Auteur Sujet: Un autorail-bétaillère  (Lu 670 fois)

Hors ligne 2ludin

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 217
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #30 le: 12 mai 2021, 13:17 »
... et nan, le passage sous le hayon n'est pas l'emplacement de la roue de secours !
Pat' ze rabbit Deludin

Hors ligne tram

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 553
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #31 le: 12 mai 2021, 13:35 »
 Quoique  si ça fait été un autorail Laborie, c'eût été le cas!
27221-0

 Mais nous nous éloignons de notre bête à Yerres ( ça, c'était moi il y a quelques années quand j'habitais cette ville agréable...)
Gilles Gayral

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1702
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #32 le: 12 mai 2021, 15:32 »
Quoique  si ça fait été un autorail Laborie, c'eût été le cas!


Je ne me souviens pas de l'avoir vu cet autorail Gilles!!

Question conception de ta bétaillère : l'essieu motorisé est celui avant, comme j'aurai plutôt utilisé l'arrière personnellement, y a t'il une raison?

Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne tram

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 553
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #33 le: 12 mai 2021, 17:02 »
 Je me suis posé la question de savoir si , pour un engin unidirectionnel, la "traction avant", n'était pas plus favorable à la tenue de voie , l'essieu arrière , palonnant étant entrainé et risquant moins le déraillement. Tout ceci n'étant que pure produit de mes propres circonvolutions cérébrales , et je ne suis pas sûr d'avoir raison!
Gilles Gayral

Hors ligne Patrice Roussiale

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 51
  • Echelle(s) pratiquée(s): 0e - H0 - H0m - H0e
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #34 le: 12 mai 2021, 18:01 »
Pour le raccord entre les pans coupés du pare-brise et le bombé du toit, le Panhard "Movic" de REE pourrait donner une inspiration.
En profitant du feu rouge pour "absorber" la pointe du raccord.
D'ailleurs, une idée en passant, pourquoi pas mettre sur rail la bétaillère REE ? ;)
Le gabarit serait de 2,40 m.

Cordialement.

Hors ligne tram

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 553
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #35 le: 12 mai 2021, 21:32 »
27233-0

Ebauche avant syntofer, et ponçages à répétition. Pour le moment, ça a un aspect plutôt rebutant...
Gilles Gayral

Hors ligne Y

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1702
    • Yvan sur Viméo
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #36 le: 13 mai 2021, 10:42 »
Ebauche avant syntofer, et ponçages à répétition. Pour le moment, ça a un aspect plutôt rebutant...

Rebutant peut-être, mais néanmoins fort intéressant pour appréhender ta méthode de fabrication !!
Les stries sont bien là pour l'adhérence??

sur des surfaces moins importante (jamais essayé si vaste) il m'arrive d'utiliser de la pâte époxy deux composants (milliput)

Yvan
quelques vidéos sur Viméo: https://vimeo.com/user114920550

Hors ligne 05mogul05

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 310
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, Om, On30
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #37 le: 13 mai 2021, 11:24 »
En plus, ce "bloc" de syntofer sur l'essieu avant (moteur) fera un peu fonction de lest ? ;)
Gérard Golly

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1260
Re : Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #38 le: 13 mai 2021, 19:59 »

Ebauche avant syntofer, et ponçages à répétition. Pour le moment, ça a un aspect plutôt rebutant...

Pourquoi dis tu ça? est-ce que le vrai te parait plus attrayant ?   ;)

Hors ligne tram

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 553
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #39 le: 13 mai 2021, 20:04 »
 Disons que dans cette phase intermédiaire, il a un aspect un peu particulier!

 Sinon, les stries sont bien là pour aider à l'adhérence du syntofer, d'ailleurs en fait j'ai utilisé ( c'est un essai) de la pâte époxy à 2 composantes pour réparation de plomberie . Et cela fera en effet un lest supplémentaire.
Gilles Gayral

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2420
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om, (O14)
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #40 le: 13 mai 2021, 23:09 »
   
 Sinon, les stries sont bien là pour aider à l'adhérence du syntofer... 
 
Avez-vous déjà réussi à faire adhérer du syntofer sur du plasticard (celui à deux composants : résine + activateur, pas le syntofer de lissage gris qui lui adhère sans problème) ? Personnellement, tout mes essais se sont révélés vains, ce n'est même pas du collage léger. J'utilise d’ailleurs maintenant une plaque de plasticard pour préparer mes mélanges, il suffit de plier légèrement la feuille de plasticard après durcissement pour voir le syntofer se décoller...
« Modifié: 14 mai 2021, 09:46 par netmetrique »
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tram

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 553
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om et O VNS
Re : Un autorail-bétaillère
« Réponse #41 le: 14 mai 2021, 15:08 »
 Pour faire adhérer les syntofer sur la carte plastique, je raye au  papier de verre grossier celle ci pour une meilleure accroche, je n'ai jamais eu de problème en procédant ainsi.

Par contre, je viens de tester la pâte époxy, beaucoup plus dure à poncer que le synto, heureusement, je n'ai qu'une petite surface à traiter sur ce modèle.
Gilles Gayral