Les Forums du GEMME

Le modélisme à voie métrique et étroite => Les modèles du GEMME => Voitures Carel et Fouché en Om/Oe => Discussion démarrée par: netmetrique le 21 septembre 2018, 17:58

Titre: Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 21 septembre 2018, 17:58
Dans le fil consacré à la fabrication de voitures Carel et Fouché en Om (http://forums.gemme.org/index.php/topic,1458.0.html), la possibilité de concevoir un modèle du GEMME avait été évoqué. C'est effectivement un vieux projet qui traîne dans les cartons depuis de nombreuses années, un modèle à coût le plus serré possible permettant au plus grand nombre d’acquérir et construire une rame réaliste à mettre derrière la Corpet.
   
Le projet avait été un peu mis en sommeil depuis le mois d'avril, mais mon retour sur Paris m'a permis d'avancer un peu.
   
Reprenons un peu le cahier des charges. Comme il s'agit de faire un matériel bon marché, il s'agira forcément d'un modèle simplifié par rapport au projet cité ci-dessus, ne serait-ce que pour en diminuer au maximum le temps de montage. Aussi :
     
Point important, le modèle devra pouvoir être adapté aussi bien à l'écartement Om classique de la NEM (22,5 mm), que de l’écartement à l'échelle (23 mm) que à l'cartement O2 (16,5 mm).   
J'oubliai, le modèle pourra être facilement modifié pour disposer d'une suspension trois points pour ceux qui le souhaitent !
   
Le modèle utilisera des roues du commerce, même s'ils elles ne sont pas tout à fait conformes.
   
Globalement, diverses technologies seront mis en jeu, bien que certaines ne soit pas encore exactement définies, dépendant entre autres du nombre de modèle qui seront produits.
   
Comme le modèle se devra d'être parfaitement fonctionnel, un châssis en laiton photogravé a d'ores et déjà été retenu. Les pièces d'accastillage seront en fonderie bronze, seule technologie permettant des tirages de qualité dans les nombres d’exemplaires envisagés. De plus ces pièces sont communes et pourront être réemployées pour le projet de fourgon de Michel Massot. Quant à la caisse, plusieurs techniques sont envisageable et sont encore en cours d'étude.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 21 septembre 2018, 18:26
Et maintenant quelques vues de l'étude en cours :   
     
[attachimg=1]   
   
   
[attachimg=2]
     
Et le même en 16,5
   
[attachimg=3]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 22 septembre 2018, 01:28
C'est prometteur ...

   
... mon retour sur Paris m'a permis d'avancer un peu.

Ça y est, tu as repris tes quartiers d'hiver ...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: oursduluberon le 22 septembre 2018, 09:02
Tout ceci est très intéressant :) :) :)

Gérard
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 22 septembre 2018, 09:22
Bravo, ça prend forme! Le retour à la capitale n'est pas trop difficile? ;)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 22 septembre 2018, 10:04
Ça y est, tu as repris tes quartiers d'hiver ...
     
Bravo, ça prend forme! Le retour à la capitale n'est pas trop difficile? ;)
   
   
Eh oui, dur retour à la réalité parisienne après une absence de près de six mois. Retour d'autant plus difficile que justifié par des déplacements à l'étranger... qui ont tous été annulés au dernier moment !
   
Enfin, je me console en me disant que cela me permet de reprendre un peu d'activité ferroviaire.
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Robert Goyvaerts le 22 septembre 2018, 15:05



Je sais exactement ce que tu veux dire.... Après six mois dans les Bois de la Dordogne, retour dans mon atelier en Belgique.

Très prometteur le projet. Je serai preneur !! Merci pour ton travail Bernard
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 22 septembre 2018, 18:05
Tu as laissé les ceps Robert, pas possible.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 22 septembre 2018, 18:33
Tu as laissé les ceps Robert, pas possible.
   
Les ceps ou les cèpes (Dordogne oblige) ?
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 22 septembre 2018, 20:43
Mon esprit est resté dans le Médoc.....mais dans mon message, c'était de champignons dont je voulais parler
Dans le Médoc un Cèpe, c'est aussi un béret......
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 23 septembre 2018, 21:44
Le projet avance doucement, sur la base de la caisse déjà étudiée précédemment...
   
[attachimg=1]
   
Malheureusement, comme rien n'est simple dans le monde informatique, il ne m'est pas possible en l'état de modifier cette précédente étude et je vais devoir complètement redessiner les pièces. Plusieurs journées de travail en perspective !
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Robert Goyvaerts le 24 septembre 2018, 11:51
Bon courage ! Tout ca est loin de mon ' Comfort Zone' comme on dit . :)
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Franco Verzetti le 24 septembre 2018, 13:14
Mon esprit est resté dans le Médoc.....mais dans mon message, c'était de champignons dont je voulais parler
Dans le Médoc un Cèpe, c'est aussi un béret......

