Auteur Sujet: Qualité Humbrol  (Lu 3260 fois)

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1654
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Qualité Humbrol
« le: 25 octobre 2020, 10:46 »
Le site de Micro Modèles nous alerte sur la mauvaise qualité les peintures Humbrol. Quelqu'un peut-il confirmer, ou infirmer ?
Le cas échéant quelle marque choisir pour une utilisation au pinceau, essentiellement pour les décors.
Merci d'avance.
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2276
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #1 le: 25 octobre 2020, 17:54 »
Parle-t-il des "enamel" (que je pense bien connaître pour les avoir utilisées... depuis l'adolescence !) ou des acryliques ? (que je n'ai jamais testées...).

Pour ce qui est des "enamel" Humbrol, je suis - définitivement !!! - fâché avec elles depuis que je me suis remis au modélisme, c'est-à-dire une douzaine d'années ! celle de mon adolescence avaient un temps de séchage correct (voire rapide pour les "mates") et un bel aspect mat, satiné ou brillant selon la référence.

À peu près toutes celles que j'ai esséyée de ré-employer quand je me suis remis à monter des kits, vers 2007, présentaient le défaut suivant :
- temps de séchage très long (même pour les "mates"),
- les "mates" sont beaucoup moins mates qu'autrefois (gardant souvent un aspect "satiné"),
- et séchage, comment dire, "imparfait" : la peinture semble rester "fraiche" pendant des jours, voire des semaines.


J'ai été si déçu que... je suis passé résolument à l'acrylique. Avec deux marques qui m'ont permis de retrouver la même "onctuosité" sous le pinceau et la même "couvrance" que les Humbrol d'autrefois... avec en prime l'incomparable confort de la dilution à l'eau !
Ce sont :
- les Vallejo / Prince August (même produit !) disponibles en magasin de maquettisme,
- les "Citadel", vendues dans les magasins de figurines "Games Workshop".
« Modifié: 26 octobre 2020, 06:54 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 5067
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #2 le: 25 octobre 2020, 18:00 »
La peinture, vaste ébat mon cher Ours .
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne Bruno Billard

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 117
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0, H0m, H0e
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #3 le: 25 octobre 2020, 18:19 »
J'ai ordonné des "enamels" Tamiya d'un vendeur en Pologne. Ils vont tous très bien.

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1075
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #4 le: 25 octobre 2020, 19:50 »
J'ai un bon nombre de boite Humbrol pour certaines + de 20 ans, voir plus.... Mes dernières utilisations, relativement récentes, ne m'on pas posées de problème? Par contre j'ai abandonné l'utilisation du "Pic olive" pour passer 20 mn (mini) à la remélanger de façon incomplète, surtout après 20 ans..... J'utilise depuis une dizaine d'années un "gadget" reçus en cdx avec une cde de chez Micro-Mark, ceci:

https://www.micromark.com/Cordless-Mixer-for-Model-Paints
Il faut dire que je n'aurais jamais cdé ce truc là, ERREUR!, c'est magique en 3 ou 4 mn vous avez récupéré un pot fermé depuis des années, et tous les composants sont parfaitement dilués!
Par contre il est vrai que c'est un vrai bonheur que de pouvoir peindre ou faire des retouches au pinceau avec de la Prince August, et rincer son pinceau avec de l'eau!
Jean-Jacques

Hors ligne mlm

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 5067
  • Errant entre Seine & Marne et Médoc
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #5 le: 25 octobre 2020, 19:53 »
 >:( >:( >:( >:( >:( >:( >:( >:( >:(
Un 0men con..., confit..., confiné et pour finir déconfit ... !

Hors ligne Bernard JUNK

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2217
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #6 le: 25 octobre 2020, 22:01 »
Comme Jean-Jacques, j'ai encore un petit stock de "vieilles" Humbrol, mais je ne les utilise que très peu de nos jours. Je suis aussi passé aux Acryliques Prince August/Vallejo.

