Auteur Sujet: Défi GEMME 2021 - California Faubourg  (Lu 5581 fois)

Hors ligne 2ludin

  • Membre débutant
  • **
  • Messages: 226
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #15 le: 09 décembre 2020, 19:31 »
Bah, depuis 2013 tu peux "pousser" à 44 T.
Ça laisse de la marge...
Pat' ze rabbit Deludin

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #16 le: 18 décembre 2020, 18:13 »
Les études avancent doucement. J'ai récupéré mon bouquin :


J'en parlerai plus tard.
Par contre j'ai commencé l'étude de ma voiture :


Ce sera, en définitive, une voiture bi-directionnelle comme celle du Van Ness-Market Street qui passe par California Street. Du coup la plaque tournante devient inutile, mais je la conserverai pour la beauté de la mécanique  ;D
Chris (31) Humbert - Toulouse

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #17 le: 19 décembre 2020, 10:15 »
La voie
Plusieurs solutions ont été étudiées :
  • impression 3D de tronçons de voie ;
  • utilisation de profilés en U ;
  • utilisation de voie Peco H0m bricolée ;
  • etc.
C'est la troisième solution qui a été choisie pour l'instant.
J'avais à régler un problème : celui du plan de voie et de sa découpe. Je n'ai plus accès à une découpeuse laser pour le faire en contreplaqué, une entreprise spécialisée dans la découpe de l'aluminium n'a même pas pris la peine de  répondre à ma demande de renseignements. Finalement j'ai opté pour une solution que j'avais testé pour ma Pizza Pédagogique (qui attend toujours la résolution d'un problème d'électronique) : le carton plume de 5mm correctement rigidifié par une armature de tasseaux. Découpe facile, collage sans problème, légèreté, tous les avantages.
Comme je n'ai pas de voie H0m et que, ne pouvant me déplacer à la campagne où je stocke pas mal de matériel, j'ai bricolé un prototype avec une chute de voie H0e trouvée dans ma boîte à brol. Cela donne ceci :


La voie est collée en la centrant sur la découpe de passage du grip. Les traverses sont ensuite sciées au dessus de ce passage, du dépron collé le long des traverses puis recouvert, en laissant le passage des roues, de bristol représente la rue. Au centre une couverture de bristol camoufle le reste des traverses et simule la pièce métallique qui se trouve, dans la réalité entre les rails. Ce dernier élément sera sans soute remplacé par du véritable métal suivant ce que je trouverai pour le réaliser.
On remarque un essai de peinture noir des traverses et du carton plume qui permet de rendre moins visible les traverses et de mieux simuler une voie noyée.

******** Dernière minute ********
Le Fablab de Ramonville, non loin de chez moi, rouvre ses portes en janvier. On peut y utiliser une découpeuse Laser pour découper du PMMA (Acrylique transparent) de 6mm d'épaisseur. L'utilisation d'un tel produit pour réaliser le plan de voie permettrait de rendre visible la machinerie de traction. Une idée à creuser…
Chris (31) Humbert - Toulouse

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #18 le: 22 décembre 2020, 16:12 »
Bon ! C'est décidé !
Suite à une réunion par Skype du Comité de Rédaction et aux discussions sans rapport avec nos éditions qui émaillent ce genre de réunion, j'ai vraiment réfléchi à un plan de voie transparent.
Après tout l'important dans mon module sera la mécanique de traction : ses poulies, son câble, son système de « gris off / grip on », et sa plaque tournante avec ses accessoires et sa motorisation.
Tout cela se trouvant sous le plan de voie, serait invisible.
Un nouveau plan est sorti de mes élucubrations :

24299-0

Cela fera une valise de 610 x 306 x quelque chose comme 200 qui reste transportable sans trop de problèmes.
J'ai déjà réfléchi à la façon d'y mettre les « accessoires » : voiture, câble d'alimentation, etc.

Sur ce il faut maintenant que je passe commande de la quincaillerie nécessaire et que je résolve un petit problème : comment coller du profile laiton de 1,5 x 1, 5 mm sur du PPMA ?
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne Franco Verzetti

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1286
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #19 le: 22 décembre 2020, 19:35 »
Je crois que les colles employées en plomberie devraient faire l'office ... :)

Hors ligne Philippe Fontana

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 359
  • Echelle(s) pratiquée(s): G et S, accessoirement HOm
Re : Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #20 le: 22 décembre 2020, 23:22 »
un petit problème : comment coller du profile laiton de 1,5 x 1, 5 mm sur du PPMA ?
Bonsoir Chris,
ces derniers temps j'ai eu des soucis de collages pour des pièces imprimées en PETG entre elles et avec d'autre matériaux.
Après pas mal de déboires j'ai trouvé la "Loctite super Glue-3 PLASTIQUE". vendue dans les grandes surfaces, il y a un feutre "invisible" à passer avant de mettre la colle. J'ai eu de bons résultats.

pour ton pb de découpe laser, as-tu essayé de te rapprocher d'un FabLab, ta problématique devrait les intéresser et attiser leur curiosité !