L'essentiel est que trop "esprit" du Medoc ne soit pas resté dans toi  ;D
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 24 septembre 2018, 14:59
Bon courage Bernard, comment cela se fait que rien ne soit récupérable?? :( Tu as changé de logiciel, les fichiers de base ne sont pas "compatibles"?
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 24 septembre 2018, 17:30
Bon courage Bernard, comment cela se fait que rien ne soit récupérable?? :( Tu as changé de logiciel, les fichiers de base ne sont pas "compatibles"?
   
Problème de perte de liens du fait de références rompues par rapport au fichier original qui avait servi pour faire les épures 
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 26 septembre 2018, 21:53
Le dessin de la caisse se poursuit. Pas mal d'interrogations quant aux menus détails comme le couvre-joints. Je possède pas mal de photos des exemplaires du MTVS. Mais comment savoir ce qui est vraiment d'origine et ce qui a été mis par le MTVS lors de la restauration ? De plus mes photos mélangent allègrement les TIV et les Sarthe, sans possibilité de savoir souvent si les photos ont été faites sur les unes ou les autres. Je me console en me disant que ce ne sont que des points de détails que cela reste en tout état de cause plausible.
   
[attachimg=1]
   
Et comme l'ami Michel a trouvé que le système de freinage manque un peu de relief, j'ai modifié les chapes de tirant de frein. En A, la plaque sortant de gravure ; en B, les épaisseurs obtenues en rabattant certaines parties et en C le même après élimination de traits de pliures.
   
[attachimg=2]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 27 septembre 2018, 00:02
Bravo Bernard, ça change complètement l'aspect, et est beaucoup plus réaliste!
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 05:51
Plus réaliste ..... et plus solide pour les barres de liaison ... Mais il faut que tu fasses la pièce symétrique.....il me semble au réveil... :(
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 27 septembre 2018, 09:11
Plus symétrique ?? ::)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 11:18
y a des freins des 2 cotés ...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 13:05
Un des avantages de la conception informatique, c'est que dès que tu as dessiné une pièce, la symétrique se crée toute seule d'un clic.
   
[attachimg=1]
   
Compte tenu du cahier des charge qui est de faire un modèle simple, j'ai volontairement choisi de ne pas mettre d'épaisseur à l'intérieur des chapes, celle-ci serait de toute façon pas, ou du moins peu, visible.
   
Quant à épaissir le tendeur comme le suggère Michel, je préfère limiter quand même l'origami métallique pour des pièces qui sont déjà à la limite de possibilité de la photodécoupe.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 14:09
la première fois où j'ai vu tes dessins c'était sur mon portable...donc pas très clair . d'ailleurs dès que je suis passé sur mon PC , j'ai compris la philosophie du concepteur et j'ai supprimé de suite cette partie de mon message....
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 14:13
Ce qui est certain c'est qu'il faudra insister dans la notice que les deux pièces sont symétriques pour bien respecter les sens de pliage...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 15:25
C'est pour cela que j'avais pensé à la solution que je t'ai proposé était plus simple
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 16:15
Je n'aime pas la soudure l'une sur l'autre de pièces longues gravée à mi-épaisseur car il est difficile de le faire sans que des déformations se produisent. De plus cela demande pas mal de limages qu'il est délicat de réaliser de façon bien droites.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 16:22
Faudra regarder la faisabilité...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 27 septembre 2018, 19:01
Perso, Bernard, je trouve la technique du pliage est relativement efficace (surtout si on à une SRE!!!), et quand elles sont percées c'est encore plus simple, et c'est le cas des sabots de frein, je crois???
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Y le 27 septembre 2018, 19:09
Perso, Bernard, je trouve la technique du pliage est relativement efficace (surtout si on à une SRE!!!), et quand elles sont percées c'est encore plus simple, et c'est le cas des sabots de frein, je crois???

Je pense aussi que bien des kits  gagneraient à utiliser ce genre de technique, par exemple pour les lames de suspensions ;)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 22:08
Personnellement, je ne suis pas un fana des ressorts réalisés par un empilement de pièces photodécoupées représentant l'ensemble du coté du ressort jusqu'à l'obtention de la largeur totale souhaitée. Cela demande un gros travail à la lime pour obtenir des états de surfaces satisfaisant au dessus et au niveau de chaque lame. Avec toujours le risque de voir des lames d'épaisseur pas constante, voir même disparues si les épaisseurs sont mal positionnées.. Je préfère faire un empilement de lames indépendantes, à l'instar de la la réalité, le positionnement étant assuré soit par un trou au centre des lames, soit encore par un léger évidement des lames pour insérer la frette de solidarisation des lames (http://forums.gemme.org/index.php/topic,1458.msg19887.html#msg19887).
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 22:47
Le trou et la frette ....car le trou tu peux y mettre un boulon.... :-\
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 22:51
Encore un utilisateur de bretelles avec une ceinture....
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 septembre 2018, 23:00
Mon expérience de ressorts avec une frette m' a amené à utiliser une tige traversant les lames pour souder celles-ci entre elles avant de souder la frette


Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 septembre 2018, 23:19
Tu peux très bien te passer du trou de centrage et du boulon si tu prévois des encoches au niveau des lames.
   
