sait, de s'encrasser rapidement....


8 ) une fois réglée cette question, le moteur est posé et... miraaaaacle : ça marche, du premier coup et avec une douceur de roulement très correcte !  ;D

[attachimg=3]

On ne peut que regretter l'absence d'un petit volant d'inertie qui eut encore amélioré le fonctionnement. Un seul petit regret pour mon cas personnel : la faible inertie et la conception "rigide" du châssis (aucun débattement vertical des essieux) rend la prise de courant délicate sur mon réseau à la voie assez mal posée... en particulier au niveau de mes aiguilles Bemo à coeur non réalimenté. Mais je dois être un des derniers "H0m-iste" à avoir un réseau aussi... exigeant !  >:(

On notera le soin particulièrement attentif pris pour l'isolation électrique du petit moteur Maxon, délicatement enveloppé par mes soins d'une bande de papier et non d'un adhésif directement collé au moteur comme conseillé dans la notice...


9) Dernier exercice de "haute voltige" : après démontage des prises de courant et du moteur, installation des embiellages sur le châssis ; ça a été moins complexe que je ne le ne craignais, la soudure des supports de glissière sur le châssis et, surtout, des contre-manivelles (dont un ajustage soigneux "en amont" est primordial) sur les "manivelles" de l'essieu 3 s'est bien passée :  :)

[attachimg=4]

Les seuls "points durs" constatés à ce moment se situaient uniquement au niveau des bielles d'accouplement : ils ont été éliminés en parachevant le réglage des deux "manivelles" de l'essieu 3, en chauffant légèrement et avec circonspection au niveau du moyeu avec la panne la plus fine du fer à souder...


10) Et enfin, on repose le moteur et on rode !  8)

[attachimg=5]


Yapluka passer à la suite ! je suis en train d'étudier la notice et l'ébauche de caisse prêtée par Bernard, c'est effectivement moins intimidant que le châssis...  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 11 janvier 2015, 13:22
Après la salade de pignons cuersoise.....on a la salade de bielles  :P :P :P....Nous avons découvert notre Robert du H0m
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 11 janvier 2015, 13:40
Superbe, magnifique, audacieux, quels superlatifs employer ?!  :P
Bravo Jean-Michel ! Tout simplement ! Ce montage semble très propre ! ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 11 janvier 2015, 21:51
Avec un peu de retard, bonne année à tous  ;)

Merci Jean-Michel pour ce tuto magistral  :)
Vivement la suite !
On commence 2015 avec un superbe roman-photo ! :P Je trouve la courbure des prises de courant très . . . . . harmonieuse  ;)

J'attends, dans les jours qui viennent, un kit Geco de la même époque, (peut-être de la même provenance ?), mais ce sera une 020-020T  :D
Ce sera aussi un vrai défi pour 2015. . . . . . . et peut-être même pour 2016 :'(

A t-il existé un kit de 031T chez Geco ? Si oui il m'en faut un  ::)  on a le droit de rêver, non ? ;D
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 janvier 2015, 23:05
Bonsoir, et merci à tous !  :)

Curieusement, j'avais au départ confectionné des prises de courant moins gracieuses... qui avaient beaucoup moins d'élasticité ! c'est la recherche du rapport longueur/souplesse "idéal" qui a donné ce dessin beaucoup plus harmonieux : sur le coup, ça m'a rappelé cette fameuse maxime (attribuée à Marcel Dassault) qui aurait dit que "quand un avion est beau, il vole bien"... idem, donc, pour mes prises de courant ?   ;D


(...) J'attends, dans les jours qui viennent, un kit Geco de la même époque, (peut-être de la même provenance ?), mais ce sera une 020-020T  :D
Ce sera aussi un vrai défi pour 2015. . . . . . . et peut-être même pour 2016 :'(

A t-il existé un kit de 031T chez Geco ? Si oui il m'en faut un  ::)  on a le droit de rêver, non ? ;D

Une 020-020T ? Mazette... non, ce n'étais pas le même vendeur car une Mallet aurait peut-être eu ma préférence !  :P

la 031T corse a effectivement été proposée par Gecomodel, sous la référence 181 : la voici (avec le prix d'époque, en francs français !) au catalogue 1988 :

[attachimg=1]

Tous mes voeux t'accompagnent dans tes recherches : j'ai au connaissance de quelques ventes de kits Gecomodel ces derniers mois (par "ouï-dire" et sur eBay), mais pas de cette 031T : raison de plus pour qu'il en sorte une du bois un jour ?  ;)

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 11 janvier 2015, 23:54
Vous avez de la chance, on dirait qu'en 2015 tout le monde tombé sur géco, j'espère bien tomber sur une mallet moi aussi, mais pour moi l'année n'a pas si bien commencé, après être tombé (sans trop de mal) au cours de moto hier ....
Bon courage à vous monteurs de géco models, et si vous trouvez une mallet 020-020T CP plutôt abordable, n'hésitez pas à me faire signe SVP !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 12 janvier 2015, 00:07
 La moto c'est un truc dangereux.....tu es devenu un chat peler....tu feras attention la prochaine fois.
L'important, c'est que ne te sois pas casser une patte ou un autre de tes abatis.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: chris31 le 12 janvier 2015, 14:39
Mon père, qui avait été longtemps motard avec le matériel des années 30, m'a toujours dit : "La moto c'est le bonhomme à l'extérieur et la ferraille à l'intérieur, l'automobile c'est le contraire" !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: wens le 12 janvier 2015, 20:23
Mon premier post  :o

Je t'ai retrouvé ... tu m'avais parlé de la " l'animal "... c'est bien vrai , elle est magnifique :D

Je suis un petit amateur de Hom ... j'ai un réseau italo.... Belge  :D

grand supporter de JM
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 12 janvier 2015, 22:00
Bonjour et merci, wens ! content de te lire...  ;)
Je pensais te donner des novelles de la bête quand elle aurait encore un peu avancé, mais puisque tu l'as débusquée...  ;D

J'ai commencé à me pencher sur la caisse dimanche, la conception est sympathique... à bientôt pour des nouvelles !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 14 janvier 2015, 12:19
J'ai croisé Victor sur la route.. ;D ;D ;D

[attachimg=1]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: tyrphon le 14 janvier 2015, 22:32
Oui, mais c'était avant...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 14 janvier 2015, 22:54
C'est pas faux ! Si vous saviez le tas de photos de chats que je peux avoir, toutes pour rire des âneries de Victor ... J'ajoute celle-là ! Merci Michel !  :D :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 janvier 2015, 23:07
Bonsoir à tous : pendant que certains s'amusent sur ce fil, d'autres bossent...  ;)

https://www.youtube.com/watch?v=4hkBKzGwv8g (https://www.youtube.com/watch?v=4hkBKzGwv8g)

Comme on le voit le fonctionnement du châssis devient très satisfaisant, peut-être grâce au léger lest apporté par l'embryon de caisse :  cette dernière commence à prendre forme(s), sans trop de surprises au montage... il faudra que je pense à prendre quelques photos pour les archiver ici. Décidément, ce kit me plaît bien !  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 16 janvier 2015, 08:06
Bravo Jean-Michel ! Elle roule superbement bien cette petite machine ! J'ai hâte de voir la caisse assemblée ! Au fait, tu as retenu quelle livrée ? Toute nwarte ?
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 16 janvier 2015, 08:09
Bonjour à tous, voici comme promis deux photos du travail fait à ce jour : à partir de maintenant, l'info viendra "en temps réel...  :)


1) début des travaux sur la caisse :

- ne faites pas comme moi, la carcasse "intérieure" (pièce n°1) se met en forme avec les traits de pliage "à l'extérieur" (!), je me suis fait piéger dans un moment d'inattention  >:( ... ce n'est heureusement pas difficile à corriger sur cette pièce "cachée", moyennant l'agrandissement et le perçage de quelques "trous de construction" supplémentaires. Ouf !
 
- en dessous, on voit le sous-ensemble "tablier avant". Le kit prévoit la possibilité de réaliser la porte de boîte à fumée ouvrante : peu amateur de ce genre de gadget, je n'ai pas spécialement l'intention de le faire (quelque chose me dit que la "charnière" sera une source permanente de problème avec la peinture !) mais... puisque cette possibilité existe, à tout hasard j'ai façonné et installé la virole intérieure "optionnelle" de la boîte à fumée : je suis là pour apprendre, et toute occasion est bonne de s'exercer au pliage et à la soudure !  :P

[attachimg=1]

 
2) l'avancement des travaux à ce jour :

- la traverse de tamponnement est en cours de détaillage. Comme ma machine sera dotée d'attelages "universels" (montés sur l'embase prévue d'origine, avec possibilité d'y substituer un attelage magnérique TdA ultérieurement) j'utilise le célèbre "attelage-tampon" Gecomodel, adapté pour figurer sur la traverse le tampon et les crochets d'attelage latéraux. Le conduit de frein n'est pas du bon côté (du moins pour ma machine qui  sera basée sur la "61" du CFD Vivarais en 1954) mais je m'en accommoderai...  ::)

- la "carcasse" intérieure à reçu sa belle pièce d'habillage extérieur pliée, puis j'ai posé les trappes de remplissage des caisses à eau sur leurs rehausses. Pour celles-ci, le kit prévoit deux possibilités : fixes (pièces en bronze moulé), ou bien en laiton avec couvercles "fonctionnels". Comme les premières ne me plaisaient pas (leur forme me paraît inexacte), j'ai opté pour les secondes... mais avec les couvercles soudés en position fermée, car l'essai "d'articulation" (avec des couvercles à la tenue très aléatoire) a été peu convaincant... voilà encore une occasion de s'exercer à la soudure !  ;)

[attachimg=2]

 
Je vais faire une petite "pause" dans les travaux ce week-end : à bientôt pour la suite !  :)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 16 janvier 2015, 08:24
Bravo Jean-Michel ! Elle roule superbement bien cette petite machine ! J'ai hâte de voir la caisse assemblée ! Au fait, tu as retenu quelle livrée ? Toute nwarte ?

Bonjour et merci, Clément !  :)

Oui, ma machine sera basée (avec quelques concessions...) sur la n°61 du Vivarais à la fin de sa carrière en 1954 (je n'en voulais pas d'autre !  ;) ) dont il existe de nombreuses photos, en particulier un beau cliché en couleur de F.Collardeau dans le livre de la Régordane qui montre que sa livrée était à ce moment-là entièrement noire... y compris les traverses de tamponnement, ce qui m'arrange bien !  :P


Cette livrée "toute noire" arrange bien aussi l'administrateur de mon c.f. touristique imaginaire, puisqu'elle s'harmonisera avec celle des locomotives rhétiques de chez Bemo (dont la 130T SLM), ce qui sera visuellement bien sympathique...  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 16 janvier 2015, 09:58
Bonsoir à tous : pendant que certains s'amusent sur ce fil, d'autres bossent...  ;)

https://www.youtube.com/watch?v=4hkBKzGwv8g (https://www.youtube.com/watch?v=4hkBKzGwv8g)

Comme on le voit le fonctionnement du châssis devient très satisfaisant, peut-être grâce au léger est apporté par l'embryon de caisse :  cette dernière commence à prendre forme(s), sans trop de surprises au montage... il faudra que je pense à prendre quelques photos pour les archiver ici. Décidément, ce kit me plaît bien !  :)

Le "defi" prend forme, et quelle(s) forme(s) !!   :)
Bravo !

Mais une touche de rouge sur les traverses, quand même, c'est le minimum ! :(
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 16 janvier 2015, 11:08
Bravo Jean Michel !


entièrement noire... y compris les traverses de tamponnement

Pas rouges ? J'aime bien les traverses de tamponnement rouges : ça ressort bien sur le noir et ça fait moins austère.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 16 janvier 2015, 11:20
Même si c'est une teinte réelle, je trouve ça assez "plat" (je me suis fait caillasser au GECP en disant ça !). Voilà une vraie livrée !  :P

[attachimg=1]

(Prise ici : http://train-des-pignes.over-blog.fr/categorie-11290484.html)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bruno Duchesne le 16 janvier 2015, 13:03
Joli travail Jean-Michel! Je suis heureux de voir que tout ça prend forme. Tu t'en sors diablement bien. Pour la livrée, tout en noire cela rique de faire un peu trop uniforme à mon avis. A moins que tu te lances dans la patine de cet engin pour la faire tel que sur la photo de F.Collardeau en y ajoutant un peu de laiton et de cuivre sur certains éléments. Le rouge sur les traverses généralement réhausse un peu l'allure de la loco . Sur la dernière machine de mon père j'ai utilisée trois types de noir différents ainsi que des effets métalliques rien que pour la chaudière, le châssis, la boite à fumée et le dessus des caisses à eau.  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 16 janvier 2015, 17:06
Merci beaucoup à vous quatre ! l'application que je mets au montage... n'est que la conséquence de l'attrait que le modèle exerce sur moi : je suis "porté par le sujet", comme on dit !  :)


Vous avez raison pour la touche de couleur (même petite !) qui "rehausse" instantanément un modèle réduit mais... comme j'ai de la suite dans les idées  :-\ , je compte bien essayer (au moins pour commencer !) cette livrée intégralement noire.

D'abord parce que cette livrée est authentique et représentative d'une certaine époque du CFD-Vivarais (même certaines Mallet l'ont manifestement portée...) mais aussi, justement, parce que je l'ai rarement vue reproduite en modélisme (sans aucun doute en raison de son austérité !) : depuis que je pratique le H0m (c'est-à-dire depuis le début des dans années 80) j'ai vu une écrasante majorité d'amateurs (et je n'ai pas fait exception à la règle !  ::) ) s'appliquer à reproduire de préférence les couleurs "emblématiques" du CFD, qui sont en fait c'elle d'avant-guerre... pour ne pas dire d'avant la première guerre.


Un exemple frappant est celui des wagons de marchandise CFD : j'ai presque toujours vu les amateurs (au moins en H0m ?) plébisciter et reproduire la légendaire livrée "grise à ferrures noires", alors que les clichés couleur de F.Collardeau (qu'on ne remerciera jamais assez !) nous montrent, au moins à partir des années 50, une réalité TRÈS différente  :o : c'est ce que je tente désormais de restituer sur mon parc de wagons CFD "Trains d'Antan", dont un seul (et uniquement pour montrer la comparaison !) arbore la fameuse livrée "classique" : Tout est résumé dans cette photo que j'aime bien...

[attachimg=1]

... et c'est cette démarche et que je voudrais continuer avec la 130T, qui est destinée à se marier avec un parc marchandise en livrée "d'après guerre".  ;)


(...) À moins que tu te lances dans la patine de cet engin pour la faire tel que sur la photo de F.Collardeau en y ajoutant un peu de laiton et de cuivre sur certains éléments. (...) Sur la dernière machine de mon père j'ai utilisée trois types de noir différents ainsi que des effets métalliques rien que pour la chaudière, le châssis, la boite à fumée et le dessus des caisses à eau.  ;)

Absolument, et je me suis posé la question de jouer sur les nuances de noir ! Lematec l'a fait sur ses Mallet (avec une chaudière "satinée" dont la boîte à fumée est traitée en "mat") mais je ne me sens pas de taille à m'y essayer sur la 130T qui est une "petite" machine, dont la forme s'y prête mal. Par contre, la question d'une patine pourrait sérieusement se poser : je n'exclus pas d'y venir ultérieurement... mais seulement si j'acquiers le"tour de main" nécessaire !  ;)


Mais bon : la suite du montage devrait me laisser encore un peu de temps pour réfléchir à la peinture et aux finitions !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 16 janvier 2015, 17:32
[attachimg=5]Le montage laisse bien augurer la suite. C'est très propre :) :) :)

Quant à la patine, ça n'est pas la mer (l'amer?) à boire, il suffit de s'y mettre et les techniques sont multiples, certaines sont même réversibles. Voici ce que j'avais fait à l'aéro sur deux 030TB Keyser, pour un ami. Le montage de la seconde n'est pas de moi, je précise :-X :-X :-X

.[attachimg=1]
 [attachimg=4]
Bon, ce sont des machine bien "Fatiguées", mais on peut avoir la main moins lourde.

Et surtout puissiez-vous me pardonner d'avoir posté ici des photos de machines à voie normale!
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Robert Goyvaerts le 16 janvier 2015, 18:04
Beau travail. Et.....beaucoup plus vite monté que ma Corpet.. :D :D :D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: wens le 16 janvier 2015, 18:56
D'accord avec ce qui a été dit  :D

J'attend la suite ... :P
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 16 janvier 2015, 19:39
Merci à vous trois !  :)


Pour la vitesse, j'ai un gros avantage sur Robert : la 130T en H0m... comporte beaucoup moins de pièces que la 030T en 0m !  ;)


(...)
Et surtout puissiez-vous me pardonner d'avoir posté ici des photos de machines à voie normale!

Mais bien sur, car... Oups ! pardon ! Mais bien sûr, disais-je  ;D , car ces photos sont parfaitement en "raccord" avec la discussion : cette magnifique 030T (toute noire !) présente très exactement le même aspect :) que la 130T des CFD sur la photo de F.Collardeau à laquelle Bruno et moi faisons allusion... 


Il ne me reste plus qu'à apprendre à en faire autant... ce qui n'est pas gagné !  ::) . Sans compter un inévitable petit "dommage collatéral" : il ne me resterait plus alors qu'à reprendre la patine de tout mes wagons (dont les plus "usés" seraient, pour le coup, encore un peu trop neufs...), puis construire un autre réseau...

Aïe Aïe Aïe, bonjour le "doigt dans l'engrenage" ! on va déjà tâcher de finir la loco pour commencer.  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 16 janvier 2015, 20:46
Je m'aperçois que je me suis complètement planté dans l'insertion des photos :-X :-X :-X

Doublons, triplons, c'est l'overdose >:( >:( >:(

Fatigue passagère, ou irrémédiable atteinte de l'âge? :-[ :-[ :-[
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 17 janvier 2015, 10:35
Beau travail Jean-Michel, vu comme ça sur les photos, on dirait presque du Om !!!  :)

Voici les deux fameuses photos couleur issues du bouquin de P. Bejui. Personnellement j'adore les machines complètement noires et inversement, j'ai horreur des dômes ou autres parties en cuivre apparent qui donnent un coté trop "touristique", mais cela est très personnel j'en conviens tout à fait.
Il semblerait qu'à la même époque (années 50) d'après d'autres photos dans le même bouquin, que certaines mallet CFD étaient également intégralement noire.
(ou est-ce le rouge qui est tellement noirci par la crasse qu'on ne le distingue plus ? ? ? )


Pour un modèle réduit, je choisirais l'option avec juste la traverse de tamponnement en rouge mais avec une bonne couche de patine "noire de suie".
(de toute façon, une machine à vapeur c'est fait pour être sale, c'est comme ça que ça a de la gueule !  :P :P )

visiblement problème de chargement des photos, vais essayer de résoudre ça   :-[

Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 janvier 2015, 20:47
Bonjour à tous  :) : tout en montant le kit je continue à réfléchir à vos suggestions, et à passer au peigne fin les rares photos dont je dispose pour la version que je veux évoquer : parmi celles-ci, il y a deux photos du BVA prises au Cheylard par M.Riffault en 1953, dont mon intuition me dit qu'elles pourraient avoir été prises le même jour, ou du moins à des moments très rapprochés...

La photo du BVA n°573.01 nous montre la n°61 dans un cadrage "3/4 avant gauche" très proche de celui que prendra (en couleur) F.Collardeau l'année suivante : sur ce cliché en N&B la machine se présente dans le même état, sans inscription sur la traverse avant (même à l'agrandissement) mais elle ne n'est pas dotée de l'inesthétique panier cylindrique "pare-escarbilles" sur la cheminée, ce qui m'arrange bien !

[attachimg=1]

On voit aussi sur cette photo quelques détails caractéristiques de cette machine en "fin de carrière" comme l'absence de cloche sur la caisse à eau (que je ne monterai donc pas), la paroi fixe (en bois ?) qui obstrue le portillon du côté "soute à charbon" sur cette machine dévolue à la manoeuvre (ce que je vais tâcher d'évoquer sur mon modèle) mais aussi un "rapiéçage" sur la caisse à eau que je serais bien en mal de reproduire : bah, après tout, Lematec ne l'a pas fait non plus sur son modèle de la Mallet 407, qui avait pourtant les caisses à eau encore plus copieusement rapiécées...  ;) 

 
Une autre photo du BVA, la 673.07, nous montre la "61" en tête d'une rame mais sous un cadrage "3/4 arrière" dont l'agrandissement (car ces photos du BVA sont vraiment d'une qualité exceptionnelle, autant par la qualité des clichés que celle leur reproduction "papier" !) m'a réservé une surprise :o puisqu'on y voit que la traverse arrière laisse encore apparaître les inscriptions "n°" et "61" de part et d'autre : je suis très tenté d'y voir, comme Frank le suggérait  ;) , une ancienne traverse rouge copieusement salie...

[attachimg=2]

On aperçoit aussi sur ce cliché que le "chapeau de cheminée" a disparu, mais que ses supports semblent encore en place (au moins en bas). On y voit aussi que le conduit d'éjection qui cheminait le long de la chaudière (bien visible sur des photos "côté droit" de cette époque) remontait à l'arrière de la cheminée, mais dans une position légèrement désaxée : c'est une particularité intéressante que je compte bien reproduire.

