Auteur Sujet: Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !  (Lu 15992 fois)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #30 le: 19 septembre 2015, 21:12 »
Petite question, je viens de mesurer mes vieilles U (1ère et 2ème génération) et je viens de m'apercevoir qu'elles sont à une échelle "moyenne" (aux alentours de 1/82ème un peu comme les anciens modeles Rivarossi) sait quelqu'un si maintenant elles sont à l'échelle correcte?

Bonsoir Franco, les modèles de 3ème + 4ème génération ont exactement la même longueur de caisse (d'ailleurs très probablement issues des mêmes moules, contrairement aux châssis) que la 2ème génération... donc si la 2ème génération n'est pas à l'échelle, les 3ème et 4ème ne le sont pas non plus !  :-\


PS n° 1 : briseur de rêve !  :D
PS n° 2 : de toutes façons, les locomotives réelles présentent tellement de différences entre elles :o que les modèles Liliput ne peuvent de toutes façons être considérés que comme des évocations, plus ou moins éloigné(e)s de l'original selon les cas...  ;)
Jean Michel

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1585
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #31 le: 19 septembre 2015, 23:09 »
Tiens, pour continuer les comparaisons, as-tu des photos de face ou 3/4 avant des différents modèles pour étudier les différentes portes de boite à fumée?

Il serait aussi intéressant de savoir si le chauffeur a toujours salué bêtement avant de disparaitre.
« Modifié: 19 septembre 2015, 23:13 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 744
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #32 le: 20 septembre 2015, 07:49 »
Non je n'ai pas des photos mais je peux confirmer que le chauffer "qui salue bêtement" est présent sur le modèle de 2ème génération, ou pour le moins ce que j'appelle comme tel, vu que la fixation de la caisse se fait par une vis dessous et pas par la cheminée. Dans l'exemplaire que j'ai' élaboré c'est moi qui l'a enlevé.

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #33 le: 20 septembre 2015, 08:00 »
Pour ce que je croyais savoir, le conducteur n'apparaît pas sur mes deux catalogues "2ème génération", ni sur l'unique machine (U1/5 "Höllentalbahn") en ma possession... mais peut-être équipait-il encore les débuts de la production ?

Quant à l'attitude joviale du célèbre conducteur qui équipait toutes les machines de la "1ère génération"... je me souviens on ne peut plus sûrement qu'il en a existé au moins un autre modèle, puisque la première machine acquise par mon père à l'époque (c'était la U11 "époque 1") en avait un qui ne saluait pas et qui regardait vers l'arrière, dans une attitude autrement plus concentrée : la machine et son conducteur sont hélas perdus depuis longtemps  :( , mais je ne désespère pas de retrouver un jour sur internet la preuve de l'existence de ce mécanicien "sérieux" !


Pour les portes de boîte à fumée, très bonne question !  ;) : à l'époque (3ème génération) où je collectionnais activement ces "U" j'avais identifié, de mémoire, trois configurations "de base" pour la face avant, dont les différences incluaient aussi les phares, lanternes ou leurs supports, ainsi que la main-courante qui surmonte la porte de boîte à fumée : il va falloir que je ressorte les machines de leurs boîtes pour illustrer ça...


En attendant, voici comme promis la liste des 45 versions (répertoriées !) de ces "U" Liliput, établie grâce à Ian :  :)
* tableau U (maj 2017).pdf (35.44 ko - téléchargé 52 fois.)

Attention, pour rester dans le cadre du sujet, il n'apparaît pas dans ce tableau :

=> la célèbre 030T "G.Thommen" du Liestal-Waldenburg, qui portait la référence 706 (dans la "1ère génération)

=> les 5 versions de "Uh" produites en "3ème génération", qui portaient les références suivantes :
- L141490 : ÖBB, n° 498.07
- L141491 : ZB, n° 5 "Gerlos"
- L141492 : Wälderbähnle (ex BWB), n° Uh 102
- L141493 : DRB, n° 99 828 (marquage "Anschluss")
- L141494 : ÖGEG (ex Steyrtalbah), n° 498.04

=> les 4 versions de "Uh" annoncées en "4ème génération"... puis annulées, qui auraient porté les références suivantes :
- L141495 : ÖBB, n° 498.08
- L141496 : DRB, n° 99.825 (marquage "Anschluss")
- L141497 : ZB, n° 5 "Gerlos"
- L141498 : Wälderbähnle (ex BWB), n° Uh 102

« Modifié: 10 juillet 2017, 00:21 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 744
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #34 le: 20 septembre 2015, 10:21 »
Pour compléter la réponse au message de Jean Pierre, je n'avais pas des photos .... mais je pouvais toujours en faire une .... la voilà!