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1075
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Re : Qualité Humbrol
« Réponse #7 le: 26 octobre 2020, 00:16 »
>:( >:( >:( >:( >:( >:( >:( >:( >:(

Plus précisément, Michel??
Jean-Jacques

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2276
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Re : Qualité Humbrol
« Réponse #8 le: 26 octobre 2020, 06:50 »
J'ai un bon nombre de boite Humbrol pour certaines + de 20 ans, voir plus.... Mes dernières utilisations, relativement récentes, ne m'on pas posées de problème? ...
Je confirme posséder aussi encore quelques TRÈS anciens pots d'enamel Humbrol, encore utilisables : un gris mat qui me sert parfois d'apprêt, et un rouge satiné pour les traverses de tamponnement... que j'utiliserai jusqu'à épuisement : leur qualité n'a RIEN à voir avec les productions Humbrol récentes, qui couvrent moins bien et sèchent mal...

(...) Par contre il est vrai que c'est un vrai bonheur que de pouvoir peindre ou faire des retouches au pinceau avec de la Prince August, et rincer son pinceau avec de l'eau!
Sans compter que les pinceaux, moins agressés par la peinture (et pas du tout par le diluant !), durent beaucoup plus longtemps ! ;)

Sinon, j'ai rêvé pendant longtemps de ce petit "agitateur à peinture"  :o ... sans savoir qu'il existait !!!  :'(
« Modifié: 26 octobre 2020, 06:55 par malletslm »
Jean Michel

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1654
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #9 le: 26 octobre 2020, 10:06 »
Merci à tous pour vos avis!
Je crois que je vais me retourner vers les Vallejo.
J'avais autrefois fait un petit agitateur à peinture à partir d'une vieille mini perceuse mais comme il n'y avait pas de rheostat elle se transformerait souvent en pulvérisateur  :D :D :D
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne JJB

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1075
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOm, HOe, On30, IIm
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #10 le: 26 octobre 2020, 10:30 »
Et oui, ne surtout, jamais le sortir en marche!! ???
Personnellement, la tige du mélangeur se déboite de l'élément moteur, et bien souvent en la ressortant et en l'égouttant, ce qui reste dessus me sufis pour faire la petite touche ou retouche que j'ai à faire....... ;)
Jean-Jacques

Hors ligne 2ludin

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 266
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #11 le: 26 octobre 2020, 10:38 »
La vie américaine familiale a fait découvrir à mon père les très fines peintures acryliques, dont il doit encore avoir des pots quelque part. C'était dans les années 60/65, mais c'était inconnu en France.
Donc dans mon (très jeune) temps, j'ai utilisé des "Humbrol Enamel"... comme tout le monde.
Et comme agitateur, une hélice de bateau miniature enfoncée au bout d'un bois genre brochette, que je faisais tourner entre les paumes de mes mains. Comme pour allumer un feu de bois (révisez "la Guerre du Feu", les gars. Et pas "l'Affaire du Gueux" ::)).
Mon grand-père :-* m'avait fait une planchette avec un trou au Ø des pots pour les coincer pendant le brassage.

C'est vers 75 que j'ai du acheter enfin mes premiers pots d'acrylique, je crois que c'était chez SCLM. Normal...
Ça me revient 2 jours après : c'était des Floquil. Et je viens de vérifier chez Nénette, ça existe toujours !
Depuis, je ne me sers que de ça... sauf pour les peintures en bombe, mais qu'on commence à trouver aussi en acrylique.

Les Tamiya demandent souvent à être diluées car un peu épaisses, vu que je fais principalement du H0.
Les Prince August sont par contre trop diluées à mon goût, mais s'étalent parfaitement avec un pinceau souple et large. Il faut juste passer plusieurs couches.
On peut aussi faire des effets de vieillissement, bien que le résultat soit plus difficile à obtenir de façon satisfaisante qu'avec une "peinture à l'huile", notamment dans les dégradés de salissure ou graisse, car le produit sèche vite.
Par contre, quel plaisir pour nettoyer les pinceaux !!!