[attachimg=1]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 03 octobre 2018, 10:48
Je tenais absolument à ce que les essieux soient facilement démontable pour rendre plus aisé la maintenance et la mise en peinture après test de roulement. La solution de jouer sur l'élasticité des plaques de garde, telle qu'effectué par exemple sur les wagons LocoDiffusion, ne m'a jamais satisfait car on peut facilement dépasser la limite d'élasticité du laiton lors de l'opération, le bon positionnement des essieux devenant alors un peu problématique.
   
Sur la version que j'ai présenté précédemment, les plaques de garde étaient positionnées par des tenons mortaises et fixées chacune par deux vis (donc huit par voiture). Malheureusement, ces vis étaient peu accessible, en particulier celles situé à l'aplomb des patins de frein.
 
Dans la nouvelle version, le positionnement est toujours assuré par tenon/mortaise, mais la base des plaques vient sous glisser sous un pli du châssis en laiton.
   
[attachimg=1]
   
   
[attachimg=3]
   
Malheureusement, les vis auto-taraudeuses les plus courtes que j'ai pu trouvées font trois millimètre de long et dépasseront donc de la surface du plancher. Cela ne sera pas trop visible car situé sous les sièges, mais il y aura toujours également la solution de meuler la partie qui dépasse.
   
[attachimg=2]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 03 octobre 2018, 11:12
Astucieux ...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 03 octobre 2018, 11:14
La modélisation de la caisse se poursuit également doucement. Ce sont parfois les pièces apparemment les plus simples qui demandent le plus de temps. Ainsi, la modélisation de la toiture a pris presque une journée !         
Ce n'est pas tant la modélisation elle-même, mais la nécessité de faire des pièces qui respectent des règles permettant leur tirage ultérieur tel que des angles de dépouille.   
[attachimg=1] 
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 03 octobre 2018, 11:44
Autre exemple d'activité chronophage, la recherche de certaine pièces détachées.   
Les gardes corps des voitures possèdent à leur base des supports (en espérant que ceux-ci soient d'origine et pas un rajout du MTVS...)
   
[attachimg=1]
   
Je n'ai pas trouvé ces pièces disponibles au 1/43,5ème . Le décolletage de ces pièces, trop onéreux, n'étant pas réaliste, j'ai recherché des alternatives :
   
   
[attachimg=2]
       
Je pense que vous aurez compris que c'est la solution C qui a été finalement retenue.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 03 octobre 2018, 16:25
Comme indiqué au début de ce fil, les parties directement visibles seront traitées avec le maximum de détails et de finesse. Aussi un certain nombre de pièces seront des tirages en bronze à la cire perdue. D'autant plus que ces pièces pourront être utilisés pour d'autres modèles.
   
Les tampons (bien entendu fonctionnels) :
   
[attachimg=1]
   
Le mécanisme de frein à vis et les boites d'essieu :
   
[attachimg=2]


Ou la marmite de frein à vide :
   
[attachimg=3]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Y le 04 octobre 2018, 17:41
Belle avancée Bernard :) :)

à bientôt,
Yvan
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 04 octobre 2018, 18:45
Beau boulot Bernard!
Comment est fixée la tige de couplage entre les deux plaques de garde, si celles ci sont démontables??
Tes embases de balustrades, cela va être très, très fin! En IIm je me suis "contenté" d'un petit morceau d'isolant de fil électrique......
Mais on à pas les mêmes valeurs ....... :D
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 04 octobre 2018, 19:08
Comment est fixée la tige de couplage entre les deux plaques de garde, si celles ci sont démontables??
 
   
Bien vu ! Je m'en suis aperçu en rédigeant le message. J'ai pensé qu'il suffirait de ne souder le tirant que d'un seul coté, voir ne pas le souder du tout, les tirants étant de toute façon insérer dans des trous
   
Tes embases de balustrades, cela va être très, très fin! 
   
La partie tubulaire fait 1 mm de diamètre extérieure quand même. Chacun sera libre des la mettre ou pas. De toute façon le coût n'est vraiment pas très important, même s'il y a quand même 20 pièces par voiture.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 08 octobre 2018, 18:30
Le bout du tunnel commence à apparaître même s'il y a encore un certains nombre de points à voir, en particulier la suspension et les attelages (mais une première version des pièces de fonderie existent sur le disque dur).
   
[attachimg=1]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: tyrphon le 08 octobre 2018, 19:08
Si ça peut t'aider, voici une photo d'une des deux voitures préservées avec leur châssis d'origine, entreposées à Cappy au début des années 70.

[attachimg=1]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 08 octobre 2018, 19:19
Superbe modélisation, ça me bluff toujours :o, on dirais une photo! Bravo!
Bon maintenant la mixte, 1ere/2eme :D
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 08 octobre 2018, 21:08
Si ça peut t'aider, voici une photo d'une des deux voitures préservées avec leur châssis d'origine, entreposées à Cappy au début des années 70.
Merci Jean-Pierre pour cette photo.
   
La grande différence par rapport au modèle que j'ai dessiné concerne les marchepieds, à deux marches sur mon modèle, conformément au voitures actuelle Sarthe et TIV du MTVS, à une seule marche sur ta photo. La version à une marche correspond d'ailleurs au diagramme de ces voitures dans le livre de Wagner sur les tramways de la Sarthe.
     