Comme pour la caisse à eau, cette photo montre de chaque côté de la paroi arrière deux séries de rivetages qui n'existent pas sur le modèle Gecomodel "état d'origine" : tant pis, on s'en accommodera...  :-\

Mais j'ai aussi découvert sur ce cliché qu'à cette époque, la "61" ne possédait plus sous la traverse de tamponnement son typique chasse-pierre en forme d'étrave : ce chasse-pierre est déjà monté sur mon modèle et je vais donc... le conserver, car je trouve qu'il donne beaucoup d'allure à la machine et laisserait un "vide" si je le supprimais.  :P

Et comme de toutes façons, mon modèle présentera forcément (comme vu ci-dessus) quelques autres inexactitudes...  ::)


à suivre, avec l'état d'avancement des travaux...
Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 janvier 2015, 21:04
Après les photos réelles, des nouvelles du kit : en dépit de l'attention que je porte à la préparation des pièces, je continue à tomber dans de petits "pièges"  ::) du même genre que lorsque j'ai plié "à l'envers" la carcasse intérieure : en "dégrappant" le plancher de l'abri, j'ai sectionné (et soigneusement limés !) à l'arrière du plancher deux petites excroissances qui... devaient en principe être les supports de lanterne de la face arrière (je disposais pourtant de l'ébauche prêtée par Bernard pour éviter cette bêtise...  :-\ ). Qu'à cela ne tienne : ces deux supports ont été reconstitués à l'aide de petits bouts de laitons prélevés sur les grappes :

[attachimg=1]
Je ne loupe VRAIMENT aucune occasion de m'exercer à la soudure...  ;D
 
Le plus drôle est que l'absence de ces supports n'aurait pas vraiment "défiguré" mon modèle : on est vraiment dans le genre de petites bêtises quasiment invisibles dont, du temps où je ne montrais pas mes réalisations aux autres, je me serais TRÈS facilement accommodé...   :D


Toujours est-il que voici l'avancement des travaux au soir du dimanche 25 janvier :
- le sous-ensemble "tablier avant" a été posé dans la semaine, et le tablier achevé...
- les pièces en fonderie de la chaudière sont en cours d'ajustage...
- l'abri a été posé ce week-end, en prenant quelques libertés avec l'ordre de montage prescrit par la notice (les mains-montoires et leurs supports sous toit seront montés en dernier, notamment) :

[attachimg=2]

 
Une fois de plus, j'ai apprécié la précision des ajustages de l'abri, dont les 3 pièces (paroi frontale, toit et sous-ensemble "arrière" qui tombent "juste" et à l'équerre avec un minimum d'ajustage :

[attachimg=3]

 
Pour ceux qui, comme moi, ne sont habitués qu'aux kits "plastique" (ou résine), la très grande rigidité "structurelle" de cette caisse composée d'un assemblage de fines (et flexibles !) pièces de laiton mince est un perpétuel sujet d'étonnement  :o , de même que la solidité des assemblages soudés y compris sur de très petites pièces... par contre, et comme je ne m'interdis aucun compromis  ;) , je n'exclus pas le recours à l'araldite bi-composants quand je le juge plus commode : les traverses de tamponnement et le platelage avant ont été posés ainsi, et je prévois d'en faite autant pour la fixation de la cheminée et des dômes.


Et, pour finir, un petit "montage à blanc" en situation sur le réseau : je suis content, l'allure très caractéristique de cette 130T Fives-Lille commence à bien "venir" !  :)

[attachimg=4]

 
Jusqu'à maintenant j'ai avancé relativement vite dans le montage, la suite se fera – en principe - sur un rythme moins soutenu...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 25 janvier 2015, 21:46
Bravo, elle prend une très belle allure ! ;)

Marc
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 25 janvier 2015, 21:52
Oh oui, beau boulot :) :) :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 26 janvier 2015, 12:07


Et comme de toutes façons, mon modèle présentera forcément (comme vu ci-dessus) quelques autres inexactitudes...  ::)





Ce ne sont pas des inexactitudes, ce sont des accommodations ! :D :D :D


En tous cas, un grand   B R A V O   ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 26 janvier 2015, 13:33
Cette machine est vraiment superbement magnifique ! Le montage est effectué de main de maitre !  :D bravo Jean Michel !  ;) ;) ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 26 janvier 2015, 16:24
Et ben quand même !, j'y suis finalement arrivé à la mettre cette fichue 61 en couleur  ???

[attachimg=1]

En y regardant de près, c'est plus la photo que la 61 qui est en couleur  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 26 janvier 2015, 18:01
Oui, mais ca permet de compter les rivets pour vérification.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 26 janvier 2015, 18:41
Compter les rivets, Jack ? à la limite, ça m'arrange  ;) ... car c'est encore là que les différences seront les moins flagrantes (!) avec ma version "1953-54"... que je vais prudemment rebaptiser "années 50" pour prendre un peu de liberté !  ::)

Merci Frank pour la photo de F.Collardeau (vous comprenez mantenant pourquoi, depuis que je connais ce cliché, je n'arrive plus à imaginer cette machine n° 61 autrement que toute noire ?) et merci à tous pour vos commentaires très motivants !  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: wens le 30 janvier 2015, 12:51
et bien :o tu est fidèles au photo :o

 frankdestouesse formidable cliché ... on vois toute la justesse du kit  :P

Je comprend ton envie ... pour la couleur , mais... je comprend ton idée de la traverse " rouge ", mais je ne suis pas " spécialiste"  :D

Courage tu tiens vraiment le bon gout  :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Toine le 30 janvier 2015, 20:35
Je suis admiratif de tels montages à cette échelle! Cela demande une précision chirurgicale! Très beau travail!
Pour Victor: les chats savent retomber sur leurs pattes mais fait tout de même attention...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 30 janvier 2015, 21:34
Bonjour et merci, wens et Toine !  :)

Pour la précision chirurgicale il y a un peu de ça puisque... je ne suis plus capable de monter le moindre kit (et surtout de ce genre là !) "à l'oeil nu" depuis longtemps  ::) et que tout est fait sous une "lampe-loupe" (outil bien adapté aux petites échelles comme le H0m mais pas aux plus grandes où, comme je viens de le lire ailleurs  ;) , la loupe frontale me paraît mieux appropriée pour une meilleure liberté de mouvement !).

Comme prévu, les travaux vont un peu au "ralenti" pour quelques temps (ce qui me laisse tout le temps de penser à la décoration !) mais j'ai quand même trouvé un moment cette semaine pour doter la machine de ses mains-montoires... qui ont aussitôt été testées - et approuvées ! - par mon chef-mécanien au 1/87 :  :)

[attachimg=1]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 31 janvier 2015, 09:58
Bien... :) elle a un bonne bouille, cette petite bouillotte.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 31 janvier 2015, 11:40
Merci, Michel !  :)

Comme j'avais un peu de temps ce matin, je me suis penché sur un détail qui me tenait à coeur : les caractéristiques protections métalliques qui avaient été ajoutées pour "fermer" l'avant avant de l'abri sur la 61 à la fin de sa carrière...

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Les plus observateurs noteront toutefois, en comparant avec les photos de la vraie 61 en page précédente, que je me suis permis (après réflexion) une légère "licence artistique" : mes plaques sont posées moins "de guingois" et plus verticalement que sur l'original(e) !  ;)

Je pense que, là où ils sont, les anciens du dépôt du Cheylard qui avaient réalisé ces protections me pardonneront volontiers cette petite rectification esthétique...

Bon week-end à tous !

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Toine le 31 janvier 2015, 11:50
Les équipes de traction ont du attendre bien longtemps après les débuts du chemin de fer pour qu'un confort relatif leur soit accordé. J'ai même lu quelque part que certains "responsables" ne voulaient pas d'abris sur les machines au prétexte que les équipes risquaient de s'endormir!!!
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 31 janvier 2015, 12:13
Superbe ! Vivement la suite !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 07 février 2015, 12:49
Merci, Antoine et Marc !  :)

Voici la suite des travaux "au rythme du promeneur" avec, cette semaine, la porte de boîte à fumée : je ne tenais pas particulièrement à la faire "ouvrante" mais... à la réflexion et après examen des pièces, il s'est avéré qu'il n'était pas tellement plus compliqué de la faire "mobile" que "fixe". Et puisque je suis là pour apprendre...  :-\


1) montage "à blanc" des constituants : les deux "pattes" latérales de la porte de boîte à fumée sont à plier délicatement à 90° (c'est plus aisé que je ne pensais), puis on introduit par l'arrière de la "façade" deux supports de rambarde et on solidarise le tout par un fil maillechort de 0,5 mm de diamètre. Des bouts d'adhésif maintiennent provisoirement le montage en place, et en particulier la porte en position "hermétiquement" fermée...  ;)

[attachimg=1]

 
2) puis on fait 2 points de soudure à l'arrière pour fixer les deux supports (qu'on raccourcit ensuite), et deux autres à l'avant pour fixer l'axe en maillechort sur ces supports. Enfin, on coupe l'axe au dessus et au dessous des "pattes" de la porte (non soudée à l'axe), qui pivote donc librement :

[attachimg=2]

 
3) Ensuite on pose ce "sous-ensemble" (à la cyanolit pour ma part...) à l'avant de la machine. La version "porte d'origine" à deux vantaux se monte de la même façon, si ce n'est le vantail supplémentaire. J'ai pris la précaution de peindre auparavant en noir l'intérieur de la boîte à fumée, et après nettoyage j'ai passé au pinceau une couche d'apprêt sur l'extérieur, qui nécessitera aussi quelques compléments au pinceau lors de la peinture générale de la caisse :

[attachimg=3]

Une fois de plus j'ai bien apprécié la conception de ce détail, et en particulier cette fine face avant "rapportée" qui permet non seulement de réaliser l'une ou l'autre version (origine ou modernisée) de la porte de boîte à fumée, mais facilite aussi l'assemblage...  :)


Outre la pose des marchepieds sous la caisse, il me reste donc maintenant deux étapes avant d'aborder la peinture :
- la finition de tout le dessus de la chaudière...
- l'intérieur de l'abri...

Pour ces deux points, et en particulier les appareils et tubulures sur la chaudière, j'ai l'intention de m'inspirer de la remarquable notice de montage de... la 130T en Om de Loco-Diffusion (téléchargeable sur leur site) qui met en évidence quelques différences  entre les 130T Fives-Lille et Cail, dont une prise de vapeur sur le dessus du foyer (bien visible sur les photos de la "61" en pages précédentes) non prévue dans le kit mais apparemment caractéristique des "Fives-Lille", que j'aimerais bien ajouter à mon modèle !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 07 février 2015, 18:48
Le métier rentre ...  Beau travail !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 07 février 2015, 18:58
Personnellement , je n'aurais pas coller la porte de BF maintenant ni peint l'intérieur de la boite à fumée. car tu vas avoir d'autres soudures à faire ( Cheminée, dome, tubulures.....) et ta peinture va s'abimer. Mais je te comprend, nous sommes tous pressés de voir ceque ça fait.
Elle est belle quand même
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 07 février 2015, 20:54
Merci, Bernard et Michel !  :)


Personnellement , je n'aurais pas collé la porte de BF maintenant ni peint l'intérieur de la boite à fumée. car tu vas avoir d'autres soudures à faire ( Cheminée, dome, tubulures.....) et ta peinture va s'abimer (...)

En fait, j'y ai mûrement réfléchi : pour ce qui me concerne, la suite et fin des travaux sur cette caisse va essentiellement se faire à la colle Epoxy (pour la fixation de la cheminée et des dômes) plus quelques points de soudure pour les tringles et les tubulures, donc des "chauffes" brèves et localisées...

Du reste, cet après-midi la soudure des deux marchepieds avant sous le tablier s'est fait sans dommage pour les parties déjà peintes. Ensuite,  le dôme + les conduits de vapeur et les soupapes ont été... collés (hérésie, je sais !  ;) ) :

[attachimg=1]

Pour ce petit modèle en H0m destiné à être manipulé avec autant de précautions qu'un modèle plastique, je persiste à penser que le collage à l'Epoxy bi-composant (quand la configuration des pièces s'y prête, bien entendu !) offre une solidité bien suffisante. 

...de plus, j'ai l'impression que ma petite station de soudage (température 400° maximum) est un peu "faible" pour souder les pièces en métal massif. Ou alors, je n'ai pas (encore ?) la technique et/ou "coup de patte" qu'il faut...  ::)


Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 07 février 2015, 21:41
Pour les pièces massives, on peut les préchauffer au chalumeau, ou tout simplement à la flamme d'un gazinière.

J'avais remarqué que la peinture (Interfer et Railcolor) résistait assez bien à la chaleur d'un fer à souder, mais ce sur quoi je m'interroge, c'est : comment vas-tu décaper ta loco maintenant que certaines parties sont peintes? :-X :-X :-X
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 07 février 2015, 23:39
comment vas-tu décaper ta loco maintenant que certaines parties sont peintes?

À mon avis, un nettoyage au détergent pour dégraisser et ensuite un apprêt suffisent.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 08 février 2015, 07:38
C'est aussi ce que j'ai prévu... je ne ménage pas non plus les nombreux lavages/brossages/séchages après chaque séance de travail, histoire de "traquer" au fur et à mesure les restes de flux partout où ils pourraient se nicher.

À part le sablage (pour lequel je ne suis pas équipé !  :-\ ) y a-t-il d'autres moyens de décapage (chimique ?) utilisés sur le laiton ?


Pour la finition après lavage au détergent, pour l'instant j'ai prévu la même chose (sur le principe du "on ne change pas une recette qui marche...") que sur mes 3 machines précédentes à caisse en métal blanc :
- apprêt en bombe Tamiya, qualité "fine" (ref. 87064 en teinte grise, je viens de découvrir qu'il n'existe pas qu'en blanc...)
- noir "mat" en bombe Tamiya ref. TS6 (qui comme son nom ne l'indique pas, donne un magnifique effet... légèrement satiné ! ;) ).
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: netmetrique le 08 février 2015, 16:26
À part le sablage (pour lequel je ne suis pas équipé !  :-\ ) y a-t-il d'autres moyens de décapage (chimique ?) utilisés sur le laiton ?

Oui, le célèbre 909 de chez Parant-Michaux (http://parant.michaux.pagesperso-orange.fr/pg_pdt_surf.htm). C'est avec lui que je décape tout mes modèle depuis plus de 30 ans.

Bien que je suive avec avidité ce fil (même si je n'y interviens pas),  je profite de ce message pour tirer mon chapeau pour la qualité de ton travail et le soin que tu prends à nous le faire partager.

Maintenant, je trouve quand même un peu dommage que tu en arrives à utiliser le collage... On est puriste ou on ne l'est pas. Ton choix est néanmoins tout à fait respectable.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 08 février 2015, 19:19
J'ai utilisé longtemps (mais pas 20 ans quand même :D) le 909. Depuis quelques années je suis fidèle à ma soupe d'acide chlorhydrique dilué dans lequel j'ai fait mariner des chutes de laiton étamé.
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 08 février 2015, 21:04
Merci à vous deux pour ces conseils que je vais étudier soigneusement : quand bien même ils ne seront pas forcément appliqués à la lettre sur cette 130T qui, à la vérité, fait MÊME appel à quelques points de colle cyanoacrylate, mais chuuuut !  ::)  tous les avis m'intéressent, car susceptibles d'être mis en application sur des montages ultérieurs.


(...) Maintenant, je trouve quand même un peu dommage que tu en arrives à utiliser le collage... On est puriste ou on ne l'est pas. Ton choix est néanmoins tout à fait respectable.
Si l'on excepte l'assemblage d'une caisse de 040T Corpet... Gecomodel (celle qui se montait sur un châssis BTTB) avec les "moyens du bord"  ::) dans les années 80, cette 130T est bel et mon premier modèle à caisse laiton : d'où ce montage "composite"... qui ne préjuge pas des prochains, s'il y en a d'autres !

Par contre, j'ai retenu au moins une bonne leçon de l'assemblage la fameuse 040T (insuffisamment nettoyée, faute de conseils) dans les années 80 : être vigilant sur les oxydations susceptibles de se produire après peinture.  :-X
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 08 février 2015, 21:37
je suis fidèle à ma soupe d'acide chlorhydrique dilué dans lequel j'ai fait mariner des chutes de laiton étamé.

A quoi servent ces chutes de laiton étamé ? l'acide correctement dilué n'est-il pas suffisant ? :o
Merci d’éclairer nos lanternes !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 08 février 2015, 22:57
Bonsoir et bravo Jean-Michel pour le montage de cette machine qui s'annonce sensationnel !  ??? ???
J'admire le soin et la précaution ainsi que l'"audace" nécessaire pour monter la porte de boîte à fumée fonctionnelle !
Un grand bravo !  ;) ;)
Perso, concernant les acides, mon père m'a procuré de l'acide fluoric, dilué à 40° (donc 60% d'eau et 40% d'acide), ce qui décape très bien, et est lavable ... À l'eau ! Donc de grandes facilités de nettoyage !  :)  je recommande à ceux qui le peuvent de s'en procurer, moyennant un local bien aéré et une exposition minime sur la peau, sinon ça pique !  :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: tyrphon le 09 février 2015, 10:19
Oui, c'est quand même une vraie saleté, cet acide, si jeune  (Docteur) Mabuse...
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 10 février 2015, 12:12
Bonjour Tyrphon,  je crois que tout dépend des habitudes de travail des uns et des autres et surtout des résultats visés : nous n'avons pas tous les mêmes exigences pour nos réalisations, voire avec nous-mêmes... :) 

Et merci Clément pour ton commentaire ! mais le montage de cette "61" n'a rien de sensationnel (Oulà !), tout juste sera-t-il (légèrement !)  personnalisé...  ;)


(...) Bien que je suive avec avidité ce fil (même si je n'y interviens pas),  je profite de ce message pour tirer mon chapeau pour la qualité de ton travail et le soin que tu prends à nous le faire partager...

Merci beaucoup, Bernard ! sauf oubli de ma part, je n'ai trouvé nulle part sur le net la description du montage "pas à pas" d'une de ces locomotives Gecomodel en H0m... alors qu'il s'en assemble encore de nos jours et que j'en ai justement vu passer plusieurs sur le marché de l'occasion ces derniers mois : il me paraissait intéressant que les acquéreurs éventuels se fassent objectivement leur propre opinion, sachant que je ne suis pas tout-à-fait novice en montage de kit (je ne cache pas que l'expérience acquise sur une Mallet Weinert, dont j'avais décrit le montage sur Forum-Trains (http://www.forum-train.fr/forum/viewtopic.php?f=4&t=4290&start=40#p147671), me sert beaucoup sur cette 130T !) mais que je suis bel et bien novice en kit laiton... comme on peut d'ailleurs le vérifier en lisant ces pages.  ;)

À mon tour de tirer mon chapeau à G.Comellas pour ce kit qui, comme je l'ai dit, me surprend agréablement par sa conception... tout comme à Bernard Junk pour le prêt de sa machine inachevée, qui est un avantage considérable (pouvoir vérifier sur un modèle, au moindre doute !) dont tout le monde ne bénéficie pas.

Je dois aussi mentionner l'exemplaire assemblé par Jean Fritsch-Dit-Lang, montré à l'époque dans Loco-Revue (un mémorable n°473 de juillet-août 1985 que j'ai toujours à portée de main !) dont la photo en "sous-ensembles", très utile, me sert fréquemment de référence (je crois d'ailleurs que la porte de boîte à fumée ouverte m'a un peu influencé...  ;D ) :

[attachimg=1]

 On remarquera notamment qu'un monteur habile peut parfaitement utiliser les prises de courant d'origine... sur lesquelles j'ai personnellement "trébuché" !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 février 2015, 11:42
Bonjour à tous !  :)

Comme prévu, peu de travaux cette semaine sur la machine, mais j'ai quand même trouvé le temps d'y faire deux petites choses...

1) très impressionné  :o  :o  :o par la vidéo mise sur Youtube (vidéo ICI ! (https://www.youtube.com/watch?v=nO-ZICK_H9A)) par une autre amateur (pseudonyme "leonaja" sur ce forum ?  ;) ) je me suis repenché sur le châssis pour remédier à un dernier petit "point dur" qui gênait le fonctionnement de la machine au ralenti : elle fonctionne maintenant mieux (vidéo LÀ ! (https://www.youtube.com/watch?v=gerJScY2ACE)), elle n'a pas encore l'impressionnant (!!!) ralenti de celle d'Alain, mais je ne désespère pas de m'en approcher...  ::)

2) du fait de ma "platine de prise de courant" démontable (qui me facilite beaucoup les travaux de réglage "a posteriori" !), les pièces "profondeur réelle" pour reproduite la soute à charbon et le "logement" à droite devant l'abri devenaient inutilisables... je les ai donc remplacées par deux petites "cavités" de seulement 3 mm de profondeur : ça se verra peu du côté droit (où l'ouverture supérieure de ce logement sera partiellement couverte par la tuyauterie de l'éjecteur) et ça facilitera plutôt le garnissage de la soute à charbon (pas besoin de remplir jusqu'au fond !) :

[attachimg=1]

J'avais initialement prévu de réaliser ces deux cavités en carte plastique, mais par souci d'homogénéité j'ai finalement utilisé des chutes de laiton et de maillechort : voilà que je commence à prendre goût au travail du métal...  :-\

Voilà, c'est tout pour cette semaine ! en principe les prochains travaux devraient concerner le détaillage intérieur de l'abri, car je remets à un peu plus tard les finitions sur la chaudière : j'ai peut-être une "piste" pour la prise de vapeur qui me manque sur le dessus du foyer, mais il faut le temps qu'elle me parvienne... affaire à suivre !   ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 15 février 2015, 11:46
Bravo Jean Michel.....superbement montée.
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: tyrphon le 15 février 2015, 22:51
Bonjour Tyrphon,  je crois que tout dépend des habitudes de travail des uns et des autres et surtout des résultats visés : nous n'avons pas tous les mêmes exigences pour nos réalisations, voire avec nous-mêmes... :) 

Quand je parlais de "saleté" au sujet de l'acide fluorique, je ne pensais pas à ses qualités, mais au fait qu'il parait qu'il est extrêmement corrosif et à manipuler avec beaucoup de précautions.

A part ça, bravo pour ton travail. J'envisage avec beaucoup d’appréhension le montage du kit laiton de 030T "la Meuse" à voie normale que j'ai acheté il y a peu.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 février 2015, 23:25
Merci à vous deux !  :)

Pour l'acide fluorique, c'est aussi comme ça que je l'avais compris : nous n'avons pas tous les mêmes affinités ou préventions vis-à-vis de ce genre de produits... techniques : je ne cache pas que la préparation de ma machine sera très probablement celle suggérée par B.Junk (lavage et détergent), fût-ce aux risques et périls... du modèle réduit, mais pas aux miens !