Pour exemple, voici un Ford AA en H0 dont la caisse a été bombée à l'apprêt (acrylique ? Ch'sais plus), et le toit peint au pinceau à la Tamiya diluée :

23208-0

Une 2e couche sera nécessaire... après dépoussiérage !
« Modifié: 28 octobre 2020, 18:39 par 2ludin »
Pat' ze rabbit Deludin

Hors ligne Fr. Tavernier

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 894
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #12 le: 28 octobre 2020, 16:51 »
Attention, c'est un avis client :

Merci de nous remonter vos insatisfactions afin que nous les transmettions à l'entreprise Hornby. Je ne suis par contre pas sur que les choses vont encore s'améliorer.

Ci-dessous un retour client :

"A la suite de notre entretien téléphonique de ce jour, je vous confirme la qualité pitoyable des peintures Humbrol. La référence 140 que je viens d'ouvrir, n'est qu'une pâte dans laquelle, pour le même prix, ils ont juste "oublié" le diluant pour la rendre utilisable.
je pourrais aussi aborder les référence 33, plus souvent brillantes que mattes, bref tout va bien dans cette entreprise qui n'est visiblement plus que l'ombre de ce que j'ai connu.
Arrivé à ce stade, il serait bien pour tous qu'ils choisissent entre une qualité acceptable et l'arrêt de cette fabrication douteuse."


Les Humbrol, qui sont des glycéros, sont des peintures oléorésineuses, leur filmification s'effectue en deux étapes : évaporation des solvants et diluants et enfin oxydation chimique (absorption d'oxygène). Une dilution trop forte déséquilibrera les composants la constituant et elle ne durcira jamais à cœur...Le processus ne résulte pas vraiment d'un séchage, mais plutôt par une réaction chimique.

Ce qui explique aussi ce phénomène de "peau" qui se forme en surface de la peinture dans le pot. A partir du moment où vous avez ouvert le pot, la réaction chimique s'engage (présence d'oxygène dans le pot) et la filmification opère, d'où cette fameuse "peau" qui apparait. On peut comme souvent lu sur les forums retourner le pot, mais cela ne fera que retarder quelque peu le phénomène et mettre la peau au fond du pot.

Dans le cas présent, il semblerait que le diluant ce soit évaporé, qu'il y ait eu une présence d'air dans le pot (oxygène) ce qui a entrainé le durcissement de la peinture. Ce qui est curieux, c'est que le pot est neuf d'après les dires du client. Donc théoriquement non ouvert. Après il peut y avoir eu une erreur en usine effectivement avec un mauvais remplissage de diluant dans le pot, mais il devrait y avoir d'autres "remontées" de clients insatisfaits, y compris en Angleterre.

Je n'ai rien vue sur le site, ni sur le forum, à creuser certainement un peu plus... ;)

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2148
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #13 le: 05 novembre 2020, 09:56 »
Dans beaucoup de magasins de modélisme, on ne trouve plus d'Humbrol, mais du Revell. Est-ce la même fabrication?
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2276
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Qualité Humbrol
« Réponse #14 le: 05 novembre 2020, 10:31 »
Beaucoup disent que oui, personnellement j'ai toujours pensé que... non : même à l'époque dorée des "seventies" ;) , les Revell n'avaient ni la même "onctuosité" sous le pinceau, ni tout-à-fait la même... odeur (ce qui, à mon avis, est le signe d'une composition différente !).

Je les trouvais plus grasses, plus "accrocheuses" au pinceau, moins couvrantes et plus longues à sècher : en somme, elle préfiguraient un peu ce que sont devenues les Humbrol... aujourd'hui ! ::)

Tout ça n'est bien sûr qu'un ressenti personnel. Et j'ignore ce qu'il en de nos jours...
Jean Michel