Auteur Sujet: H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)  (Lu 6351 fois)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #15 le: 21 octobre 2017, 15:24 »
Tu devrais quand même éloigner ce spectateur toujours dubitatif devant ton magnifique travail et laisser venir un autre spectateur plus enthousiaste!...

Bonjour et merci, Tyrphon ! Sur ce kit très inhabituel pour moi, je préfèrais quand même la compagnie de ce petit "Preiser dubitatif" pour me ramener aux réalités ::) : c'est souvent par excès d'enthousiasme (le sien ou celui des autres !) qu'on se met à faire des bêtises...   ;)
« Modifié: 21 octobre 2017, 15:50 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #16 le: 21 octobre 2017, 15:49 »
Rebonjour à tous ! :) : Voici comme promis la 5ème partie du montage du châssis : Le montage des deux derniers "sous-ensembles" de l'embiellage s'est donc fait sur le châssis "engrené", car au vu de leur conception je ne craignais plus l'apparition de "points durs"...


Phase 1 :

Il s'agit ici de positionner simultanément tout le "petit mouvement" à l'avant, dont la bielle de commande de tiroir va devoir s'insérer ENTRE les deux faces de la coulisse (je n'avais jamais vu ça sur une machine au 1/87 mais je me suis rendu compte depuis que cette disposition - conforme à la réalité ! - était déjà couramment pratiquée par Cyril Ducrocq sur ses propres kits "vapeur"), le tout accroché à la "traverse-support" solidaire du châssis : comme le fait remarquer Marcel dans la notice il faut donc pour réussir ça "traverser" avec l'axe de la coulisse pas moins de 4 épaisseurs de laiton...  :-\

... ce que Marcel nous propose de faire avec un "clou" de 0,5 mm de diamètre et... de 3 mm de long : crise de nerfs en vue !!! :o


Donc là, je n'ai pas tergiversé et j'ai fait ce que je préfère : j'ai contourné la difficulté. ;)
- d'abord, enfiler la coulisse sur la bielle de commande de tiroir...
- puis positionner le tout sur le châssis, en enfilant le tiroir (à l'avant) puis la commande de relevage (à l'arrière)...
- là, on "embroche" les fameuses "4 épaisseurs de laiton" avec un brin de maillechort (diamètre 0,5 mm aussi) de bonne longueur, qu'on a forcément beaucoup mieux en main que le minuscule "clou" de 3 mm ::) : l'opération en devient quasiment facile ! ;D
- positionner ce "brin" de maillechort de manière à ce qu'il touche la coulisse supérieure, puis le souder à son support par l'extérieur (pas besoin de protection papier si on a la main légère : derrière, la coulisse n'affleure pas le support) et couper l'excédent à ras,
- ensuite souder la "commande de relevage" au support transversal, par l'arrière.

Photo de l'opération :

12492-0


Phase 2 :

Ensuite, on visse la contre-manivelle sur le "maneton" arrière comme expliqué dans la notice et les tutoriels : sur mon modèle cette opération n'a pas posé de problème.

C'est la première fois que je rencontre une telle conception (les kits Weinert et Gecomodel étant dotés de contre-manivelles "moulées") mais je la trouve intéressante, notamment parce qu'elle permet d'en "affiner" facilement le réglage de l'angle, même a posteriori. :)


Phase 3 :

Il ne reste plus maintenant qu'à fixer la biellette inférieure du "levier d'avance" sur la crosse de piston, avec un dernier "clou" de 0,5 mm : l'opération ne présente pas de difficulté particulière si on soude le clou "par l'intérieur" avec une protection "ad'hoc" en papier à cigarette disposée entre la biellette et la crosse :

12494-1

Sur mon modèle il n'a même pas été nécessaire de raccourcir le "clou" à l'arrière, qui passe tout simplement sous la glissière inférieure...


Et voilà ! nous voici arrivés au point actuel du montage, déjà montré sur l'autre fil de discussion : :)

12496-2
 

Le châssis ayant été dûment examiné et "validé" par le personnel du réseau :D , la caisse peut maintenant être mise en chantier...