Une modification lors de la restauration des voitures pour en faciliter l'accès ?
   
La forme des marchepieds semble également confortée par les rares photos dans le bouquin de Wagner, mais au format timbre poste ( >:( >:( >:( Quand les éditeurs se décideront-ils à inclure dans les ouvrages des fac-similés de documents et des photos de tailles suffisantes pour être exploité par les modélistes ! >:( >:( >:( )
   
La forme de ces marchepieds est par ailleurs légèrement différente et la largeur de la plateforme au droit des marchepieds plus large sur ta photo.
     
Je ferai une autre version des marchepieds et soumettrai la différences à votre jugement
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 09 octobre 2018, 13:38
Allerté par la photo de Jean-Pierre, et conforté par divers documents que Michel m'a fait parvenir hier, il semble établi que le MTVS, dans sa restauration, ait modifieé les marchepied pour faciliter l'accès des voitures au public en passant les marchepied 'une marche initialement à deux marches.
   
Les monteurs auront donc le choix lors du montage entre la version "historique" d'origine (à droite sur la photo ci-dessous), ou la version "musée" avec des marche-pieds à deux marches (à gauche sur le photo).
   
[attachimg=1]
       
... on dirais une photo! Bravo!
   
Un peu longue à sortir quand même ! Plus de treize minutes de temps calcul sans les vitrage (à gauche), mais plus de une heure dix minutes si on intègre les vitrages avec la transparence (à droite)....
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 09 octobre 2018, 13:42
Belles images
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: frankdestouesse le 09 octobre 2018, 13:51
Beau travail Bernard, et parfaitement expliqué comme d'hab'.

Si j'avais à choisir ... incontestablement la version d'origine !
Les supports de marches arrondis s'harmonisent bien mieux avec le léger galbe de la caisse plutôt que les "équerres" visuellement pesantes et moches de la version touristique (ça n'est que mon point de vue).
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Alain Geyssens le 09 octobre 2018, 14:02
Je suis du même avis que Frank, la version d'origine est beaucoup plus équilibrée par rapport à l'ensemble de la voiture.
Félicitation pour ce beau travail !
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 09 octobre 2018, 14:45
Oui, mais pour le "touristique", peut être n'avaient ils pas le choix en fonction des "normes" de transport public?? ::)
Il y a une très forte probabilité que l'espacement des marches soit "normé".......
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 09 octobre 2018, 15:20
Juste à titre indicatif.....sur le TLC qui ont un matériel de même origine (...c'est le même groupe que les TIV)  la première marche est à 445mm du dessus du rail. Alors avec une petite couche de ballast....je vous laisse deviner ce que ça peut faire comme hauteur...Heureux temps où la galanterie masculine pouvait s'exprimer
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: tyrphon le 09 octobre 2018, 16:02
A mon avis, elle peut toujours s'exprimer... avec préavis ;D.
Et une solide matrone (ou sportive) peut toujours hisser son petit (ou gringalet de) mari! Il serait temps d'instaurer également la galanterie féminine! ;D ;D
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 09 octobre 2018, 18:29
C'est vraiment très, très beau comme dessin, superbe, on s'y croiraient ??? :P
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Franco Verzetti le 09 octobre 2018, 20:46
A' mon avis la version historique a juste un peu plus de "legeresse", je serai pour celle ci  :)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 09 octobre 2018, 21:29
Bien d'accord avec vous tous, je préfère également la version historique. Mais comme je l'ai dit, et s'il y a assez de place sur la plaque de photogravure, je mettrai les deux versions. Libre à chacun de choisir celle qui lui plaira....
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 09 octobre 2018, 23:49
Beau travail, Bernard ! J'admire ta maitrise du dessin 3D ...

Et je suis comme tout le monde, je préfère les marchepieds de la version d'origine.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: tyrphon le 10 octobre 2018, 00:12
Idem!
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 10 octobre 2018, 14:46
Initialement, j'espérai pouvoir conserver comme sur l'original une barre de traction continue reliant les deux crochets d'attelage. Malheureusement, cela n'est pas possible en raison de la présence au centre du châssis de la plaque d'articulation de l’articulation trois points (qui doit impérativement être au centre). D'autre part, dans l'option écartement 16,5 mm, il est impératif de ramener vers le centre de la voiture la marmite du frein à vide qui se situe alors juste à l'endroit ou devrait être le ressort unique liant les attelage au châssis !
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
Exit donc la barre de traction, et chaque crochet d'attelage sera muni de son ressort. L'articulation du crochet dans une chape permettant une certaine rotation de crochet a cependant été conservé. Les manilles qui seront utilisées étant des Romford, j'en ai profité pour utiliser les ressorts et les goupilles fendues fournis avec les attelages.
   
[attachimg=3]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 10 octobre 2018, 19:09
Comme dans la réalité, éternel problème de compatibilité d'attelages entre les diverses compagnies ...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 10 octobre 2018, 19:27
Comme dans la réalité, éternel problème de compatibilité d'attelages entre les diverses compagnies ...
   