6021-0


En plus une autre chose qui m'étonne est que parait qu'il n'y a pas des dessins à l'échelle, celui publié dans le livre sur l'histoire de la MAR (censé d'être tiré d'un original) le diamètre des roues est 1/50ème tandis que l'empattement est à l'1/52ème. Aurais tu quelque chose sur laquelle on puisse faire confiance?


En arrière plan ma  ancienne "Reno" à l'échelle 0 par Rivarossi
« Modifié: 20 septembre 2015, 10:24 par Franco Verzetti »

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #35 le: 20 septembre 2015, 15:53 »
(...) Il serait aussi intéressant de savoir si le chauffeur a toujours salué bêtement avant de disparaitre...

J'ai jeté un coup d'oeil sur eBay.de cet a.m. pour vérifier mes dires et... voici ce que j'ai trouvé en même temps, chez le même vendeur !  :o :


1) sur cette U44, le célèbre chauffeur qui fait "coucou", omniprésent dans la mémoire collective... et dans les anciens catalogues aussi :




2) et sur cette U43... le chauffeur de la U11 de mon enfance :) , professionnel et concentré sur la voie :




J'aime beaucoup le second : si je devais racheter une U "1ère génération" par nostalgie, je préfèrerais que ce soit avec ce chauffeur là... que je présume moins courant et, apparemment, bien moins célèbre !  ;)







Jean Michel

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1409
Re : Re : Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #36 le: 21 septembre 2015, 00:12 »
... concentré sur la voie

Euh ? Sur la voie derrière la loco ...

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #37 le: 21 septembre 2015, 09:45 »
... ou plutôt dans le cadre d'une marche "cabine en avant" !  ;) : ce qui était le cas une fois sur deux sur la plupart des voies de 76 cm autrichiennes, où les ponts tournants étaient très rares et plutôt dédiées aux machines "longues" genre Mh...
Jean Michel

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #38 le: 21 septembre 2015, 09:58 »
Tiens, pour continuer les comparaisons, as-tu des photos de face ou 3/4 avant des différents modèles pour étudier les différentes portes de boite à fumée? ...

Intéressante question !  ;) Voici l'état actuel (qui remonte, en fait, à une bonne dizaine d'années...) de mes observations :


Génération 1 :
Je connais personnellement deux versions de caisse :

=> la première est celle visible ci-dessus dans le message de Franco  ;) (caisse non modifiée, à droite), avec une porte de boîte à fumée à pentures larges (c'est donc une caisse "Zillertalbahn" !) et deux phares électriques en position "haute". Concrètement, lors du lancement de la gamme H0e cette caisse à servi à toutes les versions de "U" sauf la U43 (puis ses deux variantes énumérées ci-dessous)...

=> la seconde a été créée pour la U43 de la gamme originelle, et a servi plus tard pour les U44 et S11 : elle a une porte de boîte à fumée à pentures courtes et trois lanternes disposées en "triangle".

Exemple sur ces deux réf. (703 et 707), déjà montrées en page 1 du fil :
6057-0

Dès cette époque apparaissent aussi les deux accessoires "optionnels" dont le principe sera reconduit pour les générations suivantes :
- la "hotte" arrière, simplement rapportée sur la caisse "standard". Dans cette "génération 1", elle  est ajoutée uniquement sur les caisses "à 3 lanternes" des locomotives U43/U44/S11.
- la petite rehausse de hotte à charbon sur la caisse à eau côté gauche, uniquement présente sur la 298.14 en version "ÖBB".


Générations 2/3/4 :
Pour ce que j'ai pu observer les moules de caisse sont identiques pour les trois générations (ce qui est tout à l'honneur de ceux qui les ont gravés dans les années 80 !). J'en ai personnellement identifié trois "moulages" différents, que j'ai arbitrairement dénommées A, B et C (dont les deux premiers reproduisent, en mieux, les dispositions de la génération 1).