12498-3

... donc à bientôt - j'espère - pour la suite ! ;)



Post-Scritptim : un petit résumé des essais mécaniques en attedant...  :P

https://www.youtube.com/watch?v=5W0CK2AE4fI

https://www.youtube.com/watch?v=3S2akebJkJU

https://www.youtube.com/watch?v=nGmnAoR9Ejg
« Modifié: 24 octobre 2017, 08:10 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #17 le: 29 octobre 2017, 16:32 »
Bonjour à tous ! après une petite pause consécutive au RAMMA :), voici l'avancement du week-end sur la "Coureuse"...


Pour l'assemblage de la caisse je suis cette fois "rentré dans le rang" et appliquant (presque...;) ) à la lettre la méthode préconisée par Marcel. Cette caisse est constituée d'une "forme" intérieure pliée, sur laquelle se rapportent les faces AV + AR + latérales : cette conception est plutôt classique... mis à part le mode d'assemblage des pièces, qui est tout-à-fait inhabituel pour moi : en effet, Marcel préconise d'étamer préalablement l'intérieur des faces à mettre en contact, puis de chauffer pour les assembler (il n'y a donc aucun "trou" dans la sous-caisse, comme dans les kits Gecomodel ou Trains d'Antan...).

J'étais assez tenté de procéder plutôt à un assemblage par collage pour la pose des faces extérieures, mais comme je suis déterminé à "expérimenter" j'ai appliqué la méthode préconisée : moyennant l'application soigneuse d'un décapant et l'utilisation d'une panne de bonne dimension, en chauffant par l'intérieur de l'abri, l'opération s'est avérée plus simple que je le craignais ::) . Mais place aux images...


1- La superstructure en cours de montage :

12619-0

En contradiction avec la notice et le turoriel (qui ne proposent d'ailleurs pas tout-à-fait le même ordre...;) ) j'ai rapporté sur la "sous-caisse" :
- d'abord la face avant (pour me faire la main !),
- et ensuite la face arrière, préalablement mise en forme.

Ensuite, j'ai façonné les faces latérales exactement comme prescrit. Attention, toutes ces pièces étant photogravées dans un laiton de faible épaisseur, le pliage (à la pince plate, dans mon cas !) est grandement facilité mais il faut prendre soin de ne pas "froisser" le laiton ! :-\

Un assemblage "à blanc" sur la sous-caisse a montré que de chaque côté (sur mon modèle en tout cas !) trois points (en rouge sur la photo) seraient à "araser" avant l'installation des faces latérales :
- pour que le haut de l'abri s'encastre parfaitement entre les faces AV/AR...
- pour que l'arrière de la hotte vienne s'encastrer contre la face AR. 


2 - Après pose des faces latérales :

12621-1

Pour la pose des deux faces latérales, j'ai procédé comme suit :
- ajustage soigneux, immobilisation par deux petites pinces plates (AMF 87) sur les côtés de l'abri...
- soudure du linteau en premier, enlèvement des deux pinces...
- soudure de la paroi côté AV, puis AR...

Et ensuite avec une panne fine :
- deux cordons de soudure verticaux à l'intérieur des caisses à eau, pour les solidariser de la face AV...
- puis la soudure au bas (sous la caisse) et en haut (à l'intérieur) de la paroi AR de la hotte, pour la solidariser aux flancs de caisse. Cette paroi (sauf erreur de ma part !) doit venir "recouvrir" l'extrémité des flancs.


3 - Le même assemblage, vu de dessous :

12623-2

Une fois l'ensemble dégraissé, un essai d'assemblage "à blanc" sur le tablier a montré que deux ajustages minimes (en rouge) seront nécessaires sur les "cales" inférieures prévues par Marcel :
- un léger raccourcissement des cales AV (côté intérieur des caisses à eau uniquement !) pour un montage de la caisse en position légèrement plus "reculée" sur le tablier. Du reste, les 3 cales "extérieures" sont dimensionnées en conséquence !
- et un arasage total des "cales" arrière... pour cause de fentes comblées dans le tablier lors de l'installation de la traverse AR : mais là, l'erreur m'est imputable ::) et je l'avais plus ou moins prévu : ça n'est heureusement pas trop gênant pour la suite.