Là, c'est encore plus compliqué, il faire une voiture qui puisse circuler aussi bien en voie métrique qu'en voie de 76, et tout ça en ne changeant que les essieux. Pas seulement une modification des attelages.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 10 octobre 2018, 20:00
et faisant une lumière autour du pivot de l'essieu.... :)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 13 octobre 2018, 12:12
La modélisation est maintenant terminée. Des modifications (légères) sont encore possibles, mais le dessin des pièces va déjà permettre de faire une première consultation auprès des entreprises pressenties pour réaliser les diverses pièces.
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
[attachimg=3]
     
[attachimg=4]
   
La photo suivante compare le modèle à la photo postée par Jean-Pierre, les deux étant sous des angles de prise de vue sensiblement identiques.
   
[attachimg=5]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 13 octobre 2018, 12:41
Y a pas de pièces pour l'équerrage du châssis.... :'( :'( :'(
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 13 octobre 2018, 12:53
La création de la plaque de photogravure va être facilitée par le fait que les pièces ont été dessinées en même temps sous leur forme définitive et sous la forme mise à plat directement utilisable pour former la plaque.
   
[attachimg=1]
   
Certains ajustages seront cependant encore nécessaires et faisable uniquement à la réception des premières pièces de fonderie.
   
En effet les pièces de fonderie subissent un retrait entre le modèle maître et la pièce définitive. Ce retrait est variable en fonction de la nature de l'alliage, de la température de coulée, etc... On essaye de compenser ce retrait en réalisant des maîtres modèles légèrement plus grand que les pièces définitives souhaitées. Pour la plupart des pièces la variation du retrait peut être négligé, mais pour les pièces longues comme les ressort de suspension de légère différences de longueur de l'ordre de quelques dixièmes de millimètres sur la distance des picots de centrage sont possibles. La position des perçages sur le longerons sera donc corrigée avant réalisation de la photogravure en fonction des pièces finales de fonderie.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 13 octobre 2018, 12:55
Y a pas de pièces pour l'équerrage du châssis.... :'( :'( :'(
De quel équerrage parles-tu ? La base du châssis est une plaque de laiton (donc indéformable) et rectangulaire avec de beaux angles droits par définition.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 13 octobre 2018, 13:47
Celui du châssis réel Carel et Fouché qui est réalisé par assemblage de profilés. Voici un plan extrait du Livre de C.Wagner sur les TS

[attachimg=1]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 13 octobre 2018, 14:39
Michel, tes minuscules équerres, sont sur le modèle de Bernard remplacées par une plaque complète de la surface du Wagon/Voiture! Beaucoup plus efficace et tout aussi invisible, sauf pour ceux qui regardent sous les jupes ....... ;D
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 13 octobre 2018, 14:46
Désolé, Michel, pas de gousset sur les photos que j'ai prises au MTVS !
   
Or je rappelle le cahier des charges :
   
  • Les parties non directement visibles lorsque la voiture est sur les rails seront complètement escamotées (en particulier le châssis),
  • Les parties peu visibles seront seulement évoquées,
  • Les parties directement visibles seront traitées avec le maximum de détails et de finesse.
     
   
Sur une des photos que j'ai prise sous le châssis, on voit clairement la poutrelles de contreventement, mais aucun gousset qui pourtant devrait d'apparaître. La qualité médiocre de la photo ne permet cependant pas de la poster ici.

De toute façon, pour ceux qui le souhaitent, il sera toujours facile de rajouter ces pièces en les taillant dans des chutes de la plaque de photogravure....
 
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 13 octobre 2018, 15:05
Je te crois....
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 15 octobre 2018, 13:34
Après établissement de la nomenclature, chaque voiture est actuellement composée de 74 pièces différentes, représentant en tout 236 pièces à assembler !
   
Soient en particulier :   
Auquel il conviendra d'ajouter deux essieux, les attelages à manille, divers longueurs de fil de maillechort et laiton, des vis et des rivets pour la base de garde-corps.
   
Pour les vitrages, compte tenu que toutes les vitres sont rectangulaires, le plus simple et le moins couteux sera de laisser le soin à chacun de les couper dans une feuille de plexy sur la base d'un gabarit fourni dans la notice.
   
Maintenant la phase "consultations" commence...

Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 15 octobre 2018, 14:27

La découpe laser du plexi peut être faîte en même temps que les découpes bois...même artisan
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 15 octobre 2018, 17:09

La découpe laser du plexi peut être faîte en même temps que les découpes bois...même artisan
   
Oui, mais cela a un coût. Et quand quelques coups de cutter peuvent faire la même chose.... N'oublies pas que l'objectif est d'essayer de faire un modèle facilement accessible, donc d'en minimiser le prix.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: tyrphon le 08 novembre 2018, 16:11
Je viens de retrouver mes photos couleurs des exemplaires entreposés à Cappy avant leur restauration au MTVS.