Pour la 030T Meuse à voie normale, tout dépend de la conception du modèle... mais on peut espérer que AMF87 a fait du bon travail sur cette locomotive aux formes et à l'embiellage assez simples. Au fait, est-elle arrivée ou encore "à sortir" ? 
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 02 mars 2015, 12:35
Bonjour à tous, déjà deux semaines depuis mon dernier message ? j'ai un peu ralenti l'allure sur ce kit, mais heureusement les travaux continuent...  ::)


Quelques soirées "contemplatives" ont été consacrées à parfaire le rodage sur le réseau : bien qu'inachevée, cette locomotive est bien agréable à regarder évoluer...  :)


Les deux derniers week-ends ont été consacrés aux tringles et tubulures sur le corps de chaudière. Ceux qui ont assemblé ce kit où qui le connaissent bien remarqueront quelques personnalisations propres à cette future "61" :

- le conduit d'éjection, conformément à l'époque "1954", remonte sur l'arrière de la cheminé dépourvue de son "chapeau" d'origine. Un effet curieux de ce genre de kit "métal" est que je prends de plus en plus goût à façonner les tubulures, même tortueuses...  :o
- un petit "bras" (vu sur une photo Collardeau) a été ajouté entre le foyer et la sablière pour maintenir la tringle de commande du souffleur, dont j'ai aussi reproduit le conduit de vapeur qui chemine entre le dôme et la base de la cheminée...
- et enfin, une prise de vapeur (de laquelle partent, de chaque côté, les tubulures d'alimentation des deux injecteurs et, je crois, l'éjecteur du frein à vide) a été ajoutée sur le foyer, devant l'abri : cette pièce provient du kit de la 031T Fives-Lille type "Corse" et m'a aimablement été procurée par... Gérard Comellas, que je remercie vivement ! je l'ai contacté à tout hasard et il en avait encore une dans ses tiroirs.  ;)

Ayant vu les photos du kit en cours, il m'a également prodigué quelques conseils utiles, comme le comblement du "vide" entre le foyer et l'abri à l'aide d'un mastic monocomposant pour carrosserie (plus précisément celui dit "enduit de finition" de chez Sintofer) : je n'avais pas pensé à ce produit, que j'ai trouvé d'une très agréable "fluidité" à la sortie du tube (attention, il durcit rapidement ensuite !) et même d'un usage plus aisé que celui (pour plastique, qui n'aurait d'ailleurs pas convenu) de chez Tamiya auquel je suis habitué.


Voici l'avancement des travaux sur la chaudière au dimanche 1er mars : après chaque séance de travail, la future équipe "titulaire" s'empare de la machine pour une petite marche d'essai en ligne...  ;D

[attachimg=1]

La fin des travaux sur la caisse approche ! il reste à ajouter la commande de sifflet sur le toit de l'abri (réflexion en cours), puis poser les supports de ringards sur la caisse à eau gauche, les robinets de jauge sur le flanc droit, et les deux supports de plaque de numérotation à la base de la cheminée.


Après quoi, il sera temps de me pencher sur l'aménagement intérieur de l'abri : à bientôt pour la suite !  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 02 mars 2015, 19:09
Beau travail ! Ça prend une belle tournure !  ;)

Marc
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 02 mars 2015, 20:44
Très beau travail Jean-Michel, machine digne des plus grands monteurs !  ;) ;)
Concernant la commande du sifflet, en étamant le toit et le "manche" du sifflet, pourquoi ne pas fixer un fin fil dessus, légèrement étamé lui aussi ? Très très peu de soudure mais un fil bien fixé ?
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 03 mars 2015, 06:53
Bonjour et merci, Marc et Clément !  :) : comme je ne sais pas si l'occasion de monter un kit Gecomodel "Vintage" se représentera de sitôt (le curieux afflux observé l'année dernière sur le marché de l'occasion n'était peut-être que "conjoncturel" !), je tâche de faire de mon mieux...

Pour le sifflet, c'est effectivement à ça que je pense : compléter, voire remplacer le "fil" de broonze qui surmonte la pièce Gecomodel : d'où réflexion... avant de sectionner quoi que ce soit !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 03 mars 2015, 22:40
Bravo Jean Michel, très beau travail !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 03 mars 2015, 23:22
Merci beaucoup, Bernard !  :)

Ma machine ayant désormais pris son "indépendance", il va falloir que je songe à te restituer la tienne ! Mais auparavant, je la mettrai à contribution une dernière fois, pour m'inspirer de l'aménagement intérieur de l'abri... 
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 09 mars 2015, 23:19
L'avantage d'exposer ses bricolages sur un forum, c'est qu'on est en quelque sorte obligé de ne pas "décrocher" : donc on avance lentement mais sûrement, voici les dernières nouvelles...  :)


1) la caisse est quasiment terminée : les derniers accessoires sont posés, y compris le sifflet constitué d'un support de récupération et de fil maillechort 0,5 et 0,3 mm (et dont la tige de commande, petit raffinement, descend du toit à l'intérieur de l'abri...  ;) ) : il ne reste plus qu'à installer la lanterne à la base de la cheminée, puisque la "61" semble en avoir été munie jusqu'à la fin de sa carrière...

[attachimg=1]


2) l'aménagement de l'abri est lui aussi bien avancé : j'écrivais récemment que je prenais goût au "façonnage" de tuyaux" au 1/87 et... j'ai été bien servi  ;D avec les pièces n° 115 et 117 en bronze moulé, fournies cambrées mais dont il est préférable de redresser complètement toutes les "branches" pour les remodeler en s'inspirant de l'abri de la machine Cail n°77 préservée par l'AMTP, dont une très bonne photo figure dans la notice. C'est d'ailleurs ainsi que j'ai compris le "pourquoi" de l'étrange détour en altitude d'un des conduits de vapeur qui, dans la réalité, contourne avec beaucoup d'élégance... le hublot de l'abri !  :-\

L'extrait de la notice, avec la photo sous l'abri de la Cail 77...

[attachimg=2]

 
... et, pour comparaison, le travail réalisé : je pense m'en sortir avec les honneurs, c'est assez ressemblant (au moins sur le principe) à la notice... et même à la photo réelle !

[attachimg=3]

[attachimg=4]

 Comme le laisse entendre la notice du modèle Loco-Diffusion en 0m et pour les raisons évoquées plus haut (la prise de vapeur "extérieure" qui existait sur les Fives-Lille, mais pas sur la Cail n°77 que reproduit le modèle Gecomodel) la disposition de ces organes n'était manifestement pas la même chez les deux constructeurs. Mais je doute qu'il y ait grand monde pour s'en apercevoir du premier coup d'oeil sur ma "Fives" au 1/87...  ::)

À noter que le volant de changement de marche en maillechort n'est pas une pièce du kit car, tout comme le levier de commande du régulateur (ici réalisé en fil bronze de 0,6 mm), il ne figure pas dans la "nomenclature" des pièces. Comme il aurait été dommage que ce volant brille par son absence dans ce bel aménagement intérieur  :) , l'indispensable "boitàtout" du modéliste y a pourvu sous la forme d'un... volant de frein de "cage à poules" Trains d'Antan, un peu adapté !

Les deux manomètres (pièces 128) seront directement collés sur la paroi avant de l'abri en s'inspirant de la photo de la locomotive n°77.


Il me restera ensuite à compléter la partie "arrière" de cet aménagement par la pose de la colonne du frein à vis (112) et, surtout, par la confection de deux petits "caissons" latéraux inspirés de la notice Loco-Diffusion, qui semblent bien avoir existé sur la 61 (au moins en fin de carrière, comme le suggèrent les lignes de rivets supplémentaires à mi-hauteur de la paroi arrière, voir photo en page 3 de ce fil) et qui remplaceront sur mon modèle les deux portillons "battants" fournis dans le kit...


À bientôt pour la suite !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 10 mars 2015, 11:23
Le montage est toujours aussi propre et sans bavure et les explications tant sur le modèle réduit que sur le réel sont toujours aussi claires et intéressantes. Superbe Jean-Michel !   :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 10 mars 2015, 11:27
Je confirme! :) :) :)

Gérard
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 14 mars 2015, 15:12
Merci à vous ! :) : comme je connais au moins une autre personne (nettement plus perfectionniste que moi ! ::) ) qui a la même machine en cours de montage... et que j'ai cru comprendre récemment qu'une autre de ces 130T était en attente de montage chez un Gemmiste (décidément, certaines auront longtemps "attendu leur heure" !) j'espère que ce "défrichage" pourra leur être utile...


Pas de travaux sur la machine cette semaine mais... c'est ELLE qui a un peu travaillé  :D , en tête du genre de petit convoi "années 50" qui lui sera dévolu à l'avenir :

[attachimg=1]

Bien qu'elle soit assez légère, cette locomotive s'affranchit avec facilité de ma (redoutable !) rampe de 6% en courbe de 330 mm de rayon avec cette courte rame : elle pourrait sans doute faire mieux, mais l'idée n'est pas de brutaliser sa mécanique !   ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bruno Duchesne le 14 mars 2015, 16:40
Superbe Jean Michel!
Voilà une bien jolie machine pour ton réseau.
J'en connaît une autre dont une bonne partie du châssis est montée.....mais je doute qu'elle soit complétée sous peu... :-X
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Toine le 14 mars 2015, 20:58
Pour sûr, elle est vraiment belle! Je suis admiratif de tels résultats sur une aussi petite échelle! (je sais, il y a plus petit, les microscopes n'existent pas pour rien...) :D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 14 mars 2015, 22:12
Admiratif je suis ! :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 mars 2015, 08:48
Merci à vous trois !  :)


(...) J'en connaît une autre dont une bonne partie du châssis est montée.....mais je doute qu'elle soit complétée sous peu... :-X
Mais depuis combien de temps attend-elle, la pauvrette qui ne mérite pas ça ?  :-\  : voilà qui va me conforter dans mon idée qu'il faut toujours terminer un montage avant d'en commencer un autre...  ;)


(...) Je suis admiratif de tels résultats sur une aussi petite échelle! (je sais, il y a plus petit, les microscopes n'existent pas pour rien...) :D
Oui, mais moi j'ai un avantage sur ton locotracteur en IIm : je ne fais qu'assembler des pièces conçues et fabriquées par un autre !  ;)

Mais tu soulèves un point intéressant : même si j'avoue monter ce kit sous la "lampe-loupe" (je n'ai plus mes yeux de vingt ans !  ::) ), ce que j'apprécie énormément est qu'il n'y a aucune pièce véritablement microscopique (les plus petites sont quelques classiques supports de rambardes) et que je trouve les assemblages plutôt simples pour un modèle au 1/87 : ce kit Gecomodel est "à échelle humaine" ! :) . Et comme je l'ai signalé au début du fil, sa principale particularité/difficulté réside dans la pose des 6 "manivelles" (et des deux contre-manivelles) sur les axes d'essieux : mais ce n'est dû qu'à une spécificité de la machine réelle (à longerons extérieurs), et non à une facétie du concepteur...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 15 mars 2015, 09:39
D'accord avec toi, JM...les manivelles, c'est vraiment une galère...tu ne chauffes pas assez...c'est du collage..tu chauffes trop et tu voiles les roues. Elle est belle et je la trouve plus belleque la 031T Corse
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bruno Duchesne le 15 mars 2015, 17:07

(...) J'en connaît une autre dont une bonne partie du châssis est montée.....mais je doute qu'elle soit complétée sous peu... :-X
Mais depuis combien de temps attend-elle, la pauvrette qui ne mérite pas ça ?  :-\  : voilà qui va me conforter dans mon idée qu'il faut toujours terminer un montage avant d'en commencer un autre...  ;)

Enfin, il ne faut surtout pas changer d'échelle....mon père l'a commencé et ensuite il est tombé à Expometrique 1987 sur la 030T LSL en Oe de Patrice Cassano... ;D
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bruno Duchesne le 15 mars 2015, 17:08

Enfin, il ne faut surtout pas changer d'échelle....mon père l'a commencé et ensuite il est tombé à Expometrique 1987 sur la 030T LSL en Oe de Patrice Cassano... ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 mars 2015, 20:14
Rhâlala, ce fameux "changement d'échelle"... qui a éloigné du "H0 métrique" tant de talents irremplaçables ! ::) : je suis réduit aux conjectures, mais je suppose que la 130T inachevée qui m'a été si utile (!) a connu plus ou poins la même histoire que celle de ton père.

Mais il est vrai, j'en suis témoin, qu'en cette seconde moitié des années 80 les tentations en "Zéro" (métrique et submétrique) étaient nombreuses ! ;)


D'accord avec toi, JM...les manivelles, c'est vraiment une galère...tu ne chauffes pas assez...c'est du collage..tu chauffes trop et tu voiles les roues...

C'est vrai, et j'ai dû procéder à quelques fins "ressoudages" au moyeu jusqu'à un point avancé du montage  :-\ : tant que ça ne touche qu'une manivelle à la fois (et pas les trois du même côté en même temps, ce qui serait problématique mais vraiment jouer de malchance !) ça reste gérable. Et une fois tout point dur éliminé (et comme les essieux sont entraînés intérieurement par engrenages) ces manivelles n'ont en principe plus d'autre effort mécanique à fournir que l'entraînement (feutré...) de l'embiellage, ce qui me rend assez confiant pour l'avenir.

Un bon point en tout cas pour la notice, qui avertit explicitement du danger pour la roue en cas de chauffe trop forte ou trop prolongée : novice en la matière ::) , je n'y aurais pas forcément pensé !


J'ai eu un peu de temps cet après-midi : façonnage des deux petits "coffres" qui garniront l'arrière de l'abri, à l'aide de chutes de laiton fournies par le kit...

[attachimg=1]

... j'avais initialement pensé les faire en plasticard, mais bon : on va faire "métal" jusqu'au bout ! :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 18 mars 2015, 20:23
Bonjour Jean Michel ! :)
Le temps me manque ne ce moment pour traîner sur les forums et répondre au ton mail, mais je prends 2 min pour te répondre ici à propos de la 130T.
J'aime beaucoup ta solution pour le sifflet très propre ! On dirait que la soudure commence à bien te plaire ! Bravo pour ce super montage, on attend la peinture !  ;) :D :D
À bientôt, je l'espère, par mail !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 19 mars 2015, 07:07
Bonjour et merci, Clément ! :) : je me doute bien qu'il y a des moments où tu es bien obligé de "décrocher" un peu du train...  :-\

C'est vrai que l'achat d'une petite station de soudure (sur les précieux conseils de Christophe Menier !) a beaucoup simplifié mes rapports avec le fer à souder (ne serait-ce que la chauffe rapide, avec indication de la température) : j'en viens à considérer que la soudure, finalement, ce n'est jamais qu'une sorte de colle, très solide... avec un "applicateur" un peu spécial !  ;)

À bientôt pour d'autres nouvelles !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 19 mars 2015, 08:23
Philosophe en plus  :) :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 19 mars 2015, 09:59
C'est vrai que l'achat d'une petite station de soudure (sur les précieux conseils de Christophe Menier !) a beaucoup simplifié mes rapports avec le fer à souder

Salut Jean-Michel
Comme certainement beaucoup d'entre nous, moi y compris, on a commencé au fer classique (pour ma part avec une démonstration et conseils avisés d'un ami qui connaissait déjà la technique). Mon premier kit monté de cette façon a été le 150D Interfer (depuis j'ai abandonné le HO) et le deuxième, c'était carrément le locotracteur Y de locodif (Om). J'ai fait ça avec un vieux fer de 60w qui à claqué depuis.
Là comme toi j'ai acheté une station thermo-régulé, première grande révélation !
La deuxième grande révélation a été l'achat d'une station SRE (celle du GEMME) qui, attention, ne remplace pas complètement la station de soudage classique mais la complète pour certain éléments comme par exemple les petites pièces rapportées. En plus elle est bénéfique pour la santé car elle t'évite de nombreuses crises de nerf usantes pour le rythme cardiaque. Je te la conseille fortement comme prochaine étape car ça change vraiment la vie.
 :)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 19 mars 2015, 11:10
j'en viens à considérer que la soudure, finalement, ce n'est jamais qu'une sorte de colle, très solide... avec un "applicateur" un peu spécial !  ;)
Si tu fais du collage avec ton fer à souder, c'est une mauvaise soudure  :)

J'allais ajouter la même remarque que Frank sur le SRE. Je ne peux plus m'en passer non plus. Il y a 2 avantages le maintien des pièces lors de la soudure et du refroidissement (puisque l'électrode refroidit instantanément et ne colle pas sur la pièce) et chauffe très localisée qui permet de souder des pièces sans dessouder celles déjà montées.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 19 mars 2015, 11:32
Et d'ailleurs j'ai oublié de préciser qu'en modélisme on fait rarement de la soudure, mais plutôt du brasage. Lorsque l'on soude, on doit atteindre le point de fusion des pièces et le métal d'apport est identique. Au contraire pour une brasure le métal d'apport est différent et a un point de fusion plus bas.

Avec un poste SRE mal réglé on fait parfois de la soudure sans le vouloir. Lors d'essai, il m'est arrivé de volatiliser/sublimer une pièce de laiton fine.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 19 mars 2015, 12:08
ou de faire un trou.... >:(
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 19 mars 2015, 14:33
ou de faire un trou.... >:(
Oh, oui! >:( >:( >:(
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 19 mars 2015, 15:09
Ben visiblement je ne suis pas le seul à qui c'est arrivé  :D
Ma première utilisation de la SRE, j'ai littéralement envoyé une petite pièce de fonderie dans une "faille spatio-temporelle" (un crochet de chaine pour la class B du Darjeeling), après j'ai pigé qu'il fallait laisser le curseur de puissance sur le premier cran et non pas sur le dernier.
(à ma décharge, ces mêmes crans sur la SRE du GEMME étaient pas numérotés)

 ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 19 mars 2015, 19:33
Moi qui croyait que ces choses-là n'arrivaient que dans "Startrek" ! ça marche aussi pour se battre contre les Klingons, votre truc ?   :D

Plus sérieusement, Bernard Junk m'a fait la même prédiction que Frank concernant la SRE ! ;) : mais cela dépendra surtout des futurs kits (métal, ou pas ?) que le hasard mettra sur ma route...


Curieusement, la partie la plus délicate de la 130T (brasage des manivelles sur les essieux, puis des manetons et contre-manivelles sur celles-ci) s'est encore faite avec le petit fer à souder de 30W avec lequel j'ai fait mon "apprentissage" (essentiellement sur les supports d'essieux et marchepieds des kits TdA), parce que j'avais cet outil basique "bien en main" (ça compte !) et que sa puissance assez modeste me paraissant bien convenir à ce travail...

Je n'ai inauguré la station de soudage (à 400°) que pour l'assemblage de la caisse, pour lequel le fer de 30W s'avérait à l'évidence très insuffisant. Puis je l'ai utilisée à une température moindre (300°) pour les réglages finaux sur les manivelles dont j'a parlé plus haut, histoire de trouver une "équivalence" au petit fer à souder... ce qui a radicalement changé sur ma table de travail avec ce nouvel outil, encore plus que sa température réglable, c'est que son allumage/extinction rapide rend une petite brasure à peine plus contraignante que le débouchage/rebouchage soigneux d'un tube de Cyanolit.  :)



(...) Ma première utilisation de la SRE, j'ai littéralement envoyé une petite pièce de fonderie dans une "faille spatio-temporelle" (un crochet de chaine pour la class B du Darjeeling)...

Oui, d'ailleurs je crois que ce gars l'a retrouvé : on voit bien la marque du crochet sur son front...
[attach=1]
... il paraît qu'il te cherche dans toute la galaxie pour te le rendre !!!  :D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 19 mars 2015, 20:50
... il paraît qu'il te cherche dans toute la galaxie pour te le rendre !!!  :D

Ouais ben il a pas l'air commode ce type ! tu lui diras que depuis, j'ai pu la refaire en laiton la pièce en question  :P :D


Enfin tout ça pour dire que si on fait pas attention, une pièce de petite taille peut fondre instantanément sans qu'on ait eu le temps de crier gare ! mais ce petit désagrément vite maîtrisé n'est rien à coté des services immenses que peut rendre une SRE

 ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: le poète le 20 mars 2015, 07:18
Beau travail MalletSLM !

Pour la SRE, je vais m'y remettre après stage de ré-éducation samedi avec les zéroistes.
Mes essais ont été limités et brefs avec un poste bricolé maison autour d'un transfo récupéré dont je ne connais pas la puissance mais seulement le poids certain.
Tel que, c'est violent (mais primaire protégé par disjoncteur dédié)
Je vais bricoler rapido une résistance en série (gros fil de cuivre ou d'acier) avec le secondaire pour réduire l'intensité.
Cela me servira aussi de shunt pour mesurer l'intensité.
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 20 mars 2015, 10:42
Je vais bricoler rapido une résistance en série (gros fil de cuivre ou d'acier) avec le secondaire pour réduire l'intensité.
Cela me servira aussi de shunt pour mesurer l'intensité.
DANGER ! Vu l'intensité en jeu au secondaire tu cours à la catastrophe, voire même à l'accident. Il faut agir sur le primaire et non le secondaire. L'idéal serait de créer des prises intermédiaires sur le primaire pour diminuer le nombre de spires afin de baisser le voltage en sortie du secondaire. C'est comme cela que le transfo de GEMME avait été bobiné. La commutation de l'intensité se fait sur le primaire et non le secondaire. Un transfo SRE est très spécial avec un secondaire de juste quelques volts, mais une très forte intensité. Ce qui est très largement suffisant pour s'électrocuter (donc décès).
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: le poète le 20 mars 2015, 16:33
Jack,

pour un transfo existant, si tu diminue le nombre de spires primaire sans changer la tension primaire, tu augmente le nombre de volts par spire au primaire comme au secondaire, mais tu travaille plus haut sur la courbe de magnétisation et tu commence à saturer. Tu risque aussi de dépasser la limite d'isolement du vernis et de faire des amorçages entre deux spires jointives.