Mon petit personnage Preiser "dubitatif" (assisté pour l'occasion de l'ncorruptible Godefroy Montmirail...) ayant "validé" ce montage ;D , la suite des travaux concernera la chaudière.


À bientôt - j'espère ! - pour la suite...
Jean Michel

Hors ligne Marcel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 35
    • mjmodelisme
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm IIm
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #18 le: 29 octobre 2017, 17:04 »
Waouh ! ...
C'est vraiment très propre comme montage (je vais "virer" mes photos de patachon de mes tutos !).

Pour la languette d'ajustage à l'arrière, attention, la soute à charbon doit affleurer l'arrière du tablier (donc en surplomb de la traverse arrière !
Et c'est le moment de rappeler au monteur qu'il ne doit pas oublier de mettre les lests dans les soutes avant assemblage final sur le tablier, hé, hé !...
Marcel Jolly
mjmodelisme
Le temps dégage le charme de choses qui n'en n'ont pas. C'est pourquoi le temps est poète. (V.Jankélévitch)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #19 le: 29 octobre 2017, 17:49 »
Bonjour et merci, Marcel !  :)

Deux précautions valent mieux qu'une : avant de souder les faces latérales, j'avais déjà sorti les trois lests de leur sachet pour en vérifier la mise en place : là, je viens de les ranger dans la même petite boîte que la caisse en cours, pour ne pas les oublier au moment fatidique... :-\


Au passage, j'ai beaucoup aimé la précision de moulage de ces pièces (en "métal blanc" ?) qui s'emboîtent au "quart de poil" dans la caisse (notamment les caisses à eau) avec un minimum d'ébarbage !  ;)
Jean Michel

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #20 le: 02 novembre 2017, 11:51 »
Bonjour à tous ! voici l'avancement des travaux ces de ces derniers jours... :)

1) Pour la suite, j'ai ENCORE désobéi ;) à la notice qui conseille de fixer sur le tablier d'abord l'ensemble "abri/caisses à eau" PUIS l'ensemble "chaudière" : après avoir "façonné" la chaudière (= pose du support avant + cerclage) j'ai préféré la fixer en premier :

12646-0
 

2) En effet, je voulais ainsi "visualiser" avec certitude comment raccorder les prises de courant (qu'il faut faire cheminer "horizontalement" et en les coupant au plus court) aux bornes du moteur, et aussi vérifier la "marge d'implantation" longitudinale du volant d'inertie : on peut voir sur le cliché ci-dessous (flèches rouges) que j'ai choisi, puisque la découpe de la chaudière le permet, de l'installer au maximum "vers l'avant" pour prévenir tout risque de contact avec les bornes du moteur :

12648-1

On verra plus bas qu'en vérifiant l'ajustage de l'ensemble "abri/caisses à eau", j'ai aussi  décidé de raccourci les deux "pans" arrières de la chaudière (pointillé rouge) : c'est invisible sur le modèle monté... et ça élimine tout risque de contact (donc de court-circuit...) avec les supports de prise de courant fixés sur le châssis, ce qui s'est fugitivement produit lors des essais "à blanc".


3) et voilà ! le châssis est maintenant "câblé" et muni de son volant d'inertie :

12650-2
 
Les lests latéraux son prêts à être insérés, et suite à la photo ci-dessous j'ai installé sur les deux caisses à eau les "volets" latéraux et les marchepieds à l'avant (il est d'ailleurs impératif, si on choisit de les souder, de les poser avant les lests intérieurs).


4) ensuite, fixation de la caisse sur le tablier : je me suis grandement facilité la tâche (c'est ma spécialité... :P ) en m'aidant de la vis de fixation arrière (flèche rouge) qui assure le bon calage, transversal ET longitudinal. Ensuite j'ai soudé les pattes de fixations de l'avant vers l'arrière, en finissant par celle "transversale" derrière la vis. J'ai complété par une soudure sous le "plancher" central et au départ des deux "couvre-roues" pour terminer de solidariser les deux épaisseurs de "plancher". Et en dernier, j'ai posé les deux petits "fils" intérieurs qui assurent le parfait alignement horizontal du corps cylindrique sur la face avant de l'abri :

