Auteur Sujet: bloquage des roues sur les axes  (Lu 963 fois)

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2251
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
bloquage des roues sur les axes
« le: 14 février 2021, 11:33 »
J'ai été confronté plus d'une fois à la difficulté de caler une roue sur un axe lisse, quand l'emmanchement est un peu faible.
Le problème est particulièrement crucial pour des roues accouplées de locomotive à vapeur, qui ont tendance à se désaligner à la première contrainte.
J'ai ainsi renoncé à utiliser le châssis d'une Decauville LSL, et j'ai quelques difficultés avec celui de ma Pacific indochinoise, bien que l'embiellage ne soit que cosmétique et ne nécessite pas un "quartering" parfait.
La cyano, si elle bloque un temps la roue, ne résiste pas à la contrainte, surtout si le voile de la roue est en plastique "incollable", ou s'il y a une bague d'isolation.

Y a-t-il une technique "miracle"?
« Modifié: 14 février 2021, 14:51 par tyrphon »
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/

Hors ligne netmetrique

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2772
    • Site Netmetrique
  • Echelle(s) pratiquée(s): Om
Re : Calage des roues sur les axes
« Réponse #1 le: 14 février 2021, 12:18 »
Pas de technique miracle, mais une astuce qui marche...

Les colles classiques style cyanoacrylate (Cyanolit et consœurs) fonctionnent d'autant mieux que les jeux sont les plus faibles et je me souviens d'une publicité d'il y a une trentaine d'années dans laquelle un crochet de grue coupé et les deux parties soigneusement polis miroir puis recollés avec une goutte de colle permettait de soulever un éléphant.... On pourrait donc penser que le collage d'une roue sur un axe de roue, généralement bien poli voire également nickelé, fonctionne bien. L'expérience m'a montré qu'il n'en est rien, la colle lâchant généralement au niveau de l'axe. Si on veut que cela tienne il est préférable que l'axe présente au contraire une certaine rugosité. D'ailleurs, les notices techniques Loctite ne donnent de valeur pour les valeurs de résistance au cisaillement et à la traction que pour des aciers préalablement sablés.
 
Pour renforcer l'assemblage, il va donc être nécessaire d'apporter une rugosité à l'axe. Il est sans doute possible pour ça de donner un coup de papier de verre, mais le plus simple et ce que je fais habituellement est de rouler la partie de l'axe qui sera collée sur une lime grossière en appuyant fortement. On créé ainsi un moletage qui non seulement améliorera la prise de la colle, mais en plus viendra pénétrer légèrement dans la matière plastique de la roue.
 
De plus, plutôt que d'utiliser de la cyano classique, on peut utiliser une colle de type frein filet tel que la Loctite 262. La prise complète est assez longue (24 heures) mais après l'assemblage est quasiment indémontable, celui ne pouvant être effectué qu'en chauffant à plus de 280 degrés !
Bernard Marchand
Site Netmetrique

Hors ligne tyrphon

  • Administrateur
  • Membre contributeur
  • *****
  • Messages: 2251
    • http://www.tyrphon-trains.fr/
Re : bloquage des roues sur les axes
« Réponse #2 le: 14 février 2021, 14:56 »
Patrick et moi te remercions.

La discussion sur les décalages des contre-manivelles a été envoyée sur un autre fil.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont

http://photos.tyrphon-trains.fr/