J'ai choisi parmi mes modèles de "3ème génération" les illustrations les plus parlantes, et j'en ai profité pour montrer aussi la face arrière :


Caisse "type A" :
- main-courante arrondie au dessus de la porte de boîte à fumée...
- porte de boîte à fumée à pentures" toute largeur", style "Zillertalbahn"...
- 2 phares électriques ronds à l'avant...
- 2 phares électriques ronds à l'arrière...

6041-1
6043-2

Commentaire : cette caisse, manifestement étudiée "sur mesure" pour les locomotives du Zillertalbahn a aussi été utilisée pour d'autres décorations dans les générations 3 et 4. Curieusement, en "génération 3" elle n'a été utilisée que pour la ZB1, et en "génération 4" elle n'est utilisée... ni pour la ZB1, ni pour la ZB2 !  ::)


Caisse "type B" :
- main-courante horizontale au dessus de la porte de boîte à fumée...
- porte de boîte à fumée à pentures "courtes", sans relief pour plaque rapportée (voir caisse C) et avec un petit volant central...
- 3 lanternes à l'avant disposées en "triangle"...
- 2 lanternes à l'arrière...

6045-3
6047-4

Commentaire : Cette caisse a été très utilisée pour toutes les machines ne nécessitant pas les phares électriques ronds style "Zillertalbahn" (caisse A) ou les petits phares électriques modernes (caisse C) : on la retrouve donc sur un grand nombre de versions ("anciennes" ou "préservée") nécessitant un look un peu "rétro"...


Caisse type "C" :
- main-courante horizontale au dessus de la porte de boîte à fumée (= idem caisse B)
- porte de boîte à fumée à pentures "courtes", mais avec un relief permettant de positionner une plaque d'immatriculation (le cas échéant), et pas de volant central...
- 1 lanterne au dessus de la porte de boîte à fumée (= idem caisse B)...
- 2 petits phares électriques (rapportés) en remplacement des lanternes avant, dont seuls les supports inférieurs subsistent...
- 2 petits phares électriques (rapportés) à l'arrière...

6049-5
6051-6
 
Commentaire : cette caisse se présente comme une variante de la précédente, où des petits phares électriques "modernes" remplacent les lanternes  : on la trouve donc utilisée pour nombre de versions ÖBB, mais aussi StLB (avec ajout de la "hotte" arrière).

Il semble qu'en "génération 2", les machines "ÖBB" utilisaient déjà cette caisse "C", mais sans la lanterne centrale à l'avant : j'ignore si c'était par "ablation" en usine où si le moule a été modifié par la suite.



Ce moule "C" (bien reconnaissable à sa porte de boîte à fumée) a aussi manifestement été utilisé - avec quelques modifications intéressantes ! - pour la U1/5 en version "ÖGLB", comme le montrent les photos ci-dessous :  :o
- arasage de la face avant des caisse à eau...
- arasage (bien visible sous la peinture) des conduits électriques et supports de phares sur la face arrière...
- et fourniture de deux lanternes pour l'avant et l'arrière, à poser par l'acheteur :

6053-7
6055-8

J'ignore si d'autres versions "exclusives Dolischo" ont fait l'objet d'une "peronalisation" aussi raffinée (modification de la caisse après moulage et avant peinture pour cette série limitée ?). je sais seulement que la "U11/Murtalbahn" (également tirée d'une caisse "C") était aussi fournie avec 3 de ces lanternes (plus jolies que celle de la caisse "B" !), à poser par l'acheteur.

Voilà pour mes observations sur les moulages de caisse !  :) : je suis bien entendu preneur de toutes infos et observations complémentaires,  car je suis loin d'avoir pu observer "de mes propres yeux" les 45 variantes de "U" Liliput, toutes époques confondues...
« Modifié: 21 septembre 2015, 11:00 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne catenaire1500v

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #39 le: 21 septembre 2015, 12:49 »
Bonjour et merci Jean-Michel pour cet inventaire des différences sur ces charmantes petites machines  :-*

Après, il est difficile de savoir quelles sont les machines exact et celles qui ne le sont pas  :( on peu effectivement remarquer que les machines 1 & 2 du Zillertal ont une main courante arrondie au dessus de la boîte à fumée, alors que sur les derniers modèles Liliput, elles sont droite ! de même sur le joli modèle de la 298.51 "GARSTERN", cette dernière est droite alors que sur Flickr, on peu voir la machine réelle est équipée d'une main courante arrondie !