12652-3
 
Sur la photo ci-dessus, j'ai encadré en "pointillé" rouge deux petites modifications que j'avais faites au préalable :
- à l'avant, deux petites "découpes" supplémentaires dans le tablier : je ne sais pas si elles sont vraiment indispensables, mais ça m'a paru éventuellement utile pour ne pas "accrocher" les fils électriques lors du montage/démontage du châssis-moteur...
- à l'arrière, et comme signalé plus haut, le raccourcissement des "pans" inférieurs du foyer, pour les  "aligner" sur la découpe intérieure des lests + caisses à eau.


4) Et voilà l'avancement au mercredi 1er novembre, caisse vissée sur le châssis : la "Coureuse" commence à prendre corps ! ;D

12654-4
 
La machine a fait hier soir plusieurs "tours de réseau" dans cette configuration : maintenant lestée et munie de son volant d'inertie, elle confirme l'excellente impression que m'avait donné le châssis seul. :)

En particulier, elle "s'affranchit" bien plus aisément de mes aiguilles "Bemo à coeur non réalimenté" (et, pour certaines, légèrement "bosselées"... :-\ ) que ses consoeurs Gecomodel ou, pour comparer des conceptions contemporaines, le châssis PMT de mon locotracteur "103" ou la très récente 030T "Harz" de chez Tillig, tous à 3 essieux (donc empattement électrique au moins équivalent) mais... à châssis rigoureusement "non suspendu" : cette ravissante 120T devrait donc être apte au service "courant" sur les voies (cahoteuses...) de mon redoutable réseau "vintage" ! ;)


Il me reste maintenant à tester sa capacité de traction (limitation aux trains "légers" probablement... comme la vraie !). Il faut d'ailleurs que je la munisse de ses "organes de traction" : je pense l'équiper, comme mes locotracteurs "X" et "Y" de chez TdA, de crochets d'attelage fixes "Trains d'Antan" simplement solidaires (par une petite "console" en laiton) des traverses de tamponnement.


À bientôt - j'espère ! - pour la suite !
« Modifié: 02 novembre 2017, 13:35 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne Marcel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 35
    • mjmodelisme
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm IIm
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #21 le: 02 novembre 2017, 18:44 »
Bonjour à tous !

Vue la qualité de ce montage, je ne peux pas m’empêcher de vous faire partager mon admiration ! 8^D
Citer
...j'ai ENCORE désobéi à la notice ...
Rhooo C'est pas bien !  ...Et je remarque que tu n'as pas coupé le support de chaudière comme préconisé. Mais je vois que le volant d'inertie passe nickel quand même. Ouf !

Question : je vois que tu n'as pas eu besoin de rogner le réservoir d'air comprimé pour faciliter le débattement du bissel, quel est le rayon mini de ton réseau ?....
Marcel Jolly
mjmodelisme
Le temps dégage le charme de choses qui n'en n'ont pas. C'est pourquoi le temps est poète. (V.Jankélévitch)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #22 le: 02 novembre 2017, 20:32 »
Bonsoir et merci, Marcel ! :)

C'est ma foi vrai, je m'aperçois seulement ce soir ::) que le raccourcissement des "branches" du support de chaudière était indiqué dans les "tutoriels" ! en fait, je me suis contenté de les évaser légèrement, et s'il y avait vraiment eu problème j'aurais encore pu y remédier grâce aux essais préalables. À noter aussi, à cet endroit, que j'ai dû ovaliser à la lime le grand trou à la base de la chaudière (celui destiné au passage de l'écrou sur le tablier) car il n'était pas tout-à-fait "centré" sur les petits trous du dessus.


