Auteur Sujet: C'est reparti... Les de Dion JM ZZ 12 et 13 du BA  (Lu 12911 fois)

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 749
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : C'est reparti...
« Réponse #15 le: 14 janvier 2017, 21:30 »
bonsoir,


C'est pourquoi cela m'a bien amusé quant j'ai vu ton fil apparaître...

Sauf erreur de ma part, ou tout au moins de ce que j'ai trouvé dans les bouquins, il n'y en eu que deux construits sur la base de JM (ZZ 12 et 13). La base du ZZ 11 était un JA.

Bonsoir,

    en fait les trois furent modernisés, un par le BA, les deux autres par Heuliez (si mes souvenirs sont bons), après je ne sais pas à quoi ressemblait le ZZ11.
     Je ne suis pas sûr non plus que le ZZ12 & ZZ13 aient eus le même système de retournement, car le 184 du Loiret possédait une plaque de retournement autonome (type JM2 photo dans "Autorails de France tome 5 p62) . Pour le ZZ12 une photo (Les petits trains de jadis/sud-est/p54) permet d'affirmer que c'est le système à deux vérins; Si le ZZ13 est bien le 184 des TL, il est peu probable que le système de retournement n'ait pas été conservé.
      Ma petite documentation ne me permet pas de certitude.

a bientôt
Y


Yvan

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1535
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : C'est reparti...
« Réponse #16 le: 14 janvier 2017, 22:19 »
(...) Pour le ZZ12 une photo (Les petits trains de jadis/sud-est/p54) permet d'affirmer que c'est le système à deux vérins...

... "Petits trains de jadis/Sud-Ouest"  ;) : c'est pour prouver qu'il y en a qui suivent, livre en main !!!  :D

C'est pas tous les jours qu'on parle de ces De Dion recarrossés !  ;D
Jean Michel

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : C'est reparti...
« Réponse #17 le: 14 janvier 2017, 23:01 »
  • In "Le Chemin de fer du Blanc Argent" G. Nikson, E. Martin, Editions du Cabri, 1988, p56:
"Origine  :
De Dion Boutonà Puteaux 
    - n°10/1923 Type JA pour le 11,
    - n°11/1924 Type JM1 pour le 12,
    - n°12/1924 Type JM2 pour le 13,

A leur réception par le BA, la ZZ-11 a été partiellement recarrossée de manière à intégrer le capot moteur à l'intérieur de la cabine, tandis que les ZZ-12 et 13 ont reçu une carrosserie neuve construite par les établissements Heuliez. En outre, en 1937, le réseau a acheté deux autorails n°1 et 2 des Tramways de l'Indre d'origine de Dion-Bouton type JM1 (n°14 et 15/1924) pour servir de réserve de pièces détachées aux trois autres appareils."

  • In "Le chemin de fer du Blanc à Argent", MTVS n°8, 2ème édition, 1981, p22
"A la fermeture du réseau des Tramways du Loiret, en 1935, plusieurs engins devenant disponibles, le BA fit l'acquisition de trois autorails de Dion JM. Rapatriés depuis Orléans par l'ancienne voie métrique de Brinon, au prix d'innombrables avatars, les trois engins furent recarrossés et mis en service en 1936 sous mes n° ZZ 11 à 13. Le 11 n'avait pas subi de grosses modifications, la carrosserie ayant été seulement prolongée pour englober le moteur. Par contre les autres furent entièrement recarrossées chez Heuliez. Afin de servir de pièces de rechange, deux anciens autorails de Dion JA (n°1 et 2) furent achetés au réseau des Tramways de l'Indre en 1937."

Les trois appareils furent réformés en 1954.

« Modifié: 15 janvier 2017, 18:03 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 683
Re : Re : C'est reparti...
« Réponse #18 le: 15 janvier 2017, 14:50 »

Tu trouves encore des 2020B ? Chez SB ou LEMO SOLAR ?


A priori, il y en a toujours aussi bien bien chez SB Modellbau que chez Lemo Solar. Mais personnellement, j'ai fait la provision il y a quelques années, provision que je distille précieusement au cours de mes projets....

Oui, il a encore des B et des C...perso j'ai un stock d'une dizaine de 2020D... ;) Que j'utilise avec une transmission de rapport 1:1...

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 749
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : C'est reparti...
« Réponse #19 le: 15 janvier 2017, 15:49 »
Bonjour,

merci pour toutes ces précisions fort intéressante,
va falloir rebaptiser le site "forum du GEDDB"  ;D

Y
Yvan

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2961
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : C'est reparti...
« Réponse #20 le: 15 janvier 2017, 16:18 »
SB semble moins cher que LEMO SOLAR

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Re : C'est reparti...
« Réponse #21 le: 15 janvier 2017, 16:54 »
SB semble moins cher que LEMO SOLAR

Il faut voir en intégrant les frais de port.

Lorsque j'avais acheté les moteurs pour les de Dion du GEMME, c'était LemoSolar qui m'avait fait la meilleur proposition. Un des avantages de LemoSolar à l'époque où les virements étaient payant (et chers) et où les entreprises allemandes ne connaissaient pas la carte bleu était également que LemoSolar acceptait les paiements par Paypal....

A l'époque, en 2005 les 2020 étaient autour de 35 euros contre 60 euros aujourd'hui, c'est vrai avec une TVA qui était à 16% !