Pas facile de se retrouver dans les machines exact ou non  :-[

Cela dit, la main-courante sur la machine de "type - A " semble être kolossale  :D

pascal

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #40 le: 21 septembre 2015, 14:31 »
Bonjour, Pascal !  :)

En fait, le plus simple à retenir est que aucun modèle réduit Liliput n'est exactement conforme au prototype (et encore, nous n'avons pas parlé des faces latérales, des dômes etc...) car ces (seulement !) 3 moules de caisse (qui constituent pourtant un effort louable du fabricant !) sont très loin de restituer les mille et une variations sur les machines réelles. Mais ce constat doit être relativisé : je connais bien des modèles (y compris dans le haut de gamme très, très cher...) qui ne sont ni plus ni moins approximatifs quand on commence à rentrer dans les détails. ;)

Une autre chose qui complique énormément la tâche des fabricants - même les plus renommés et scrupuleux ! - ce sont les modifications que subit chaque machine au cours de sa carrière. Pour en revenir aux "U", je m'en suis bien rendu compte lorsque j'ai voulu positionner "exactement" la génératrice électrique (à poser par l'acheteur) : en fonction de l'époque des photos "réelles", sa position pouvait varier considérablement sur une même machine, sur le Zillertalbahn notamment...  ::)


Cela fait un moment que je suis arrivé à la conclusion qu'il est tout-à-fait illusoire de prétendre reproduire exactement une locomotive à vapeur  :-\ , sauf à disposer d'un dossier photographique complet d'une machine donnée à un moment (je n'ose dire instant...) donné !
Jean Michel

Hors ligne catenaire1500v

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #41 le: 21 septembre 2015, 16:39 »
Rebonjour Jean-Michel,

tu as entièrement raison sur le global de ta réflexion, réflexion valable également pour les reproductions du matériel à voie normale ou métrique, il est en effet très rare, voir inexistant qu'un engin termine sa vie dans le même état que dans celui ou il l'à commencé et vu le nombre et la variété de "U" qui ont existé, je me doute qu'il est quasiment impossible d'avoir un ensemble de machines reproduisant fidèlement les machines réelles.

En revanche, je serai plus nuancé pour le matériel reproduit dans la configuration de matériel préservé et continuant à assurer un service touristique, normalement, un engin reproduit dans cette configuration devrait être conforme, après, je reconnais qu'un détail comme cette main courante ne dénature pas l'ensemble esthétique d'une machine et qu'il vaut mieux une machine avec quelques inexactitudes que pas de machine du tout, sinon, on se retrouverai dans le cas de la Uh  >:(

Les photos de tes machines sont superbes Jean-Michel  :P :P :P dommage que l'on n'ait pas plus de photos de ce superbe petit réseau ................

pascal
« Modifié: 21 septembre 2015, 16:48 par catenaire1500v »

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #42 le: 21 septembre 2015, 20:42 »
Merci, Pascal ! pour en montrer plus sur ce réseau, il faudrait d'abord... que je le termine !  ::) : commencé au tournant des années 2000, il a été la "victime collatérale" d'autres occupations, comme la reprise du montage de kits (tramways d'abord, puis H0m)...

Mais puisqu'il en est question, en voici une autre photo que j'aime bien et qui a particulièrement sa place sur de fil... puisqu'on n'y voit pas le moindre défaut sur une "U" Liliput !  ;)

6059-0

Ni sur le réseau non plus, d'ailleurs...   ;D
Jean Michel

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1585
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #43 le: 03 octobre 2015, 22:47 »
Prenant le relais de Jean-Michel, j'ai cherché une Uv ou une Bh1 modèle réduit. Je n"ai pas trouvé de fabrication artisanale, juste une réalisation personnelle sur un forum.