Le transfo que j'utilise a une combinaison de prises de sortie au secondaire qui me permet d'avoir 1,5 ou 3 volts  (ou 7,5 ou 9 ou 10,5 mais cela ne m'intéresse pas).
Si 3 volts pouvait être dangereux, je serais déjà mort (et tous les membres de ce forum aussi).
Ce transfo peut délivrer 30A en régime continu.
En SRE, on l'utilise par intermitance brève à un niveau proche du court circuit.
Les transfos SRE sont beaucoup moins puissants que le mien, et ont une résistance interne beaucoup plus forte que le mien, ce qui limite l'intensité qu'ils débitent. Je dois donc le "brider" en insérant une résistance.

Il se trouve que je dispose de ce gros pavé qui doit faire entre 10 et 20 Kg et qu'il m'a été donné.
Je vais donc faire de mon mieux pour en adapter l'utilisation plutôt que d'en acheter un autre.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 20 mars 2015, 18:03
Alors là 20 kg de résistance plus probablement autant pour le transfo, c'est un poste de SRE facilement transportable. Attention là ce n'est pas le kit qui va partir dans la 3ème dimension, mais bien la maison toute entière !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: le poète le 20 mars 2015, 22:36
11,2 Kg pour le transfo seul.
Je verrai demain si je me téléporte sur Sirius.
La suite dans un autre fil, je vais arrêter de poluer celui de MalletSLM
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 21 mars 2015, 07:15
Y'a pas d'mal !  ;) :  de toutes façons, je n'ai pas avancé sur la 130T cette semaine...

Cette discussion me rappelle celles qui eurent lieu sur les forums il y a quelques années, quand fleurissaient sur le net les recettes de "Grassmaster" maison : un peu intimidant pour ceux dont (comme moi !  ::) ) les connaissances en électricité se limitent à ne pas mettre les doigts dans la prise...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 21 mars 2015, 11:30
Un Grassmaster, c'est juste l'inverse d'un poste de SRE, quelques mA en intensité, mais plusieurs milliers de volts en tension.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Fr. Tavernier le 21 mars 2015, 18:33
Bon encore à la ramasse sur ce fil, mais cela ne gâche rien, à l'excellent travail réalisé !

Félicitations Jean-Michel, du bel ouvrage comme je l'aime, bravo !  :) ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 22 mars 2015, 16:11
Bonjour à tous et... merci beaucoup, Franck !  :)


Voici le point au dimanche 22 mars : à l'exception des plaques de constructeur et de numérotation qui ne seront posées qu'après peinture, toute la partie "montage" a été achevée ce week-end :

[attachimg=1]

La prochaine étape sera donc celle de la peinture, qui dépendra beaucoup de mes disponibilités et... des conditions atmosphériques chez moi, puisque je ne possède (toujours) pas de "cabine de peinture".


Et attendant, la machine est provisoirement remontée : malgré l'échelle du 1/87, les ajouts à l'intérieur de l'abri se verront assez bien sur cette machine à l'abri encore très "ouvert" : outre la "condamnation" en bois (visible sur la photo précédente) du portillon côté "chauffeur" et les deux petits coffres latéraux adossés à la paroi arrière, j'ai ajouté une "planche" de séparation entre le chauffeur et le mécanicien (limite de "vagabondage" des morceaux de charbon... :-\ ) inspirée de ce que j'ai vu autrefois sur les Mallet 403 et 404... 

[attachimg=2]

... bien que cette disposition ne soit aucunement attestée sur la 61, je l'ai trouvée suffisamment plausible pour être évoquée. De plus elle contribue à "meubler" l'espace de l'abri et, avantage non négligeable, elle "estompe" la présence d'une inesthétique vis d'assemblage au pied de la paroi arrière. ;)


À bientôt (j'espère !) pour la suite !
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 23 mars 2015, 14:49
11,2 Kg pour le transfo seul.
Je verrai demain si je me téléporte sur Sirius.
La suite dans un autre fil, je vais arrêter de poluer celui de MalletSLM
Aucune nouvelle depuis ce post. Il faudrait vérifier si Sirius n'a pas un nouveau satellite  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 24 mars 2015, 08:43
Bravo Jean-Michel, elle est magnifique !
J'espère que tu ne t'es pas trop pris la tête avec les points durs !

Marc
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 24 mars 2015, 08:57
JM... :P :P :P :P Belle Locomotive
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 mars 2015, 07:03
Bonjour et merci à vous deux !  :)

Objectivement, les embiellages de cette 130T me laisseront un bien meilleur souvenir que l'installation de ceux de la 050 Bemo que j'évoquais encore il n'y a pas longtemps (Grrrrrrrmfffpfxlt !!!) sur un autre fil !  ;) : j'estime plutôt leur difficulté comparable à celle des (excellents) kits Weinert, à la différence que l'assemblage des deux embiellages proprement dits est bien plus facile (si, si !) chez Gecomodel, et leur installation sur le châssis plus délicate.... du fait que nous sommes sur une machine à longerons extérieurs (= être vigilant sur la pose et le calage des 6 manivelles, comme déjà évoqué).


Une vue "plongeante" dans l'abri : c'est un aspect de cette machine que j'aime énormément !

[attachimg=1]

Mes vapeurs Weinert et Bemo (à moteur dans l'abri) ne m'offrent pas ce plaisir, et les vapeurs rhétiques Bemo (à plancher surélevé pour loger un éventuel décodeur) ne sont pas aussi belles sur ce point...  :)

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 25 mars 2015, 09:15
Cette photo en vue plongeante et la machine sont magnifiques. Ton travail est impeccable Jean-Michel.
Manque plus qu'une belle peinture appliquée finement avec une subtile patine.

Je crois que je me répète mais on dirait vraiment un modèle en Om

 :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 25 mars 2015, 09:18
Heureusement que nous savons que le réseau de MalletSLM est en H0m..... ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 25 mars 2015, 23:23
Magnifique !  ???
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 26 mars 2015, 06:51
Encore merci à tous ! :) : la comparaison avec un modèle au 1/43,5 est tout à l'honneur du kit dont la finesse de la gravure, les flancs de la caisse en particuiler, est bien visible sur l'avant-dernière photo...

Il faut aussi que je profite bien de vos compliments pendant qu'il est encore temps car... j'ai connaissance d'un autre exemplaire en cours de montage sur lequel le programme d'amélioration/détaillage (son propriétaire vise, pour sa part, une version "1891") va sensiblement plus loin que le mien dont le montage devrait paraître bien "sage" en comparaison ! ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 26 mars 2015, 08:44
qui s'est :P :P :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 26 mars 2015, 21:40
c'est tellement beau dans cette finition "brute", que j’hésiterais longuement avant de la peindre  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 27 mars 2015, 19:27
Merci, Gérard !  :) : si le châssis n'était pas déjà peint et s'il n'y avait pas quelques joints traités au Sintofer sur la caisse... la question aurait bel et bien pu se poser !

Et dire qu'autrefois, je ne comprenais pas les amateurs qui gardaient en version "métal" les modèles qu'ils avaient monté de leurs mains...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 27 mars 2015, 20:21
Tiens, je vois que je ne suis pas le seul à m'être posé cette question, en admirant des superbes américaines ou la Sprague Trans Europ dans les magasins Rue de Douai !
Question, Jean-Michel : outre le fait que tu veuilles la faire noir vas-tu la faire noir uniforme cette machine ? Ou jongler entre des teintes matt et brillantes ?
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 27 mars 2015, 21:28
(...) Question, Jean-Michel : outre le fait que tu veuilles la faire noir vas-tu la faire noir uniforme cette machine ? Ou jongler entre des teintes matt et brillantes ?

Oulàlà ! à l'heure actuelle, j'ai prévu de faire la même chose que ce que j'ai déjà fait sur les 3 machines allemandes : un simple noir... satiné (et uniforme !) pour commencer.  ::)

Ce n'est pas très audacieux, mais je trouve que la configuration de cette Fives-Lille (avec sa chaudière "encastrée" entre les caisses à eau) la prédispose très peu à appliquer un noir différent sur le corps cylindrique, de même qu'à faire un noir mat sur la boîte à fumée ce qui serait très peu visible... et puis j'ai déjà beaucoup expérimenté avec ce kit : pour la finition, j'avoue n'avoir plus trop envie de prendre de risques !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 27 mars 2015, 22:52
Tu peux peut être peindre la chaudière avec avec le noir chaudière AMF 87 ( ex HUET) c'est un noir avec une pointe de brun ou de rouge je ne sais plus.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 28 mars 2015, 08:55
Pour l'instant, mon idée est vraiment de rester sur mes "acquis" :-\ et de reproduire, avec les mêmes produits (apprêt + bombe Tamiya noir TS6) ce que j'ai fait sur mes machines précédentes... et notamment sur la 050 Bemo (dont les rivets de la caisse en métal blanc étaient encore moins saillants que sur la 130T !) ce qui me convenait déjà très bien :

[attachimg=1]

 Sur un modèle au 1/87, je trouve que le seul jeu des formes et des éclairages donne déjà un joli "modelé" (mes vapeurs RhB Bemo sont "unicolores" aussi !) et je pense m'en contenter sur la 130T, à plus forte raison sur une version "fin de carrière" dont je ne suis pas sûr qu'elle ait été subtilement "bicolore" et dont les photos d'époque nous la montre plutôt... uniformément revêtue de suie !  ;)


Mais même si je ne suis pas très "chaud" pour un noir AMF sur la chaudière, c'est l'occasion de vous soumettre une question... dont la réponse pourra toujours m'être très utile ultérieurement !  :)

Concrètement, comment feriez vous pour procéder sur cette machine dont la caisse est généreusement couverte de tringles et tubulures ? car si la délimitation "caisse/chaudière" est relativement bien marquée (quoique...), les "zones de contact" entre les deux noirs différents seraient très nombreuses au niveau du détaillage !

peinture générale en noir "normal" pour l'ensemble de la caisse, puis peinture au pinceau (car un masquage ne serait pas simple, par exemple au niveau de la tuyauterie de l'éjecteur) sur la chaudière seulement ? puis retouches au pinceau en noir "normal" sur les tringles et tubulures ? ça ne me semble pas évident à faire impeccablement... (ou alors, je ne suis pas outillé pour ?) :

[attachimg=2]
 
 
On comprendra que je ne suis pas très chaud pour une livrée noire "bi-tons"... mais je suis à l'écoute de toutes les suggestions et expériences !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 28 mars 2015, 09:46
Tu n'est pas obligé de réaliser une livrée bi-tons au sens strict du terme. Tu peux par exemple souliger les endroits où la crasse va se nicher, les creux, avec une teinte différente. Quant au noir des locos, chacun fait bien comme il veut, mais pour moi une loco en service n'est jamais d'un noir pur. Personnellement je mélange toujours du noir avec de la rouille et du blanc, et surtout beaucoup de base ma tante (pas trouvé de base mon oncle) ;) ;) ;)

Gérard
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 28 mars 2015, 09:48
Maintenant qu'elle est entièrement montée, il me semble en effet difficile de la faire en bi-tons.
Comme les structures sont nombreuses, elle a déjà beaucoup de relief et de personnalité.
Certes un bi-tons apporterait un petit plus, mais c'est aussi un risque.
Je pense qu'il vaut mieux jouer la sécurité, mais cela n'engage que moi.
Je suppose que les traverses avant et arrières seront rouges ?
En tous cas toutes mes félicitations pour ce superbe montage.

Marc
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 28 mars 2015, 11:17
Les peintures Interfer, AMF87, ... ne sont pas conçues pour être étalées au pinceau et donneront un mauvais résultat. Il faut une peinture qui se tend après séchage pour effacer les traits de pinceau. J'ai beaucoup utilisé les peintures Floquil (US) qui donnaient un résultat parfait au pinceau. Malheureusement elles n'existent plus.

Plutôt que de mettre un apprêt plus une couleur, je te conseille d'utiliser directement un apprêt noir mat. Sans vouloir faire de la pub, je n'utilise plus maintenant que les bombes primer Modelmates distribuées en France par LR Presse. Elles sont d'une finesse inégalées et sèchent très rapidement :

http://www.lrmodelisme.com/maquettisme/646-primer-noir-mm49100.html
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 28 mars 2015, 11:54
Salut Jean-Michel, salut à tous.

Je suis également d'accord sur le fait qu'un "bi-tons" de noir ne va pas apporter grand chose surtout sur un modèle au 1/87. Perso je ferais un simple passage en noir à l'aero sur l'ensemble et reprendrais subtilement certains détails après coup (pinceau, terre à décor etc ...)
Tu peux aussi jouer (toujours subtilement) sur les nuances mats/satinées surtout au niveau de la boite à fumée qui était très souvent repeinte alors que le reste était laissé en l'état.

 :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bruno Duchesne le 28 mars 2015, 13:35
Bonjour à tous,
Excellent ce montage, JM. :o
Connaissant un peu la manière dont travail notre ami je crois que celui ci est un adepte des peintures en bombe. Je suis un peu comme Franck, la caisse tout en noir et reprise de certains détails au pinceau plus patine subtile devrait donner encore plus de cachet à cette belle bestiole.

Les fameuses peintures AMF87 existent maintenant sous cette forme et connaissant déjà la qualité de celles-ci en version aéro, je crois qu'il n'y a pas a hésiter. AMF87 commercialise toute sa gamme habituelle maintenant sous forme de spray pour ceux qui le désirent même les apprêts d'accrochage et de surfaçages. Ceux ci sont supérieurs au Tamiya en terme d'accroche et de finesse à mon humble avis. ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 28 mars 2015, 17:21
Mercis à tous pour vos avis et conseils !  :) : TOUT est susceptible de m'être utile...


ça me renforce toutefois dans mon idée de faire d'abord une livrée "noir satiné", qui peut très bien être le prélude à :
- une patine, qui est aussi effectivement un moyen de faire "jouer" les volumes et les détails...
- la boîte à fumée d'un noir différent, peut-être pas si complexe que ça, au pinceau fin : à méditer !
- les traverses de tamponnement ? elles resteront noires au moins au début (la photo de F.Collardeau m'y a vraiment bien habitué !) mais tout ça n'est pas immuable...


Je n'avais pas pensé à la gamme AMF87 en bombe mais... je vais y réfléchir, bien que le noir Tamiya soit déjà approvisionné.  ;)

À noter, enfin, que le châssis de cette 130T a été peint... à l'apprêt noir, mais de marque "Prince August" : à la vérité j'y pensais aussi pour la caisse mais l'aspect mat (qui me satisfaisant pleinement sur le châssis !) est trop différent de mes autres vapeurs. Il faudra donc que je teste aussi l'apprêt "Modelmates" à l'occasion !


L'idéal, ce serait surtout de trouver d'autres kits à l'avenir pour multiplier les expériences... ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 29 mars 2015, 20:25
Au passage, voici une autre photo couleur de la 61 (si cette patine t'inspire  :D )
Par contre je ne connais pas son auteur (je crois qu'il s'agit d'un anglais mais pas sûr !) et je l'ai pas en meilleurs définition.
[attachimg=1]

 :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 29 mars 2015, 21:29
Ooooooh !  :o : merci Frank, je ne connaissais pas cette photo !!!   :) :) :)

L'arrière plan, le fait que la machine soit "débiellée"... et même les wagons de part et d'autres me laissent penser que le cliché a été pris alors que la "61", réformée, avait été garée à Saint-Julien-Boutières en compagnie d'une Mallet SACM, comme le montrent deux "vignettes" extraites d'un films de J.Monternier (ed. du Cabri) que j'avais naguère montré sur Forum-Train (http://www.forum-train.fr/forum/viewtopic.php?f=19&t=8505&start=120#p188967) :

[attachimg=1]

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 29 mars 2015, 23:40
en compagnie d'une Mallet SACM

St Julien Boutières en effet, et la Mallet en question était la 409.

 :)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: tyrphon le 30 mars 2015, 00:23
Au passage, voici une autre photo couleur de la 61 (si cette patine t'inspire  :D )

Oui mais non, ce n'est plus de la patine, mais de la décrépitude - de la déréliction, diraient les Anglais -.
Les machines CFD n'ont pas toujours été mal entretenues, ni surtout "au tas"!
JM (à moins que ce ne soit Geoffroy de Montmirail* ;D) semble préférer les machines propres.

* directeur technique de son réseau si ma mémoire est bonne
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 31 mars 2015, 23:39
Je découvre l'avancement après quelques jours d'absence. Beau travail, Jean Michel !
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 01 avril 2015, 20:32
Bonsoir et merci, Bernard ! la suite sera pour bientôt j'espère, tous les ingrédients étant réunis ...  :)


(...) JM (à moins que ce ne soit Geoffroy de Montmirail* ;D) semble préférer les machines propres.

* directeur technique de son réseau si ma mémoire est bonne
Plus précisément (et bien que je n'en sois pas exactement le créateur !) l'impétueux directeur technique de mon réseau se prénomme Godefroy, comme son quasi-homonyme du film "Les Visiteurs".  :D

Quoi qu'il en soit, et quel que soit son état futur, cette 130T commencera - forcément ! - par être propre...  ;)
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: netmetrique le 11 avril 2015, 22:49
Je reprends le cours de ce fil que j'avais laissé tomber lors de sa parution en raison de difficultés pour me connecter; après discussion aujourd'hui à ce sujet avec Lucien lors de l'AG

Il faut agir sur le primaire et non le secondaire. L'idéal serait de créer des prises intermédiaires sur le primaire pour diminuer le nombre de spires afin de baisser le voltage en sortie du secondaire. C'est comme cela que le transfo de GEMME avait été bobiné. La commutation de l'intensité se fait sur le primaire et non le secondaire.

Je suis désolé Jack, mais faire des prises intermédiaire sur le primaire pour diminuer la tension ne marche pas, tu vas rapidement l'augmenter (U/n=Uo/no). Et comme tu vas diminuer l'impédance sur les prises intermédiaire, tu vas augmenter l'intensité, saturer le fer et rapidement faire sauter le disjoncteur de ton installation...

Dans le transfo que le GEMME avait fait spécialement bobiner, on augmentait au contraire le nombre de spire pour diminuer la tension du secondaire.
 
[attachimg=1]

Ainsi si on branche le secteur sur la borne 220, le secondaire délivrait une tension de 4,5V. Cette tension passant à 1,5 V si on branche le secteur sur la cosse prévue normalement pour 690V.

Concernant le transfo si on ne dispose pas du transfo du GEMME, et si on ne veut pas s'encombrer d'un monstre de 15 kg ( ::) ), une solution consiste à utiliser un transformateur de micro-onde. Il faut complètement "virer' le bobinage secondaire haute tension. Pour cela utiliser scie, ciseau, marteau,etc... De toute façon le bobinage est consciencieusement imprégné et irrécupérable. Par contre, il faut bien prendre garde à préserver de toute agression le bobinage primaire qui sera réutilisé.
 
Voici ce qu'on doit alors obtenir :
 
[attachimg=2]
 
Les spires du secondaire prendront place dans l'emplacement libéré. Comme on ne connait pas le nombre de spire du primaire, le plus simple pour déterminer le nombre de spire du secondaire est de bobiner une ou deux spires de fil, puis de mesurer la tension obtenue. Le nombre de spire final qu'il faudra bobiner se déduira alors d'une simple règle de trois en fonction de la tension recherchée. Pour limiter les pertes internes, la section du secondaire sera de 10 mm2 (éventuellement 2 fils de 5 mm2 en parallèle, mais il faudra que les fils aient strictement la même longueur pour en équilibrer les courants).

Bien sur, avec un tel transfo, il n'est pas possible de faire varier la tension du secondaire. ll est cependant possible de le faire en n'attaquant pas directement le primaire par le secteur mais au travers d'un rototransfo (transformateur à tension de sortie variable).

Le schéma de principe est alors le suivant :
 
[attachimg=3]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 13 avril 2015, 09:35
Bonjour à tous !  :) : tiens, un "up" sur ce fil ? la suite de la discussion sur la SRE est (si j'ai bien suivi !) sur un fil spécifique  ;)  : http://forums.gemme.org/index.php/topic,771.msg11619.html#msg11619 (http://forums.gemme.org/index.php/topic,771.msg11619.html#msg11619)


Il y a peu de nouvelles de la 130T, qui suit son petit bonhomme de chemin : le week-end de Pâques, elle a reçu sa couche d'apprêt...

[attachimg=1]

... et ce dernier week-end, elle a commencé à passer au noir !

On commence à voir le bout : il reste à travailler les plaques d'immatriculation, le chargement de charbon... à bientôt pour d'autres nouvelles...  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 13 avril 2015, 09:42
Bon ça s'annonce bien.....c'est quoi ton apprêt.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 13 avril 2015, 12:26
En attendant de tester les produits AMF87 conseillés par Bruno Duchesne ;) , pour ce kit j'ai encore utilisé mon apprêt habituel, déjà approvisionné : il s'agit d'un spray Tamiya de texture "fine" (impératif sur ce genre de modèle finement riveté !) ref. 87064, en teinte gris clair (à droite sur la photo ci-dessous, noter le "L" après "Surface Primer" coloré en gris) :

[attachimg=1]

 À noter que jusqu'à une date très récente, j'ai cru (et fréquemment écrit ::) , comme on peut d'ailleurs le lire... dans le récent n° 80 de Voie Libre, dans l'article sur les modèles en 3D !) que cette qualité "fine" n'existait qu'en teinte blanche chez Tamiya (ref. 87044, à gauche sur la photo)... ça n'a évidemment aucune incidence pour une finition noire, et l'apprêt blanc garde tout son intérêt pour les finitions claires.