[attachimg=1]

[attachimg=2]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 08 novembre 2018, 16:42
Hourra, vive kodachrome ;)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 08 novembre 2018, 18:17
J'aime bien la couleur autorail, rouge et crème ;), c'est quand même mieux que le jaune/orange Turbotrain....... ???
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: oursduluberon le 08 novembre 2018, 18:51
Hourra, vive kodachrome ;)
C'est pas de l'Agfacolor? :D :D :D
Titre: Re : Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 09 novembre 2018, 01:14
Hourra, vive kodachrome ;)
C'est pas de l'Agfacolor? :D :D :D

Ça me rappelle les réunions de photoclub il y a 40 ans ...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 10 avril 2020, 17:33
 Il y a bien longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles du projet. Il est vrai qu'il n'avance pas bien vite, très pris par les travaux dans la maison qui est devenu maintenant mon logement principal. Et surtout pas facilité par le fait qu'une bonne partie de mon outillage est toujours à Paris, le coronavirus ayant annulé tout rapatriement rapide...
 
Nous avons toujours pensé réaliser les modèles maîtres de la caisse en impression 3D, ces modèles maîtres étant utilisés ensuite pour la réalisation des moules pour les tirages ultérieurs en résine. Pour réaliser la caisse du de Dion, il y a près de 17 ans maintenant, nous avions fait appel à la sous-traitance pour cette phase. La diminution conséquente du prix des imprimantes type LCD-SLA m’ont permis de m’équiper d’un tel équipement il y a pas loin de 6 mois. Malheureusement, faute de temps, il était resté encore quasiment dans son carton. Confinement oblige, voici un peu plus de temps à lui consacrer et la caisse des voitures TIV-Sarthe à se mettre sous la dent. Ou plutôt sous le plateau.
 
Ce type d’imprimante est utilisé avec grand succès par les figurinistes. Mais dans le cas de pièces techniques, mes premiers essais ont paru assez désastreux comme vous pourrez le constater ci-dessous !
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
[attachimg=3]

Comme toute nouvelle technique l’apprentissage ne se fait pas en un jour. Mais comme dit l’adage c’est en forgeant qu’on devient forgeron.
   
La plus grosse difficulté de l'impression 3D est le positionnement adéquate des pièces et celui des supports. Il existe certes des logiciel qui permettent de réaliser automatiquement ces opérations.
 
 
[attachimg=4]
   
Malheureusement, si l'allure générale des pièces obtenues est très satisfaisant, il n'en est pas de même en ce qui concerne le respect des contraintes dimensionnelles.
   
[attachimg=5]
   
Désolé pour la qualité très médiocre des photos, mais mon appareil photos adoré vient de ma lâcher après 12 ans de bons et loyaux services. Pas facile de faire une mise au point correcte avec le petit appareil de poche de mon épouse qui ne veut faire que ce qu'il veut, ce qui n'est bien entendu pas ce que je veux moi !
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 10 avril 2020, 17:50
Heu....c'est la version panier à salade.... ça donne à ton jardin un petit air de Futuroscope...  :-\ :-\ :-\
Oui, mais le problème c'est que le flan est trapézoïdal avec en gros 1 mm de différence .
Par contre l'état de surface est bon.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 10 avril 2020, 17:59
Heureusement, une bonne analyse du processus d'impression permet de s'en sortir et voici les pièces finalement obtenues : 
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
La toiture qui est malheureusement trop longue pour les capacités de la machine doit être réalisée en deux pièces identiques qui sront collées entre elles :
   
[attachimg=3]
   
[attachimg=4]
   
Il ne reste plus qu'ouvrir complètement les fenêtres et  supprimer le pied. Malheureusement, mon petit outillage est resté à Paris (je n'ai même qu'un gros cutter très adapté au bricolage de la maison mais beaucoup moins à une activité de modéliste !). Je n'ai à ma disposition que ma scie à chantourner de menuiserie et j'ai peur que les dents les plus fines soient encore trop grosses !
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Franco Verzetti le 10 avril 2020, 19:59
Pour etre des premiers essais me paraissent bien reussis.  :)
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 10 avril 2020, 20:45
Pas mal du tout. L'état de surface semble très bon. Bon maintenant les pièces vont être confinées
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: chris31 le 29 avril 2020, 19:53
Sais tu mon ami, que Jean-Pierre et moi nous sommes aperçu que  nous avions dans nos poches un APN de très bonne qualité : nos smartphone.
Je n'ai qu'un iPhone 7, mais, comme il est habituellement sur mon bureau/établi, je m'en sers pour faire les images illustrant mes travaux : 1423 x 1067 pixels, que je ramène à 800 x 600 pour le forum. Mon Canon me donne du 1829 x 1220, à peine plus.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 mai 2020, 12:11
Je me demande si je ne vais être amené à changer le titre en "L’apprentissage d'un imprimeur 3D" !
   
Comme une remontée sur Paris pour aller, entre autre, chercher mon outillage, n'est pas encore à l'ordre du jour, je me suis décidé à me racheter via internet scie Bocfil et cutters pour avancer un peu. J'ai ainsi pu préparer les futurs modèle maître de la caisse.
 
A priori, après avoir détaché les pièces à la scie Bocfil (ce sont les lames les plus fines que j'ai ici) et ouvert les fenêtres cela n'a pas l'air mal sorti.
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
       
Mais un examen plus attentif et surtout un essai de montage ont refroidi mon enthousiasme !
 