6311-0
http://www.schmalspur-modell.at/viewtopic.php?t=5345
avec, en bonus, un lien vers un fabricant de plaques d'immatriculation:
http://mzb.bplaced.net/schilder/kat/SchilderH0e.pdf

Si j'ai bien compris, l'auteur est parti d'une caisse de U, avec une cabine de Uh et pas mal de charcutage pour prendre en compte les différences de dimensions.

Pour ma part, il y a une trentaine d'années, j'avais commis une évocation de Uv en charcutant plus sommairement une caisse de U. Elle s'est transformée en épave sans jamais avoir été fignolée. Sa caisse a depuis été recyclée dans ma loco à crémaillère, ce qui explique la forme de la cabine.



Ces machines seraient, à mon avis, plus faciles à reproduire par Liliput, à partir d'un châssis de U, que les Uh, . Une nouvelle caisse, de nouveaux cylindres, des bielles de commande de coulisses partant du 3e essieu au lieu de 2e, et ce serait à peu près tout.

Je laisse Jean-Michel aborder les Uh, s'il le souhaite. Pour ma part, je n'ai pas recensé les diverses versions qui ont été sorties par Liliput.

« Modifié: 03 octobre 2015, 22:53 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Les 031T autrichiennes... en modèle réduit !
« Réponse #44 le: 04 octobre 2015, 08:58 »
Bonjour à tous ! de retour sur le forum après une petite "baisse de moral" aux causes bien indépendantes de ma volonté  :( , je vais tâcher de "reprendre le fil"... relancé par l'infatigable professeur Tyrphon


Puisqu'il est question de "Uv" en H0e, il me paraît impossible de ne pas en citer un modèle assez célèbre... en dépit du fait qu'il n'a jamais été commercialisé ! il s'agit bien sûr de la n"3 "Tyrol" annoncée par Egger-bahn à Nüremberg en 1967, alors même que la marque "fondatrice" du H0e vivait ses derniers mois d'existence. On ne saura probablement jamais ce qui avait orienté les dirigeants de la firme Egger-Bahn vers le choix du type "Uv" :o , bien moins répandu que le type "U" (qui n'eut pas empêché une version "Zillertalbahn", bien au contraire) sur lequel se rabattra judicieusement la firme Liliput peu après, pour son propre modèle...

6315-0

On voit que le modèle réduit, avec son embiellage simplifié, aurait été dans une philosophie typiquement "Egger-Bahn". Bien que le document ci-dessus (tiré de la revue LR n°272 d'avril 1967) soit probablement retouché, il s'agit manifestement de la photo d'un prototype (et non d'un simple dessin) dont nul (?) ne sait s'il existe encore, et entre quelles mains il est le cas échéant : cela en fait, en dépit de ses imperfections, une sorte de "graal" assez mythique pour tous les amateurs de la marque...


Cette machine aurait dû être accompagnée d'une voiture "Zillertalbahn" pour laquelle la collaboration avec la firme Liliput n'était pas un secret, comme le montrent ce texte (LR 271/mars 1967) et la photo parue le mois suivant (LR 272/avril 1967). La suite, après la faillite d'Egger-Bahn (et une heureuse correction du châssis !) appartient à l'histoire... de Liliput :  :-\

6317-1

 Contrairement à l'introuvable (et pour cause !) locomotive "Tyrol n°3", des photos de voitures Zillertalbahn "style Egger-Bahn" circulent sur le net... qui peuvent éventuellement être l'oeuvre de nostalgiques (ou de faussaires !) : il est vrai que la matière première pour les réaliser assez facilement et à bon compte (caisses + châssis Liliput et supports d'essieux Egger-Bahn) ne manque pas...   ::)



Au chapitre des productions artisanales contemporaines, on notera qu'une "Uv" figure (sous forme de "transkit" sur base Liliput) dans le "listing" de l'artisan Wiener Modellbau Kross (dont le destin semble maintenant lié au nouveau label "Railboys"). Je pense que la mention "iv" (pour "In Vorbereitung" ?) indique un produit encore à sortir :




PS : merci tyrphon pour le lien vers le forum autrichien et les superbes modèles en H0e de ":-) gerhard" ...  :)
« Modifié: 04 octobre 2015, 22:02 par malletslm »
Jean Michel