J'avais oublié d'en parler, mais je me doutais que la question du réservoir d'air à gauche du "bissel" avant t'intéresserait ! mon réseau est en courbe de 330 mm de rayon (soit le plus petit rayon Bemo) et, sous réserve de bien caler le réservoir contre le rebord de tablier... le débattement du bissel est tout juste (!) suffisant : ça m'arrange bien, car je ne voyais pas comment "retailler" cette pièce en laiton massif comme tu l'as fait sur ton prototype...  :-\

Du reste, voici un nouveau petit film d'essai, fait à l'instant, pour montrer le passage en courbe "à gauche" (côté réservoir, donc !) et le franchissement des aiguilles "à coeur non réalimenté" :
https://www.youtube.com/watch?v=w5LKkMm2A0c

La vitesse sur ce film est celle actuellement nécessaire pour le franchissement - sans intervention sur le voltage et "à coup sür" - de ces aiguilles dont le coeur est presque aussi long que l'empattement électrique de la machine. Je pourrais faire un peu mieux en étant au "régulateur", mais ça n'est pas facile avec l'APN en main...  ;)
« Modifié: 03 novembre 2017, 04:24 par malletslm »
Jean Michel

En ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2891
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #23 le: 03 novembre 2017, 06:13 »
Elle va être belle..... ;)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #24 le: 03 novembre 2017, 20:35 »
ça, Michel, c'est précisément (!) ce que je ne sais pas encore à cette heure-ci : comme je viens de l'écrire sur le forum VL, il ne va pas falloir se "louper" au détaillage et, surtout, à la peinture !  ::)

Apparemment, je ne vais pas pouvoir couper à une livrée "bicolore" ? je n'en dors déjà plus...  :-\
Jean Michel

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 716
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #25 le: 04 novembre 2017, 07:31 »
Belle avancée :) :)

hormis le petit jour pour le volant d'inertie sur la chaudière, il doit être assez facilement possible de raccourcir les caisses à eau et leurs lests pour une version Allier ?

Yvan
Yvan

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #26 le: 04 novembre 2017, 11:10 »
Bonjour et merci, Yvan !  :)

J'ai sous les yeux la belle photo de 120T "Allier" (page 66 du spécial "Connaissance du Rail" de 2006), dont les caisses à eau s'interrompaient au droit de la face AV des cylindres : compte tenu du fait qu'il me paraît possible de "reculer" le volant d'inertie au même alignement (y compris en repliant les "pattes" des bornes du moteur), je suis persuadé qu'un amateur habile à travailler  le métal n'aurait aucun mal à raccourcir les soutes à eau et le support AV de la chaudière.

Il n resterait alors plus qu'à "reconstituer" le bas du corps cylindrique un peu trop généreusement entaillé, mais pour un amateur averti ça ne me paraît pas insurmontable !  ;)
Jean Michel

Hors ligne Marcel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 35
    • mjmodelisme
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm IIm
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #27 le: 04 novembre 2017, 12:32 »
Bonjour à tous,

sur la question de la version caisses courtes, j'ai ai également réfléchi, mais je n'ai pas poussé la réflexion au bout, car, outre les questions que vous évoquez, faire deux modèles en 1 (comme pour la draisine Billard H0m), compliquait sérieusement le projet.
Je n'ai jamais gravé le typon fait pour cette autre version.

J'ai composé un dessin montrant l'encombrement de la motorisation avec un volant d'inertie de 8mm de long. C'est jouable :
12677-0
Marcel Jolly
mjmodelisme
Le temps dégage le charme de choses qui n'en n'ont pas. C'est pourquoi le temps est poète. (V.Jankélévitch)

Hors ligne JJB

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 342
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #28 le: 04 novembre 2017, 13:44 »
Il y a eu des caisses courtes sur le RB aussi, si ma mémoire est bonne. Il me semble que j'avais brievement  abordé le sujet avec Marcel.

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1520
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : H0m : la 120T "Coureuse" MJM (Marcel Jolly Modelisme)
« Réponse #29 le: 04 novembre 2017, 17:55 »
J'ai peu de documentation sur ces machines donc Marcel pourra peut-être nous en dire plus ;) , mais effectivement dans "Les Petits Trains de Jadis/Ouest de la France (ed. du Cabri, 1990) on peut voir en page 345 la E-206 "en état d'origine" et l'aspect extérieur est bien le même que les machines de l'Allier :

12685-0

12687-1

Sources : CDR/ed. de l'Ormet (n° 2.504 SACM/1891 - Allier) et LPDTJ ed. du Cabri (E 206 SACM/1893 - RB).


Jean Michel