Auparavant – et peu disposé à tenter un décapage à l'acide sur ce modèle comportant quelques collages (et même quelques parties "bois"...) - j'ai procédé à un lavage (lessive St marc) + séchage soigneux : ça n'aura pas la résistance d'un décapage ou d'un sablage "dans les règles de l'art", mais comme la machine est destinée à n'être manipulée qu'avec soin...  :-\

Avant et pendant le passage de l'apprêt, j'ai aussi (pour la première fois !) pris soin de ne manipuler la caisse qu'avec des gants blancs de photographe pour ne pas la "regraisser", comme je l'ai souvent vu prescrire : c'est un peu contraignant mais, comme on dit : "si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas faire de mal !"  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 13 avril 2015, 14:36
Pour le nettoyage j'utilise maintenant du Cillit Bang. Il a l'avantage de parfaitement désoxyder le laiton sans avoir besoin de frotter. Je m'en sers même pendant le montage. Après je rince à l'eau déminéralisé pour éviter les traces de calcaire (plus important que les gants blancs  ;) )
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Fr. Tavernier le 13 avril 2015, 19:56
Bonsoir Jean-Michel, très belle mise en apprêt ! Bravo, ce n'est pas évident avec des bombes dont la pression diminue avec l'utilisation, cela laisse présager d'une belle peinture de finition !

On attend la suite !

Effectivement, les peintures AMF87 (Nitrosynthétique) sont excellentes, et elles peuvent se passer en voile ultra fins, elle supporte sans souci les fortes dilutions ! 4 ou 5 voiles ultra fins, donneront un rendu superbe....

De mémoire, Christophe a mis au catalogue un "noir chaudière" du meilleur effet, tu devrais l'essayer... ;)

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: MetriqueReveur le 13 avril 2015, 20:22
C'est fou, on dirait un modèle en 0m !
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 13 avril 2015, 22:30
Merci à vous tous, vraiment !  :) : le plus redoutable maintenant est de terminer cette machine sans "trébucher" et dans la mesure de mes moyens, car j'ai comme tout le monde mon "seuil d'incompétence"... avec lequel je flirte effrontément, sur ce genre de montage !  ::)

L'éclairage n'est pas au "top" sur mon bureau (surtout pour photographier une machine toute noire !) mais voici l'avancement des travaux à hier soir :

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Le suite sera pour ce week-end si tout va bien, ce qui me laisse un peu de temps pour réfléchir à la suite des opérations.


(...) Effectivement, les peintures AMF87 (Nitrosynthétique) sont excellentes, et elles peuvent se passer en voile ultra fins, elle supporte sans souci les fortes dilutions ! 4 ou 5 voiles ultra fins, donneront un rendu superbe....

De mémoire, Christophe a mis au catalogue un "noir chaudière" du meilleur effet, tu devrais l'essayer... ;)
Merci, Franck ! ;) : cette idée du "noir chaudière" AMF87 a bien été évoquée quelques pages plus haut, mais vraiment difficile - pour moi ! - à appliquer sur cette petite machine au 1/87... à la chaudière "encastrée" et couverte de tubulures. Ce qui n'est pas exclu par contre, c'est que je passe un voile de vernis mat un peu plus appuyé sur les flancs pour accentuer le "modelé" et le contraste entre chaudière et caisses à eau : j'ai l'impression que c'est ce qui a été fait sur mes vapeurs RhB Bemo en H0m de la "Metal Collection", dont la livrée entièrement noire me sert de modèle pour cette 130T...


Je note soigneusement aussi l'idée du "Cillit Bang" + eau déminéralisée pour le nettoyage préalable, car je ne connaissais pas ce produit... alors que j'ai un peu tout passé en revue ces derniers jours ! c'est un peu tard pour cette 130T, mais je l'essaierai assurément si d'autres kits laitons se présentent.  ;)
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 14 avril 2015, 01:19
Ah ha ! ça se précise ... Ces photos laissent augurer une très belle machine !

... j'ai comme tout le monde mon "seuil d'incompétence"... avec lequel je flirte effrontément, sur ce genre de montage !

Ne sois pas modeste, ton "seuil d'incompétence" est à un niveau très élevé ! Et il a bien augmenté avec cette loco et va encore augmenter avec les suivantes.
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 14 avril 2015, 13:57
Bonjour et merci, Bernard : c'est vrai que ce "seuil" a bougé depuis que je fréquente les forums, présenter un montage "en temps réel" est une puissante motivation à s'appliquer ! Et les encouragements reçus sont une belle récompense...  :)


C'est fou, on dirait un modèle en 0m !

Voilà une comparaison qui aura été faite deux ou trois fois sur ce fil... et qui est tout à l'honneur du fabricant du kit !  :)

Pour ma part, je suis content : malgré mes méthodes de "tagueur" (je prends toutefois toujours soin d'utiliser des bombes neuves sur un "beau" modèle, pour éviter les redoutables baisses de pression dont a parlé Franck Tavernier ! ;) ) je n'ai pas "empâté" les faces latérales finement photogravées, qui me séduisaient déjà quand j'admirais cette 130T dans le catalogue Gecomodel... de 1988 (!) :

[attachimg=1]

Mais quand bien même j'en avais soigneusement noté le prix au crayon, je ne m'imaginais pas sérieusement, à l'époque, en monter un jour un exemplaire !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 14 avril 2015, 21:21
Félicitations Jean-Michel, beau montage et belle peinture, on attend la suite, mais ne te presse pas trop...

Marc
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 15 avril 2015, 13:29
Félicitations Jean-Michel, beau montage et belle peinture, on attend la suite, mais ne te presse pas trop...

Marc

+1 ! 

moi, je ne me presse mais alors, pas du tout, du tout !
Pour l'instant, je relis la notice dans tous les sens . . . . . . :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Victor le chat le 15 avril 2015, 20:50
L'enfoiréééééééé  :P :P :P (à prendre au 15000000ieme degré bien évidemment !)
Cette machine est abominablement magnifique !  ??? ??? ???
Un grand bravo pour cette réalisation dont il n'existe, je crois, que peu de superlatif pour la décrire tant elle est belle !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Fr. Tavernier le 16 avril 2015, 20:13
Bonsoir Jean-Michel,

Eh bé pour quelqu'un qui ne sait pas "mettre en peinture", tu te débrouilles superbement bien ! Comme le dit Bernard, tu as dépassé depuis longtemps ton ancien seuil "d'incompétence" !  ;)

Ta peinture est superbe même sous un mauvais éclairage alors qu'est ce que ce sera avec un bon éclairage !!!

Bravo, vraiment, elle est magnifique, tu peux être très fière de ton travail...

Pour la patine à toi de voir, je pense qu'il y a suffisamment de photos dans les livres de Pascal Béjui... ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 18 avril 2015, 06:54
Merci à vous  :) et... heureux de ne pas vous "égratigner les yeux" avec mes peintures en bombe !  ;)


(...) moi, je ne me presse mais alors, pas du tout, du tout !
Pour l'instant, je relis la notice dans tous les sens . . . . . . :P
C'est la meilleure des méthodes !!!  ;) : je  l'ai appliquée à mes quatre kits "vapeur", et celle-là encore plus que les autres bien que je n'aie pas eu à traduire la notice de l'alemand ! Bien garder à l'esprit aussi qu'une notice Gecomodel est moins "didactique" qu'une notice Trains d'Antan par exemple, donc ne jamais hésiter à demander conseil...

Faire connaissance avec chaque pièce du kit, comprendre comment elle se monte avant de passer à l'assemblage est important aussi : je crois l'avoir déjà écrit sur ce fil, mais j'ai passé beaucoup plus de temps à observer les pièces et réfléchir à leur montage (voire même à "répéter" certains gestes !)... qu'au montage proprement dit !  ;)


(...) Un grand bravo pour cette réalisation dont il n'existe, je crois, que peu de superlatif pour la décrire tant elle est belle !
Oulàlà ! il va quand même falloir économiser les superlatifs  :)  car j'ai connaissance d'une version "1891" en gestation cchez un autre amateur, qui devrait aller beaucoup plus loin dans le superdétaillage et la personnalisation...  :o
Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 18 avril 2015, 07:42
Bonjour à tous ! voici trois photos toutes fraîches... de cette nuit !  :) : la netteté n'est pas optimale et quelques grains de poussières apparaissent (déjà !!!) sur la machine, mais j'étais impatient de voir ce qu'elle donnait sur le réseau... et sous l'objectif :


Les parties "bois" ont été très légèrement patinées, puis la machine a reçu son chargement de charbon et un léger voie de vernis mat (MR Hobby), pose des plaques de constructeur et d'immatriculations et, enfin... réassemblage !

[attachimg=1]

Je considère à ce stade que la machine est "provisoirement terminée" car tous vos conseils (en particulier en ce qui concerne la patine !  ;) ) seront mûrement réfléchis : mais avant d'aller plus loin, il me faut encore... apprendre !


Une autre raison de prendre un peu le "temps de la réflexion" est que je viens de passer près de quatre mois sur ce kit : ça a été passionnant et enrichissant mais... c'est pratiquement le double de ce que j'avais consacré à la Mallet Weinert (!) et j'ai envie de passer à autre chose dans l'immédiat : d'ailleurs , pas moins que quatre kits de wagons et voiture Trains d'Antan "klaxonnent" derrière cette machine en attendant leur tour...  :-\ 


Petit coup d'oeil dans l'abri, du côté "mécanicien" : je ne suis pas fâché d'avoir ajouté le volant de changement de marche, qui n'était pas prévu dans le kit  ;) . On voit aussi luire dans l'ombre, sur la paroi antérieure de l'abri, le cadran blanc d'un des deux manomètres : honte sur moi, je n'ai pas représenté l'aiguille ni les graduations : c'est terriblement visible sur la photo...  :P

[attachimg=2]

 
L'abri aménagé de cette machine est vraiment un régal dont je ne me lasse pas  :) , en comparaison avec mes machines Bemo (où le plancher est "surélevé" pour raison technique) et, surtout Weinert (où l'abri est occupé par le moteur) : petit coup d'oeil du côté "chauffeur" avec la fermeture en bois du portillon, spécifique à la "61" en fin de carrière :

[attachimg=3]

 
Une autre amélioration, qui me hante (tente ?) depuis la magnifique photo de la même 130T patinée par JP Quatresous dans la revue LR n°473 en... 1985 (ça ne me rajeunit pas !) serait de procéder à un "brunissage" des roues et embiellages : mais de cela, on reparlera le jour où je maîtriserai les produits et techniques !   ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 18 avril 2015, 08:28
Jean Michel....j'ai la même en 0m ......à peindre.... :). Tu peux passer un jus noir sur l'embiellage et les roues éventuellement
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 18 avril 2015, 09:54
Magnifique  ;D

Je pense qu'un brunissage (chimique)pour les roues et l'embiellage doit être fait avant l'assemblage, sinon un "jus noir" ira pour l'embiellage et le voile des roues, mais pas pour les boudins qui resteront brillants. :(

En tout cas, même comme ça, chapeau pour le résultat   :P, entre autre pour les "améliorations" en cabine   ;)

Et merci pour le roman-photo, avec un texte sympa et des photos top (les décors sont de  . . . . .) :-*
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: NICOMARCO le 18 avril 2015, 11:08
Bravo Jean-Michel, elle est vraiment superbe. Il vaut mieux à mon avis la laisser en l'état car le dit 05mogul05, le brunissage chimique doit se faire en amont.
Il ne faut pas vieillir cette belle machine car avec des embiellages ayant l'aspect d'une machine neuve, il vaut mieux la laisser comme "sortie d'usine".
Félicitations pour la finition intérieure de la cabine de conduite.

Marc
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 18 avril 2015, 11:12
Attention, dans la réalité les roues et les bielles ne sont pas de la même couleur. Les roues ont plutôt tendance à ramasser la crasse, et les bielles, même sur les machines assez peu entretenues, ont encore la couleur de l'acier huilé.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Robert Goyvaerts le 18 avril 2015, 12:43
Superbe travail Jean-Michel. Surtout parce que c'est en HO. C'était déjà difficile en 0m pour moi alors, chapeau.    Et,  si on la laisse comme ça pendant assez long temps, la patine viendra elle même......... :D :D :D

Félicitations.  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 19 avril 2015, 08:25
Merci à vous !   :) :) :)

L'idée de brunir les embiellages "après coup" me vient du fameux LR n°473 de 1985, où la machine avait été montée et peinte par Jean Fritsch-Dit-Lang pour JP Quatresous, qui l'avait ensuite patinée et procédé au brunissage : d'où je conclus "qu'à coeur vaillant rien d'impossible" mais... que ça doit nécessiter un certain doigté !  :o . je retiens donc l'idée du brunissage préalable pour une prochaine fois peut-être.  ;)


(...) Et,  si on la laisse comme ça pendant assez long temps, la patine viendra elle même......... :D :D :D
Voilà une idée qui convient très bien...  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 19 avril 2015, 09:53
Maintenant que tu t'es lance.......vite un autre modèle .....
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: frankdestouesse le 19 avril 2015, 20:34
Très beau résultat Jean-Michel, as usual !, le modèle peint a vraiment de la "gueule". Personnellement je pense aussi qu'un léger brunissage de l'embiellage est toujours possible et donnerait la touche finale pour parfaire l'ensemble. Il m'est déjà arrivé de faire ce genre d'opération après coup avec une application au pinceau (un peu de minutie et patience sont requises mais tu n'en manques pas assurément) Je suppose que ton modèle est quand même conçu pour pouvoir désolidariser la superstructure du châssis ce qui faciliterait déjà la tâche ?
 ;) ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 19 avril 2015, 21:39
Bonsoir et merci, Franck !  :) : absolument, la machine est conçue pour rester toujours démontable comme illustré dans le LR de 1985 (photo en page 5 (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg11117.html#msg11117) du fil), avec une vis à l'avant (formant aussi axe du bissel) et une autre à l'arrière de l'abri : c'est d'ailleurs peut-être à l'issue de la patine de la caisse et du brunissage de l'embiellage sur sa machine que JP Quatresous avait pris cette photo...


Maintenant que tu t'es lance.......vite un autre modèle .....
Ce n'est pas l'envie qui me manque  ::) ... on verra bien si d'autres opportunités se présenteront !


En attendant, on va se contenter de ce qu'on a... (photo prise cet après-midi) :  :)

[attachimg=1]

Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 19 avril 2015, 22:10

En attendant, on va se contenter de ce qu'on a...  :)


Je pense qu'on serai un certain nombre à s'en "contenter" . . . . :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: wens le 28 avril 2015, 08:09
 :P :P

Mon dieu , elle est vraiment belle ...

Moi il y a que l'embiellage que je brunirai  :D mais je raconte cela pour dire quelque chose... je reste sans mot :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 28 avril 2015, 19:13
Bonjour et merci, wens !  :) (et 05mogul05 aussi, avec un peu de retard...  ;) )

Par une amusante coïncidence, je remarque au sommaire du prochain numéro de "Voie Libre" (n°82 à paraître en juillet 2015) un article nommé... "Brunir, c'est facile !" : on verra bien si ça m'inspire ou pas !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: oursduluberon le 28 avril 2015, 19:46
Ca t'inspirera, car...c'est facile ;) ;) ;)
L'Ours Bruni
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Toine le 29 avril 2015, 20:52
Si la dernière photo était en noir et blanc, je suis certain que l'on la croirait d'époque! En ce qui me concerne, je me contente et j'en suis content! Très belle ouvrage, bravo et vivement la prochaine...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: tyrphon le 29 avril 2015, 22:01
Impressionné je suis! Le laiton, la peinture, tout ce que je crains d'affronter...

Bon, je vais continuer à tyrphoniser.
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 01 mai 2015, 06:47
Merci Tyrphon ! le paradoxe est que quand je m'essaye à la "tyrphonisation", je dois ruser pour... faire plus simple que toi ! (exemple : le châssis du locotracteur "103"  ;) ).


Puisqu'on inaugure une nouvelle page, voici une nouvelle photo... du genre qui donne envie de monter dans l'abri pour s'installer à la place du mécanicien !  :)

[attachimg=1]


Ca t'inspirera, car...c'est facile ;) ;) ;)
L'Ours Bruni
je me demande si ça traitera aussi du brunissage des roues... qui est en fait le seul point sur lequel il est me paraît difficile (ou impossible ?) de revenir "après montage"...  :-\


Si la dernière photo était en noir et blanc, je suis certain que l'on la croirait d'époque!...
Merci 'Toine ! avec cette machine "années 50", il y aura sans doute quelques clichés noir & blanc à venir... :)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 01 mai 2015, 10:03
Si la dernière photo était en noir et blanc, je suis certain que l'on la croirait d'époque!
On peut surement faire mieux, je ne suis pas un grand spécialiste de Photoshop.
[attachimg=1]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: MetriqueReveur le 01 mai 2015, 10:38
Un essai, comme ça, en passant…  ;)

[attachimg=1]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 01 mai 2015, 11:04
Vous allez finir par me convaincre que cette ancienne photo en N&B est célèbre : je viens même d'en trouver une version "colorisée" !

[attachimg=1]

 ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Fr. Tavernier le 01 mai 2015, 11:49
Joli Jean-Michel !

Un truc, si vous voulez que la photo soit vraiment bluffante, il faut avoir une profondeur de champ "infinie" si vous voulez faire croire à une photo réelle, autrement dit, ton château d'eau, comme la caténaire devraient être nettes...Ambiance garantie !

Un sténopé ferait l'affaire...Voir les photos de Dominique Buraud...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 01 mai 2015, 15:42
Un sténopé est très difficile à utiliser avec un appareil numérique à cause des problèmes de diffraction. De même on ne peut pas trop fermer le diaphragme avec un objectif conventionnel. Pour augmenter la profondeur de champ, il faut diminuer la taille du capteur. Et de nos jours on a pratiquement tous avec nous en permanence un appareil photo avec un tout petit capteur, c'est son téléphone portable !

Une autre possibilité est de faire plusieurs photos avec des réglages de distance différent et de les combiner avec le logiciel qui va bien : http://www.heliconsoft.com/

Maintenant, je crois que tu détourne la question. Une photo "bluffante" actuelle doit effectivement avoir la plus grande profondeur de champ possible. mais pour simuler une ancienne photo argentique, il faut au contraire avoir une profondeur de champ faible.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: wens le 15 août 2015, 08:50
je passe en revue... bientôt c'est moi qui montrerai les bêtes...

Tu peu te sentir fier et heureux d'avoir fini cette machine... moi quand j'ai eu fini la mienne un sentiment inconnu ma frappé... :P
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 15 août 2015, 11:09
je passe en revue... bientôt c'est moi qui montrerai les bêtes...

Tu peu te sentir fier et heureux d'avoir fini cette machine... moi quand j'ai eu fini la mienne un sentiment inconnu ma frappé... :P

Vivement les photos  ! ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 15 août 2015, 21:56
Bonjour wens et 05mogul05 : j'espère bien que cette 040T fera l'objet d'un fil spécifique le moment venu !  :D


Comme le sujet est "remonté", j'en profite pour ajouter une photo récente de la "61" que certains d'entre vous ont déjà découvert récemment... par voie de presse :  ;)

[attachimg=1]

 
... et qui se voulait une allusion – inversée ! – à un superbe cliché de M.Riffault, naguère édité par les éditions du BVA sous la ref. 576.07 :

 [attachimg=2]
 
 
J'avoue bien volontiers, sur la version "modèle réduit", avoir quelque peu modifié la composition de la rame marchandise... mais c'était pour mettre en valeur la variété du matériel remorqué  "Trains d'Antan" qui accompagne à merveille cette 130T !  :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 04 février 2017, 21:09
Bonjour à tous !  :)

Scène insolite sur mon réseau cet après-midi : la 130T Fives-Lille n°61... s'était déboublée !!!  :o

[attachimg=1]

Nouveau montage ? que nenni !  ::)

Ce n'est même pas une nouvelle acquisition : cette soeur (presque) jumelle de ma propre "61" a été confiée pour la journée aux "ateliers d'Entraygues" :D pour une petite réparation mécanique, et repartira dès demain chez son légitime propriétaire...

J'ai pris beaucoup de plaisir à intervenir sur cette machine sur laquelle l'auteur (dont j'ignore malheuseument l'identité) a superbement travaillé, s'appliquant - bien avant moi ! - à respecter certains détails typiques à l'état final de la "61" du CFD Vivarais, et notamment la fermeture des flancs de l'abri... 

On notera toutefois que lui s'était laissé séduire par les chatoyantes traverses de tamponnement rouge et par quelques cuivres (on bronzes) bien astiqués...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 04 février 2017, 23:27
Je peux confirmer que la réparation a été efficace même si ce n'est pas moi l'heureux propriétaire.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 février 2017, 11:16
Oui, il se trouve que Jack a été informé (en images !) de la réussite de l'opération ce jour-là  suite à... une erreur d'aiguillage !  ;D


Cette autre "61" n'est dont restée chez moi que très peu de temps, mais j'ai pris soin d'en prendre quelques photos : il était intéressant de comparer les modifications respectivement faites sur les deux kits pour se rapprocher de l'état "années 50"...

Du côté droit, certains  détails spécifiques de la machine "invitée" me plaisaient beaucoup :P comme la "cloche" de prise de vapeur sur le foyer, que je pense être une pièce faite (sur mesure ?) en laiton décolleté. Mais je continue à préférer le "parcours" du conduit d'éjection et les tringleries et tubulures de la mienne :

[attachimg=1]

[attachimg=2]

 
Du côté gauche, les deux machines sont quasiment identiques... si ce n'est l'absence de la "condamnation" en bois de la porte de l'abri (dont je pense que dans la réalité, elle résultait de l'affectation définitive de la "61" aux manoeuvres avec conduite ET chauffe par un seul agent) :

[attachimg=3]

[attachimg=4]

Les figurines (MKD ?) de la machine "invitée" n'ont peut-être pas été installées par le monteur du kit. Déjà peu partisan de la chose, je trouve de toutes façons ces personnages de style beaucoup trop "SNCF" pour cette machine CFD, avec leur lunettes "de vitesse" sur le front...  :-\



Un effet secondaire de cette petite visite aura été de me "remettre le pied à l'étrier" et... depuis cette semaine je me suis attaqué à un kit acquis en 2016, qui ne sera pas une autre 130T mais... un proche parente ;) , naguère reproduite  par le même artisan :

[attachimg=5]

Comme le modéle réduit présente de nombreux points communs avec la 130T, je ne vous en infligerai pas la description détaillée du montage  :D : tout au plus, je pense en signaler les principales différences qui m'apparaîtront en cours de route...

