Auteur Sujet: fabricatiOn de mules  (Lu 4558 fois)

Hors ligne Y

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 423
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #90 le: 10 février 2017, 16:21 »
(...) à noter qu'un démoulage volontairement plus précoce m'a permis de modifier légèrement l'angle du cou et la position des oreilles...

Le hasard fait bien les choses : je me demandais justement si ce moule permettrait de sortir des sujets au moins un peu différents...  :)

Tout au moins il y a cette possibilité en résine époxy; pour la polyuréthane je ne sais pas si ça fonctionne.

Yvan
Yvan

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1538
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #91 le: 10 février 2017, 18:57 »
La polymérisation complète de la résine polyuréthane prend pas loin de 24 heures. Du moins c'est ce que j'ai constaté lors du moulage des pièce planes comme des parois de voitures (voir par exemple : Tirage des voitures du Darjeeling à la résine polyuréthane). Même si les pièces ont l'air solides, elles ont tendance à se déformer si on les démoule avant. Si on veut quand même démouler avant prise complète, il faut stocker les pièces bien à plat pendant au moins 24 heures pour limiter les déformations.

Dans le cas de pièce massives comme la mule, l'auto échauffement doit cependant accélérer pas mal la réaction.

Mais on peut toujours modifier la forme en chauffant la partie qu'on souhaite déformer autour de 80-100°C, la résine polyuréthane étant légèrement thermoplastique. Cette propriété permet également de redresser et récupérer des pièces anciennes en résine qui ont "bananées" (je pense par exemple aux vieux modèles A80 du GEMME des années 1980...).
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Pirlouit95

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 172
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, HO
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #92 le: 11 février 2017, 05:59 »
Bonjour Yvan.
Ces 2 mules sont vraiment magnifiques.
Un travail remarquable.
Bravo.
Amicalement.
Johan.
En avant toutes, distorsion 5, Mr Sulu.

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2314
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #93 le: 11 février 2017, 15:11 »
Pauvre destin d'une pauvre mule

9709-0

9711-1

9713-2

Trouvée sur le site  http://www.mountlowe.org/
« Modifié: 11 février 2017, 15:20 par mlm »

Hors ligne Y

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 423
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #94 le: 11 février 2017, 17:52 »
trop cool une mule ferroviaire ;D ;D
par contre le harnachement est vraiment spécifique!!
Yvan

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1538
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #95 le: 19 février 2017, 15:31 »
A défaut de tracter un wagon, la mule (ou plutôt LES mules) peuvent aussi tracter une locomotive :


in : (L'entreprise J. Botta transporte une machine à vapeur pour la ligne de chemin de fer de Haute Tarentaise avec un attelage de 13 chevaux)

Un moyen de rentabiliser ton moule pour un diorama....
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2314
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #96 le: 19 février 2017, 16:17 »
Mais la Loco sur le chariot, cela est embêtant car, dans les descentes, tu ne peux pas mettre la contre-vapeur pour freiner les mules

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2314
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #97 le: 03 mars 2017, 11:19 »
question pour les résineux.....
quelle est la résine qui reste le plus longtemps liquide......Epoxy ou Polyurethane...

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1349
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #98 le: 03 mars 2017, 17:58 »
Les ricains faisaient mieux dans Death Valley, pour exploiter le Borax.



C'est même devenu l'emblème de la marque:

Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1538
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #99 le: 03 mars 2017, 21:37 »
Le borax, je savais qu'on l'utilise en brasure.

Mais j'ignorais que ça pouvait être utilisé comme lessive.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Y

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 423
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #100 le: 03 mars 2017, 21:56 »
question pour les résineux.....
quelle est la résine qui reste le plus longtemps liquide......Epoxy ou Polyurethane...

Avec la résine Polyuréthane tu as entre 2 & 5 minutes pour travailler (en fonction de la température et du type de résine), du coup tu peux réaliser plusieurs tirages dans la journée, car elle sèche assez rapidement.
Avec l’époxy tu peux couler une heure après (sur mon premier moulage, j'ai eu le temps de ressortir les moules de brebis pour utiliser le surplus), mais pour démouler il faut attendre au moins 24 heures (pour les mules je laisse 36 heures pour faciliter le démoulage ) et ce n'est bien sec que deux jours plus tard.