Je réalise que mon stock vaut une petite fortune aujourd'hui....
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 683
Re : C'est reparti...
« Réponse #22 le: 15 janvier 2017, 17:10 »
Aujourd'hui les 2020 sont moins chers chez Lemo Solar que chez SB...

L'écart n'est pas énorme, 62€ pour un 2020 chez Lemo :

http://www.lemo-solar.de/shop/modelleisenbahnmotoren.php#id1294001400

72€ chez SB :

http://www.sb-modellbau.com/shopping_cart.php?cPath=67_209&page=2&BUYproducts_id=1886

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 683
Re : Re :C'est reparti...
« Réponse #23 le: 15 janvier 2017, 22:32 »
Question bete; est-ce que les roues sous le moteur sont indepentantes où je n'ai rien compris? Pour le reste quoi dire sauf que .... ah!

Non, les roues avant ne sont pas indépendantes mais les deux boites sont reliées entre elles comme tu peux le voire ci-dessous :

Bernard,

Ton essieu est directement inséré dans la traverse mobile ou il y a des paliers ?

Franck

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : C'est reparti...
« Réponse #24 le: 15 janvier 2017, 22:54 »
Tu pourras voir sur la coupe ci-dessous qu'il y a effectivement deux mini paliers en laiton (diam ext 2,5; diam int 2; L=2mm).

Ces paliers, percés à 1,9, ont été alésés à 2 mm à l'alésoir de Paris, en une même passe, après soudure sur la traverse mobile afin d'être sur que les deux alésages sont bien coaxiaux. Les paliers font 2 mm de long, respectant la règle classique (mais dont jamais personne n'a pu me donner l'origine) que la longueur des paliers doit être égale au diamètre de l'essieu....
 

Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 683
Re : C'est reparti...
« Réponse #25 le: 16 janvier 2017, 00:25 »
Merci Bernard pour ta réponse !

Je me doutais bien que tu aurais mis des paliers... ;) ce qui permet en cas d'usure de les remplacer...

Je suis aussi en train de mis remettre, et je vais faire un châssis massif en laiton fraisé dans un barreau de laiton, avec palier. Un des essieux aura ses paliers flottants de manière à assurer une suspension 3 points. Les autres seront fixe sur l'essieu "moteur"...Palier laiton. La transmission se fera par engrenages hélicoïdaux acier sur le 2020D et bronze sur l'essieu...de chez Grandt Line...Malheureusement introuvables aujourd'hui dans ces matières... ;)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : C'est reparti...
« Réponse #26 le: 20 janvier 2017, 22:57 »
Après l'essieu avant, il est maintenant temps de s'occuper de l'essieu arrière.

La mécanique choisie est similaire à celle mise en œuvre sur le de Dion du GEMME.  L'essieu muni de pointes tourne dans les boites percée coniques. les ressorts ne sont pas fonctionnels (l'articulation du châssis étant réalisé sur l'essieu avant) mais le châssis repose bien cependant sur les lames factices.

Les ressorts s'appuient sur le châssis par des supports en cornière. Celles-ci n’étant pas de dimension standard pour s’adapter à la largeur des lames de ressorts, sont directement fraisées dans une barre de laiton.
 


Les boîtes d'essieu sont décolletées dans une barre de laiton
 


Les écrous de fixation sont évoqués par des morceaux de fil de laiton de 5/10. Pour ce faire les boîtes, montées sur diviseur, sont préalablement percées de 6 trous de 5/10.
 

   

« Modifié: 21 janvier 2017, 20:07 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : C'est reparti...
« Réponse #27 le: 20 janvier 2017, 23:10 »
On découpe au massicot, dans une feuille de laiton, de 2/10 les bandes de laiton qui serviront à réaliser les manilles de fixation des lames de ressort et les lames de ressort.
9135-0

Les morceaux qui deviendront les manilles sont soudés par paquet de 4, avant d'être percés sur la fraiseuse, puis mis en forme à la lime de Genève.
 

 


Les lames de ressorts sont coupées à longueur et la première lame est mise en forme sur un gabarit.
 


et l'ensemble est mis en place sur un gabarit usiné à la fraiseuse dans une cornière d'alu afin de garantir que toutes les pièces seront parfaitement identiques et surtout que les boites seront parfaitement centrées par rapport au support puisque les supports droit et gauches sont identiques.
 


La boite est fermement maintenue en place et l'ensemble des pièces sont soudées entre elles.
 

Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1825
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : C'est reparti...
« Réponse #28 le: 20 janvier 2017, 23:23 »
Il ne reste plus qu'à mettre en place les systèmes de fixations de ressorts sur les boîtes, constituée de petits morceau de tube de 1 mm x 0,25 enfilés sur une tige de laiton de 5/10. Bien entendu, comme des tubes de cette dimension n'existent pas, il a fallu les décolleter dans de la barre...
 

       

 
Il ne s'agit pas d'une reproduction fidèle du système mais juste d'une évocation simplifiée bien suffisante pour ce qu'on en verra quand l'engin sera sur ses roues. J'avais fait mieux pour  les maître-modèles des supports du de Dion du GEMME, mais il n'y avait qu'une seule pièce à faire... Mais bien que simplifié, chaque support est quand même constitué de 28 pièces soudées entre elles !
 
Il n'y a plus qu'à monter ça sur le châssis en plasticarte.
     
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1409
Re : C'est reparti...
« Réponse #29 le: 21 janvier 2017, 00:07 »
Toujours aussi beau ! Et toujours aussi précis dans les explications avec de belles photos ...