... à bientôt (si tout va bien !!!) pour d'autres nouvelles.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 25 février 2017, 11:23
tu es parti sur une 031.....
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 février 2017, 12:10
Oui ! n’ayant pas de matériel remorqué CFD-Corse dans ma collection j'ai quelque peu hésité quand l'opportunité d'acquérir le kit s'est présentée, mais après réflexion j'en remercie énormément le vendeur ;) : cette 031T  "Corse" qui sera (autant que possible !) en état d'origine sera très intéressante dans mon "musée virtuel" au 1/87.

Je me réjouis d'avance d'y reproduire certaines dispositions spécifiques du "design" originel Fives-Lille (l'abri "ouvert", la fameuse porte de boîte à fumée à deux vantaux...) que je n'avais pas, et pour cause, sur la 130T "Vivarais/fin de carrière". :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 25 février 2017, 13:29
Ça bosse au GEMME ce weekend... ;) ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 25 février 2017, 15:10
Oui ! n’ayant pas de matériel remorqué CFD-Corse dans ma collection j'ai quelque peu hésité quand l'opportunité d'acquérir le kit s'est présentée, mais après réflexion j'en remercie énormément le vendeur ;) : cette 031T  "Corse" qui sera (autant que possible !) en état d'origine sera très intéressante dans mon "musée virtuel" au 1/87.

Je me réjouis d'avance d'y reproduire certaines dispositions spécifiques du "design" originel Fives-Lille (l'abri "ouvert", la fameuse porte de boîte à fumée à deux vantaux...) que je n'avais pas, et pour cause, sur la 130T "Vivarais/fin de carrière". :)


Jaloux, je suis . . . . . . . :'(

C'est, avec les Mallet 020+020, LA locomotive Corse par excellence ! Mais les kits sont introuvables  :o (sauf celui que toi tu as trouvé !) ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 25 février 2017, 21:03
Bonsoir, Gérard !

Cette 031T Fives-Lille est effectivement la première que je vois passer depuis que je m'intéresse sérieusement au sujet, mais je ne pense pas qu'elle soit plus introuvable... que ta 020-020T ! ;) : tous les espoirs sont donc permis...
Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 05 mars 2017, 12:19
Bonjour à tous ! Les travaux sur la 031T suivent leur petit bonhomme de chemin...

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Comme je ne dispose pas cette fois d'un exemplaire inachevé prêté par Bernard Junk pour me servir de modèle ;) , je procède classiquement par un assemblage préalable de la caisse (ou du moins de sa structure principale) pour me faire une idée précise de l'assemblage "final" des différent sous-ensembles ("châssis"/"intérieur d'abri"/"caisse"). Ensuite seulement, je passerai à la partie "motorisation/embiellage".

À ce sujet, et comme me le laissaient pressentir les schémas de la notice et l'observation des plaques photogravées, il semble que le sous-ensemble "châssis-moteur + châssis extérieur" se monte d'une façon différente de la 130T... dont je préfère la conception : je vais donc peut-être apporter une (légère !) modification à celui de la 031T. Mais de cela, je parlerai ultérieurement s'il y a lieu...


En attendant, un premier montage "à blanc" ce matin laisse présager une allure générale très sympathique pour cette Fives-Lille corse, qui ne déparera pas à côté de sa "descendante" vivaroise !  :)

[attachimg=3]


À bientôt pour la suite... si tout va bien !  ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Robert Goyvaerts le 05 mars 2017, 13:07
Je trouve que jusque maintenant tout se passe parfait. Joli travail.
Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 11 mars 2017, 19:30
Merci, Robert !  :)

Voici une petite photo "à date" de l'avancement des travaux... pour laquelle j'ai repris l'angle de vue d'une célèbre photo "constructeur" (à voir ou à revoir en page 1 (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg10780.html#msg10780) de ce fil ! ;)).

[attachimg=1]

Sur le châssis ont été posés les balanciers de suspension, "marmites" du frein à vide et le "bloc-cylindres" et ses accessoires (tiroirs et graisseurs). Des attelages ont été confectionnés à base de crochets "Trains d'Antan", comme pour la 130T. La cheminée et les dômes ne sont toujours posés qu'à blanc, pour voir...
 
Donc extérieurement, la machine a peu avancé. Mais c'est parce que ces derniers jours ont surtout été consacrés à travailler... "sous le capot" !


En effet, on peut remarquer sur la première photo de mon message précédent que le "châssis extérieur" de cette 031T est entièrement "ouvert" sur le dessus, ce qui ne permet pas :-X d'y fixer directement le petit "châssis-moteur" comme c'était le cas pour la 130T dont je remets deux images ci-dessous pour mémoire :

[attachimg=2]

La conception de la 031T, où les châssis "moteur" et "extérieurs" (seulement reliés entre eux par l'embiellage et en particulier les deux délicates contre-manivelles) semblent devoir se fixer "séparément" sous la caisse me chagrinait, car j'y voyais une potentielle source de difficultés ultérieures pour la maintenance ou d'éventuelles réparations (impression confirmée par celle récemment effectuée  sur la 130T "invitée") et même... pour le montage proprement dit, compliquant singulièrement les contrôles et le dépistage de "points durs" au cours de l'avancement des travaux.


J'ai donc légèrement modifié le châssis de la 031T pour qu'il ait la même "philosophie" que celui de la 130T. Une petite image valant mieux qu'un long discours ;) j'ai résumé ces opérations - pas bien complexes ! - sur la photo ci-dessous :

[attachimg=3]

À noter une petite particularité visible sur la photo ci-dessus, mais qui le sera très peu une fois la machine sur les rails : j'ai pris la liberté de légèrement "surécarter" les longerons au niveau de l'essieu arrière pour faciliter l'inscription en courbe... en particulier sur mon réseau ! de même, l'ajout du petit ressort d'appui sur ce même essieu facilitera grandement le "talonnage" des aiguilles Bemo...


Et voilà ! ma 031T se présente désormais sous la forme de 3 sous-ensembles "empilés" (l'intérieur d'abri étant pris en "sandwich" entre le châssis et la caisse) exactement comme la 130T :) . À noter que l'utilisation de la vis d'attelage AV pour assurer la jonction châssis-caisse n'est pas prévue dans la notice (cette fixation devrait se faire par la vis AV du carter inférieur) mais... tout est prévu pour dans les photodécoupes d'origine, c'est bien pratique !

[attachimg=4]
 

Comme je dispose maintenant d'un châssis "d'un seul tenant", je vais - enfin ! - pouvoir me pencher sur la partie "embiellage et motorisation" par laquelle... j'avais COMMENCÉ les travaux sur la 130T :P . Il semble que là aussi qu'une petite différence m'attende au niveau des "manetons" de fixation de la bielle d'accouplement sur les manivelles : j'espère ne pas être pris au dépourvu ! ensuite de quoi, je devrais me retrouver en terrain familier pour tout le reste...


À bientôt... si tout va bien !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 11 mars 2017, 21:04
Merci, Robert !  :)

 je vais - enfin ! - pouvoir me pencher sur la partie "embiellage et motorisation" par laquelle... j'avais COMMENCÉ les travaux sur la 130T
À bientôt... si tout va bien !  ;)
De mes lointains souvenirs de 130, tu vas enfin passer au plus délicat....... ;)
Yvan
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 22 mars 2017, 08:13
Bonjour Yvan : j'aborde heureusement cette phase sans trop d'appréhension, puisqu'elle est très semblable à celle effectuée en 2015 sur la 130T... ce qui ne veut pas dire qu'elle mérite moins d'attention !  ::)

Les 6 "manivelles" ont été posées en bout des essieux, ainsi que les 4 "manetons" des essieux 1 et 2. Ces manetons sont différents de ceux de la 130T (qui étaient de minuscules rivets qu'il faillait raccourcir et souder, par l'arrière, aux dos des manivelles) : il s'agit ici de petites vis à tête rectangulaire, qu'il faut visser dans les manivelles dont les trous sont filetés à cet effet.

C'est une amélioration notable (on se fait moins peur...) qui n'exclut pas une certaine minutie pour la mise en place des 4 vis, que l'on "sécurise" ensuite par un point de cyanolit :

[attachimg=1]


Une particularité de ces vis est que leur tête rectangulaire... passe à travers les trous oblongs des bielles d'accouplement : on prendra donc naturellement soin de les disposer à 90°, puis on peut installer les bielles... que la pose des "contre-manivelles" (du même modèle "à souder" que sur la 130T, bien que la notice laisse entendre qu'une version "vissée" ait été envisagée) viendra rendre inamovibles :

[attachimg=2]
 

Des essais "en situation" m'ont démontré que, même non encore "verrouillées" par les contre-manivelles sur l'essieu 3, les deux bielles d'accouplement tiennent parfaitement en place et sans le moindre "accroc" lors des évolutions sur la voie :

[attachimg=3]

 
Ces nombreuses marches d'essais, dans les deux sens et en position "tirée" et "poussée", m'ont par ailleurs parfaitement assuré de la bonne tenue de voie de la machine : je vais pouvoir passer à la suite qui portera sur la motorisation et l'assemblage des embiellages proprement dits. D'après l'examen des pièces à ce stade, je ne devrais plus trouver de différences avec la 130T. :)

Le "châssis extérieur" passera pour sa part en peinture... dès que mon emploi du temps ET les conditions atmosphériques à ma fenêtre le permettront !  ;)
Titre: Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 28 mars 2017, 08:21
Bonjour à tous !  :) . Voici un petit "point" sur l'avancement des travaux du week-end dernier :

- peinture du châssis extérieur, du carter inférieur et du "bissel" arrière...

- montage des prises de courant : contrairement à la 130T, la solidité des deux "pattes" du châssis auxquelles elles sont fixées m'a permis d'utiliser les lames prévues dans le kit ! leur isolation est assurée par du papier, collé et solidifié à la cyanolit...

- dans la foulée, remontage provisoire du châssis  et essai du moteur, dont les deux fils d'alimentation sont simplement enfilés dans les bornes : ça roule !!!

[attachimg=1]

Ce qui me plaît (et qui est de très bon augure pour l'avenir...) c'est l'excellent fonctionnement de ce petit moteur RSF qui a dormi trente ans (au bas mot...) dans son sachet scellé, jusqu'à ce que je le réveille dimanche.  :D


Le fonctionnement (avant tout rodage) s'annonce déjà aussi doux et silencieux que la 130T. Je peux donc passer sans crainte à la suite... qui a en fait déjà un peu commencé : façonnage des glissières, ajustage des crosses de pistons (ainsi que des contre-manivelles, absentes sur la photo) :

[attachimg=2]

À suivre... j'espère !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 28 mars 2017, 09:49
Hello Jean-Michel !

Magnifique montage, comme d'hab ! Ce qui me plait bien aussi, ce sont les améliorations, par rapport au kit d'origine, que tu apportes au fur et à mesure de l'avancement des travaux ;)
Avec les différents essais que tu as fait, la mécanique sera au top, tout comme la finition de l'ensemble  :)

La prise de courant, par contre, ne se fait que par les 2 essieux moteurs extrêmes ?
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 28 mars 2017, 11:23
La prise de courant, par contre, ne se fait que par les 2 essieux moteurs extrêmes ?
Sur une des photos on peut distinguer (difficilement) une lamelle de prise de courant sur l'essieu médian.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 28 mars 2017, 14:12
 ;)

Alors, j'ai la vue qui baisse continue de baisser  ::)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 28 mars 2017, 20:51
Bonsoir, et merci à vous deux !  :)

L'essieu central est effectivement preneur de courant, cette photo "sans moteur" le montre mieux :

[attachimg=1]

Ceci dit, et malgré un empattement électrique correct, cette machine est aussi "fâchée" que la 130T (dont elle partage la mécanique) avec mes aiguilles à coeur (et parfois aussi les lames, voire toute la portion de rail entre les deux...  :( ) non réalimenté(s) de mon réseau. Le fonctionnement est heureusement normal sur une aiguille Peco, a fortiori "electrofrog" : je sais vraiment ce qui me reste à faire si, d'aventure, je refais quelque chose en H0m un jour...  ::)

Les modifications que j'apporte au kit sont surtout destinées... à me rassurer : il est forcément possible de monter la machine sans, mais cela implique une "sûreté de soi" que je n'ai tout simplement pas  ;) . À noter aussi que l'ajout de mon "faux plancher" sur le châssis moteur a pour effet (soigneusement vérifié en amont) de légrèrement surélever la caisse et les longerons d'un millimètre environ, ce qui les fait exactement coïncider... avec la 130T ! inutile de dire qu'esthétiquement, cela me convient beaucoup mieux...  :D   


;)

Alors, j'ai la vue qui baisse continue de baisser  ::)

M'en parle pas !!!  :-\ : quelle belle invention que la lampe-loupe...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 28 mars 2017, 21:26
Joli montage; terminé pour la fin de semaine sans doute :P
je sais vraiment ce qui me reste à faire si, d'aventure, je refais quelque chose
;)
Alors, j'ai la vue qui baisse continue de baisser  ::)

M'en parle pas !!!  :-\ : quelle belle invention que la lampe-loupe...  ;)

j'aurai bien une solution ;)tu agrandis un peu l'échelle :D :D

Yvan
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 29 mars 2017, 06:18
 ;D ;D ;D

À dire vrai, j'ai tellement "pris le pli" que je crois bien que je l'utiliserais encore même si je passais au IIm !
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 29 mars 2017, 14:39


M'en parle pas !!!  :-\ : quelle belle invention que la lampe-loupe...  ;)

j'aurai bien une solution ;) tu agrandis un peu l'échelle :D :D

Yvan

Il est ou, le bonheur ? il est là !

Je crois que les deux citations résument bien la situation ! et que c'est peut-être l'avenir  . . . . . . ::) ::) ::) du moins en ce qui me concerne :'(

Je viens de passer quelques heures à coller des aimants (dans le bon sens  :-[ ) sur une vingtaine d'attelages TdA, j'en transpire encore ! (Mais il me semble que je transpirais déjà avant . . . . .)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T
Posté par: malletslm le 01 avril 2017, 14:32
Joli montage; terminé pour la fin de semaine sans doute :P...

Toute la loco quand même pas ;D ;D ;D , mais le châssis... oui !

https://www.youtube.com/watch?v=oSc1zwllauQ&feature=youtu.be (https://www.youtube.com/watch?v=oSc1zwllauQ&feature=youtu.be)


Après quelques réglages et avant rodage, tout semble bien s'annoncer : J’espère obtenir le même fonctionnement que sur la 130T.

Curieusement, par rapport à cette dernière et pour une bonne "horizontalité" des glissières, j'ai dû pratiquer une petite échancrure dans le bas de leurs supports, côté "longerons" : cette petite modification, facilement faite à la lime, m'a d'ailleurs grandement facilité la soudure de ces pièces sur le châssis extérieur :

[attachimg=1]


Bon, normalement, cette après la phase "châssis / motorisation" forcément un peu délicate, le reste du montage ne devrait plus être que du bonheur ! Je vais en profiter pour me plonger un peu dans l'histoire et les photos des machines réelles... c'est - évidemment - le moment que je préfère.  :)


Mais en attendant, une petite photo "à date" de la machine corse avec sa "cousine" du Vivarais :

[attachimg=2]

 Tiens ? une "031T + 130T" sur mon réseau ?

La "Fives-Lille / Du Bousquet" à voie métrique (!!!) existe, je l'ai rencontrée... :D
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T
Posté par: 05mogul05 le 01 avril 2017, 14:50

https://www.youtube.com/watch?v=oSc1zwllauQ&feature=youtu.be (https://www.youtube.com/watch?v=oSc1zwllauQ&feature=youtu.be)

Après quelques réglages et avant rodage, tout semble bien s'annoncer : J’espère obtenir le même fonctionnement que sur la 130T.

Joli résultat ! Ça a l'air de fonctionner plus que bien. :)
Il est vrai que sur la vidéo, et sans les appendices de superstructure, elle a l'air très aérodynamique ! ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 01 avril 2017, 14:58
Merci, Gérard !  :) : pour le fonctionnement, j'espère que le "truc" ne réside pas là...

 Bon, si c'est le cas, je le saurai sous peu !  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 01 avril 2017, 16:06
je suis stupéfait par la qualité de tes montages :P :P :P :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 01 avril 2017, 18:10
Merci, Michel !  :)
où est le smiley "je suis rouge de confusion" ?

Pour ma part, c'est la qualité du kit qui m'incite à m'appliquer ;) : comme sur la 130T et la petite Blanc-Misseron, la gravure de la caisse est particulièrement belle et je ne me lasse pas de l'admirer... :P
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 01 avril 2017, 18:28
Recherche désespérément Kit Géco 031T Corse . Me prévenir si d'aventure . . . . . . .  ::)
J'espere que celui là n’était pas le dernier  :(


Si c'est le cas, la série aura fini en beauté !
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 10 avril 2017, 06:50
(...) Si c'est le cas, la série aura fini en beauté !

Bonjour et merci, Gérard ! j'ai dû mal à croire que je sois en train de monter la dernière de ces machines  :-\ , même si une source bien informée m'a indiqué que ce modèle avait effectivement fait l'objet d'un "tirage" plus limité que d'autres en raison d'une demande moindre à l'époque, ce que j'ignorais...


Petit point hebdomadaire : le montage avance doucement, sur les traces de la 130T réalisée en 2015 : les soirées libres en semaine ont été consacrées au réglage/rodage du châssis, et le détaillage de la caisse a commencé ce week-end : cette 031T commence a être moins "aérodynamique" !  ;)

[attachimg=1]


Plus j'avance dans le kit et plus j'aime le look délicieusement "années 1880" de cette Fives-Lille, en particulier sa porte de boîte à fumée à deux vantaux... :)
Titre: Mon 2ème "défi" Gecomodel : une 031T...
Posté par: malletslm le 03 mai 2017, 09:03
Bonjour à tous !  :)

Je n'ai pas autant de temps à y consacrer que je voudrais, mais je me fais très plaisir avec le détaillage de la 031T :

[attachimg=1]

En ce moment, je suis DANS l'abri de la machine (d'où cette vue "plongeante") : j'adore !!! :P

Il me reste quelques bricoles à y fignoler (non, la porte du foyer ne sera pas ouvrante ! ;) ) avant de penser "peinture"...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 03 mai 2017, 11:43
Elle est Nickel... :D :D :D
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: RailFrance le 03 mai 2017, 14:24
Elle est Nickel... :D :D :D
Je croyais qu'elle était en laiton
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Pirlouit95 le 03 mai 2017, 17:20
Bonjour Jean-Michel.
Elle est magnifique cette machine.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 03 mai 2017, 20:04
(non, la porte du foyer ne sera pas ouvrante ! ;) )
Au moins tu ne seras pas e.......é avec l'électronique pour l'éclairage du foyer :D :D

Trés joli, il me semble que sur la 130 la porte de boite à fumée peut être fonctionnelle.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 04 mai 2017, 00:13
Bonsoir, et merci à vous !  :)

Pour la porte de boîte à fumée, les deux versions sont théoriquement conçues pour être ouvrantes mais, à la vérité, seule la porte ronde montée sur la 130T (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg11091.html#msg11091) (qu'en fait je n'ouvre jamais, de peur d'écailler la peinture !) m'a paru facilement réalisable avec les pièces fournies dans le kit (c'est-à-dire avec des supprts de rambarde en guise de "pivots") et esthétiquement satisfaisante à cette échelle.

L'utilisation de ces mêmes supports sur la version d'origine à 2 vantaux me paraissait "alourdir" considérablement l'aspect, raison pour laquelle je n'ai pas tenté l'expérience...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 07 mai 2017, 15:49
Bonjour à tous !  :)

Ce week-end, travaux sur la "devanture" de la 031T :

[attachimg=1]

À dire vrai, celle-ci présente de notables différences (la position - ici désaxée - de ce que j'appelle le "château" en particulier) avec la célèbre photo "constructeur" (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg10780.html#msg10780) de ces 031T corses puisque, pour de compréhensibles raisons logistiques, Gérard Comellas avait réutilisé "telle quelle" la devanture de 130T basée... sur la 130T CAIL n° 77, préservée à Pithiviers. Ne me sentant pas de taille :-\ pour une remise au type "Fives-Lille" (qui plus est, sur une très maigre base documentaire !) je me suis contenté de quelques modifications/adjonctions de détail :

- ajout du volant de changement de marche (côté "mécanicien") et d'un autre plus petit (sur le côté gauche du foyer), non fournis dans le kit...
- "colonne" du frein à vis reportée vers l'avant, ce qui est plus logique en regard de la position des "marmites" du frein à vide sous le châssis et me semble confirmé par la photo d'époque...
- confection, dans des chutes de maillechort, d'une évocation de la saillie de la hotte à charbon sous l'abri : je ne l'avais pas fait sur la 130T à abri "semi-fermé", mais ce détail sera nettement plus visible sur la 031T dont l'abri "d'origine" est beaucoup plus ouvert...
- une commande de sifflet (interprétation personnelle !).