[attachimg=3]
   
[attachimg=4]
         
Les cotés présentent une déformation locale (en trait bleu sur la première photo) qui en empêche le montage sur les faces avant et arrière. De plus, l’élimination des supports au niveau des fenêtres est délicat car il ont eu tendance à déborder sur la feuillure. Alors sauf à faire jouer la fraise de dentiste...
       
De même, les éléments qui doivent constituer la toiture se sont déformés (lors du post-traitement aux UV ?) et présentent un ventre au milieu (deuxième photos).
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 mai 2020, 12:38
Comme pour contrebalancer les contraintes, le mieux est généralement d'associer une pièce à son symétrique, comme les pièces présentant des défauts sont en nombre pair dans le modèle, j'en ai profité pour revoir la structure des pièces en impression.
   
D'abord les faces latérales :
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
 
Les deux demi-toitures :
   
[attachimg=3]
   
[attachimg=4]
   
Et pendant que j'y étais, j'ai également ajouté les banquettes que je n'avais pas encre tirées :
   
[attachimg=5]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 mai 2020, 12:48
Après avoir été transformées en poulailler et autre cabanes de jardin, les voilà en version moucharabieh .
 L'état de surface est brut de tirage, c'est excellent ... maintenant quelques coups de bocfil...
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 mai 2020, 13:54
Après élimination des supports et ouverture des fenêtres. Ceci est effectué simplement à la Bocfil et à la lime fine. La résine, dure et cassante une fois post-traitée n'aime pas beaucoup le cutter.
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
Les deux demi-toitures sont assemblées avec deux points de colle cyanoacrylate, puis le collage est renforcé en infiltrant de la résine dans la faible fente avant repassage aux UV. On obtient ainsi une véritable soudure avec le même matériau d'apport que celui des pièces. Le dessus a juste nécessité ensuite un rapide ponçage avec du papier à l'eau. La jointure devient alors pratiquement invisible (en réalité beaucoup moins que sur les photos).
   
[attachimg=3]
   
[attachimg=4]
   
En même temps que les banquettes, j'en ai profité par mettre les pieds coniques qui devraient cependant sur le modèle définitif être sous la forme d'un tige cylindrique de polystyrène pour diminuer les coûts compte tenu qu'il seront quasi invisibles.
   
[attachimg=5]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 27 mai 2020, 13:59
Impressionnant !!
Mais un doute m'a pris.....? Et en recherchant dans la bible des TS de Cl. WAGNER. Je trouve bien, P.153 et c'est encore plus flagrant P.150 une photo, qui confirme que les deux extrémités étaient identiques, et que donc, il une lanterne d'éclairage à G et une à D. Tu aurais donc pu t'économiser l'effort d'en dessiner deux différentes! Bien que j’imagine bien que par la magie du copier coller, l'une a servit de base à l'autre.
Mais le résultat reste magnifique.
Amicalement.
J-J
------------------
Et bien non, c'est bon, je n'ais pas fait attention que les 2 photos montraient, l'intérieur et l'extérieur.......... :-[
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 mai 2020, 14:06
Je dirais même plus ... Très impressionnant et très impressionné.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 mai 2020, 14:26
Et viens maintenant le test final du montage.
 
Les flancs et faces sont assemblées à la colle cyanoacrylate, et la toiture pour l'instant juste posée. Tous se monte sans aucun problème. Il reste juste une très légère fente aux liaisons entre faces et flancs que je corrigerai pour le tirage final :   
   
[attachimg=1]
   
[attachimg=2]
   
[attachimg=3]
   
Les banquettes sont formées par pliage après un rapide passage dans de l'eau à 70-80°C pour ramollir la résine. La jointure est confirmée par quelques points de colle. Par contre, une petite erreur: les pieds ne sont pas collés tout à fait droit....
   
[attachimg=4]
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 27 mai 2020, 19:13
Impressionnant !!
Mais un doute m'a pris.....? Et en recherchant dans la bible des TS de Cl. WAGNER. Je trouve bien, P.153 et c'est encore plus flagrant P.150 une photo, qui confirme que les deux extrémités étaient identiques, et que donc, il une lanterne d'éclairage à G et une à D. Tu aurais donc pu t'économiser l'effort d'en dessiner deux différentes! Bien que j’imagine bien que par la magie du copier coller, l'une a servit de base à l'autre.
Mais le résultat reste magnifique.
Amicalement.
J-J
------------------
Et bien non, c'est bon, je n'ais pas fait attention que les 2 photos montraient, l'intérieur et l'extérieur.......... :-[

   
 :D Mais il faudrait changer de lunettes mon cher Jean-Jacques... :D
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: mlm le 27 mai 2020, 19:18
Le résultat l'a hypnoptisé.  ::) ::) ::) ::) ::) ::) ::) ::)
Réveille toi Jean Jacques... Tu as une (des)  Mallet(s) à finir.  :-\ :-\ :-\
Entre autre
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Franco Verzetti le 27 mai 2020, 19:51
Très très beau!!  :)
Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JJB le 27 mai 2020, 21:22
 