La résine époxy est réputée plus agressive pour les moules, cependant en préparant bien les parois, j'ai réalisé 10 tirages et il n'est pas mort! par contre le retrait est un peu plus important

Du coup ça dépend de ce que tu veux faire ;) personnellement, je préfère être patient ;D

Yvan

Yvan

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1349
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #101 le: 03 mars 2017, 23:19 »
Le borax, je savais qu'on l'utilise en brasure.

Mais j'ignorais que ça pouvait être utilisé comme lessive.

Le Borax (qui est en fait une marque) est un agent blanchissant, qui dégage de l'oxygène actif, et qu'on trouve dans toutes les lessives européennes. Il y a été introduit pour la première fois vers 1910 en allemagne dans le fameux "Persil" (qui lave plus blanc).
Aus USA, bizarrement, ils l'utilisent à part comme "booster" dans un compartiment spécial des machines à laver.

Le Borax est aussi utilisé abondamment... dans l'eau des centrales nucléaires pour ralentir les neutrons.

La première exploitation a été effectivement dans la vallée de la Mort. Après les attelages à 20 mules, il y a eu une locomotive routière, puis une ligne de CF à voie de 3 pieds, dont une locomotive est conservée à Furnace Creek, tout au fond de Death Valley. Il y a aussi la loco routière et les charriots de l'attelage... mais plus de mules!

D'ailleurs, aux dernières nouvelles, il venait principalement de Turquie.

Pardon pour ce HS. Il faudra que je sorte des photos du matériel dans un fil qui va bien.
« Modifié: 03 mars 2017, 23:22 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1538
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #102 le: 03 mars 2017, 23:25 »
Il y a pas mal d'année la résine polyuréthane était livrée en trois produits séparés : la base A, la base B et le catalyseur. En sous-dosant légèrement le catalyseur, cela permettait de rallonger le temps de polymérisation et donc pousser le temps de travail jusqu'à 5 ou 6 minutes, voir un peu plus. Malheureusement, je n'en ai plus trouvé ces dernières années. Ou alors je n'ai pas trouvé le fournisseur ad hoc.   
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1538
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #103 le: 04 mars 2017, 14:28 »
Pour continuer quand même un peu dans ce HS...

Le Borax (qui est en fait une marque)...

Je ne sais pas si Borax est une marque mais l’appellation borax est plus ancienne que la notion de marque. Il a été utilisé dès le Moyen Âge. A titre d'exemple on parle du borax dans le supplément à l'Encyclopédie, ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert de 1771...
 

Le Borax... ...est un agent blanchissant, qui dégage de l'oxygène actif,

Le borax est un agent fondant caractérisé par son aptitude à dissoudre les oxydes métalliques. C'est cette propriété qui le fait utiliser en tant que flux de soudure. Parallèlement il permet de protéger les métaux de l'oxydation lors du chauffage, ce qui semble contradictoire avec une propriété de dégager de l’oxygène actif, qui tendrait au contraire à favoriser l'oxydation.

Comme ces éléments m'ont interrogés, j'ai essayé dans savoir plus.

Il apparaît de mes recherches que le borax est également un solvant des matières grasses ce qui en fait un détachant efficace, d'où son utilisation comme lessive conjointement à du savon et du carbonate de sodium. Le borax a également une action biocide. Mais aucune référence dans les documents que j'ai regardé à un quelconque dégagement d'oxygène actif. Par contre, le perborate de sodium, préparé par action de l'eau oxygénée sur le borax  possède cette propriété qui lui vaut d'être utilisé comme adjuvant dans les lessives.

Voilà pour la suite du HS. Mais c'est aussi un des intérêts de notre hobby de nous pousser à compléter notre culture générale par des côté très annexes....
« Modifié: 04 mars 2017, 15:46 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Yves 89

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 414
Re : fabricatiOn de mules
« Réponse #104 le: 04 mars 2017, 21:55 »
J'ai quelques souvenirs de mon père, orfèvre, soudant les éléments d'une soupière en argent et badigeonnant la zone à souder avec une espèce de pâte. Il m'expliquait que c'était du "borax" qui évitait la formation d’oxyde pendant la chauffe. Il me semble que c'était une poudre qu'il diluait (ce n'est pas un terme très adapté) avec de l'eau pour l'étendre avec une espèce de vieux pinceau moitié bouffé par la chaleur et le produit. Çà faisait une superbe flamme jaune sous le chalumeau.
Yves 89