Enfin, et bien que je ne sois pas persuadé de leur existence, j'ai monté (en position ouverte) les deux portillons d'abri fournis dans le kit car ceux-ci "meubleront" agréablement la partie arrière de l'abri, qui sans cela me paraissait un peu "vide". Bien qu'il soit prévu dans le kit qu'ils puissent être mobiles, j'ai trouvé plus simple de les souder directement au plancher de l'abri, suivant en cela l'exemple de la 130T montée dans les années 80 par  Jean Fritsch (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg11117.html#msg11117) ;) ... qui ne doit pas se douter à quel point son montage effectué il y a quelques 32 ans m'aura influencé ! :D

j'aurais dû l'en féliciter et l'en remercier samedi dernier à Lille... ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: netmetrique le 07 mai 2017, 18:41
 :( Comment ça ! Les vitres en verre des niveaux d'eau ne sont pas représentées! :D

Plus sérieusement, ça a de la gueule. Et cela montre bien que prévoir un intérieur de cabine indépendant facilite bien le travail par rapport à un montage des divers équipement à l'intérieur de la cabine....
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 07 mai 2017, 21:21
:( Comment ça ! Les vitres en verre des niveaux d'eau ne sont pas représentées! :D ...

... et je crains que les deux manomètres (qui sont solidaires de la paroi avant de l'abri) n'aient ni aiguille ni verre non plus !  :D

Merci pour le compliment, qui ira je pense droit au coeur de l'auteur du kit  :) : cet intérieur "indépendant" avait été, c'est vrai, déjà une très bonne surprise lors du montage de la 130T...

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 07 mai 2017, 22:32
Bonsoir,
je pense que tu le sais déjà, mais la photo constructeur en bonne qualité(et quelques autres aussi) est visible dans le livre "Les chemins de fer corse de pascal Béjui, éd la Régordane"

Cette photo confirme bien la position du frein à vis, le volant d'inversion de marche. Je ne me prononcerai pas sur le diamètre du tube en verre  ;D ou l’épaisseur des aiguilles des manomètres  ;D

Par contre je suis surpris par le collecteur qui passe par en haut d'un bord à l'autre, personnellement je l'aurais plutôt mis à coté de celui qui passe en bas  :-\

Enfin, et bien que je ne sois pas persuadé de leur existence, j'ai monté (en position ouverte) les deux portillons d'abri fournis dans le kit

Sur les photos de machines en service, j'ai l'impression qu'ils ont été remplacés par des gardes-corps pivotants vers l'avant de la machine

j'ai aperçu un dernier détail ,dans l'abri mais à souder sur le coté droit (au moins, peut être les deux cotés), il y a une lyre qui est fort sympathique  ;) surement pour poser le tisonnier. Et sans doute pour meubler l'arrière  ;D ;D

Bref tout cela est déjà fort joli, et je ne m'étais pas posé autant de question quand j'avais monté ma 130  :'(

Yvan
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 08 mai 2017, 09:23
Bonjour Yvan, je vois que j'ai affaire à un oeil "aiguisé" !  ;)


Bonsoir,
je pense que tu le sais déjà, mais la photo constructeur en bonne qualité(et quelques autres aussi) est visible dans le livre "Les chemins de fer corse de pascal Béjui, éd la Régordane"

Cette photo confirme bien la position du frein à vis, le volant d'inversion de marche. Je ne me prononcerai pas sur le diamètre du tube en verre  ;D ou l’épaisseur des aiguilles des manomètres  ;D ...

Sur ces points, je me suis effectivement référé à cette belle "photo constructeur" dont la peinture d'apprêt claire met meveilleusement en valeur certains détails : le plus simple est de l'afficher ici pour comparaison :  :)

[attachimg=1]


(...) Par contre je suis surpris par le collecteur qui passe par en haut d'un bord à l'autre, personnellement je l'aurais plutôt mis à coté de celui qui passe en bas  :-\ ...

... et tu aurais eu bien raison  ;) car ce collecteur n'existait manifestement pas sur les machines 031T et 130T Fives-Lille, puisqu'il appartient à... la 130T Cail n°77 préservée à Pithiviers, sur laquelle Gerard Comellas avait basé son étude pour le kit de la 130T, qui a donné ensuite naissance à celui de la 031T corse !

 Mais voilà : cette tubulure un peu "baroque" (qui contourne élégamment le hublot par le haut pour redescendre vers le "château" ! :P ) me plaisait bien, et son "façonnage" a partir de la pièce en fonderie Gecomodel (qu'il faut redresser puis remettre en forme) est un "challenge" intéressant dont je n'avais pas envie de me priver : raison pour laquelle j'ai pris la décision, un peu hérétique certes, de l'avoir sur mon modèle réduit...  ::) 


(...)
Enfin, et bien que je ne sois pas persuadé de leur existence, j'ai monté (en position ouverte) les deux portillons d'abri fournis dans le kit

Sur les photos de machines en service, j'ai l'impression qu'ils ont été remplacés par des gardes-corps pivotants vers l'avant de la machine...

Absolument ! on peut voir distinctement un de ces petits "garde-fou", en position relevée, sur cette autre photo extraite du livre de P.Bejui :  :)

[attachimg=2]

Là, je n'avais pas trop confiance en mes capacités  :-\ à les reproduire de façon plausible... et comme ils auraient fait "double-emploi" avec les portillons que j'avais envie de poser, je me suis abstenu !


(...) j'ai aperçu un dernier détail ,dans l'abri mais à souder sur le coté droit (au moins, peut être les deux cotés), il y a une lyre qui est fort sympathique  ;) surement pour poser le tisonnier. Et sans doute pour meubler l'arrière  ;D ;D...

Je pense aussi qu'il s'agit des "porte-ringards", et qu'ils devaient être disposés des deux côtés : ils sont justement fournis dans le kit, mais à poser sur la caisse à eau gauche... comme sur la 130T : ici, la modification n'était pas bien difficile et je les ai donc bien reportés dans l'abri  ;) au moyen de deux petites "consoles" en laiton :

[attachimg=3]

On peut voir sur cette photo que le montage touche à sa fin : il ne me reste plus que quelques babioles à poser sous le plancher d'abri avant de passer à la peinture d'apprêt. La lanterne de toiture, les tampons et conduits de frein, ainsi que naturellement les plaques de constructeur et de numéro seront installés après la peinture de finition.


(...) Bref tout cela est déjà fort joli, et je ne m'étais pas posé autant de question quand j'avais monté ma 130  :'(

Yvan

Mreci Yvan !!!  :)

Comme on peut le voir, ma 031T ne prétendra pas à l'exactitude absolue  :-\ , pas plus d'ailleurs que la 130T précédemment réalisée : mais son montage aura été l'occasion de faire quelques observations intéréressantes... sur les machines réelles !  ;)


À propos, je suis toujours aussi intéressé par ton expérience et tes montages "d'avant le 0m"...  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 09 mai 2017, 06:38
PS : et un p'tit coup d'peil furtif sous l'abri, "en situation" !  ;) :

[attachimg=1]

Les marchepieds arrières sont maintenanrt posés et (ça ne se voit pas sur cette photo !) les faces avant des coffres à outils, que l'artisan prévoyait solidaires de la caisse et simplement "repliées" à angle droit, ont été reposées solidaires du plancher d'abri : ça facilitera les finitions et éventuels démontages/remontages ultérieurs...

Rendez-vous pour la suite quand les conditions seront réunies pour la peinture : bonne semaine à tous !  :)


Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 10 mai 2017, 20:31
Rendez-vous pour la suite quand les conditions seront réunies pour la peinture : bonne semaine à tous !  :)

Très joli  ;)

A chaque modèle tu nous fais languir une semaine pour mauvaises conditions météo >:(

Changes de région 8) 8) !!

À propos, je suis toujours aussi intéressé par ton expérience et tes montages "d'avant le 0m"...  ;D

J'ai pas oublié, peut être dans la Gazette ::)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: 05mogul05 le 10 mai 2017, 22:52
Hello Jean-Michel

Magnifique ! (mais ça a déjà été dit  ::))

En tous cas, merci, je sais maintenant a quoi sert cette "lyre" qui me reste dans la boite de la Mallet !
(J'avoue aussi que je n'avais pas beaucoup cherché  :()

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 mai 2017, 06:37
Bonjour et merci, Gérard !!!  :)

Ta remarque sur les Mallet m'a intrigué : je m'aperçois que ces supports "porte-ringards" sont bien visibles sur la célèbre photo constructeur (http://forums.gemme.org/index.php/topic,1108.msg13526.html#msg13526) de la 311 : un premier à l'avant (discernable au droit de la sablière) et un second à l'arrière (cureusement posé "à 90°" du précédent) au niveau de la hotte à charbon. Sur les photos ultérieures (Cf livre de P.Bejui sur la Corse) ils tendent à disparaître, mais il y a au moins un cliché (machine n° 317 à Corte, p.146) où subsiste distinctement le support "avant" : ça pourrait expliquer la présence de cette pièce dans le kit Gecomodel...  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 mai 2017, 06:51
(...) Très joli  ;)

A chaque modèle tu nous fais languir une semaine pour mauvaises conditions météo >:(

Changes de région 8) 8) !! ...

Merci Yvan !  :) : et le pire, c'est que je suis si paresseux que j'aurai probablement émigré dans le Midi pour la retraite avant d'avoir construit une cabine de peinture...  :D

En attendant le retour du beau temps, l'avantage est que je profite de la finition "métal" de cette machine, qui met vraiment bien en valeur la photogravure de la caisse :  :P

[attachimg=1]



À propos, je suis toujours aussi intéressé par ton expérience et tes montages "d'avant le 0m"...  ;D

J'ai pas oublié, peut être dans la Gazette ::)

Et ça, ce serait une très bonne nouvelle !!!  :) : autant pour nous que pour Christian "chris31", dont je relisais ce week-end le dernier éditorial en date...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 11 mai 2017, 08:37
JM , tu fais un sacré score avec 130 + 031, 2 demi-Garratt CFD (25029 Vues( ...)
Les CFD ont essayé à nouveau avec les X et Y qui devait être pouvoir être accouplés en cas de besoin....mais avec les résultats que l'on sait
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 11 mai 2017, 13:13
Merci Michel : ces deux rares (et d'autant plus désirables !) machines le méritent bien... :)

Mais je ne me fais pas trop d'illusions sur le nombre "d'ouvertures de fil" : il est plus que problable qu'il soit bénéficiaire de recherches générales sur les termes "Gecomodel" e/ou "130T"... et nous ne saurons jamais quel est ce que les experts du net appellent le "taux de rebond" (en clair, la proportion d'internautes qui zappent aussitôt en criant : "quelle horreur !!!" ;D ).


Pour ce qui est d'un hypothétique couplage et bien que dotées de la même mécanique passée entre les mêmes mains, il semble que la 031T soit un soupçon plus "nerveuse" et véloce que sa "cousine" : il faudra que je fasse une petite vidéo à l'occasion... ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 18 mai 2017, 17:56
JM, connais-tu ....j'ai trouvé ça sur internet; la photo a été faite à Bastia.

[attachimg=1]
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 18 mai 2017, 23:48
Merci Michel !  :) : oui, je connaissais cette photo qui fait partie des 6 (!) que j'ai trouvées avant d'attaquer le montage... c'est toutefois l'une des deux que j'ai le moins mise à contribution puisqu'elle montre une machine en état "tardif" ayant reçu, comme les 130T, une porte de boîte à fumée ronde (l'autre étant celle, bien connue, de l'unique 031T ayant reçu des caisses à eau de Mallet).

Par contre, j'ai trouvé par hasard sur le net (et il y a quelques jours seulement !) une septième photo qui, en dépit de sa médiocre netteté (c'est manifestement une carte postale fortement agrandie) montre apparemment une machine en strict état d'origine : à noter, en particulier, l'absence des petites "marches" (absentes aussi sur le kit Gecomodel) sur le devant des caisses à eau, présentes sur la plupart des autres (trop rares) photos de ces 031T, même anciennes :

[attachimg=1]



 
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: JJB le 19 mai 2017, 09:17
Le plus "marrant", c'est que la carte nous positionne cette prise de vue a Corté ....., alors que nous voyons bien qu'elle marque l'arrêt a Ponte Leccia!  :D
Excusez moi du détail, mais si vous devez le faire a pied, mieux vaux le faire dans le sens de la descente ..... ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: mlm le 19 mai 2017, 09:21
Il y a quelques décennies, je suis allé à Corté à pieds .....depuis Le Golfe de Porto.....
C'était dur, mais super beau
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Bernard JUNK le 19 mai 2017, 11:56
Le plus "marrant", c'est que la carte nous positionne cette prise de vue a Corté ....., alors que nous voyons bien qu'elle marque l'arrêt a Ponte Leccia!

Je pense que c'est ce Monsieur Moretti qui est à Corte ... Comme le dit Jean Michel, c'est une carte postale fortement agrandie et la légende "Ponte Leccia" n’apparaît pas sur cet extrait.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: Y le 19 mai 2017, 12:08
La photo est intéressante ;on voit bien comment les cuivres étaient bien lustrés!!
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 20 mai 2017, 18:55
Ce que j'aime beaucoup aussi dans ce cliché, c'est le matériel remorqué typique des premiers temps des CFD : le petit fourgon "Dfv" dont le gabarit contraste nettement avec les deux couverts qui le suivent, eux-mêmes dotés d'une guérite "latérale"...  :)


Une éclaircie m'a permis de faire un peu de peinture aujourd'hui ! la 031T a maintenant pris des, ou plutôt UNE couleur : il était évidemment tentant d'immortaliser cette peinture d'apprêt par une photo prise sous un angle bien connu...  ;)

[attachimg=1]

On va laisser sécher cela bien "à coeur", à dans quelques jours pour la suite !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 24 mai 2017, 15:09
Bonjour à tous ! pour le plaisir, deux autres photos de la belle (?) en robe d'apprêt : :)

[attachimg=1]

[attachimg=2]

Pour la première fois, et influencé en cela par un récent post de Franck Tavernier (lire ici (http://forums.gemme.org/index.php/topic,1337.msg17409.html#msg17409) + messages suivants) j'ai testé sur cette machine l'apprêt "phosphatant" d'AMF 87 (en spray, évidemment... :-\ ) :

- objectivement, je trouve que "l'accroche" sur le laiton de cet apprêt est effectivement supérieure à celle de l'apprêt "polyvalent" Tamiya que j'utilise habituellement : l'AMF87 résiste correctement à toutes mes manipulations (soigneuses !), ce qui n'est pas toujours le cas du Tamiya... même en prenant d'infinies précautions !

- en contrepartie (?) sa texture est (très !) légèrement "granuleuse", comparée à l'apprêt Tamiya qualité "Fine" qui est extrèmement lisse. Mais la différence est vraiment très ténue, et je suppose que "l'accroche" de la peinture de finition (qui sera mon habituel noir mat/satiné Tamiya "TS6") n'en sera que meilleure...

À bientôt j'espère pour d'autres nouvelles !  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: RailFrance le 24 mai 2017, 16:53
- en contrepartie (?) sa texture est (très !) légèrement "granuleuse", comparée à l'apprêt Tamiya qualité "Fine" qui est extrèmement lisse. Mais la différence est vraiment très ténue, et je suppose que "l'accroche" de la peinture de finition (qui sera mon habituel noir mat/satiné Tamiya "TS6") n'en sera que meilleure...
Je suis heureux que tu souligne ce problème, car effectivement sur tes premières photos on pouvait distinguer clairement cette texture granuleuse, comparable pour moi à une peinture ratée type peau d'orange (mais je n'avais pas osé en parler). Peut-être que l'apprêt n'est pas conçu pour l'usage en bombe, ou alors tu as utilisé la bombe trop près du modèle ou fait une couche trop épaisse. Cette structure granuleuse ressortira probablement avec la peinture définitive et je trouve cela très dommage, la qualité du modèle et de ton montage méritent mieux.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 24 mai 2017, 20:27
Bonjour Jean-Michel.
Cette machine est une beauté.

Je sais que c'est un apprêt, mais j'aime bien cette teinte.  ;D
Je suis peut-être bizarre, mais j'aime les livrées différentes. Même,si elles ne collent pas à la réalité.  ???
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 24 mai 2017, 21:04
(...) Peut-être que l'apprêt n'est pas conçu pour l'usage en bombe, ou alors tu as utilisé la bombe trop près du modèle ou fait une couche trop épaisse. Cette structure granuleuse ressortira probablement avec la peinture définitive et je trouve cela très dommage, la qualité du modèle et de ton montage méritent mieux.

Bonsoir et merci Jack pour cet avis, qui est un très beau compliment au créateur du kit ;) et, accessoirement, sur ce montage que soigne de mon mieux !


Plutôt que de "peau d'orange", je dirais que l'apprêt AMF87 (du moins tel que je l'ai appliqué ! :-\ ) présente un "grain" similaire au Surface Primer Tamiya "ordinaire" que je continue d'utiliser couramment sur mon matériel remorqué (la petite rame "Seine-et-Marne Gecomodel, par exemple) : raison pour laquelle j'ai mené l'essai jusqu'au bout, même après ce constat...

Car en fait, mon message de cet après-midi était destiné à "rattraper" un léger retard dans la narration puisque la peinture noire a été appliquée. Aussi objectivement que je puisse l'être :
- oui, sur les parties les plus "planes" de la machine ("panneaux" latéraux des caisses à eau par exemple) la différence de "grain" est perceptible... sous la lampe-loupe ! Mais beaucoup moins à l'oeil nu à mon avis, même avec mes meilleures lunettes...
- la peinture de la 031T "accroche" différemment la lumière de celle de la 130T, mais là aussi la différence est très ténue...

 
Mais le mieux est de laisser parler l'image : je me suis efforcé de reproduire le plus fidèlement possible les conditions d'angle de vue/éclairage/netteté/couleur (ce qui n'est pas évident avec mon APN très basique ! ::) ) pour comparer les deux machines :

La 130T photographiée juste à son achèvement en 2015 (photo déjà montrée en page 12 de ce fil)...

[attachimg=1]

... et la 031T photographiée ce soir même, caisse (non achevée !) simplement posée sur le châssis :

[attachimg=2]


A priori - et dans les critères d'exigence que JE me suis fixé à l'instant "t" !  ::) - la comparaison me convient...
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 24 mai 2017, 21:15
Bonjour Jean-Michel.
Cette machine est une beauté.

Je sais que c'est un apprêt, mais j'aime bien cette teinte.  ;D
Je suis peut-être bizarre, mais j'aime les livrées différentes. Même,si elles ne collent pas à la réalité.  ???

Bonsoir et merci, Johan !  :)

Pour ma part, la couleur un peu "beige" de l'apprêt AMF87, différente du blanc ou du gris des apprêts Tamiya auxquels je suis habitué, me "perturbait" :-\ un peu : elle me rappelait curieusement... la 130T Cail du musée de Pithiviers (qui ira bientôt dans le Velay). Raison pour laquelle j'ai appliqué la peinture noire un peu plus tôt que prévu !  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: mlm le 24 mai 2017, 23:16
WAHOU.......!!!!!!!!!!!!
je me mets à la broderie
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Bernard JUNK le 24 mai 2017, 23:23
Comme d'hab, beau travail Jean Michel !
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Robert Goyvaerts le 25 mai 2017, 06:18
Super résultat, je l'aime beaucoup. Bravo !!!!
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 25 mai 2017, 06:46
Bonjour, et merci à vous trois !  :)

Je vais tâcher de ne pas faire de bêtises dans la "dernière ligne droite" qui, pour cette machine, comrendra :
- la peinture des traverses d'extrémité et, si possible, les inscriptions peintes (à l'aide de "surplus" de décalcomanies TdA)...
- quelques touches de peinture "laiton" et "cuivre" ça et là pour cette machine supposée en état "ancien"...
- les chargements de charbon (à gauche) et éventuellement de briquettes (à droite)...
- et enfin la pose de la lanterne d'abri et des plaques de constructeur & numéros.

Tout comme pour la 130T, je me contenterai - prudemment ! - d'une finition immaculée... qui assurera l'harmonie visuelle avec les autres machines de ma collection.  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 25 mai 2017, 07:25
Je ne dirai qu'un mot:
 OUFTI!!!!!
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: mlm le 25 mai 2017, 07:36
L'immaculee finition..... :o
Titre: Re : Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Fr. Tavernier le 25 mai 2017, 16:23
- en contrepartie (?) sa texture est (très !) légèrement "granuleuse", comparée à l'apprêt Tamiya qualité "Fine" qui est extrèmement lisse. Mais la différence est vraiment très ténue, et je suppose que "l'accroche" de la peinture de finition (qui sera mon habituel noir mat/satiné Tamiya "TS6") n'en sera que meilleure...
Je suis heureux que tu souligne ce problème, car effectivement sur tes premières photos on pouvait distinguer clairement cette texture granuleuse, comparable pour moi à une peinture ratée type peau d'orange (mais je n'avais pas osé en parler). Peut-être que l'apprêt n'est pas conçu pour l'usage en bombe, ou alors tu as utilisé la bombe trop près du modèle ou fait une couche trop épaisse. Cette structure granuleuse ressortira probablement avec la peinture définitive et je trouve cela très dommage, la qualité du modèle et de ton montage méritent mieux.

Ah non, Jack ! C'est l'inverse, désolé mais l'effet peau d'orange ou de pêche est du à soit une perte de pression soit une pulvérisation trop éloignée du modèle...De fait, la peinture arrive presque déjà sèche (et ici ce sont des nitrosynthétique qui ont la particularité de sécher extrêmement vite !) sur le modèle, tu as donc des particules presque sèches de peinture qui se posent sur la caisse, ce qui entraine cet effet ! Pour éviter cela, il faut passer plusieurs couches ultra fines (perso, je passe en moyenne 4 à 5 couches) en passe légèrement "mouillées", pour éviter ce genre de désagréments... ;)Et inutile d'avoir peur avec des modèles en plastique, que le solvant (ici du cellulosique) pourrait causer au plastique, en passes légèrement mouillées, le solvant du primer n'a pas le temps d'attaquer le plastique et s'évapore très vite... ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Fr. Tavernier le 25 mai 2017, 16:28
Superbe Jean-Michel !