Bonne soirée
Amicalement
       Philippe

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #21 le: 24 décembre 2020, 18:35 »
C'est effectivement parce que le Fabriquet, le Fablab de Ramonville doit rouvrir ses portes d'ici peu que je me suis lancé là-dedans.
Artilect, le premier Fablab ayant vu le jour est désormais en ville et accessible que par le métro vu les difficultés de stationnement. Or je ne prends plus le métro, ni d'ailleurs les transports en commun.
Pour ma part, j'imprime en ABS qui s'usine et se colle très facilement au contraire du PLA.
Je n'ai jamais essayé le PET ailleurs que dans mes bouteilles de flotte  ;D
Chris (31) Humbert - Toulouse

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #22 le: 26 décembre 2020, 18:54 »
The Cable Car in America

Sous titré A New Treatise upon Cable and Rope Traction as Applied to the Working of Street and Other Ralways, ce pavé de 484 pages, écrit par George W. Hilton et largement illustré peut être considéré comme la bible de la traction par câble.
Il comprend, outre une courte préface, deux parties divisées en chapitres :

CABLE TRACTION ;
  • The Invention ;
  • The Expansion ;
  • The Grip ;
  • The Cable ;
  • The Conduit ;
  • The Powehouse ;
  • Cable Eonomics ;
  • The Decline.
THE INDIVIDUAL CABLE LINES.
  • San Francisco ;
  • Chicago ;
  • Philadelphia ;
  • Kansas City, Missouri ;
  • Cincinnati ;
  • New York ;
  • etc.
Il recense 29 villes ayant utilisé la traction par câble et 7 autres ayant projeté des réseaux qui n'ont pas vu les jour. S'y ajoutent 111 installation étrangères dont notamment le funiculaire de Belleville à Paris (1891-1924) et les différents ascenseurs mécaniques de Lisbonne.
Il est dédié To the Memory of Franck J. Sprague.
*
* *
Passons sur les divers brevets qui ont permis à Andrew Smith Hallidie (1836-1900) de breveter le système qu'il appliqua à San Francisco. Ce n'était pas vraiment quoiqu'on puisse en dire le premier système à traction par câble au monde. Le précurseur en la matière était sans doute le Blackwall Railway à Londres dont l'exploitation débuta en 1840. C'était un chemin de fer à l’écartement de 5 pieds (1524 mm) et de 3,75 miles de long (6 km). Le premier wagon était attaché au câble et les autres étaient pris ou laissés dans six stations intermédiaires. Ces voitures semblent avoir été capable d’agripper et de relâcher le câble. Ce dernier était enroulé et déroulé alternativement sur deux gros tambours situés dans chaque terminal. (voir l'article de Wikipédia à cette adresse : https://en.wikipedia.org/wiki/London_and_Blackwall_Railway).

Passons sur les essais de voitures à traction électrique menés par Sprague pour remplacer la traction animale nécessitant souvent plusieurs milliers d'animaux durement touchée par la Grande Épizootie de 1872.
Halidie raconte qu'il a eu l'idée du Cable Car en marchant dans Jackson Street, à San Francisco. La ligne d'omnibus —sur un chemin qui de façon surprenant n'a jamais été câblé— utilisait régulièrement deux chevaux par voiture, mais ajoutait une équipe supplémentaire de trois pour la montée de Kearny à Stockton. Comme il observait les chevaux .qui  étaient cravachés pendant qu'ils glissaient sur les pavés humides, il conçu —sur des bases tant humanitaires qu'économiques— son projet.

Hallidie était né à Londres le 16 mars 1836,, fils de Andrew Smith et Julia Johnstone.; il adopta le surnom de Hallidie en honneur de son oncle, Sir Andrew Hallidie, un célèbre physicien anglais. Après avoir appris les arts mécaniques, sa santé se détériora et son père, pour le soigner, l'emmena en 1852 en Californie. Smith l'aîné retourna en Angleterr en 1853, mais Hallidie resta en Californie comme prospecteur. Après quelques succès insignifiants comme chercheur d'or, il commença à mettre sa connaissance de la mécanique en œuvre. En 1855, il arrangea un pont suspendu au dessus d'un canal ouvert. En 1856 il installa un système de transport par câble pour une mine à American Bar. Devenu familier avec l'industrie du câble d'acier il vint à San Franciso et créa une petite entreprise de câble d'acier. Il divisa alors sont temps entre l'usine et la conception de ponts suspendus et de système de transport miniers. En particulier il breveta, en 1867, le « Hallidie Ropeway », un système pour sortir le minerai des mines. Ce système permettait agripper et de dégripper des godets sur un câble sans fin.