 :D Mais il faudrait changer de lunettes mon cher Jean-Jacques... :D

Non, non, ce n'est pas un problème d'outils, mais juste une mauvaise utilisation de ceux-ci .... ;D
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Bernard JUNK le 27 mai 2020, 21:51
Beau travail, Bernard ... Belle maîtrise de tout ce processus.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: frankdestouesse le 28 mai 2020, 10:18
Bravo Bernard, tout cela est très instructif.
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Robert Goyvaerts le 28 mai 2020, 10:36
Impressionnant !!!!!  :o :o :o
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JGM le 10 décembre 2020, 15:40
Félicitations Bernard, une fois de plus pour ton travail et ton talent. Mais ce qui est un peu énervant chez ce garçon, c'est qu'il maîtrise toujours parfaitement la technologie qu'il utilise, avec des connaissances approfondies dans le domaine. Bien sûr, je blague mais je suis réellement bluffé. J'espère, Bernard, que ton installation en Béarn te laisse un peu de temps pour continuer ce beau projet.
Jean-Guy
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 10 décembre 2020, 16:11
.... que ton installation en Béarn te laisse un peu de temps pour continuer ce beau projet.

Pays basque ! Pas Béarn, ventredious ! Est-ce que je dis aux bretons qu'ils sont normands, moi !
 
Plus sérieusement, non, le projet n'a pas avancé. Je pourrais dire que covid, confinement, etc... C'est un peu vrai. Mais c'est surtout que j'ai été pas mal occupé ces derniers temps et peut-être aussi un peu de procrastination de ma part.

Titre: Re : Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: JGM le 11 décembre 2020, 22:28
Pays basque ! Pas Béarn, ventredious !
Pardon, je vais réviser ma géographie, mais pour moi tout ce qui est au sud de la Loire c'est déjà l'Afrique.
Et ta procrastination éhontée nous fait languir  :( :( :(
Amitiés, Jean-Guy
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: netmetrique le 17 octobre 2021, 14:33
 Les modèles en impression 3D que j'avais conçu pour l'impression de la caisse des voitures intégraient des supports au niveau des ouvertures pour limiter leur déformation lors de l'impression. Pour mes essais, ces supports étaient ensuite découpés à la scie Bocfil. Cette opération n’est pas difficile, mais un peu fastidieuse et chronophage.  De plus, les risques d’incident au niveau de la pièce ne sont pas nuls en raison de la fragilité de la résine (éclat, voir rupture locale). Dans une discussion consacrée à la réalisation d'un de Dion JM en impression LCD, Christian avait d’ailleurs estimé rédhibitoire une telle opération pour lui (https://forums.gemme.org/index.php/topic,2130.msg35877.html#msg35877 (https://forums.gemme.org/index.php/topic,2130.msg35877.html#msg35877)).
     
Au moment de la reprise du modèle 3D de la caisse du Billard modernisé Carde proposée par Franck, en vue de sa réalisation en Om par impression LCD ( https://forums.gemme.org/index.php/topic,1934.msg36315.html#msg36315 (https://forums.gemme.org/index.php/topic,1934.msg36315.html#msg36315)), j’ai été amené à repenser à cette problématique. En effet, compte tenu de mes essais, il n’est absolument pas possible de se passer de ces supports.  Aussi, à défaut, convient-il de trouver une géométrie qui permette de les éliminer rapidement après impression, plus facilement qu’en ayant recours à une scie !
     
Je pense avoir trouvé une géométrie qui réponde à cette contrainte. Cependant, avant de l’utiliser sur le Billard et dans un premier temps, il m’a semblé préférable de la tester sur la caisse des voitures Carel et Fouché.
   
Je me suis inspiré de la méthode bien connue pour ouvrir les fenêtres utilisée sur du plasticard. Elle consiste, après avoir incisé le tour de l’ouverture avec un cutter, de faire une ouverture en croix joignant les quatre coins, puis de casser délicatement les quatre triangles ainsi formés. Dans le cas d’une pièce en impression, c’est encore plus simple car il est possible d’intégrer ces opérations dès la conception des modèles à imprimer.
   
Sur le dessin ci-dessous, on distingue la paroi définitive de la caisse (en vert) du support intérieur (en gris) qui sera éliminé. Les quatre sections triangulaires sont rattachées au centre par une partie destinée à les solidariser les unes par rapport aux autres.
   
[attachimg=1]
       
Enfin, on peut voir sur la photo le résultat pratique de cet essai appliqué à la paroi latérale de la voiture Carel et Fouché.
   
[attachimg=2]
   
  ·
     
Quelques remarques à l’issue de cet essai :
   
      
Globalement, je suis assez satisfait de cette géométrie, mais cela devra âtre confirmé par un prochain essai. Il faut cependant d’abord que je ressorte l’imprimante qui est soigneusement rangée. Pas avant quelques jours donc….
 
Titre: Re : Un nouveau modèle du GEMME
Posté par: Franco Verzetti le 17 octobre 2021, 18:13
Pourrait etre une idée, au lieu d'agrandir le trou central par perçage, d'utiliser une scie insérée dans les rainures?  :)