Alors sur la partie chaudière tu aurais pu ajouter une pointe de rouge et une pointe de peinture "métal" pour "réchauffer" l'ensemble, sans faire de mauvais jeu de mot, le noir "chaudière" étant d'un ton plus "chaud" que les caisses à eau par exemple... ;)

Un ptit brunissage de bielles et de bandage de roues ? Nan ?... ;D ;D ;D

Excellent travail cela étant  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: 05mogul05 le 25 mai 2017, 19:27


Tout comme pour la 130T, je me contenterai - prudemment ! - d'une finition immaculée... qui assurera l'harmonie visuelle avec les autres machines de ma collection.  ;)

Alors, si c'est pour l'harmonie visuelle !  ;)

N’empêche qu'elle aurait été chouette en bicolore ! ;D (même si je la trouve très bien comme ça ! ::))
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 25 mai 2017, 20:46
Bonjour et merci à tous !  :)

J'ai soigneusement noté les suggestions pour la chaudière (déjà proposée antérieurement par Bruno Duchesne) et le brunissage des roues et embiellages mais... non, çe ne sera pas encore pour cette fois ! ;D : du reste, je reviendrai sans doute glaner des conseils quand ce sera le moment, notamment en ce qui concerne le brunissage...


Pour la livrée, j'étais tellement dans l'idée d'une livrée "d'origine" (où le noir me paraît vraisemblable, quoique sans certitude !) et surtout d'une "similitude" avec la 130T ;) que j'avoue que l'idée d'une livrée bicolore ne m'a même pas effleuré, ne m'étant jamais posé la question de savoir si les 031T l'avaient portée...

... et c'est ce soir seulement que je réalise que, sur la photo N&B montrée par Michel en page 15 (http://forums.gemme.org/index.php/topic,978.msg17791.html#msg17791) de ce fil, une subtile différence de teinte entre la caisse à eau et le "panneau" central de la porte de boîte à fumée pourrait accréditer une livrée "verte et noire"... mais sur une machine "modernisée" (porte de b.à.f. ronde) et sur un cliché qui me paraît dater de "l'entre-deux-guerres", au plus tôt ? ouf, ce n'est pas le cas de la mienne !  ::)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T...
Posté par: malletslm le 27 mai 2017, 14:08
JM , tu fais un sacré score avec 130 + 031, 2 demi-Garratt CFD...

En attendant la configuration "130+031", c'est la "Du Bousquet CFD" n° 35-61 qui fait son entrée aujourd'hui dans la collection du c.f. touristique d'Entraygues, histoire de laisser la place d'honneur à la nouvelle venue...  ;)

[attachimg=1]


 
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 27 mai 2017, 16:14
Une, deux... trois (!) générations de "Montmirail" sont en gare pour réceptionner la dernière-née des "ateliers d'Entraygues" !  :)

[attachimg=1]

Comme toute machine restaurée, elle présente quelques menues différences avec l'originale. Quoique certaines exigent un oeil particulièrement aiguisé : peu de gens remarqueront, je pense, que le n° constructeur lisible (si, si !) sur les plaques latérales correspond en réalité à... la machine n°34 ! :D

Enfin, sous l'abri, la "35" présente un défaut déjà constaté sur la "61" : les manomètres (ici au nombre de deux) sont, là encore, dépourvus de leur aiguille !  :-\

[attachimg=2]

 
On tâchera de faire mieux la prochaine fois !!! :P
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: mlm le 27 mai 2017, 16:20
Un poil de pinceau collé sur de la peinture blanche et ça le fait..... ;) ;) ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 27 mai 2017, 17:35
Lesdits manomètres étant solidaires de la paroi avant de l'abri, la mise en place d'une aiguille "rapportée" relèverait vraiment de la micro-chirurgie, pour un résultat tout de même très peu visible... :-\


De toute façon, ce que je préfère dans ces kits Gecomodel c'est plutôt la vue "plongeante" dans l'abri, que je trouve puissamment évocatrice ! ;)

[attachimg=1]

[attachimg=2]


Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Y le 27 mai 2017, 20:18
Super, :)
les contours de fenêtres en laitons, sur une version si bien restaurée auraient peut-être apporté un plus  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 27 mai 2017, 23:23
Bravo Jean-Michel.
Elle est vraiment très jolie cette machine.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 27 mai 2017, 23:50
Merci, Yvan et Johan !  :)

Pour la peinture des contours de fenêtres, j'y pense effectivement puisque je l'avais fait sur la petite "Blanc-Misseron" montée l'année dernière. Mais à envisager un jour très calme et après une bonne nuit de repos !  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Bruno Duchesne le 29 mai 2017, 10:33
Excellent travail Jean-Michel! :)
Pour ma part en plus des contours de fenêtres, j'aurais passé un petit coup de laiton sur la cloche et les robinets de jauge de la soute à eau.
Je suis aussi de l'avis de Franck pour l'embiellage et les flancs de roues. ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 29 mai 2017, 13:06
Bonjour et merci, Bruno ! :)

Oui, les "cerclages" sur les contours de fenêtres me tentent bien, j'essayerai. J'hésitais pour la cloche, mais pourquoi pas : si la machine en devient trop "clinquante" à mon goût, un retour au noir ne sera qu'une formalité... ;)

Les robinets de jauge resteront noirs : j'aurais plutôt dû en approvisionner de plus petits et, surtout, les poser (dans leur couleur naturelle !) après peinture.


Pour les roues et embiellages, et bien qu'ayant (enfin !) approvisionné un produit de qualité "modéliste" chez Decapod (j'utilisais auparavant un méchant produit de "bronzage à froid" acheté en armurerie...) je ne suis pas encore "mûr" pour essayer sur cette machine-là ! ::)

Du reste, une interrogation me tenaille : quel est l'impact du brunisseur Decapod (ref. 9221) sur la prise de courant des roues ? pour l'instant, ce produit ne m'a servi qu'à traiter les "manivelles" supportant les bielles des locotracteurs X/Y de chez "Trains d'Antan"...

Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 31 mai 2017, 06:21
Pour les roues et embiellages, et bien qu'ayant (enfin !) approvisionné un produit de qualité "modéliste" chez Decapod (j'utilisais auparavant un méchant produit de "bronzage à froid" acheté en armurerie...) je ne suis pas encore "mûr" pour essayer sur cette machine-là ! ::)

Du reste, une interrogation me tenaille : quel est l'impact du brunisseur Decapod (ref. 9221) sur la prise de courant des roues ? pour l'instant, ce produit ne m'a servi qu'à traiter les "manivelles" supportant les bielles des locotracteurs X/Y de chez "Trains d'Antan"...

Salut Jean-Michel.
Il y a un article sur le sujet dans un ancien Voie Libre, le 82 il me semble.
Amicalement.
Johan.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 31 mai 2017, 06:52
Rebonjour JM.
Je viens de vérifier, c'est bien le n°82, page 17, un article de François Fontana: "Cet été, ne bronzez pas idiot, brunissez!
Amicalement.
Johan.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 31 mai 2017, 07:15
Bonjour et merci, Johan ! :): je vens ausi de vérifier dans ce n°82 où... le hasard a fait que cet article succède à un autre que je connais bien ;) : mon souci est qu'il y est décrit en détail le brunissage du châssis seul, mais pas comment procèder pour les roues. Le paragraphe n°8 (traitement du "bissel" arrière) évoque justement quelques précautions à leur sujet.

Quoique sur la dernière photo n°9, roues et embiellages semblent bien avoir été brunis : le plus simple sera que je pose la question à l'auteur ! Mais j'ai l'impression qu'il est préférable de brunir ces éléments (roues et embiellages) avant leur montage...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Bruno Duchesne le 31 mai 2017, 12:08
Pour ma part, il m'arrive parfois de traiter mes embiellages et roues avec les feutres Woodland Scenic pour les rails comme alternative au brunisseur chimique. C'est sans doute moins orthodoxe comme méthode mais l'accroche est plutôt bonne si l'on dégraisse bien avant l'opération. Autre avantage, on peut l'enlever si besoin avec un peu d'alcool. Maintenant,même les roues de mon matériel en SM32 qui roule dans le jardin sont traitées ainsi et cela tient bien.😉
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 31 mai 2017, 13:46
Bonjour et merci, Bruno : c'est ma foi vrai, et je crois bien que tu m'as déjà parlé de ces feutres ! c'est vraiment la prochaine chose qu'il me faut essayer, d'autant que les candidat(e)s pour ce genre d'expérimentation facile et sans danger, sur châssis BTTB ou Tillig, ne manquent pas dans mon parc ! ;)


En attendant, voici une dernière (?) "brochette" de photos réalisées ces derniers soirs :

La "photo officielle de réception"...  :)

[attachimg=1]


... et quelques manoeuvres en gare, avec le fourgon Gecomodel réalisé en 2015 :

[attachimg=2]

[attachimg=3]


Bon, il va falloir que j'arrête de photographier cette 031T et que je me penche sur d'autres kits en attente, qui klaxonnent d'impatience dans la file !  ::)








Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: 05mogul05 le 01 juin 2017, 14:39

Bon, il va falloir que j'arrête de photographier cette 031T et que je me penche sur d'autres kits en attente, qui klaxonnent d'impatience dans la file !  ::)

Jean-Michel, tu peux continuer à la photographier, moi, je ne m'en lasse pas et je me régale !   ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 01 juin 2017, 18:29
Bonjour et merci, Gérard !  :)

Je ne manquerai pas de revenir donner des nouvelles de cette machine... quand j'y aurai apporté les petits compéments de peinture cuivre/laiton que l'on ma suggéré !


Pour l'instant, et en guise de con conclusion provisoire, voici la dernière photo non encore montrée ici...  ;)

[attachimg=1]

à bientôt !
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 03 juin 2017, 02:52
je vens ausi de vérifier dans ce n°82 où... le hasard a fait que cet article succède à un autre que je connais bien

Il me semblait bien que les photos de cet articles et celles ci-dessus avaient un air de famille.  ;) ;) ;)
Ce petit réseau est très sympa.

Amicalement.
Johan.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 03 juin 2017, 07:26
Bonjour et merci, Johan !  :) :) :)

Cette parution à l'été 2015, soit très exactement trente ans après un Loco-Revue de juillet-août 1985 qui m'a tant influencé (ce n° 473 dont je parle d'ailleurs dans l'article) était un concours de circonstances (!)... qui me ferait presque croire aux signes du destin !  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: 05mogul05 le 03 juin 2017, 16:52


Cette parution à l'été 2015, soit très exactement trente ans après un Loco-Revue de juillet-août 1985 qui m'a tant influencé (ce n° 473 dont je parle d'ailleurs dans l'article) était un concours de circonstances (!)... qui me ferait presque croire aux signes du destin !  ;)

Ce réseau, que ce soit pour des présentations, des concentrations ou des circulations de matériels prouve qu'un réseau bien conçu au départ ne vieilli pas et est toujours "bon pour le service" après de longues années de bons et loyaux services  ;D
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Robert Goyvaerts le 03 juin 2017, 16:53
Bonjour Jean Michel,
Hors du beau travail que tu nous présentes, je suis  quand même curieux de ton réseau. On voit chaque fois qu'une petite partie qui fait désirer pour plus  :D :D

Alors, quand tu as un moment pour nous faire quelques photos ( peut être dans le salon Vos Dioramas) ça sera très apprécié  ;)
Titre: Re : Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: Pirlouit95 le 03 juin 2017, 19:20
Alors, quand tu as un moment pour nous faire quelques photos ( peut être dans le salon Vos Dioramas) ça sera très apprécié  ;)

Salut Jean-Michel.
Entièrement d'accord avec Robert.
Car même avec l'article du Voie Libre 82, je suis resté sur ma faim.
Je pense que même une petite vidéo, ce serait TOP.

Amicalement.
Johan.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 04 juin 2017, 07:36
Bonjour, et merci à vous trois !  :) :) :)

Je ferai sans doute un jour ici la "chronique" du réseau. Quant à un petit film... j'adorerais aussi !!!  :D

Mais voilà, je ne maîtrise vraiment pas "l'outil" vidéo : "Entraygues" attend encore son cinéaste vidéaste ! avis aux amateurs...  ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 17 mai 2020, 14:27
Bonjour à tous !

Voici un petit "up" sur ce fil suite à des échanges avec deux personnes ayant en cours de montage ces machines : plutôt que de faire des réponses "privées" à chacun, autant les afficher ici pour qu'elles puissent éventuellement profiter à d'autres... ;)


1 - le sens de pliage des pièces photogravées :

Il s'emble qu'à l'époque où Gérard Comellas a conçu ces deux kits, la règle traditionnelle du "creux à l'intérieur" était beaucoup moins universelle qu'aujourd'hui. Ainsi certaines pièces essentielles de la 130T et de la 031T s'assemblent avec le creux "à l'extérieur". Ce sont notamment :

- les longerons du châssis-moteur (pièces 46-47) ainsi que les supports de glissières (pièces 54, pliage à renforcer ensuite par une soudure), comme explicitement indiqué dans la notice...

- mais aussi la "sous-caisse" (pièce 1), ce que la notice ne mentionne pas. C'est heureusement facile à réadapter si on a plié "creux à l'intérieur", comme je l'ai signalé en page 2 de ce fil.

- on notera aussi le cas du "châssis extérieur" (pièce 40) pour lequel la notice ne précise pas le sens de pliage : Bernard (Junk) l'avait plié "creux à l'extérieur" sur sa machine inachevée, et sur la mienne j'ai plié "creux à l'intérieur" : il semble donc que les deux modes conviennent !

De mémoire, pour toutes les autres pièces (et notamment l'habillage extérieur de la caisse) le sens de pliage "coule de source". Les diverses photos des deux kits en cours de montage devraient pouvoir aider aussi dans quelques cas...


2 - la soudure des "manivelles" (pièces 209) en bout des axes d'essieux :

Comme le précise la notice, la soudure doit être faite très rapidement (donc d'une main très sûre et avec la pièce parfaitement positionnée) pour ne pas endommager le voile en plastique des roues (non seulement par contact accidentel du fer avec la roue, mais aussi par "diffusion" de la chaleur via l'essieu !).

Pour ma part et après mûre réflexion, je me suis servi d'un "martyr" confectionné dans une petite pièce en bois dur de 2 mm d'épaisseur, avec une échancrure en bout pour l'axe d'essieu (vu ici pour un essai "à blanc" avec les manivelles "209" non encore dégrappées) :

[attachimg=1]
 
Et voici le même "martyr", bien usagé car il a été réutilisé pour la 031T corse et divers autres petits travaux :

[attachimg=2]
 
Avec ce petit "outil", il est donc facile de présenter la manivelle (209) en bout d'essieu et parfaitement horizontal par rapport au "voile" de roue. La manivelle est maintenue du bout d'un doigt de la main gauche pendant que de la main droite on applique fugitivement le fer au niveau du "moyeu" : ni le voile de roue (ni le bout du doigt de la main gauche !) n'ont éprouvé la moindre surchauffe ! :D

On remarquera que j'avais pratiqué un petit trou additionnel pour passer une tige de laiton verticale destinée à assurer un alignement parfait de la manivelle sur le corps de roue : à la vérité je n'ai même pas pris cette précaution lors de la soudure, me contentant d'un alignement "visuel". Par contre et pendant de la suite du montage, j'ai procédé à de légers réajustements (toujours par une application TRÈS brève du fer à souder sur le moyeu !) pour finaliser le réglage du châssis totalement embiellé...


3 - la soudure des "manetons" (rivets 220) qui maintiennent les bielles d'accouplement sur les manivelles (209) :

Voilà un autre point assez "anxiogène" pour le débutant que j'étais ::) , qui ne concerne d'ailleurs que la 130T puisque, sur la 031T corse, ces rivets sont remplacés par des micro-vis bien plus aisées à mettre en place (mais dont il peut être utile "d'assurer" la tenue par un point de cyano voire... par une fine soudure !).

Voici comment j'avais procédé :

1) ajustement en longueur des rivets (220) qui, du côté "intérieur", doivent dépasser le moins possible des manivelles (209) sous peine d'accrocher les reliefs des longerons...

[attachimg=3]
 
2) percer un petit bout d'adhésif double-face, présenter le rivet "pointe en haut", puis présenter la bielle d'accouplement (pièces 55/56) contre la surface adhésive (faire bien attention au sens des bielles)...

[attachimg=4]

3) recouvrir le tout d'une feuille de papier à cigarette en ne laissant plus apparaître que l'extrémité du rivet (220) à souder...

[attachimg=5]
 
4) On peut alors procéder en toute sécurité à la soudure du rivet au côté intérieur de la manivelle de l'essieu 1 (pas de risque de blocage de l'articulation) mais aussi... très vite et avec une panne fine, car là encore le voile de roue en plastique n'est pas bien loin !

[attachimg=6]

5) puis on répète  la manoeuvre sur l'essieu 2 : et voilà, la bielle d'accouplement est en place !
 
[attachimg=7]
 
Il n'y a plus qu'à faire de même de l'autre côté. Et lors de la pose des sous-ensembles "embiellage", la soudure des deux contre-manivelles (pièces 132) sur les manivelles (209) de l'essieu 3 se fera de la même manière, d'un petit coup de fer TRÈS rapide !


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! ;)

Bon montage à ceux qui sortent (enfin !!!) ces beaux kits de leur boîte... :)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: mlm le 17 mai 2020, 14:54
Travail délicat effectivement,  ??? ??? ???
mais exécuté de façon magistrale :o :o :o
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 17 mai 2020, 15:27
Merci Michel ;) mais... non, rien d'exceptionnel : juste beaucoup de soin et d'observation/réflexion préalable au montage. À la limite, le fait qu'il s'agisse de mon premier kit Gecomodel m'a beaucoup servi : je réfléchissais beaucoup et je ne me précipitais pas !  ::)

En repassant en revue les nombreuses photos que je n'ai pas mises sur le fil, je viens de me souvenir d'un petit détail utile à savoir sur les fameuses manivelles "209" : il y en a "à gros trou" (5 en tout sur la grappe) pour équiper les essieux 1 et 2 qui recevront un rivet, et deux "à petit trou" (juste 2 sur la grappe) pour équiper l'essieu 3 qui recevra les contre-manivelles...

La différence de taille est bien visible sur la photo de la grappe (ci-dessus) et encore mieux sur celle-ci, en cours de montage :

[attachimg=1]

Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 17 mai 2020, 17:08
Post-scriptum : on peut aussi estimer d'après la photo cidessus qu'en pliant le châssis extérieur avec le creux "à l'extérieur" (et non "à l'intérieur" comme je l'ai fait) l'ajustage de la face avant aurait été meilleur (pas de "jour" vertical). C'est invisible une fois la machine assemblée, mais si c'était à refaire... ;)
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: mlm le 17 mai 2020, 17:48
Pour boucher le trou... une chute de grappe de photogravure ou un bout de fil que tu soudes mais comme ça ne se voit pas...
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: netmetrique le 17 mai 2020, 18:09
Il me semble qu'il était bien précisé sur les notices Gecomodèle que les gravures devaient être à l'intérieur des plis.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: netmetrique le 17 mai 2020, 18:13
Je ne comprend pas pourquoi les bielles sont percées de trois trous oblongs. Il me semble qu'il aurait été plus mécanique pour pallier un mauvais angle de calage des manivelles de faire un perçage normal pour un des trous et deux trous oblongs pour les deux autres (pour éviter que la bielle ait tendance à se balader d'avant en arrière). 

Pour éviter encore plus efficacement une soudure des bielles lors de la soudure du maneton, tu peux également huiler légèrement la feuille de papier à cigarette.
Titre: Re : Mon "défi" Gecomodel : une 130T... et une 031T !
Posté par: malletslm le 18 mai 2020, 17:55
C'est vrai qu'avec leurs 3 trous oblongs les bielles d'accouplement ont un léger jeu "longitudinal", mais comme les 3 essieux sont "engrenés" je suis témoin qu'à défaut de faire du bien, cette configuration... ne fait pas de mal non plus ! ;)
Je crois sincèrement qu'à l'époque où il a conçu ces kits, Gérard Comellas avait (pas forcément à tort ?) une confiance limitée dans l'habilité de ses clients et préférait laisser un jeu le plus "généreux" possible, quand bien même ça n'est pas mécaniquement indispensable... sur une machine parfaitement assemblée et réglée !

Pour le huilage du papier à cigarette, je l'avais testé antérieurement sur ma 030T "Selketalbahn" Weinert et... je me suis fait une frayeur car l'huile (probablement dispensée trop généreusement par mes soins ?  :-X ) avait fragilisé le papier et j'ai bien failli me retrouver avec un embiellage "monobloc" ! du coup, je suis toujours resté sur le papier "sec" par la suite : à chacun ses expériences, dont découleront les préférences et les "tours de main"... :-\


À ce sujet et pour répondre à mon interlocuteur par mail ;) , je n'utilise pas les diverses soudures "en rouleau" du kit de départ Decapod, avec lesquelles je n'ai pas été très à l'aise, allez comprendre !  ::) : j'utilise presque exclusivement une soudure "électronique" (60% étain, fusion 190°) de marque "Weld Team" combinée à une pâte décapante de la même marque, le tout acheté... en magasin de bricolage.
Ma station de soudage est habituellement réglée sur 400° pour tous les assemblages en laiton "fin" et pour les fils maillechort, et plus rarement à 450° pour les pièces en laiton "épais" (et pour les pièces "massives" gere dômes, cheminées et autres : collage  l'Araldite exclusivement !).

Du kit Decapod (dont j'ai SURTOUT apprécié en mis à profit le tutoriel de Gérard Huet !) je n'utilise finalement de façon régulière que... les pinces métalliques et la tresse à dessouder !
J'ai quand même testé avec succès "l'eau à souder" et la soudure liquide, mais je n'en fais pas un usage courant...

Tout ça est évidemment très personnel : c'est l'illustration du principe selon lequel les meilleurs outils ne sont pas forcément les plus chers ou les plus réputés, mais ceux que l'on a bien en main ! :)


Histoire d'égayer le sujet ;) , voici une autre photo "inédite" montrant, après pose des bielles d'accouplement et divers accessoires du châssis (dont l'essieu porteur AV), l'ajustage "à blanc" des supports de glissières :

[attachimg=1]