Il commença alors à instaler ses lignes de Cable Car. Après avoir considéré un moment la ligne de California Street, il jeta finalement son dévolu sur Clay Street. Et le 1er août 1873, débuta l'exploitation du Clay Street Hill Railway.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne malletslm

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 2255
    • galerie H0m sur flickr
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0m, H0e
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #23 le: 27 décembre 2020, 00:05 »
Merci pour cette petite "remise à niveau" théorique ! ;)


Je réalise tout-à-coup qu'une évocation en modèle réduit de l'éphémère "cable-car" de Belleville (dont il existe quelques photos, de mémoire, dans le monumental livre de Jean Robert sur les tramways parisiens) créerait vraiment la surprise avec son décor typiquement parisien du début du siècle...
Jean Michel

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #24 le: 27 décembre 2020, 13:38 »
Certes, certes.
Mais les documents ne sont pas nombreux : quelques cartes postales sur Wikipedia, l'article dans le Magasin Pittoresque de 1890 (sur Gallica) à partir de la page 318 (322 si on télécharge le bouquin en pdf), je n'ai pas trouvé plus.
Comme l'exploitation s'est terminée en 1924, il faudrait faire de l'archéologie des bâtiments pour recréer l'ambiance.
Un projet intéressant mais pas pour le défi Gemme, l'échéance est trop courte.
Chris (31) Humbert - Toulouse

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #25 le: 28 décembre 2020, 19:26 »
Bizarre, j'avais écrit un post et je ne le retrouve pas  >:(
Aurais-je oublié de le sauvegarder ???
Bon, je le réécrit !

La nuit porte conseil paraît-il…
Mais parfois ce sont de mauvais conseils.
C'est comme ça que je me suis réveillé ce matin avec dans l'idée une grosse modification de mon projet.
Plus de California Street, mais un Faubourg du Temple à Paris vers 1920.
Cela me permettrait de revenir à mes premières amours (voir mon module Le Quai Savin) et d'avoir un décor beaucoup plus animé que celui de San Francisco.
Bien sûr il n'y aura plus de plaque tournante, mais il pourra y avoir beaucoup de monde, des charrettes et peut-te un fiacre dans la rue.
La mécanique ne changera pas, sauf qu'elle sera beaucoup plus simple.

Je vais arrêter de tergiverser et voir ce que je peux tirer de la palanquée de cartes postales que j'ai récupéré sur le ouèbe.
À bientôt donc pour de nouvelles élucubrations.
Chris (31) Humbert - Toulouse

Hors ligne oursduluberon

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 1619
  • Echelle(s) pratiquée(s): HOe, 0e, 0m
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #26 le: 29 décembre 2020, 08:59 »
Ça me semble être une bonne idée 👍👍👍.
On attend la suite avec impatience et gourmandise.
Le problème sur cette terre, c'est que les autres sont trop nombreux (Louis Scutenaire)

Hors ligne pelican

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 590
    • Petit train de la Scarpe
  • Echelle(s) pratiquée(s): du 1/1 au 1/220
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #27 le: 29 décembre 2020, 11:07 »
Il n'y a que les ... qui ne changent pas d'avis   ..  ;)
Ah ... Paris  ... le quai Savin ... on va suivre  ...  ;D
Petit train de la Scarpe :https://www.cfvs59.com/

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2096
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #28 le: 29 décembre 2020, 12:16 »
Chris, ton traité parle t-il du métro circulaire souterrain de Glasgow, initialement à traction à cables (un pour chaque sens), et de ses fameuses voitures peintes d'un seul côté (Écosse oblige)?

Je note que la ligne de Belleville était à voie normale. Pour ma part, ça ne me gène pas, mais d'autres pourraient en prendre ombrage. 
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

En ligne chris31

  • Membre contributeur
  • ****
  • Messages: 873
  • Echelle(s) pratiquée(s): H0e, On12, Sm, etc
Re : Défi GEMME 2021 - California Street
« Réponse #29 le: 29 décembre 2020, 12:56 »
JP, il y a juste, comme pour le tramway funiculaire de Belleville qu'une mention dans les Known foreign installations :
Citer
GLASGOW, SCOTLAND
District Subway Co. 1897-1935, 6,6 miles
4'-0", single-jaw side grip
Il est également fait mention d'une installation à Edimburgh, nettement plus longue puisque faisant 25,8 miles.
Chris (31) Humbert - Toulouse