Auteur Sujet: Un nouveau modèle du GEMME  (Lu 10116 fois)

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #30 le: 27 septembre 2018, 22:51 »
Encore un utilisateur de bretelles avec une ceinture....
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 4375
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #31 le: 27 septembre 2018, 23:00 »
Mon expérience de ressorts avec une frette m' a amené à utiliser une tige traversant les lames pour souder celles-ci entre elles avant de souder la frette


Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #32 le: 27 septembre 2018, 23:19 »
Tu peux très bien te passer du trou de centrage et du boulon si tu prévois des encoches au niveau des lames.
   
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #33 le: 03 octobre 2018, 10:48 »
Je tenais absolument à ce que les essieux soient facilement démontable pour rendre plus aisé la maintenance et la mise en peinture après test de roulement. La solution de jouer sur l'élasticité des plaques de garde, telle qu'effectué par exemple sur les wagons LocoDiffusion, ne m'a jamais satisfait car on peut facilement dépasser la limite d'élasticité du laiton lors de l'opération, le bon positionnement des essieux devenant alors un peu problématique.
   
Sur la version que j'ai présenté précédemment, les plaques de garde étaient positionnées par des tenons mortaises et fixées chacune par deux vis (donc huit par voiture). Malheureusement, ces vis étaient peu accessible, en particulier celles situé à l'aplomb des patins de frein.
 
Dans la nouvelle version, le positionnement est toujours assuré par tenon/mortaise, mais la base des plaques vient sous glisser sous un pli du châssis en laiton.
   
16196-0
   
   
16200-1
   
Malheureusement, les vis auto-taraudeuses les plus courtes que j'ai pu trouvées font trois millimètre de long et dépasseront donc de la surface du plancher. Cela ne sera pas trop visible car situé sous les sièges, mais il y aura toujours également la solution de meuler la partie qui dépasse.
   
16198-2
« Modifié: 03 octobre 2018, 11:04 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1737
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #34 le: 03 octobre 2018, 11:12 »
Astucieux ...

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #35 le: 03 octobre 2018, 11:14 »
La modélisation de la caisse se poursuit également doucement. Ce sont parfois les pièces apparemment les plus simples qui demandent le plus de temps. Ainsi, la modélisation de la toiture a pris presque une journée !         
Ce n'est pas tant la modélisation elle-même, mais la nécessité de faire des pièces qui respectent des règles permettant leur tirage ultérieur tel que des angles de dépouille.   
 
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #36 le: 03 octobre 2018, 11:44 »
Autre exemple d'activité chronophage, la recherche de certaine pièces détachées.   
Les gardes corps des voitures possèdent à leur base des supports (en espérant que ceux-ci soient d'origine et pas un rajout du MTVS...)
   
16204-0
   
Je n'ai pas trouvé ces pièces disponibles au 1/43,5ème . Le décolletage de ces pièces, trop onéreux, n'étant pas réaliste, j'ai recherché des alternatives :
   
  • A - Utiliser les pièces métalliques se trouvant dans des connecteurs tulipe en bande en les réduisant de longueurs, 
  • B - Les reconstituer en empilant une rondelle de diamètre 0,6 (disponible chez ModelMotorcars qui a repris les production ScaleHardware) et un morceau de tube de 6/10 de diamètre intérieur (L'Octant). Problèmes : disponibilité de ModelMotorcars et difficulté pour chacun de tronçonner des morceaux de tube rigoureusement de même longueur, 
  • C - Utiliser des rivets en cuivre pour métallisation des trous de circuits imprimés double face en électronique. Ceux-ci sont légèrement trop longs, et devront être ramenés à la bonne longueur. Ceci ne devrait pas poser de problèmes avec un coup de lime en prévoyant dans la plaque de photo découpe un gabarit adéquat.
   
16206-1
       
Je pense que vous aurez compris que c'est la solution C qui a été finalement retenue.
« Modifié: 03 octobre 2018, 16:14 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #37 le: 03 octobre 2018, 16:25 »
Comme indiqué au début de ce fil, les parties directement visibles seront traitées avec le maximum de détails et de finesse. Aussi un certain nombre de pièces seront des tirages en bronze à la cire perdue. D'autant plus que ces pièces pourront être utilisés pour d'autres modèles.
   
Les tampons (bien entendu fonctionnels) :
   
16208-0
   
Le mécanisme de frein à vis et les boites d'essieu :
   
16210-1


Ou la marmite de frein à vide :
   
16212-2
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1341
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #38 le: 04 octobre 2018, 17:41 »
Belle avancée Bernard :) :)

à bientôt,
Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 782
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #39 le: 04 octobre 2018, 18:45 »
Beau boulot Bernard!
Comment est fixée la tige de couplage entre les deux plaques de garde, si celles ci sont démontables??
Tes embases de balustrades, cela va être très, très fin! En IIm je me suis "contenté" d'un petit morceau d'isolant de fil électrique......
Mais on à pas les mêmes valeurs ....... :D

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #40 le: 04 octobre 2018, 19:08 »
Comment est fixée la tige de couplage entre les deux plaques de garde, si celles ci sont démontables??
 
   
Bien vu ! Je m'en suis aperçu en rédigeant le message. J'ai pensé qu'il suffirait de ne souder le tirant que d'un seul coté, voir ne pas le souder du tout, les tirants étant de toute façon insérer dans des trous
   
Tes embases de balustrades, cela va être très, très fin! 
   
La partie tubulaire fait 1 mm de diamètre extérieure quand même. Chacun sera libre des la mettre ou pas. De toute façon le coût n'est vraiment pas très important, même s'il y a quand même 20 pièces par voiture.
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #41 le: 08 octobre 2018, 18:30 »
Le bout du tunnel commence à apparaître même s'il y a encore un certains nombre de points à voir, en particulier la suspension et les attelages (mais une première version des pièces de fonderie existent sur le disque dur).
   
16222-0
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 1918
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #42 le: 08 octobre 2018, 19:08 »
Si ça peut t'aider, voici une photo d'une des deux voitures préservées avec leur châssis d'origine, entreposées à Cappy au début des années 70.

16224-0
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 782
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #43 le: 08 octobre 2018, 19:19 »
Superbe modélisation, ça me bluff toujours :o, on dirais une photo! Bravo!
Bon maintenant la mixte, 1ere/2eme :D

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2224
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
« Réponse #44 le: 08 octobre 2018, 21:08 »
Si ça peut t'aider, voici une photo d'une des deux voitures préservées avec leur châssis d'origine, entreposées à Cappy au début des années 70.
Merci Jean-Pierre pour cette photo.
   
La grande différence par rapport au modèle que j'ai dessiné concerne les marchepieds, à deux marches sur mon modèle, conformément au voitures actuelle Sarthe et TIV du MTVS, à une seule marche sur ta photo. La version à une marche correspond d'ailleurs au diagramme de ces voitures dans le livre de Wagner sur les tramways de la Sarthe.
     
Une modification lors de la restauration des voitures pour en faciliter l'accès ?
   
La forme des marchepieds semble également confortée par les rares photos dans le bouquin de Wagner, mais au format timbre poste ( >:( >:( >:( Quand les éditeurs se décideront-ils à inclure dans les ouvrages des fac-similés de documents et des photos de tailles suffisantes pour être exploité par les modélistes ! >:( >:( >:( )
   
La forme de ces marchepieds est par ailleurs légèrement différente et la largeur de la plateforme au droit des marchepieds plus large sur ta photo.
     
Je ferai une autre version des marchepieds et soumettrai la différences à votre jugement
Bernard Marchand
Site Netmetrique